Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

VENEZUELA : A contre-courant de la gérance audio-visuelle capitaliste !
de : JO
mardi 4 septembre 2018 - 16h32 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Source : Bolivar Infos

Venezuela : Les Vénézuéliens rapatriés du Pérou remercient le Gouvernement Une partie des 89 Vénézuéliens qui sont rentrés au pays dans la matinée du mardi 28 août en provenance du Pérou ont remercié le Président du Venezuela, Nicolás Maduro et le Gouvernement Bolivarien pour avoir facilité leur retour en payant intégralement leur vol.

C’est ce qu’a constaté le chancelier Jorge Arreaza sur son compte personnel sur Twitter. Il a publié une vidéo sur laquelle on voit les témoignages de certains des bénéficiaires du plan Retour dans la Patrie.

« Nous partageons les témoignages des compatriotes qui sont rentrés dans la Patrie. Ils ont subi la xénophobie, la discrimination et l’exploitation dans le travail. Victimes de la campagne régionale et internationale qu’a organisée la migration induite pour attaquer le Venezuela : https://t.co/0Qde0DK72e

Jorge Arreaza M ( HLy jaarreaza) 1° septembre 2018

L’une des personnes qui sont rentrées a commenté qu’elle s’est rendue à l’ambassade du Venezuela au Pérou pour demander de l’aide : « Grace à Dieu, ils nous ont apporté leur soutien. Les fonctionnaires qui travaillent avec le consul sont de très bonnes personnes, tous, ils se sont très bien occupés de nous, » a-t-elle assuré.

« Ils se sont très bien occupés de moi, ils m’ont entendu, la consul m’a entendu et m’a apporté son aide, » a dit un autre des bénéficiaires.

« Je sais que le Président va s’occuper de nous tous, » dit sur la vidéo une jeune mère : « Nous, les Vénézuéliens, ils ne vont pas nous laisser seuls, beaucoup de gens qui viennent sans ressources, » a-t-elle ajouté.

2.Non seulement au Pérou, ils continuent à faire la traite des personnes « ils nous ont dépeint quelque chose et en arrivant ici, c’est autre chose... On travaille 12 heures, c’est de l’esclavage et c’est fini depuis longtemps au Venezuela »... J’ai vendu tout ce que j’avais et ils nous ont renvoyés pour repartir à 0 , peu importe, »pic.twitter.com/GiFmh7Nt6c

Madelein Garcia ( HLy madeleintlSUR) 28 août 2018

Dans la vidéo sont aussi dénoncées les souffrances des compatriotes qui ont décidé de rentrer : « Ils m’ont fermé les portes de tous es côtés parce que je suis Vénézuélien, s’il y a un vol, c’est un Vénézuélien, tout le mal vient d’un Vénézuélien, » déclare l’un de ceux qui a été pris en charge.

Mardi 28 août, 89 Vénézuéliens qui s’étaient rendus au Pérou à la recherche de nouvelles opportunités sont rentrés au Venezuela grâce au plan Retour dans la Patrie qui recevra rapidement d’autres demandes de compatriotes qui souhaitent rentrer au pays. Parmi les premiers bénéficiaires de cette mesure mise en place par le Président Nicolás Maduro, il y avait environ 20 enfants et adolescents.

Venezuela : L’Italie, le Venezuela et la matrice d’opinion 3 Septembre 2018, 14:32pm | Publié par Bolivar Infos

Par Geraldina Colotti

La vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodríguez a dénoncé le fait qu’on est en train de construire une matrice d’opinion contre son pays : celle de la « crise humanitaire. » Un prétexte pour « justifier » l’intervention militaire des Etats-Unis avec l’approbation de la « communauté internationale. » De quel droit ? Du droit de l’arrogance impérialiste avec laquelle ont été démembrés et dévastés des pays entiers. Si le Venezuela doit être envahi parce qu’il est en « crise humanitaire, » a ajouté Rodríguez, nous devrions envahir « tout le monde capitaliste » parce qu’il provoque de vraies catastrophes humanitaires et des millions de réfugiés.

Comment se construit une matrice d’opinion ? Il suffit de regarder l’Italie, où l’un des journaux les plus légitimes pour la bourgeoisie a fait une interview très « obéissante » du fuyard Antonio Ledezma, simplement appelé « ex-maire de Caracas. » Pas un mot sur son passé de shérif sous la IV° République, sur la façon dont il a fini en prison (pour un temps très bref après avoir été sous arrêt domiciliaire à cause d’une maladie et comment il a fui immédiatement vers l’Espagne de ses parrains), sur la violence ou les morts qu’il a causées, que ce soit sous la IV° République ou contre le Gouvernement de Maduro.

Pire. On a permis au fuyard de faire des éloges de l’attaque qui aurait tué le Président vénézuélien avec des drones explosifs et aurait pu faire un massacre qui a été déjouée.

L’image putride qu’on a donnée aux Italiens, c’est celle du « démocrate sincère » légitime pour tuer le « tyran. » Comme si ce n’était pas suffisant, le « journaliste » a aussi permis en question l’authenticité de cette attaque, ressuscitant une autre des thèses préférées des valets de Washington : celle de l’auto-attaque.

Ces perles peuvent être lues ou entendues tous les jours en Italie et en Europe. Pendant ce temps, comme une infection, la droite vénézuélienne a étendu ses ramifications dans les endroits qui comptent et pu profiter de solides complices aussi bien dans son camp que dans celui de l’ancienne gauche qui a préféré s’aplatir en donnant l’accolade au grand capital. L’opposition vénézuélienne la plus extrémiste s’impose dans les médias, les universités, les institutions. Le Gouvernement précédent lui a ouvert toutes les portes et le Gouvernement actuel ne semble pas vouloir les fermer si peu que ce soit.

Par conséquent, à l’approche de la réunion entre le Pape Bergoglio et la Conférence Episcopale Vénézuélienne enragée, on prépare le terrain pour renforcer cette matrice d’opinion.

En Emilie Romagne – qui étant une « région rouge, » avait l’habitude de faire la distinction entre les exploités et les exploiteurs – la présidente du Conseil Régional (du Parti Démocrate, PD) patronne une exposition au siège de cette institution. Pas seulement une exposition-spectacle mais une partie de ce “show Hollywoodien” dont le président de l’Assemblée Nationale Constituante, Diosdado Cabello, a parlé pour définir la propagande de guerre construite autour du « grand exode » des migrants vénézuéliens.

Cette exhibition s’appelle « Venezuela, le droit à la santé. »

Il y a des photos de « jeunes malades qui attendent des médicaments, de femmes désespérées et de la colère de leurs maris. » Et il y a un film dramatique comme accompagnement. Cette exposition durera presque 1 mois : le temps que l’Association Des Ailes pour le Venezuela, Caritas et les « volontaires » du Programme aide Humanitaire pour le Venezuela puissent mener à bien leur propagande et « collecter des médicaments. »

On ne verra certainement pas sur ces photos le corps en flammes du pauvre Figuera, les travailleurs assassinés par les pièges que l’opposition a mis en place, la police et les étudiants assassinés, les bombes et tout le reste. On ne racontera certainement pas que les biens volés, les prix élevés malgré les lois, leurs bénéfices sales sur le dos des gens.

Ce sera un hymne à « l’humanitaire, » demander à Mr. Trump, un défenseur bien connu des « droits de l’homme » intervienne dans leur pays.

En Italie, d’où ils construisent leurs propres proclamations pleines de mensonges pour justifier l’assassinat de Maduro, cette invasion a déjà commencé. Et nous avons vu cette sorte de « volontaires » derrière les “guarimbas”.

Et le pire, c’est qu’ici, les gens avalent ces histoires, même la gauche. Un peu de logique serait suffisante.. si la droite veut le bien du pays, pas seulement celui de leur portefeuille, elle devrait être heureuse qu’il y ait un rétablissement de l’économie. Mais non : parce que la récupération, avant tout, favorise les secteurs populaires alors, ces « manifestants pacifiques » veulent abolir la Constitution pour remettre le pays aux mains des maîtres habituels.

Le vice-président exécutif pour l’Economie, Tareck El Aissami, a dit clairement : « Tous les bénéfices seront investis dans des dépenses sociales. Nous démontrons que nous pouvons faire une politique alternative au capitalisme. »

Un chemin différent de celui qui a obligé la Grèce à se mettre à genoux et qui revient pour faire sombrer l’Argentina. Différent de celui qui prévaut en Colombie où ceux qui s’opposent sont simplement éliminés et où la seule paix à laquelle elle a droit est celle de la tombe. Un chemin différent du jeu sale qui se joue au Brésil où, pour éviter que Lula gagne les élections, on le met en prison.

Un chemin qui, au Venezuela, fait confiance à l’organisation du pouvoir populaire : sans déléguer les résultats aux cours et aux nominations de la « démocratie procédurière » comme au Brésil et comme ça s’est passé pendant le « procès politique » contre Dilma Rousseff.

Le Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), le plus important d’Amérique Latine, a réagi à la défaite électorale , de 2015, à la guerre économique, aux défauts internes en se basant sur des idéaux, des principes ; une conscience politique. Cela s’est vu au cours de ce IV° Congrès qui accompagne les mesures économiques lancées par le Gouvernement.

Maintenant, il dépend du JPSUV, la jeunesse de la fête, de faire son propre congrès. L’un des changements les plus importants, c’est l’obligation d’élire pour chaque poste un jeune homme et une jeune femme ayant entre 15 et 30 ans pour être en conformité avec la loi qui établit l’égalité de genre en politique. Après 10 ans de vie du parti et presque 20 de chavisme au Gouvernement, la chose la plus évidente est la participation des jeunes à la vie politique. Sur les 20 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales, 7,5 millions sont des jeunes. Ils votent, ils participent et s’organisent dans le parti. Beaucoup de délégués sont très jeunes, ils n’ont pas encore l’âge de voter. Ce qui aura lieu entre le 10 et le 12 septembre, c’est le troisième congrès de la JPSUV. On attend plus de 2 millions de membres du parti. traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
VENEZUELA : A contre-courant de la gérance audio-visuelle capitaliste !
5 septembre 2018 - 21h27 - Posté par JOclaude

Venezuela : Des Vénézuéliens en provenance d’Argentine, de l’Equateur et du Pérou rentrent au pays

5 Septembre 2018 -

Publié par Bolivar Infos - NDLR. : Ce qui confirme les honteux mensonges et mutismes des médias aux ordres des gérants du capitalisme !

Mercredi arrivera au pays un groupe de Vénézuéliens rapatriés de l’Equateur et samedi, un groupe du Pérou rentrera au pays dans le cadre du Plan Retour dans la Patrie. C’est ce qu’a fait savoir le vice-président pour la Communication, la Culture et le Tourisme, Jorge Rodríguez, qui a fait un bilan du Conseil des Ministres numéro 368.

Rodríguez a aussi révélé que lundi prochain, un avion partira pour l’Argentine pour ramener des Vénézuéliens.

« Des frères et des sœurs viennent du Pérou où ils ont subi l’exploitation, le travail d’esclave, la xénophobie, les délits de haine. » Il a rappelé que le chef de l’Etat, Nicolás Maduro, a donné l’ordre d’établir un pont aérien avec le pays pour que la semaine prochaine, il y ait de nouveaux vols « pour ramener tous ceux qui veulent venir et les inclure dans ce programme de rétablissement de l’économie. »

Il a dit que mardi, il y a eu des queues de Vénézuéliens à l’ambassade à Lima pour être rapatriés.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos






BEA TRISTAN : elle pourrait vous apprendre les mauvaises manières
jeudi 27 - 07h24
de : jean 1
Anthropologie multigenrée de la dignité et de l’égalité.
mercredi 26 - 21h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le ministère de l’Intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement
mercredi 26 - 18h00
de : jean 1
1 commentaire
Participation des associations au Service national universel. L’éducation populaire complice du pire !
mercredi 26 - 14h37
de : jean 1
1 commentaire
Alfortville : La Poste opte pour l’évacuation de ses travailleurs intérimaires sans-papiers
mercredi 26 - 08h33
« J’ai vu des gens tomber à l’eau » : l’opération de police qui a dégénéré, un soir de Fête de la musique à Nantes
mardi 25 - 20h03
de : nazairien
9 commentaires
Qui veut bouffer du président ?
mardi 25 - 17h23
de : jean 1
1 commentaire
Campagne de dons : appel aux lecteurs et aux mouvements sociaux
mardi 25 - 16h48
Rencontre avec la chanteuse engagée Tita Nzebi le 10 juillet
mardi 25 - 13h46
IDÉES NOIRES SOUS GILETS JAUNES
mardi 25 - 05h27
de : jean 1
3 commentaires
VENEZUELA : La nouvelle économie Socialiste, c’est parti !
lundi 24 - 17h01
de : JO
Affaire Legay : les gendarmes en service à Nice ce jour-là ont refusé les ordres du commissaire
lundi 24 - 15h07
de : nazairien
2 commentaires
Ils sont 93
lundi 24 - 11h45
de : jean 1
1 commentaire
LE MONDE A CHANGE : L’impérialisme l’apprend à ses dépends !
lundi 24 - 11h38
de : JO
acte 32, beaucoup de monde à paris, manif sauvage, flics éparpillés, fatigués, inefficaces (vidéo)
dimanche 23 - 14h18
de : nazairien
7 commentaires
HONTEUX, SCANDALEUX ET INACCEPTABLE : L214 dénonce l’horrible scandale des ‘vaches à hublots’
dimanche 23 - 11h56
de : nazairien
2 commentaires
Sarkozy et ses "casseroles" , Sarkozy jugé pour corruption - C l’hebdo - 22/06/2019 (vidéo)
dimanche 23 - 02h45
de : nazairien
L’ Acte 32, a bien tenu ses promesses et le live du sanglier jaune, a donné l’information en continu (vidéo)
dimanche 23 - 01h46
de : nazairien
1 commentaire
perturbation au Salon aéronautique
samedi 22 - 22h32
de : désobéir
Retour aux blocages pour les gilets jaunes
samedi 22 - 17h42
1 commentaire
L’héritage de Brecht : ’Berlin en Seine’ à l’Essaïon
vendredi 21 - 19h56
Daniel Tanuro : « Collapsologie : toutes les dérives idéologiques sont possibles »
vendredi 21 - 14h08
de : jean 1
2 commentaires
C’est un gendarme mobile qui a renversé quatre gilets jaunes à Rouen en février (video)
vendredi 21 - 13h36
de : Lille Insurgée
Fête de soutien aux postier-e-s du 92
vendredi 21 - 10h39
MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
1 commentaire
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
3 commentaires
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons apprendre à vivre comme des frères, faute de quoi nous périrons comme des imbéciles. Pasteur Martin Luther King
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite