Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Insultes racistes et homophobes, tabassages : récit de l’expulsion manu militari du campus de Bordeaux Victoire
de : jean 1
jeudi 8 mars 2018 - 08h02 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 56.9 ko

Montpellier Poing Info, le 7 mars 2018 – Des étudiants du campus Victoire de l’université de Bordeaux se sont violemment fait expulser hier soir par la police d’un amphi occupé dans le cadre de la mobilisation contre le plan étudiants. Insultes racistes et homophobes, tabassages à coups de poing : le Poing vous livre le témoignage accablant d’un étudiant en sociologie présent au moment de l’évacuation.

« Revenez ici bande de gros pd »

« Hier matin, plusieurs dizaines d’étudiants ont commencé à bloquer le campus de l’université, conformément à la décision prise lors de l’assemblée générale (AG) de vendredi dernier, mais on s’est fait contrôler et fouiller par la police dès notre arrivée. Ensuite, des policiers nous ont pris en chasse en voiture, en accélérant derrière nous pour nous mettre la pression. Certains d’entre eux nous ont tenus en joug avec leurs LBD 40 [version “moderne du flashball] au niveau de la tête, le doigt posé sur la gâchette. On a dû courir pour les semer. Ils nous ont lancé des insultes à caractère homophobe : “revenez ici bande de gros PD”, “on va vous choper bande de tarlouzes”. On n’a pas pu bloquer la faculté comme prévu, mais dès que la faculté a ouvert ses portes, on a occupé l’amphi Gintrac pour y tenir une AG, et on a voté l’occupation illimitée de cet amphi, pour informer les étudiants sur les conséquences du plan étudiants et avoir un espace pour organiser la lutte. Il y a eu un cours ouvert à tous dans l’après-midi, vers 17h30, qui s’est très bien passé, mais à 20 minutes de la fin du cours, une porte a été déboulonnée par la sécurité, ce qui était clairement une menace.

« Sale nègre »

On était une cinquantaine à pouvoir et vouloir dormir dans l’amphi alors on s’y est barricadés et vers 20h30, les policiers sont intervenus. Ils ont mis un certain temps pour enlever les barricades et on en a profité pour faire une chaine humaine avec nos bras. Une vingtaine de CRS ont débarqué cagoulés, casqués, avec des boucliers, et il y avait aussi la BAC [brigade anti-criminelle] en appui. Ils ont commencé à tirer sur nos bras pour nous dégager, en sachant que l’amphi est dangereux puisque les marches sont très hautes, mais ça ne marchait pas puisqu’on était attachés les uns aux autres. Ils ont alors commencé à nous matraquer sur les doigts, puis dans le ventre, et à coups de poing, avec leurs gants renforcés. Ils nous ont sortis tout un tas d’insultes sexistes, homophobes et racistes : “sale nègne”, “sale bougnoule”. Il y a eu beaucoup de blessés, certains ont juste les doigts gonflés avec des hématomes, comme moi, quelqu’un d’autre a une côte fêlée et un autre le visage tuméfié.

« Il a passé la nuit aux urgences »

Un camarade étudiant s’est fait défoncer à coups de poing dans le visage, il avait la mâchoire en sang, et il s’est fait trainer par les policiers jusqu’au fourgon alors qu’il était inconscient. Il a passé la nuit aux urgences avant de rentrer en cellule de garde à vue ce matin. Il est sorti aujourd’hui en fin d’après-midi et est ressorti avec une convocation pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique. Les policiers n’ont pas le droit d’intervenir dans le campus d’une université sans l’autorisation du président d’université, donc il est clairement complice de cette intervention. Aujourd’hui, l’administration de l’université a fermé le campus pour “raisons de sécurité. On s’est réunis à une centaine de personnes ce matin pour informer les gens sur cette expulsion violente, puis on a rejoint l’AG de l’université Bordeaux Montaigne, à laquelle plusieurs centaines de personnes ont participé. On a décidé d’occuper l’amphi Montaigne de cette faculté et nous, au campus Bordeaux Victoire, on a décidé de refaire une AG dès que le campus sera rouvert pour décider des suites à donner au mouvement. »

expulsion bordeaux victoire

expulsion bordeaux victoire

expulsion bordeaux victoire


Les personnels de la faculté de Bordeaux ont publié un communiqué ce mercredi 7 mars à 11h30 sur l’expulsion :

Nous, membres et personnels de la Faculté de sociologie de Bordeaux, avons été témoins de l’intervention de la police mardi 6 mars à 20h et condamnons la violence tant verbale que physique de cette agression. Nous estimons que l’envoi des forces de l’ordre était inapproprié et disproportionné au regard de la nature du mouvement et de la volonté de dialogue des étudiant.e.s. Par ailleurs, nous constatons que les dégradations évoquées pour justifier l’intervention n’ont pas eu lieu. Il est inacceptable que l’intervention policière ait donné lieu à des blessures physiques (deux hospitalisations) et psychologiques, et que la police ait proféré des injures à caractère raciste, sexiste et homophobe à l’encontre des étudiant.e.s. Aujourd’hui mercredi 7 mars, le site universitaire de la Victoire est fermé par décision de la présidence. Nous demandons la réouverture du site dès demain afin que les activités d’enseignement et de recherche puissent se dérouler normalement. Nous demandons que l’Université établisse les conditions du débat critique par et avec les étudiant.e.s.

Joëlle Perroton, Delphine Thivet, Alina Surubaru, Agnès Villechaise, Béatrice Jacques, Kenza Afsahi ,Eric Macé, Brigitte Pailley, Jérémy Bernard, Morgan Lans, Marine Delaunay, Amélie Petit, Glenn Mainguy, Adrien Ostolski, Maud Aigle, Claire Schiff, Thierry Oblet, Nicolas Charles, Thibault Bossy, Joël Zaffran, Pascal Ragouet, Jeanne Gautier-Bouillaud, Olivier Cousin, Ronan Hervouet, Emmanuel Langlois, Razmig Keucheyan

http://www.lepoing.net/insultes-rac...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Insultes racistes et homophobes, tabassages : récit de l’expulsion manu militari du campus de Bordeaux Victoire
8 mars 2018 - 08h07 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1
Insultes racistes et homophobes, tabassages : récit de l’expulsion manu militari du campus de Bordeaux Victoire
10 mars 2018 - 13h22 - Posté par JOclaude

A l’évidence le pouvoir macroniste cherche a intimider la JEUNESSE ! Mais il en faudra certainement beaucoup plus pour la mettre à genoux : Résistance !





DES DRONES ET DES CERFS-VOLANTS !
jeudi 20 - 09h41
de : C’est l’heure de l’mettre
Rassemblement de soutien : Assignation au tribunal de Nanterre « La Poste veut empêcher Gaël de militer ! » (video)
mercredi 19 - 22h38
DRAME À LA BIBLIOTHÈQUE COURONNES (Paris XXe) : LA CGT DEMANDE LA TENUE D’URGENCE D’UN CHSCT EXCEPTIONNEL
mercredi 19 - 21h58
de : Ménil Info
Assez de parlotes à Matignon, tous ensemble et en même temps dans l’action !
mercredi 19 - 18h08
de : jodez
2 commentaires
CONDITIONNEMENT TOXIQUE
mercredi 19 - 15h27
de : Lukas Stella
Affaire Benalla en continu !
mercredi 19 - 10h46
de : JO
Hommage de l’UJFP à Gisèle Felhendler
mercredi 19 - 07h18
de : UJFP
Rejoignez le Collectif des pisseurs involontaires de glyphosate
mercredi 19 - 06h46
de : Pissou
1 commentaire
Les petits pas.
mardi 18 - 21h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Viols : « Que cette guerre cesse »
mardi 18 - 16h57
3 commentaires
LE MYTHE DE LA THÉORIE DU RUISSELLEMENT
mardi 18 - 08h31
de : Ernest London
2 commentaires
Jann Halexander ’Ceci n’est pas l’Afrique’ 12 octobre, Atelier du Verbe, Paris
mardi 18 - 01h34
de : Bruno
Grande fête du livre Paris samedi 22 septembre 2018
lundi 17 - 23h11
de : frank
ELYSEE , journée du patrimoine : un conseil à un chômeur !
dimanche 16 - 16h54
de : JO
1 commentaire
CLINIQUE DE LA PINEDE (PO)
dimanche 16 - 15h18
La terre dévorée par l’économie ...
dimanche 16 - 12h31
La fête de l’Humanité.
dimanche 16 - 09h22
de : Régis de Nimes.
1 commentaire
Rémo Gary et Debronckart
dimanche 16 - 09h19
de : Norbert Gabriel
Benalla devant le Sénat ?
samedi 15 - 14h48
de : JO
ELYSEE : Un autre raté !
samedi 15 - 14h30
de : joclaude
2 commentaires
Plan pauvreté : Emmanuel Macron en pompier pyromane
samedi 15 - 11h10
2 commentaires
La nouvelle ministre des Sports occupe un logement social !
vendredi 14 - 09h00
de : JO
1 commentaire
ÉCOLOGIE OU CATASTROPHE - LA VIE DE MURRAY BOOKCHIN
vendredi 14 - 07h33
de : Ernest London
Appel des travailleurs iraniens de la métallurgie aux syndicalistes et aux pacifistes du monde entier
jeudi 13 - 21h38
de : Lepotier
Hivers nucléaire.
jeudi 13 - 19h26
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
BRESIL : La démocratie bafouée : LULA interdit de Candidat à la Présidence !
jeudi 13 - 17h58
de : JO
1 commentaire
PETIT PRÉCIS RADIOPHONIQUE de la lutte de classe à la mode franco-belge
jeudi 13 - 13h00
de : C’est l’heure de l’mettre
L’alliance Chine/Russie l’emportera t-elle en la guerre économique que perdit l’URSS ?
jeudi 13 - 10h12
de : JO
1 commentaire
SAMEDI 22 : Repas de soutien aux postier-es du 92 en grève depuis le 26 mars
jeudi 13 - 08h46
Démission de Laura Flessel ! On savait dans les hautes sphères du pouvoir !
mercredi 12 - 19h34
de : JO
1 commentaire
Enregistrement de salariés à leur insu par des visiteurs mystère
mercredi 12 - 18h20
de : Visiteur Mystere de chez Field & Solutions
Licenciements : avec la rupture conventionnelle collective, le nombre de PSE baisse
mercredi 12 - 16h03
Venezuela : Ces millions d’étrangers qui sont bien au Venezuela !
mardi 11 - 19h21
de : JO
1 commentaire
Communiqué CGT : Luttons contre les violences d’extrême droite
mardi 11 - 11h59
de : jean 1
Relaxe des inculpés du 9 avril de la fac de Nanterre !
mardi 11 - 10h03
Les gendarmes évacuent violemment la Zad du Moulin, près de Strasbourg
lundi 10 - 12h53
de : jean 1
2 commentaires
MANIFESTATION POUR LA LIBÉRATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH À LA FÊTE DE L’HUMA, SAMEDI 15/09 - 15H00
dimanche 9 - 21h26
Les marches mondiales pour le climat ou le triomphe de l’ingénierie sociale
dimanche 9 - 19h29
de : N.Cazaux
17 commentaires
POLITIQUE QUALITÉ - Le chemin est individuel, collectif et politique
dimanche 9 - 17h32
de : Ernest London
L’extrême droite a tué une centaine de personnes en Europe en dix ans
dimanche 9 - 15h27

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite