Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
LUTTE CONTRE LE RACISME ET L’ANTISÉMITISME - Conférence de presse (video)
mardi 19 février
de JEAN-LUC MÉLENCHON
12 commentaires
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise le 19 février 2019 à l’Assemblée nationale. Le président du groupe « La France insoumise » a dénoncé les actes antisémites commis, notamment contre M. Finkielkraut. Il a expliqué que la lutte contre l’antisémitisme et le racisme était au fondement de l’engagement humaniste des insoumis et qu’il était « impossible d’être raciste et membre de la France insoumise ». Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’alliance Chine/Russie l’emportera t-elle en la guerre économique que perdit l’URSS ?
de : JO
jeudi 13 septembre 2018 - 10h12 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Une arme à un billion de dollars : comment la Chine va ruiner l’économie des USA ECONOMIE - Source Sputnik-France . NDLR.:A lire absolument puis être en mesure de méditer !

La Turquie a emboîté le pas à la Russie en revendant ses bons du Trésor américain. Suite à la chute de la devise turque à cause des actions de Washington, Ankara a vendu près de 4 milliards de dollars d’obligations d’État américaines. Aujourd’hui, toute l’attention est focalisée sur la Chine.

Roubles et dollars © SPUTNIK . VLADIMIR TREFILOV Riposte aux sanctions US : Moscou peut frapper les obligations américaines et le dollar Pékin possède une arme puissante : un paquet de bons du Trésor américain de 1 200 milliards de dollars. Si la Chine lançait la vente de ces titres, la Maison Blanche serait incapable d’emprunter les fonds nécessaires pour stabiliser son budget. Pourquoi donc de plus en plus de pays ne veulent plus s’offrir les emprunts américains, et qu’est-ce qui pourrait se passer si la Chine réduisait — ne serait-ce que partiellement — ses investissements dans les obligations américaines ? L’exemple russe

Les sanctions d’avril, ainsi que les menaces de couper la Russie du système international des transactions et de limiter les opérations autour de la dette publique russe ont poussé la Banque centrale de Russie à engager des actions résolues. En avril-mai, Moscou a vendu 85% de son portefeuille de bons du Trésor américain : l’institution russe a réduit ses investissements, qui s’élevaient à plus de 100 milliards au début de l’année, à 15 milliards de dollars. Les relations entre Moscou et Washington ne cessent de se dégrader : on attend de nouvelles mesures punitives américaines en septembre, ce qui pourrait se solder par une nouvelle période d’instabilité de la devise russe.

Un protestant devant le bâtiment du Congrès des États-Unis. Image d’illustration © AFP 2018 JEWEL SAMAD Où sont passés les milliards russes après la vente des obligations américaines ? Parallèlement, les États-Unis ont frappé la Turquie : après le refus d’Ankara de libérer le citoyen américain Andrew Branson, accusé d’espionnage, Washington a doublé ses taxes douanières sur les importations d’aluminium et d’acier en provenance de Turquie. En résultat, le taux de change de la livre turque a chuté de plus de 25% pendant quelques jours, et sa baisse totale a atteint 40% depuis le début de l’année. La Turquie vend ses obligations

« La chute de la livre constitue sans doute une attaque claire et planifiée, menée par l’acteur le plus important du système financier », estime Berat Albayrak, ministre turc des Finances.

La banque centrale du pays a annoncé des mesures d’urgence et promis d’assurer assez de liquidités pour le secteur financier : elle a ainsi insufflé dans le système environ 10,5 milliards de dollars de ses réserves.

US dollars © SPUTNIK . MIHAIL KUTUSOV La Turquie a quitté la liste des plus gros détenteurs de dette publique américaine Parallèlement, Ankara réduit ses investissements dans les bons du Trésor américain. Son paquet d’obligations se chiffrait à 32,6 milliards de dollars en mai dernier, et est passé à 28,8 milliards en juin. Cette politique est menée depuis près d’un an — Ankara possédait 61,2 milliards de dollars de bons du Trésor américain en novembre 2017. Un déstockage total

Ainsi, la Russie et la Turquie ont quitté la liste des détenteurs importants de dette américaine. D’autres États ont, eux aussi, commencé à se débarrasser de ces titres. Il était clair dès la première moitié de l’année qu’il s’agissait d’une tendance globale. En avril 2018, la somme totale des bons du Trésor américain dans les portefeuilles des créanciers étrangers s’est réduite à 6 170 milliards de dollars. Cela concerne notamment le Mexique, l’Inde et Taïwan. Le Japon, deuxième créancier le plus important de l’Amérique, a baissé ses investissements de 17 milliards de dollars jusqu’à 1 031 milliards de dollars — le plus bas niveau depuis octobre 2011. Enfin, la Chine, premier créancier des USA (1 180 milliards de dollars), a réduit son paquet de 4,4 milliards de dollars. Attention à la Chine Les observateurs n’excluent pas que Pékin continue de se débarrasser de ses obligations américaines — ce qui changerait clairement la donne. Pékin possède près de 20% de la dette américaine détenue par des acteurs étrangers, tout en sachant que chaque opération impliquant des volumes plus ou moins importants de bons du Trésor est dangereuse pour le système financier américain et le taux de change du dollar.

Donald Trump © SPUTNIK . SERGEJ GUNEEW Pourquoi la Russie retire-t-elle son argent de la dette publique américaine ? La guerre commerciale entre Pékin et Washington ne cesse de s’aggraver. Les droits de douane bilatéraux qui entreront en vigueur le 23 août compliqueront les relations des deux pays et pourraient se solder par des pertes considérables pour tout le commerce international. Ce contexte rend de plus en plus plausible le recours de la Chine à son arme principale. Fin 2016 — début 2017, les bons du Trésor américain rapportaient à la Chine des milliards de dollars de revenus depuis quelques années, mais les Chinois avaient alors réduit leurs investissements dans la dette américaine pour contrebalancer le renforcement du yuan. Depuis, ils ont racheté tous les titres qu’ils avaient vendus. Un ralentissement de l’économie

Si Pékin vendait une partie de ses obligations américaines, cela ferait chuter leur prix et grimper leur rentabilité. Cette situation entraînerait une augmentation mécanique du coût des emprunts pour les États-Unis — pour les entreprises et les consommateurs ordinaires — ce qui pourrait torpiller la croissance. L’émission de bons du Trésor deviendra alors de plus en plus coûteuse pour le gouvernement américain.

« On pourrait faire face à une fièvre économique provoquée par des taux d’intérêt globalement élevés, ce qui aurait un effet puissant de ralentissement », estime Jeff Mills, expert en chef en stratégie d’investissement de l’entreprise américaine PNC Financial Services Group.

Le yuan et la roupie © PHOTO : FOTOLIA/B. WYLEZICH La Chine augmenterait activement ses commandes pour l’impression de devises étrangères Il ne faut évidemment s’attendre à aucune action drastique de la part de Pékin, car cela ne répond tout simplement pas à ses intérêts. Si la Chine décidait de suspendre ses achats ou de vendre un gros paquet d’obligations américaines, cela susciterait certainement une panique totale sur les marchés. Le taux de change du dollar baisserait, ce qui nuirait aux exportations chinoises. Dans tous les cas, il suffit à Pékin de réduire ses investissements dans les bons du Trésor de manière assez limitée pour porter un coup sensible à l’économie américaine. Et compte tenu de la rentabilité croissante des obligations sur dix ans, la Chine commence déjà à utiliser ce levier.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’alliance Chine/Russie l’emportera t-elle en la guerre économique que perdit l’URSS ?
13 septembre 2018 - 17h32 - Posté par Thomas

Que devient le "fabriquons français" et l’Europe avec ses euro ?






Hallucinant, ils se battent entr’eux maintenant, Un CRS met un coup de boule à son collègue (vidéo)
dimanche 24 - 01h16
de : nazairien
1 commentaire
Hallucinant, ils se battent entre’eux maintenant, Un CRS met un coup de boule à son collègue (vidéo)
dimanche 24 - 01h09
de : nazairien
privatisation du service public
samedi 23 - 20h52
de : irae
Pourquoi le cœur de Sophie s’est arrêté
samedi 23 - 20h40
de : Jean-Yves Peillard
IL N’Y A PAS DE GOUVERNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE
samedi 23 - 19h11
de : jean 1
TOUSSAINT LOUVERTURE - La Révolution française et le problème colonial
vendredi 22 - 20h40
de : Ernest London
Monnaie Tic.
vendredi 22 - 19h33
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Emotions dans le monde après la menace de guerre des Etats-Unis !
vendredi 22 - 18h21
de : JO
FASCISME CENTRISTE / C’est l’heure de l’mettre
vendredi 22 - 11h13
de : Hdm
Macron ou la mort programmée du roitelet
vendredi 22 - 10h26
3 commentaires
DE LA NÉCESSITÉ DE LA FIN D’UN MONDE
jeudi 21 - 19h26
de : Lukas Stella
3 commentaires
Fête de soutien à la grève des postier-es du 92
jeudi 21 - 12h43
Le syndrome du Joint Français, Appel à crosse en l’air générale
jeudi 21 - 12h16
de : Jean-Yves Peillard
Antiracisme de salon VS antiracisme de terrain
jeudi 21 - 11h21
de : Le Cercle 49
Tricastin, des fuites en micro sievert mais "pas de rejets radioactifs"
mercredi 20 - 21h25
de : coordi sud-est et nextup
Aux connards de fachos.
mercredi 20 - 20h57
de : L’iena rabbioso
La politique délétère de Christophe Castaner !
mercredi 20 - 19h48
de : Claude JANVIER
Une guerre sur le point d’éclater au Rojava
mercredi 20 - 18h58
de : renverse
Gilets Jaunes à l’ONU !! Genève 20 février 2019 (vidéo)
mercredi 20 - 18h02
de : nazairien
1 commentaire
A Genève les Gilets Jaunes manifestent au Siège de l’ONU !
mercredi 20 - 17h45
de : JO
ARRESTATION VIOLENTE DE GAËL QUIRANTE, SECRÉTAIRE DE SUD POSTE 92
mercredi 20 - 15h00
La CSG remboursée ? A malin, malin et demi !
mercredi 20 - 11h30
de : JO
La loi du peuple
mercredi 20 - 09h28
de : Alina Reyes
25 ans d’insurrection zapatiste : « C’est une forme de démocratie réelle, radicale »
mercredi 20 - 08h14
LA DÉMOCRATIE AUX MARGES
mardi 19 - 19h03
de : Ernest London
LUTTE CONTRE LE RACISME ET L’ANTISÉMITISME - Conférence de presse (video)
mardi 19 - 12h05
de : JEAN-LUC MÉLENCHON
12 commentaires
Quand les lapins auront leurs historiens..
mardi 19 - 06h52
de : curtillat
1 commentaire
droit de grève remis en cause en Suède
lundi 18 - 19h59
de : CNT-Relations médias
1 commentaire
Urgence Humanitaire à GAZA ! Pour ne pas confondre Religion et Tyrannie !
lundi 18 - 16h38
de : JO
Alain Finkielkaut le maoïste.
lundi 18 - 16h22
de : L’iena rabbioso
7 commentaires
Discours à l’oiseau
lundi 18 - 12h08
de : Alina Reyes
1 commentaire
Pierre Perret sur les gilets jaunes : "ce mouvement ne doit pas s’arreter, la misere est patiente"
dimanche 17 - 22h06
de : nazairien
LE MOUVEMENT NE S’ESSOUFFLE PAS macron tu vas dégager !
dimanche 17 - 19h27
de : luttes invisibles
2 commentaires
antisémitisme racisme pour les nuls
dimanche 17 - 19h02
de : UJFP
1 commentaire
Espagne. Des élections au péril d’un procès politique !
dimanche 17 - 16h24
de : Antoine (Montpellier)
2 commentaires
DÉPASSER LES GILETS JAUNES
dimanche 17 - 14h31
de : Lukas Stella
HAÏTI : Le monde change, le neuf tarde à naître, les monstres n’effraient plus ?
dimanche 17 - 12h08
de : JO
Tricastin, on a la liste de ceux qui font les c...
dimanche 17 - 12h04
de : Fuku blog et nuc savoie via JYP
Video Venezuela : Les 5 gros mensonges de Macron, médias et Cie
dimanche 17 - 11h34
de : michel midi
Gouvernement : gilets jaunes ou pas, le cap reste libéral
dimanche 17 - 10h14
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite