Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Et si Lannion en Bretagne donnait le ton d’un printemps de combat ?
de : Radio Debout Lannion
mercredi 7 mars 2018 - 23h04 - Signaler aux modérateurs

Le Front social Lannion-Trégor organise une Agora des Luttes à Lannion, le samedi 10 mars. Ce rendez-vous qui se veut régulier intervient à l’aube d’un réveil du mouvement social contre la politique libérale du gouvernement Macron, mais aussi après plusieurs signaux alarmants pour la vitalité de ce territoire situé au nord-ouest des Côtes-d’Armor.

Qu’il s’agisse de l’avenir des services publics, du sort des exilés, du droit du travail, du système assurantiel ou de l’environnement, tout converge vers le chacun pour soi. La présidence Macron est une séquence de plus dans cette longue offensive néo-libérale. D’une violence, cependant, aussi aiguë que l’accent qu’il manque à La République en Marche pour comprendre son véritable objet.

L’ébullition qui vient ?

Presqu’un an après le tumulte électoral, il semble que le nuage de com’ se dissipe peu à peu.

La colère gronde des lycées aux facs contre le désengagement de l’Etat dans l’éducation, qui se traduit par un renforcement des inégalités du fait d’une sélection accrue.

La récente mobilisation dans les Ehpad et les services de soins à la personne, secteurs peu syndiqués, démontre que la frontière entre le dépit et l’audace est mince.

Malgré la surface prise par les discours d’extrême-droite concernant l’immigration, des milliers de bénévoles agissent par devoir d’humanité, défiant parfois l’autorité. Notamment dans le Trégor.

Le tableau de ce mois de mars 2018 serait incomplet sans observer l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une victoire historique qu’il serait stupide de minimiser, même si nous convenons que le sort de ces terres reste en suspens.

JPEG - 1.1 Mo
Théâtre du Front social Lannion Trégor - Accords d’entreprise

À Bure, c’est l’absurdité même du système nucléaire qui est attaquée. L’insoutenabilité écologique du prolongement des centrales est mise en lumière par l’impossibilité de garantir un stockage des déchets sans nuisance.

Le Trégor asphyxié La région lannionnaise semble aux premières loges pour observer et subir ce délitement généralisé. Géographiquement enclavé, le territoire s’est développé grâce aux investissements planifiés par l’Etat après-guerre pour y implanter une antenne du Centre national d’études et de télécommunications (Cnet, ancêtre de France Télécom puis Orange).

S’il a subi plusieurs crises d’ampleur depuis une bonne trentaine d’années, liées directement à des grandes vagues de licenciements chez France Télécom et Alcatel (devenu Nokia), le Trégor semble aujourd’hui atteindre le stade de l’asphyxie. En témoignent les 82 suppressions de postes programmées chez Nokia et la fermeture de la liaison aérienne avec Orly.

Le vieillissement de la population comme le poids grandissant du tourisme dans l’économie sont d’autres indices inquiétants pour la vitalité d’un pays où le taux de chômage est déjà supérieur à la moyenne nationale.

Le déclin risque de s’accélérer en raison des logiques de rentabilité imposées aux services publics.

L’hôpital, premier employeur public et équipement vital s’il en est, voit des services être regroupés, des lits et du personnel disparaître, au nom d’un éternel "retour à l’équilibre". La ligne ferroviaire vers Plouaret-Trégor et ses correspondances vers Brest et Montparnasse est menacée par la réforme de la SNCF et fragilisée par les déclarations à l’emporte-pièce d’élus locaux qui entendent maintenant faire rouler des bus vers Guingamp. Les établissements du supérieur, IUT et école d’ingé, sont ébranlés par des regroupements de services administratifs à Rennes et des baisses de dotations qui influencent déjà le volume des enseignements.

JPEG - 1.2 Mo
Théâtre du Front social Lannion Trégor - Indemnités prud’homales

En dehors de la ville-centre, les habitants des communes rurales observent la fermeture des bureaux de poste ou des perceptions. Des écoles sont regroupées, des postes d’enseignants sont supprimés. Le pouvoir est dilué dans des intercommunalités géantes, où les décisions sont prises en petit comité avant d’être enregistrées pour la forme dans l’hémicycle du conseil.

L’heure de rassembler

L’expression bataille du rail, de nouveau d’une brûlante actualité, trouve dans le Trégor un écho très particulier. En raison de la Résistance des cheminots puis du combat marathon de ses habitants pour sauver la voie ferrée qui raccorde ce bout de Bretagne au reste du pays et même obtenir son électrification. Du Front populaire à Trégor Debout, mouvement syndical contre la désindustrialisation du territoire, les luttes sociales jalonnent l’histoire de cette région.

N’est-ce pas encore ici qu’un des premiers établissements scolaires, si ce n’est le premier, en l’occurence l’IUT, a été bloqué par ses étudiants contre la loi Egalité des chances de Villepin-Chirac, qui introduisait le Contrat premier embauche (2006), à la fin de l’hiver 2006 ?

Deux semaines avant la grève dans la fonction publique (22 mars) à laquelle ont annoncé se joindre les cheminots et peut-être certains secteurs privés, cinq jours avant la mobilisation des personnels des Ehpad et des retraités (15 mars), l’Agora des luttes sera l’occasion de tisser des liens et de s’organiser. Les sujets qui nous préoccupent intimement ont souvent la même cause que ceux de la voisine ou du voisin. Il s’agit maintenant de mettre les savoirs en commun (et ses inimitiés de côté) afin de riposter.

L’agora est un lieu ouvert à toutes et tous et non réservé aux militants endurcis. Elle sera réussie si chacun.e y vient accompagné de ses enfants, de sa collègue de bureau ou de son camarade de classe. Le Festival des luttes organisé par les militants anti-projets miniers à Plougonver (22) chaque été depuis deux ans, ou le rassemblement estival de Notre-Dame-des-Landes montrent l’exemple.

L’agora fera intervenir, notamment, le Front social Lannion-Trégor, le Peuple des dunes de Batz à Bréhat, Douar Didoull, Grain de Sable, Stop Tafta-Ceta, Sortir du Nucléaire Trégor, les Buzug anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Attac Lannion, Stop Linky Côtes-d’Armor, Nuit Debout Lannion, AC ! Trégor ou le Collectif de soutien aux sans-papiers du Trégor-Goëlo, Solidaires, la CGT, la CNT, La France Insoumise, Europe écologie Les Verts ou le Parti ouvrier indépendant et démocratique...

Le programme de l’Agora des luttes

Jeudi 8 Mars 11 h 30 – Centre-ville de Lannion, pendant le marché Déambulation carnavalesque afin d’annoncer l’agora

JPEG - 913 ko
Agora des Luttes - Conférence de presse

Samedi 10 Mars 10 h - Ancienne bibliothèque des Ursulines, rue Jean-Savidan Café et réunion de coordination réservée aux collectifs et associations Avec pour question centrale "Se rencontrer pour mieux lutter : quels moyens, quelles forces ?" Auberge españole

Dès 14 h - Devant l’ancienne bibliothèque des Ursulines Village des luttes, avec des stands tenus par des collectifs et associations, des animations (jeu des lois, criée publique, chamboule-tout, etc.) Goûter et vin chaud

15 h - Devant l’ancienne bibliothèque des Ursulines "Grrrrrande tribune populaire de la justice sociale" Par des saynètes, les acteurs des luttes et les participants feront dialoguer les luttes et jugeront des mesures politiques et économiques imposées.

17 h 30 – Départ devant l’ancienne bibliothèque des Ursulines Carnaval à travers Lannion (parcours déclaré), venez déguisé.e.s pour finir en beauté !

En savoir plus Page de l’événement Facebook : Agora des luttes

Radio Debout Lannion



Imprimer cet article





Fête de la musique à l’Elysée ! Incroyable mais vrai !
samedi 23 - 18h36
de : JO
3 commentaires
Les cadenas de l’EPR de Flamanville : la piste du sabotage de plus en plus sérieuse
vendredi 22 - 13h59
de : Patrick Samba
La grève à Enedis et Grdf est extraordinaire….
vendredi 22 - 13h55
de : dakota
1 commentaire
Quelques critiques anarchistes de la médecine
jeudi 21 - 23h08
de : jean 1
Annonce des (f)estives de la décroissance. 20-23 juillet. Le sens de la technique est une question politique
jeudi 21 - 22h18
de : Brulavoine
À QUOI SERVENT LES POLITIQUES DE MÉMOIRE ?
jeudi 21 - 19h40
de : Ernest London
MÉTÈQUE(S) / C’est l’heure de l’mettre (Radio Campus Lille)
jeudi 21 - 19h11
de : Hdm
Palestine : des entreprises françaises participent à la colonisation de Jérusalem-Est
jeudi 21 - 16h40
Sur l’« intégrisme laïque » français
jeudi 21 - 09h22
de : Christian DELARUE
Fête des secteurs en lutte pour la grève générale : C’est dans la rue que ça se gagne !
mercredi 20 - 10h41
François Ruffin à l’Ass.Nat. : Charge sur la vaisselle de l’Elysée "vieillissante" !
mercredi 20 - 10h09
de : JO
Palestine : face aux massacres, l’insupportable, ce serait le silence.
mercredi 20 - 09h55
de : UD CGT PARIS
1 commentaire
LA CONQUÊTE DU PAIN
mardi 19 - 20h14
de : Ernest London
YEMEN : Une guerre oubliée ?
mardi 19 - 18h20
de : JO
2 commentaires
Après Arago, Rassemblement Mercredi 20 juin à 8h au TGI de Nanterre pour la relaxe des inculpés suite évacuation par les
mardi 19 - 11h46
1 commentaire
Mouvement de grève chez les gazierEs et les électricienEs de GRDF et ENEDIS (video)
mardi 19 - 07h12
de : jean 1
En Alaska, les pétroliers gèlent le sol réchauffé par l’augmentation des températures
mardi 19 - 01h44
de : nazairien
2 commentaires
L’ESCLAVAGISTE RICHEPANCE DOIT QUITTER LA GUADELOUPE
lundi 18 - 20h20
de : LIYANNAJ KONT PWOFITASYON (L.K.P.)
L’ex-FO Mailly rejoint le cabinet d’un ancien conseiller de Sarkozy
lundi 18 - 17h37
1 commentaire
Photographier les exactions de l’armée d’occupation bientôt puni de plusieurs années de prison (photos, vidéos)
lundi 18 - 15h58
de : CAPJPO-EuroPalestine
PSA : mort sur ordonnance des 35 heures à Vesoul
lundi 18 - 08h47
1 commentaire
MENACES SUR LE REGIME DES ARTISTES-AUTEURS : MOBILISATION !
lundi 18 - 08h02
de : FNSAC CGT
1 commentaire
Méditerranée : l’escalade dans l’ignominie
lundi 18 - 07h47
de : MRAP
1 commentaire
Quand l’Aide publique au développement finance les garde-côtes libyens
lundi 18 - 07h34
de : Jérôme Duval
URGENT : CAMARADES EN GARDE-À-VUE SUITE À UNE ACTION CONTRE LE SALON DE L’ARMEMENT EUROSATORY.
vendredi 15 - 22h46
de : jean 1
Ivry en fête aura lieu les 16 et 17 juin 2018
vendredi 15 - 17h08
Interpellations du 22 mai : les parents appellent à manifester ce vendredi devant le tribunal
vendredi 15 - 08h37
QUE NOUS RESTE-T-IL ?
jeudi 14 - 19h49
de : Raymond H
Ernesto Rafael Guevara né le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, il aurait 90 ans...
jeudi 14 - 14h57
de : Roberto Ferrario
L’ÉCOLOGIE RÉELLE / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 14 - 12h47
de : Hdm
1 commentaire
LES MIGRANTS
jeudi 14 - 11h54
Soutien au Jargon Libre : Bourse aux livres et Concert de Dominique Grange
mercredi 13 - 12h32
Etat espagnol. Gouvernement de gauche, ah bon ?
mercredi 13 - 11h05
de : Antoine (Montpellier)
KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION
mardi 12 - 09h25
de : Ernest London
2 commentaires
Fête la grève !
mardi 12 - 07h35
1 commentaire
QUAND L’ESPAGNE RÉVOLUTIONNAIRE VIVAIT EN ANARCHIE
mardi 12 - 07h17
de : Frédéric Goldbronn & Frank Mintz
Présentation-débat : Tout !
lundi 11 - 22h47
de : jean 1
Congrès du MRAP et CNCDH
lundi 11 - 20h55
de : Christian - MRAP
1 commentaire
Eurosatory 2018 : des collectifs veulent redynamiser la lutte contre le salon de l’armement
lundi 11 - 18h50
Propaganda - La fabrique du consentement (video)
lundi 11 - 15h19
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite