Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LES MIGRANTS
jeudi 14 juin 2018 - 11h54 - Signaler aux modérateurs

Le refus du gouvernement italien d’accueillir des migrants doit nous imposer de nous poser des questions au-delà de l’urgence à ne pas les laisser mourir, justement pour éviter une hécatombe annoncée. 30/ Les migrations (04/06/2018). Pour certains des protagonistes, il est de bon ton de soutenir les vagues migratoires venues du sud vers les pays européens, comme une sorte d’accomplissement de BA sans se soucier des conséquences pour les migrants et les populations qui les accueillent. La pensée correcte instaurée sur ce sujet par la gauche béate et la droite catho-centriste, n’autorise pas la pause dans ce mouvement et encore moins la saine réflexion qui permettrait de construire autre chose de plus efficace et surtout de voir et démasquer les forces à la manœuvre. Sur ce dernier point il est tout de même intéressant de noter la convergence d’accord des mouvements Orange (1) et du patronat pour la « liberté de circulation » des migrants. Les premiers qui veulent construire des états communautaristes à la manière anglo-saxonnes, les seconds parce qu’ils voient dans ces migrants une main d’œuvre instruite et précaire donc corvéable au moindre coût et dans de moindres conditions. Cette base politico-économique du mouvement de soutien aux migrations devrait nous interroger, nous communistes. Par principe, nous ne sommes pas opposés la libre-circulation des personnes. De plus, compte-tenu des méfaits du capitalisme mondialisé sur certaines régions de la planète, il est compréhensible que des personnes aillent chercher ailleurs une meilleure vie et en fassent profiter ceux qui sont restés au pays. Alors que nous défendons le projet communiste (1) dans tous les pays au fur et à mesure des révolutions à construire pour en finir avec cette obligation à la migration pour survivre, les tenants des mouvements Orange, souhaitent et renforcent ce mouvement pour leur projet politique communautariste de Société Ouverte (2). Projet qui, faut-il le rappeler, défend une vision libérale de l’économie et de la circulation des idées … pour autant que celles-ci ne remettent pas en cause le système capitaliste et ne fassent pas obstacle à son évolution linéaire. Ce qui explique l’anticommunisme de ce mouvement et le fait qu’il s’en tienne à des revendications sociétales, qui, par nature, visent à modifier les archaïsmes idéologiques qui empêchent l’adhésion de la classe moyenne au libéralisme et donc constituent un frein idéologique et donc politique à cette évolution linéaire du capitalisme. Dans les conditions actuelles : Est-ce une bonne chose de laisser venir ces migrants (et même de les encourager comme certaines ONG le font) alors même que nous n’avons pas de quoi les recevoir dignement (logements, travail digne, …) ? Est-ce correct de laisser venir ces migrants alors que nous savons que certains ne pourront pas rester du fait des lois sur l’asile ? Est-ce une bonne chose de transformer ceux qui restent malgré tout, sans papiers, en travailleurs précaires à bas coût dont les patrons profitent ? Est-ce une bonne chose d’imposer un « vivre-ensemble » difficile entre des migrants et une population locale déjà précarisée présupposée raciste qui n’a pas les moyens de gérer correctement ces arrivées qui rajoutent à la précarité ambiante ? Est-ce une bonne chose de piller les pays d’origine de leurs ressources humaines instruites et jeunes qui pourraient plus apporter à leur pays si des dictateurs locaux à la solde des gouvernements occidentaux n’imposaient pas un régimes anti-démocratique ? Est-ce une bonne chose d’entretenir des gouvernements à notre botte, dans ces pays d’origine parce qu’ils défendent les intérêts économiques et politiques de grandes entreprises et de nos gouvernements face à la concurrence d’autres puissances ? Est-ce une bonne chose de laisser ces entreprises continuer à contrôler et piller les ressources de ces pays d’origine et nos gouvernements de les défendre (contrôle et pillage qui sont les causes de la misère de ces pays et donc, des vagues migratoires vers l’Europe) ? Est-ce une bonne chose que ces pays d’origine ne puissent pas contrôler, exploiter leurs matières premières et en partager les richesses avec leur population mettant fin ainsi aux vagues migratoires forcées ?

C’est pour cela que nous devons être critiques vis-à-vis de ceux qui soutiennent cette migration et même, pour certains, l’appellent de leurs vœux. Volontairement ou non, ils permettent à un système capitaliste néo-colonial de perdurer. Il faut être très critique et ne pas toujours voir des héros chez certains qui ont vite fait de se montrer en train de faire leur BA tout au long de la route migratoire mais, n’assurent pas le suivi c’est-à-dire la prise en charge quotidienne des migrants une fois qu’ils sont établis à leur point de chute. Il ne faut pas non plus toujours voir de héros dans des ONG qui assurent ce suivi, mais ne se soucient pas des répercussions de la venue des migrants sur les populations locales déjà précarisées par le système capitaliste. Alors même que nous connaissons les conséquences politiques de ces répercussions subies par ces populations locales ; comme si l’opposition et la division entre celles-ci et les migrants étaient recherchées comme un moyen de faire régner l’ordre capitaliste, partant du principe que les réactions négatives de ces populations locales sont par essence racistes, pro-FN.

(1) Le projet communiste qui, faut-il le rappeler, n’a rien à voir avec le projet anglo-saxon communautariste construit sur des bases racistes et/ou religieuses loin de la conception de classe que nous défendons. Ce projet communautariste est un moyen, pour la bourgeoisie de maintenir la division du prolétariat. Nous n’avons donc aucun intérêt à faire alliance avec ceux qui défendent un tel projet même sous couvert de lutte antiraciste et même nous avons intérêt à les combattre pour maintenir l’unité du prolétariat. (2) Les mouvements Orange font référence aux Révolutions Oranges ou dites Colorées qui, en Europe, ont mis à bas les régimes des pays de l’ex-bloc soviétiques (Victor Orban a participé à un tel mouvement en Hongrie, même si maintenant il dénonce Georges Soros pour gagner son autonomie vis-à-vis de ce mouvement). Plus largement, ils font référence aux mêmes type de mouvements qui se développent dans d’autres pays du monde avec toujours, comme objectif, de s’opposer à ce qui semble être du « communisme » ou des états de type « démocraties populaires » aux yeux de tenants de ces mouvements, même si cela n’est pas vrai (Vénézuela, Nicaragua, Brésil, …). Ces mouvements se réfèrent aux principes de la Société Ouverte défendu par le milliardaire spéculateur Georges Soros. C’est-à-dire :
 mise en place de sociétés capitalistes libérales sur le plan économique, idéologique et politique mise en place de sociétés communautaristes , comme seul moyen culturel et cultuel de contrôler les populations qui auraient des velléités de révoltes ou de révolution et donc d’assurer la division dans les peuples pour maintenir le capitalisme
 opposition à tout ce qui fait obstacle à ce modèle, y compris par l’organisation de mouvements pacifistes ou violents
 anticommunisme y compris jusqu’à qualifier de communiste des gouvernements qui ne le sont pas, tout simplement parce qu’ils défendent un nationalisme populo-social qui contrôlent ses matières premières et donc, font obstacles à la libre exploitation de celles-ci par des groupes étrangers, ce qui est contraire au libéralisme Sur ces bases Georges Soros et d’autres milliardaires financent, via des institutions ou des organismes officiels ou des fondations des mouvements pour porter des gouvernements amis au pouvoir. La base sociale du noyau actif et militant de ces mouvements est principalement formée de jeunes de la classe moyenne urbaine intellectuelle :
 Jeunes car pas encore déformés par des idées et donc ne pas être en capacité de contester, sur la base d’un vécu, les idées de la Société Ouverte (idées qui leur sont toujours présentées de façon positive, comme ferait un gourou dans une secte). Jeunes aussi parce que force d’avenir et avec les conditions physique à tenir des affrontements.
 Classe moyenne car acceptant le système capitaliste libérale dont elle a des miettes.
 Urbaine car sa concentration géographique lui donne une capacité de mobilisation et de propagande plus forte de par la densité des villes.
 Intellectuelle car mieux formée donc, plus apte à comprendre et faire passer les idées en même temps qu’elle a plus d’ascendant sur d’autres de par cette aura intellectuelle. Sans compter que le fait de ne pas travailler laisse plus de place à une disponibilité militante sans conséquence financière (ce qui n’est pas vrai des travailleurs qui feraient grève). Ce qui ne veut pas dire que c’est cette base sociale qui prendra les rênes du pouvoir. En géniale ce sont des vieux briscards de la politique qui le font. Mais cette base sociale servira de réservoir de cadre politique et à soutenir le nouveau pourvoir « démocratique » en cas de réaction populaire.



Imprimer cet article





Lorsque le gouvernement viole ...etc.
samedi 20 - 00h10
de : Marc ARAKIOUZO
L’État et les médias lynchent Mélenchon et la FI
vendredi 19 - 21h15
de : JO
“Sondage” RTL : ah merde, 57% des Français approuvent la colère de Jean-Luc Mélenchon !
vendredi 19 - 15h45
de : Pierrick Tillet
1 commentaire
Vive la colère de Jean-Luc Mélenchon et des parlementaires de la FI
vendredi 19 - 15h19
de : Nicole-Edith Thevenin
2 commentaires
On punit en France les travailleurs handicapés
vendredi 19 - 14h57
de : Himalove
Rassemblement « Stoppons l’acharnement contre Gaël »
vendredi 19 - 11h46
Jamal Khashoggi : Un audio donne des détails sordides sur l’assassinat
vendredi 19 - 11h36
Une colère trés juste...
vendredi 19 - 11h29
de : Alexis Corbière
Pour l’instant on peut encore rigoler - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 19 - 11h15
de : Hdm
Goûter-soirée de soutien à la grève des postier-e-s du 92
jeudi 18 - 22h22
Perquisitions à la FI : une agression politique sous couvert de « justice »
jeudi 18 - 21h49
de : JO
1 commentaire
Le soutien du néo-nazi David Duke, ex-chef du KU Klux Klan, à Bolsonaro
mercredi 17 - 16h53
de : Smaïl Hadj Ali
1 commentaire
FO : démission imminente pour Pascal Pavageau ?
mardi 16 - 18h53
Climat et effondrement : « Seule une insurrection des sociétés civiles peut nous permettre d’éviter le pire »
mardi 16 - 09h57
de : jean 1
3 commentaires
L’ANARCHIE EXPLIQUÉE À MON PÈRE
mardi 16 - 09h10
de : Ernest London
Brésil. Le suprémaciste Steve Bannon. L’ami public commun de Jaïr Bolsonaro et Marine Le Pen.
lundi 15 - 20h32
de : Smaïl Hadj Ali
CAPITALISME ET DESTRUCTION
lundi 15 - 20h21
de : Nemo3637
« Plus qu’une marche pour le climat », mais est-ce suffisant ?
lundi 15 - 14h41
Emission : 1938 – Accords de Munich – France et Angleterre pactisent avec les nazis
lundi 15 - 12h37
de : Emission Polémix et La Voix Off
Txetx Etcheverry : « Contre le changement climatique, nous devons agir comme si nous étions en guerre »
dimanche 14 - 09h24
2 commentaires
Main basse sur l’énergie
samedi 13 - 23h04
de : Eliot Nénesse
Comité de soutien à la grève des postie-r-es du 92
samedi 13 - 17h28
202 jours : Soutenons les Postiers du 92 !
samedi 13 - 11h46
LÉO FERRE - LES ANARCHISTES
vendredi 12 - 21h03
de : jean 1
Brésil : les bolsonazis sèment la mort et le terreur
vendredi 12 - 16h19
de : Smaïl Hadj Ali
1 commentaire
Carrefour-Casino : l’emploi sacrifié sur l’autel des « synergies »
vendredi 12 - 14h49
de : David André
LE CAPITALISME A-T-IL UN AVENIR ?
vendredi 12 - 12h48
de : Ernest London
Réforme des retraites : comprendre l’arnaque en 8 minutes
jeudi 11 - 14h56
1 commentaire
LE FLINGUEUR DE CES DAMES - C’est l’heure de l’mettre
jeudi 11 - 10h20
de : Hdm
les postier-e-s des 10ème et 19ème arrondissement en grève majoritaire depuis mardi !
mercredi 10 - 23h20
Le Brésil sur la voie du fascisme ?
mercredi 10 - 12h22
de : Smaïl Hadj Ali
2 commentaires
Olivier ROSAY, militant SUD PTT : nouvelle mise à pied prononcée !
mercredi 10 - 09h46
de : olivier
Bure la porte ferme mal
mardi 9 - 22h28
de : hibou
Le nombre de manifestants ville par ville
mardi 9 - 19h17
Emission : L’Amour et la Révolution
lundi 8 - 12h33
de : Emission Polémix et La Voix Off
Rapports de force se la raconte
lundi 8 - 08h08
SAUVEZ UN LIEU ASSOCIATIF PARISIEN A RAYONNEMENT NATIONAL
dimanche 7 - 22h41
de : frank
Analyse politique : Une ferme, un monde, une guerre, la nécessité d’un réseau de résistance internationale (EZLN)
dimanche 7 - 22h11
de : ZAPATISTE
5 X 73 = 365 / Relancer la lutte des classes dans toute l’Europe !
samedi 6 - 00h49
de : Marc ARAKIOUZO
Faut-il pendre les entrepreneurs ?.
vendredi 5 - 20h50
de : L’iena rabbioso
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Trop souvent nous nous contentons du confort de l'opinion sans faire l'effort de penser. John Fitzgerald Kennedy
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite