Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
de : JODEZ
dimanche 2 septembre 2018 - 16h48 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

1 Septembre 2018, 17:54pm | Publié par Bolivar Infos

Par Geraldina Colotti

Les principaux médias ne donnent de chiffres que sur les Vénézuéliens qui quittent le pays et définissent ce phénomène comme une « crise humanitaire sans précédent » en accusant, entre autres choses, le Gouvernement de Maduro de ne pas donner de chiffres fiables sur cette situation. Silence sur les résultats d’un sondage réalisé sur la frontière du Venezuela et de la Colombie par l’OIM-ONU après lequel les images de l’exode biblique vers Cúcuta, la frontière de la traite, de al contrebande et des paramilitaires continuent à être diffusées.

Ce sondage révèle que les raisons pour passer la frontière sont : 52% pour acheter, 17% pour rendre visite à la famille, 14% pour le travail, 5% pour le tourisme et 12% pour d’autres raisons. Silence aussi sur la rapport détaillé, complet, avec des cartes et des graphiques, révélé lors d’une conférence de presse par le ministre de la Communication Jorge Rodríguez pour rétablir le sens des proportions.

Et enfin, silence sur le nombre de Vénézuéliens, de plus en plus élevé comme le démontrent les demandes faites dans les consulats et les ambassades, qui veulent rentrer au pays, encouragés par les récentes mesures prises par le Gouvernement pour faire face à la guerre économique. Une centaine d’entre eux sont déjà rentrés du Pérou à bord d’un avion mis à leur disposition par le Gouvernement Bolivarien et ils décrivent les conditions en rien idylliques dans lesquelles ils ont dû survivre au Pérou xénophobe et néolibéral.

Au Venezuela, a dit Rodríguez, il y a 6,5 millions de citoyens étrangers : en majorité colombiens (5,6 millions) mais aussi péruviens (500 000) et équatoriens (400 000). Tous bénéficient des programmes sociaux du Gouvernement Bolivarien dans les pourcentages et pour les postes de dépenses que le ministre a indiqués avec précision. Par exemple, 20% des logements publics meublés par le Gouvernement ont été remis à des familles colombiennes : 438 110 logements. Au Venezuela, 582 000 enfants colombiens sont nés pendant ces 18 dernières années, 7% des naissances survenues dans le pays. La Mission Barrio Adentro (Dans le Quartier) réalise 66 millions de consultations par an dont 17% destinées à des Colombiens. En prenant en considération le fait qu’une visite médicale en Colombie coûte 30 dollars, tout cela représente un coût de 336 000 dollars.

Des dépenses qui s’ajoutent à celles de la nourriture remise par les CLAP, à celles de l’éducation gratuite qui en Colombie est payante et ainsi de suite... Des Colombiens « qui fuient le para-militarisme, la violence, le trafic de drogues et les assassinats de masse. » Le Venezuela est le pays d’Amérique Latine qui a accueilli avec plaisir et continue de recevoir le plus grand nombre de réfugiés sans s’être jamais vanté de recevoir des fonds de l’Union Européenne.

D’autre part, l’Union Européenne, qui se bat tellement pour ne pas recevoir les migrants en Méditerranée, semble décidée à travailler dur pour protéger les migrants vénézuéliens sur les frontières avec la Colombie, l’Equateur ou le Brésil.

Le président du Gouvernement espagnol Pedro Sánchez, en voyage en Amérique Latine, a annoncé de Bogotá que l’UE a déjà destiné 35 millions d’euros à l’assistance aux migrants vénézuéliens dans la région et en particulier en Colombie. Pour l’occasion, le « socialiste » Sánchez a donné aux médias une autre perle d’hypocrisie en accusant le Gouvernement de Maduro de ne pas être démocratique parce qu’au Venezuela, il y a des « prisonniers politiques. » Sauf que celui-ci, quelques jours plus tôt, s’était vanté d’avoir refusé aux prisonniers politiques basques (en prison depuis des décennies) leur transfert dans une prison plus proche du lieu de résidence de leur famille...

Comme nous l’avons souvent écrit, le problème des migrants sur les frontières doit préparer le terrain pour l’agression militaire du Venezuela et faire obstacle à la récupération économique dont le cœur est constitué par la réduction du pouvoir du dollar et la lutte contre la spéculation. Une menace qui est devenue de plus en plus tangible et qui pourrait être un sauf-conduit pour le Gouvernement Trump dans une crise à part entière et avec le Président en danger de procès politique.

Les déclarations du sénateur Marco Rubio, l’un des ennemis les plus fanatiques du “castro-madurisme” qui a rencontré le faucon John Bolton pour dire que le Venezuela est un grave danger pour toute la région latino-américaine vont dans ce sens. Rubio a insinué que Trump avait déjà pris une décision et que bientôt, il pourrait y avoir du nouveau à ce sujet.

Du nouveau annoncé par les différentes positions prises au sujet de la migration, par les prochaines manœuvres militaires en Amazonie, par la tournée de Mattis dans la région et par la récente militarisation des frontières du Brésil où le putschiste Temer a déclaré, comme Rubio, que le Venezuela est un danger pour la région. Le même gouvernement brésilien a dû admettre qu’il ne peut plus payer l’électricité que le Venezuela fournit à la zone frontalière à cause des sanctions imposées par les Etats-Unis et que cela s’ajoute à leurs divers problèmes. Et Trump a insinué à nouveau qu’il pourrait cesser d’acheter du pétrole vénézuélien. Du nouveau annoncé aussi par la position de l’Equateur avec la trahison de Lenin Moreno. Après 11 ans d’absence, les Forces Armées équatoriennes participent à nouveau aux manœuvres militaires « Unitas, » organisées par les Etats-Unis.

Pendant ce temps, l’habituel Almagro prépare pour le 5 septembre une autre réunion de l’OEA pour inventer de nouvelles attaques contre le Gouvernement Bolivarien. Diosdado Cabello, président de l’Assemblée Nationale Constituante, a dénoncé « le spectacle hollywoodien » organisé autour de a question migratoire. Une déclaration pertinente si on considère que du 2 mars au 28 août, il y a eu 721 informations à ce sujet, 187 seulement en août. 81% de ces informations ont été diffusées dans les médias vénézuéliens, le reste dans les médias étrangers. Cependant, personne n’a parlé des réfugiés colombiens au Venezuela.

L’image vendue est celle d’un Etat en faillite, d’un « narco-Etat qui aide les terroristes colombiens » comme l’ont dit Trump et son entourage, qui a provoqué une « crise humanitaire » dangereuse pour toute la région et qu’on en peut arrêter que grâce à une « intervention humanitaire » (identique à celle mise en place en Iraq, en Libye et en Syrie) et inaugurée par l’ouverture d’un « canal humanitaire extérieur. »

Si l’OIM et l’ACNUR participent à la réunion convoquée par Almagro le 5 de septembre, le début des hostilités va être validé avec la menace de la force militaire comme mesure préventive pour défendre la sécurité des Etats-Unis, » a dénoncé Samuel Moncada, ambassadeur suppléant à l’OEA et ambassadeur du Venezuela à l’ ONU. Sous le prétexte des migrants, ils sont en train d’organiser un « coup de force contre le Venezuela, » a dit Moncada.

Et pour chauffer le spectacle hollywoodien, la hiérarchie ecclésiastique ne peut manquer, rien que pour donner une idée de ce qui se prépare contre la République Bolivarienne.

En Italia, lors d’une émission de Radio Radical, honteuse, à laquelle ont assisté certains des pires visages du fascisme vénézuélien, Oswaldo Azuaje, évêque du diocèse de Trujillio, a dit : « Le Venezuela passe par une crise humanitaire sans précédent. Le pays est gouverné par un dictateur, les enfants meurent tous les jours, nous sommes dans une situation désespérée. Le président Maduro ne permet pas que l’aide humanitaire arrive. » Azuaje fera partie de la Conférence Episcopale du Venezuela (un véritable parti politique d’opposition) qui se tiendra du 4 au 17 septembre au Vatican …

silence aussi des médias sur la réaction furieuse des forces puissances face aux mesures économiques prises par le Gouvernement Maduro avec le consentement du pouvoir populaire. Un patron basque qui réside dans le pays en a fait connaître une partie. Devant acheter des médicaments pour une amie qui rentrait d’une fête, il est entré dans une pharmacie de nuit, une de celles qui font partie de la chaîne privée Farmatodo. Là, il a été témoin du fait que tous les produits avaient été retirés par l’entreprise, déterminée à provoquer la pénurie pour éviter le nouveau système de « prix justes » établi par le Gouvernement avec le consentement de certains groupes patronaux. Après la dénonciation du basque, Farmatodo a signé le pacte.

La fabrique de pneumatiques Pirelli, d’autre part, a fermé à cause du « manque de matière première. » La réaction des travailleurs et l’intervention du Gouvernement, cependant, ont fait reprendre la production. Ce que les médias ne disent pas est expliqué dans un enregistrement audio diffusé par des secteurs de Fedecamara et destiné aux patrons : l’idée est de fermer toutes les usines, de licencier les travailleurs et ensuite de les reprendre au bout de 6 mois. Une astuce pour que le Gouvernement, qui a garanti qu’il compenserait les augmentations de salaire pendant la période d’ajustement monétaire, ne puisse pas faire face à l’urgence.

Beaucoup de travailleurs ont été licenciés arbitrairement mais la réaction du pouvoir populaire ne s’est pas faite attendre. Les gens ont dénoncé les spéculateurs et plus de 130 personnes ont déjà été emprisonnées.

Une fois de plus, ce dont les médias ne parlent pas, c’est de la forte marge de bénéfice que les capitalistes auraient encore, même dans un pays qui n’a pas proscrit la bourgeoisie mais a porté sévèrement atteinte aux relations de propriété.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
2 septembre 2018 - 20h33 - Posté par JOclaude

Merci, magistrale mise au point pour ceux qui s’imaginent encore que le combat anti-capitaiste se décrète du jour au lendemain ! Parce que le socialisme se construit au jour le jour et par les lois votées suivant la volonté de la majorité du Peuple. Ces lois sont bien sûr économique mais sans doute aussi politique ne serait-ce que pour faire face à une opposition violente pro-capitaliste qui ne supporte pas la démocratie lorsqu’elle ne trouve plus entre ses mains ses Pouvoirs Politique et économique de par le suffrage universel ! Il ne faut pas s’imaginer que cette opposition conservatrice se contente comme chez nous à défiler puis à rentrer à la maison ! Parce que cette opposition a non seulement l’appui de l’ensemble de la bourgeoisie intérieure agissant avec des ligues fascistes sponsorisées et armées au besoin de l’extérieur des frontières par des pays aux mains de l’impérialisme ! En la circonstance au Venezuela comme ailleurs c’est par son Unité que le Peuple fait face aux monstres qui surgissent pour tenter coûte que coûte à sauver leurs privilèges égoïstes. Et pour aller vers l’idéal Socialiste les ELUS de tout le pays doivent agir avec fermeté contre la violence des vaincus de manière à ce qu’ils apprennent à respecter la démocrartie même et surtout lorsqu’ils sont minoritaires !



Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
3 septembre 2018 - 01h33 - Posté par irae

Avec battage mediatique de france info "du service public" en tête et en boucle svp.
Que ne ferait-on pas pour miner le terrain de Lfi aux européennes.

Tandis que sur le Yémen là y a plus personne pour s’émouvoir.



Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
3 septembre 2018 - 01h33 - Posté par irae

Avec battage mediatique de france info "du service public" en tête et en boucle svp.
Que ne ferait-on pas pour miner le terrain de Lfi aux européennes.

Tandis que sur le Yémen là y a plus personne pour s’émouvoir.



Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
3 septembre 2018 - 01h33 - Posté par irae

Avec battage mediatique de france info "du service public" en tête et en boucle svp.
Que ne ferait-on pas pour miner le terrain de Lfi aux européennes.

Tandis que sur le Yémen là y a plus personne pour s’émouvoir.



Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
3 septembre 2018 - 01h33 - Posté par irae

Avec battage mediatique de france info "du service public" en tête et en boucle svp.
Que ne ferait-on pas pour miner le terrain de Lfi aux européennes.

Tandis que sur le Yémen là y a plus personne pour s’émouvoir.



Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
3 septembre 2018 - 01h33 - Posté par irae

Avec battage mediatique de france info "du service public" en tête et en boucle svp.
Que ne ferait-on pas pour miner le terrain de Lfi aux européennes.

Tandis que sur le Yémen là y a plus personne pour s’émouvoir.



Venezuela : Le grand spectacle des migrants sur la frontière prépare l’attaque militaire
3 septembre 2018 - 11h12 - Posté par irae

Il y a eu comme un petit problème informatique hier soir on dirait.





BEA TRISTAN : elle pourrait vous apprendre les mauvaises manières
jeudi 27 - 07h24
de : jean 1
Anthropologie multigenrée de la dignité et de l’égalité.
mercredi 26 - 21h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le ministère de l’Intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement
mercredi 26 - 18h00
de : jean 1
1 commentaire
Participation des associations au Service national universel. L’éducation populaire complice du pire !
mercredi 26 - 14h37
de : jean 1
1 commentaire
Alfortville : La Poste opte pour l’évacuation de ses travailleurs intérimaires sans-papiers
mercredi 26 - 08h33
« J’ai vu des gens tomber à l’eau » : l’opération de police qui a dégénéré, un soir de Fête de la musique à Nantes
mardi 25 - 20h03
de : nazairien
9 commentaires
Qui veut bouffer du président ?
mardi 25 - 17h23
de : jean 1
1 commentaire
Campagne de dons : appel aux lecteurs et aux mouvements sociaux
mardi 25 - 16h48
Rencontre avec la chanteuse engagée Tita Nzebi le 10 juillet
mardi 25 - 13h46
IDÉES NOIRES SOUS GILETS JAUNES
mardi 25 - 05h27
de : jean 1
3 commentaires
VENEZUELA : La nouvelle économie Socialiste, c’est parti !
lundi 24 - 17h01
de : JO
Affaire Legay : les gendarmes en service à Nice ce jour-là ont refusé les ordres du commissaire
lundi 24 - 15h07
de : nazairien
2 commentaires
Ils sont 93
lundi 24 - 11h45
de : jean 1
1 commentaire
LE MONDE A CHANGE : L’impérialisme l’apprend à ses dépends !
lundi 24 - 11h38
de : JO
acte 32, beaucoup de monde à paris, manif sauvage, flics éparpillés, fatigués, inefficaces (vidéo)
dimanche 23 - 14h18
de : nazairien
7 commentaires
HONTEUX, SCANDALEUX ET INACCEPTABLE : L214 dénonce l’horrible scandale des ‘vaches à hublots’
dimanche 23 - 11h56
de : nazairien
2 commentaires
Sarkozy et ses "casseroles" , Sarkozy jugé pour corruption - C l’hebdo - 22/06/2019 (vidéo)
dimanche 23 - 02h45
de : nazairien
L’ Acte 32, a bien tenu ses promesses et le live du sanglier jaune, a donné l’information en continu (vidéo)
dimanche 23 - 01h46
de : nazairien
1 commentaire
perturbation au Salon aéronautique
samedi 22 - 22h32
de : désobéir
Retour aux blocages pour les gilets jaunes
samedi 22 - 17h42
1 commentaire
L’héritage de Brecht : ’Berlin en Seine’ à l’Essaïon
vendredi 21 - 19h56
Daniel Tanuro : « Collapsologie : toutes les dérives idéologiques sont possibles »
vendredi 21 - 14h08
de : jean 1
2 commentaires
C’est un gendarme mobile qui a renversé quatre gilets jaunes à Rouen en février (video)
vendredi 21 - 13h36
de : Lille Insurgée
Fête de soutien aux postier-e-s du 92
vendredi 21 - 10h39
MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
1 commentaire
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
3 commentaires
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Karl Marx
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite