Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les trahisons de l’esprit coopératif : le cas Sélectour Afat ?
de : YvesB
lundi 4 décembre 2017 - 19h20 - Signaler aux modérateurs

Depuis juin 2016, Laurent Abitbol, président de Marietton Développement, la holding détenant notamment Auchan Voyages, Voyamar ou encore Havas a pris la présidence du groupement coopératif Sélectour Afat, devenu depuis simplement Sélectour. De soirées mondaines en congrès avec Nicolas Sarkozy, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer autant la mainmise de Laurent Abitbol sur la coopérative, que la gestion financière opaque de certains avantages en nature. Avec une question lancinante : qui paie la facture pour le compte de Laurent Abitbol ?

Selectour est un groupement coopératif français d’agences de voyages, créé en 2010 suite à la fusion des réseaux Selectour Voyages et Afat Voyages. Il s’agit du premier réseau d’agences de voyages en France, avec environ 1300 agences de voyages réparties entre ses membres. Sélectour est une coopérative, donc une structure appartenant à la sphère de l’Economie sociale et solidaire (ESS). Cela suppose entre autres une gouvernance démocratique (chaque sociétaire détient une vois en assemblée générale) et une lucrativité limitée : sans actionnaire à rémunérer, les bénéfices éventuels servent à constituer une épargne de précaution, à investir dans le développement de l’activité ou sont reversés aux membres. En échange de l’adhésion à la coopérative, les sociétaires paient une cotisation destinée à assurer le fonctionnement des services demandés.

Parmi les activités prises en charge par la coopération figurent naturellement un certain nombre d’évènements indissociables de l’activité de l’ensemble des membres : congrès, assemblées générales, et parfois, parce qu’il faut bien décompresser, cocktails et réceptions. Il est totalement normal qu’un acteur coopératif majeur du tourisme organise des événements de rayonnement. De plus, dans une coopérative, le président est également normalement rémunéré, juste rétribution de son investissement dans des fonctions qui parfois viennent s’ajouter à celles auparavant occupées. Dans le cas de Laurent Abitbol, il n’est pas question de paradis fiscaux, de fraudes ou de détournements, mais des questions commencent à se poser sur une éventuelle instrumentalisation de la coopérative Sélectour à son profit personnel et à celui de sa holding Marietton Développement.

Dans un article récemment paru (1), les sociétaires de Sélectour ont ainsi eu la surprise de découvrir que Laurent Abitbol bénéficiait d’une suite au Bristol à l’année, ainsi que d’une voiture de fonction avec chauffeur. Ces dépenses somptuaires cadrent mal avec la présidence d’un acteur de l’Economie Sociale et solidaire. Il aurait par ailleurs désormais table ouverte aux différentes adresses de la maison Paul Bocuse. Laurent Abitbol admet lui-même être un client de longue date du célèbre restaurateur, mais selon des sources internes à la coopérative, ce principe d’une table ouverte serait à mettre en relation avec les prestations payées par Sélectour auprès du restaurateur : le 8ème congrès du réseau Sélectour à Lyon ne va-t-il pas se terminer par un diner gastronomique (2) à l’Abbaye de Collonges au Mont d’Or, un restaurant de Paul Bocuse, suivi d’un concert d’Enrico Macias ? Pour des soirées régulières (3) à 500 personnes, nul doute que le restaurateur est prêt à quelques faveurs. Nul doute non plus au sujet de l’amitié entre Enrico Macias et Laurent Abitbol, fan de la première heure (son dernier projet de LBO s’appellerait l’opération Enrico (4) d’ailleurs). Mais compte tenu de la fréquence des apparitions du chanteur dans les soirées Sélectour et de ses difficultés financières actuelles (5), il n’est pas dit qu’il le fasse bénévolement. Là encore, la question du paiement de la facture est posée, d’autant plus que la transparence n’est pas toujours le point fort de Laurent Abitbol : la venue de Nicolas Sarkozy eu 8ème congrès du réseau à Lyon serait ainsi le fait d’un « donateur anonyme ». « Qui va payer ? », interroge d’ailleurs le Quotidien du tourisme (6) ; la réponse de Laurent Abitbol ne satisfait pas tout le monde : « Je ne souhaite pas le dire pour le moment. […] C’est quelqu’un qui veut me faire plaisir et agit par sympathie pour Nicolas Sarkozy ».

Certains parleront de networking de haut niveau, un domaine dans lequel Laurent Abitbol excelle. La thèse se défend, mais le bénéfice en termes d’image pour la coopérative est discutable puisque politiquement connoté, en dépit des fonctions actuels de Nicolas Sarkozy au sein d’Accor. Quoi qu’il en soit, cela semble surtout profiter à l’actuel président. Les sociétaires de Sélectour sont par contre un peu plus regardant concernant les arrangements entre Sélectour et les sociétés de Laurent Abitbol, et la manière par exemple dont le président a référencé One 4 You auprès de Sélectour. « Je ne gagne pas un euro dessus ! », se défend l’intéressé (7). Difficile d’en être convaincu lorsqu’on sait qu’il détient près de 95% de One 4 You (8). Dans une coopérative, le fait que le président choisisse un fournisseur lui appartenant et n’est pas sans poser de vraies questions éthiques dans une entité relevant de l’économie sociale et solidaire. En d’autres termes, à la fois juge et partie, Laurent Abitbol, n’est-il pas en conflit d’intérêt au détriment des autres coopérateurs ? Ne va-t-il pas favoriser indûment sa société ? La question mérite d’être posée car le président doit se dévouer à une cause collective et non instrumentaliser sa fonction au profit de ses propres intérêts. Dans le cas de One 4 You la ficelle parait un peu grosse : la société se trouve au siège même de Marietton, Laurent Abitbol en détient 95% et il en a même été le président ! Cette affaire n’est-elle pas le symbole d’une grave dérive où un acteur de l’économie sociale et solidaire est instrumentalisé par son président à son seul profit ? François Teyssier (9) de la Quotidienne, qui a suivi l’ascension de Laurent Abitbol depuis ses débuts, explique l’ensemble par un certain « goût du pouvoir […] bousculant parfois au passage l’ordre et les convenances établies […] avec des méthodes, parfois léonines susceptibles de froisser les egos. En tout cas, loin de règles policées de la diplomatie et du politiquement correct ». Une façon polie de parler d’une gouvernance autoritaire, qui n’est pas sans suggérer de possibles conflits d’intérêts. « Il flambe lorsqu’il a les moyens de le faire » ajoute de façon sibylline François Teyssier. Et le coopérative Sélectour lui donne des moyens.

Les signaux d’alerte sont pourtant déjà nombreux pour Laurent Abitbol : en juin dernier, sa réélection à la présidence de la coopérative s’est accompagnée du rejet de son projet New Coop. Peut-être les membres n’ont-ils pas apprécié le chantage au départ de Havas de la coopérative, évoqué en interview à mots couverts (10). Mais à l’origine de ce rejet, il y a surtout « la crainte de voir les membres les plus puissants de Selectour prendre le pouvoir », selon La Quotidienne (11). Et une telle crainte n’est pas forcément sans fondement : à lui seul, Laurent Abitbol représente 300 des 1300 agences de la coopératives, un chiffre qui devrait d’ailleurs augmenter encore en 2018. Une telle prédominance d’un seul acteur au sein de la coopérative ne va pas sans susciter des craintes sur la réalité des rapports de force internes. Et ce, d’autant plus que la coopérative semble surtout travailler désormais au bénéfice des sociétés de son actuel président. Or le conflit d’intérêts ne fait pas partie des valeurs portées par une entreprise de l’économie sociale et solidaire.

1) https://www.laminute.info/laurent-a...

2) http://www.quotidiendutourisme.com/...

3) http://www.quotidiendutourisme.com/...

4) http://www.economiematin.fr/news-la...

5) http://www.lemonde.fr/police-justic...

6) http://www.quotidiendutourisme.com/...

7) http://www.tourmag.com/Laurent-Abit...

8) http://www.economiematin.fr/news-la...

9) http://www.laquotidienne.fr/peau-de...

10) http://www.tourmag.com/Laurent-Abit...

11) http://www.laquotidienne.fr/laurent...



Imprimer cet article





Racistes des années 80, mais racistes vraiment très crétins.
jeudi 18 - 18h31
de : L’iena rabbioso
" Tous les syndicalistes dans la chambre à gaz "
jeudi 18 - 12h40
de : Jeanne Blanquart
1 commentaire
Emission de m . . . . / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 18 - 10h07
de : Hdm
1 commentaire
OFFSHORE - Paradis fiscaux et souveraineté criminelle
jeudi 18 - 07h34
de : Ernest London
Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement
mercredi 17 - 20h08
Restriction du droit de grève en Grèce : Tsipras remporte le Thatcher d’or 2018
mercredi 17 - 16h25
de : Stéphane Ortega
Scandale Lactalis : l’enquête de Cash Investigation (video)
mercredi 17 - 10h15
de : Mathieu Ait Lachkar
Maraîchage, boulangeries, entraide : les vrais visages de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
mercredi 17 - 09h12
de : jean 1
2 commentaires
Expulsion de Notre-Dame-des-Landes : Serons-nous à la hauteur ?
mercredi 17 - 08h13
de : jean 1
1 commentaire
LE PREMIER JOURNAL DU MEDIA (video)
mardi 16 - 11h39
1 commentaire
Revue de la semaine 50 : Écologie, libéralisme, fake news, législatives partielles (video)
lundi 15 - 16h00
de : Jean-Luc Mélenchon
LE RAPPORT DONT VOUS ÊTES L’OBJET
lundi 15 - 12h16
de : Ernest London
2 commentaires
Macron met fin à l’assurance chômage - Quelles conséquences pour les travailleurs ?
lundi 15 - 11h13
de : CGT chômeurs rebelles 56
LE PROJET DE LOI ANTI-IMMIGRATION DE MACRON-COLLOMB : ARRÊTER, REFOULER, TRIER, EXPULSER
lundi 15 - 10h47
de : Sept Jours Debout
Emmanuel Besnier, premier de cordée de l’agro-industrie
lundi 15 - 10h07
de : club médiapart
Particularité du moment de renforcement patriarcal : venu de femmes, choquant des hommes !
dimanche 14 - 22h52
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le droit d importuner le patriarcat
dimanche 14 - 20h19
de : Martine lozano
2 commentaires
Réforme de l’assurance-chômage : « Les chômeurs ne peuvent pas donner leurs points de vue »
dimanche 14 - 17h29
de : Stéphane Ortega
NOUS d’Evgueni Zamiatine
dimanche 14 - 12h53
de : Ernest London
Appel d’un collectif d’artistes « Le Temps de la Palestine »
dimanche 14 - 12h33
de : Collectif 69 Palestine
La compétitivité libérale : cancer de l’économie !
dimanche 14 - 12h01
de : LE BRIS RENE
Dossier spécial : La dimension marxienne de l’anarchisme
samedi 13 - 17h52
de : Alternative Libertaire
3 commentaires
LE SILENCE DE MACRON AU SUJET DES PROPOS RACISTES DE TRUMP.
samedi 13 - 14h17
de : LKP - LIYANNAJ KONT PWOFITASYON
Ignoble émission Envoyé Spécial sur France2 sur le VENEZUELA ! Communiqué de Association France-Cuba
samedi 13 - 11h45
de : JO
4 commentaires
LA NUIT DE TLATELOLCO - Histoire orale d’un massacre d’État
samedi 13 - 09h55
de : Ernest London
D’oubli poème de Fabrice Selingant
samedi 13 - 02h17
de : le Rouge-gorge
Affaires LEVOTHYROX, LACTIVIA : Patrons voyous, suite et pas fin !
vendredi 12 - 20h21
de : JO
La vidéo qui rend justice à la ZAD de Notre-Dames-Des-Landes
vendredi 12 - 16h53
de : jean 1
Jeudi 18 janvier à Nîmes : Débat AL 30 "Les anarchistes et la Révolution russe de 1917"
vendredi 12 - 13h55
de : AL 30
1 commentaire
« Fake news » : à quoi joue l’Elysée ?
vendredi 12 - 09h43
de : SNJ-CGT
2 commentaires
La taxe d’habitation serait remplacée par un autre impôt
vendredi 12 - 09h16
In Memoriam
jeudi 11 - 18h38
de : L’iena rabbioso
CHINE : Macron y roule à son tour des mécaniques ! Mais qui paiera la casse du nucléaire ?
jeudi 11 - 16h38
de : JO
Shiva Mahbobi (PCOI) : « Les Iraniens n’ont pas besoin d’une superpuissance pour venir les sauver »
jeudi 11 - 16h08
de : W.R.
MARIA NIKIFOROVA, LA RÉVOLUTION SANS ATTENDRE
jeudi 11 - 14h39
de : Ernest London
Mes comptes de campagne présidentielle sont approuvés
jeudi 11 - 13h49
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Fake ce qu’on vous dit / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 11 - 11h27
de : Hdm
PIMKIE – LA RUPTURE CONVENTIONNELLE COLLECTIVE EST REJETÉE !
jeudi 11 - 11h25
de : Sept Jours Debout
R T Erdoğan et Thanatos : Vers un hyperpatriarcat musulman en Turquie
mercredi 10 - 22h48
de : Christian DELARUE
Au lieu de regarder la tv ...
mercredi 10 - 21h05
de : Locrien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx

LE JOURNAL DU MEDIA à 20 heures

Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Bonne année 2018 !!! Soutenez Bellaciao !!! :-)
mardi 2 janvier
de Bellaciao
https://bellaciao.org/souscription (transaction sécurisée) Bellaciao souhaite une bonne année 2018 à toutes celles et tous ceux qui luttent contre le capitalisme et qui se battent pour leur dignité et leur émancipation. Bonne santé, vive la liberté, vive l’amour et vive le communisme ! La lutte continue, on les aura ! Soutenez Bellaciao :) Le serveur et la bande passante coûtent cher, nous ne bénéficions d’aucun financement public, mais exclusivement de financements (...)
Lire la suite
Ça n’arrête pas !
mardi 26 décembre
de Jean-Luc Mélenchon
Et toc ! J’avais prévu mon coup. Mon post du lendemain de Noël est prêt. Mes amis Jean-François et Antoine le publient aussitôt. Que l’adversaire se le dise : nous ne dormons jamais que d’un œil. Voici donc des lignes qui vagabondent sur des sujets de la semaine passée. Je n’en rajoute pas. Je me suis fait reprocher à l’Assemblée nationale d’annoncer des désastres comme si je les souhaitais. À mon invitation à nous rendre maîtres de nos destins, on (...)
Lire la suite
Argentine : plus de 160 blessés lors d’une action contre la réforme des retraites (videos)
mercredi 20 décembre
Impressionnante vue de la marche en #Argentine ce lundi 18 décembre en rejetant la coupe des de la #reformaprevisional que le gouvernement mauricien macri pousse au congrès national, pour modifier la façon dont les retraites et les pensions sont calculées. Le bilan des violents affrontements entre police et manifestants provoqués suite à une mobilisation contre une réforme du régime des retraites s’est alourdi à 162 blessés, selon Todo Noticias. La chaîne de télévision argentine (...)
Lire la suite
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
3 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite