Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pourquoi la convergences des luttes ?
de : François-Hugo DELCOURT
vendredi 13 avril 2018 - 00h51 - Signaler aux modérateurs

Décidément ces français ne comprennent rien, mais vraiment rien aux réformes. Ils sont archaïques et veulent le beurre et l’argent du beurre ! Heureusement que le sauveur suprême est arrivé en la personne déifiée de M. Emmanuel Macron, le Jupiter du XXIème siècle qui tire plus vite les balles du libéralisme que son ombre et que ses prédécesseurs, Hollande, Sarkozy et compagnie. Aidé dans sa stratégie de conquête par la présence d’une extrême-droite faisant office de repoussoir, l’opportuniste a su profiter des institutions de la 5eme république pour opérer une manœuvre qui lui a permis de devenir président notamment en apparaissant comme le nouveau produit qui lave plus blanc.

Et la lessive a commencé, la grande lessive qui consiste à nettoyer le reste de toutes ses tâches sociales qui émaillent la France. Et vite s’il vous plaît, c’est urgent, lui exhorte tout ce que le pays peut compter de réactionnaires, de boulimiques du capital, d’obsédés de l’argent, de dépravés des orgies financières. Ces gens là ont besoin d’organiser un hold-up géant et de prendre en otages les millions de salariés qui n’ont que leur salaire direct et indirect pour vivre.

Ils ont besoin de rentabiliser leur capital. Certes ils parviennent à le rentabiliser chaque jour dans la mise en mouvement du travail salarial dont ils tirent leur plus-value, mais cela reste insuffisant face aux prouesses libérales des concurrents européens ou mondiaux qui ont l’énorme avantage de ne pas avoir à rémunérer une partie du salaire indirect, ces fameuses charges qui brulent la bouche des patrons quand ils en prononcent le nom.

La mission de super-Macron est donc de mettre au pas cette société française qui a trop longtemps résisté, et dont l’esprit frondeur hérité de la Jacquerie traverse les siècles, et vient encore troubler le jeu des puissants.

A part que cette fois-ci, profitant du recul de la conscience de classe auquel le PS a largement travaillé durant des décennies, Macron compte sur la division des exploités, de la difficulté à construire une action unitaire alternative qui débouche sur une perspective politique qui rassemble la majorité du peuple. L’enjeu est là : surtout ne pas s’enfermer dans des luttes sectorielles sans convergences, surtout ne pas craindre de politiser les luttes dans le bon sens du terme : c’est à dire dans chauqe combat poser la question, les interrogations de quelle société voulons-nous et comment y parvenir.

Sans ce débat de fond et sans la convergence des luttes et des catégories du peuple (salariés, étudiants, habitants des quartiers, travailleurs précaires et chômeurs), toutes les luttes sont vouées ou bien à l’échec, ou bien à des conquêtes sectorielles qui seront vite remises en cause par les forces capitalistes car elles reprendront d’une main ce qu’elles ont été obligés de lâcher d’une autre en continuant à sévir à la tête de L’État et de l’économie.

Plus que jamais, la question du pouvoir populaire et démocratique, de sa forme, de l’abolition de la 5eme république pour une république s’émancipant de toutes les aliénations est posée. Plus que jamais faire de la politique s’inscrit en rupture avec le cadre d’institutions qui ne répondent pas aux besoins des plus larges catégories du peuple qui, dans leur diversité, ont intérêt à dépasser leurs divisions pour imposer aux exploiteurs un autre cadre : celui d’une démocratie non plus formelle mais pratique se répandant dans toutes les sphères du savoir, de l’économie et de la politique.



Imprimer cet article





Mais au fait, où sont passés les millions d’Emmanuel Macron ?
lundi 21 - 17h19
de : JO
Manifestation à Paris, grève interprofessionnelle
lundi 21 - 14h39
de : jean 1
2 commentaires
Macron et les "élites", politique de la prostitution
lundi 21 - 11h52
de : Alina Reyes
1958 – La Cinquième République nait d’un coup d’État militaire – Episode 1/2 – Crimes et complots de La Guerre d’Algérie
lundi 21 - 10h55
de : Emission Polémix et La Voix Off
1939-2019 : ami, entends-tu le bruit sourd des bottes qui se déchaîne ?
dimanche 20 - 19h34
de : Claude JANVIER
Postiers du 92 : au 300e jour de lutte, les grévistes sont plus que jamais déterminés
dimanche 20 - 14h51
Podemos, rien ne va plus...
dimanche 20 - 13h46
de : Antoine (Montpellier)
co-destruction du mouvement ps-lrem-medias
dimanche 20 - 10h23
de : irae
1 commentaire
Aude Lancelin du media lance une charge contre la fausse gauche socialiste (video)
dimanche 20 - 00h16
3 commentaires
Marianne
samedi 19 - 22h27
de : Lille
Rosa Luxemburg assassinée la terre violée et contaminée
samedi 19 - 21h07
de : via JYP
1 commentaire
Justice territoriale, justice sociale, justice climatique.
samedi 19 - 12h42
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Un maire nous parlent de la Grande mascarade de Souillac. La lutte doit se poursuivre !
samedi 19 - 02h11
de : nazairien
Alexandre LANGLOIS, Noam ANOUAR, Axel RONDE et d’autres membres actifs de VIGI sont poursuivis par l’administration
vendredi 18 - 23h45
de : nazairien
2 commentaires
Appel de « Gilets Jaunes » de l’Est Parisien
vendredi 18 - 21h50
de : jean 1
Les sociétés d"autoroutes : Péages en hausse de 1,9% au 1er Février : feu vert du pouvoir !
vendredi 18 - 17h54
de : JO
Acte X : à l’aune des Gilets jaunes
vendredi 18 - 17h52
de : Hervé Pitet
Le premier grand débat à Bourgtheroulde était truqué de A à Z
vendredi 18 - 15h26
de : martine
Manifestation à Paris de Gilets jaunes Acte 10 - samedi 19 janvier
vendredi 18 - 14h53
de : jean 1
Hallucinant... !Des gilets jaunes en plein sit-in à Souillac délogés par les forces de l’ordre
vendredi 18 - 14h34
de : nazairien
1 commentaire
R.T. Police : « On voudrait redevenir des gardiens de la paix plutôt que des forces répressives »(vidéo)
vendredi 18 - 12h25
de : nazairien
Fiorina, une jeune femme de 20 ans, quel courage, quelle détermination et quelle lucidité
vendredi 18 - 01h11
de : nazairien
2 commentaires
De NDdL aux Gilets Jaunes – 1 an après l’abandon du projet d’aéroport
jeudi 17 - 23h42
de : nazairien
Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour "déloyauté", met en cause le gouvernement
jeudi 17 - 22h41
de : nazairien
2 commentaires
Des policiers qui n’attaquent les G
jeudi 17 - 22h22
de : Irae
Un policier courageux balance sa hiérarchie
jeudi 17 - 21h53
de : Irae
Texte intégral et analyse du TRAITÉ FRANCO-ALLEMAND D’AIX-LA-CHAPELLE qui sera signé le 22 JANVIER 2019
jeudi 17 - 19h09
de : Olivier Berruyer - Les Crises
3 commentaires
Macron asphyxie nos libertés !
jeudi 17 - 16h01
de : Jodez
1 commentaire
Macron, une escalade de violence dénoncée par les Institutions des Droits de l’Homme !
jeudi 17 - 16h00
de : JO
GILETS JAUNES ACTE 10 ! La mobilisation s’amplifie !
jeudi 17 - 11h37
de : JO
1 commentaire
Noyer le poisson / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 11h24
de : Hdm
1 commentaire
ZAPATA EST VIVANT !
jeudi 17 - 07h11
de : Ernest London
Appel à converger vers l’AMASSADA
mercredi 16 - 22h53
de : AMASSADA
Plutonium en rafale mauvaise journée pour le social
mercredi 16 - 20h58
de : AIPRI et Savoie Antinucléaire
INTERMEDE DANS LA SEQUENCE "GILETS JAUNES"
mercredi 16 - 20h05
de : Raymond H
1 commentaire
Atomik Tour c’est parti mon kiki
mercredi 16 - 19h49
de : Jean-Yves Peillard
LA LETTRE DE MACRON AUX FRANÇAIS : une MACRO-MANIP pour dévoyer et enterrer l’insurrection citoyenne des #giletsjaunes !
mercredi 16 - 18h25
de : jodez
Affaire Benalla : Le feuilleton n’est pas clos !
mercredi 16 - 17h05
de : JO
300 JOURS DE GREVE ! Fête de soutien à la grève des postier-e-s du 92
mercredi 16 - 15h11
Antisémitisme et gilet jaune sur la 5 :UN AMALGAME SCANDALEUX !
mercredi 16 - 14h50
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les grandes choses de l'Etat sont tombées, les petites seules sont debout, triste spectacle public. On ne songe plus qua soi. Chacun se fait, sans pitié pour le pays, une petite fortune particulière dans un coin de la grande infortune publique. Victor Hugo, 1838
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite