Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Brésil. Goebbels à l’ère des TIC. Préparation d’une fraude massive pour le second tour de l’élection présidentielle.
de : Smaïl Hadj Ali
samedi 20 octobre 2018 - 13h12 - Signaler aux modérateurs

Par Smaïl Hadj Ali

Dans son édition du 18 octobre, le journal Folha de Sao Paulo a publié un reportage de la journaliste Patricia Campos de Mello annonçant la préparation d’une fraude électorale massive en faveur du candidat fasciste, pour la semaine précédant le second tour le 28 octobre 2018.

Ouvrons une parenthèse pour rappeler le soutien ferme et résolu de la Folha de Sao Paulo au golpe parlementaire contre Dilma Rousseff, et à toutes les forfaitures du président usurpateur Temer. Comment ne pas relever, à cet effet, l’immense responsabilité dans la montée en puissance des forces de l’obscurantisme et du fascisme au Brésil de ces apprentis-sorciers, médias PIG, femmes et hommes politiques de droite, et leurs variantes « sociales-libérales », comme le Parti de la sociale démocratie brésilienne, membre de l’Internationale socialiste.

Ceci posé, cette opération de fraude qui viole la loi électorale est orchestrée par 156 entreprises et affairistes brésiliens. Parmi eux, la journaliste a constaté l’implication de la chaine de vente de produits électroménagers, électroniques, et de mobiliers, Havan, présente dans 15 États, dont la contribution à la fraude avoisine les 12 millions de reais - 4 millions d’euros environ. Son patron milliardaire, Luciano Lang, fidèle parmi les fidèles de Bolsonaro, s’est distingué courageusement en menaçant de licenciement les milliers d’employés de sa société qui ne voteraient pas pour Bolsonaro. L’enquête de la journaliste a établi que ces 156 entreprises et hommes d’affaires bolsonaristes ont acheté les données de plusieurs millions d’usagers auprès d’entreprises de téléphonie et d’agences de stratégie numérique, parmi lesquelles figurent Quickmobile, Yacows, Croc Services, SMS Market, AM4.

Caisse noire électorale.

Quels sont les objectifs de cette entreprise mafieuse ? Il s’agit de transmettre à travers des « tirs massifs », via le réseau WhatsApp, plusieurs centaines de millions de messages de propagande fasciste contre Fernando Haddad et le P.T à des dizaines de millions d’usagers-électeurs potentiels, et ce en violation de la loi qui réprime la « Caixa dois electoral », que l’on peut traduire par « caisse noire électorale ». Cette pratique financière illégale consiste à ne pas déclarer le flux des entrées et sorties de trésorerie, en créant une trésorerie parallèle, provenant généralement de dons financiers, non déclarés au Tribunal Supérieur Électoral-T.S.E.- L’opération en cours révélée est considérée par la loi électorale comme un crime d’abus de pouvoir économique, qui, s’il est avéré, peut conduire à l’annulation de l’élection, indépendamment des peines de prison et amendes. Encore faut-il que le T.S.E accepte d’enquêter et de prendre en considération les informations et les preuves accablantes de ce crime. Car en en effet, le TSE, ainsi que les institutions judiciaires, au même titre que le Tribunal Fédéral Supérieur, -S.T. F- qui est l’équivalent du Conseil Constitutionnel en France, sont aux mains des golpistes et de leurs féaux.

Les méthodes de l’ex-officine d’extrême droite Analytica Cambridge.

Comme pour la présidentielle US, les données achetées par ces entreprises, au-delà des numéros de téléphone, offrent une segmentation par région géographique, ainsi que des informations sur les orientations politiques, les croyances, mais également sur les revenus. Sont fournies également des indications sur la date, l’heure et le contenu des messages afin de transmettre des contenus digitaux adaptés aux profils des usagers. Ces messages s’adressent principalement aux électeurs indécis, dépolitisés, désorientés, et donc sensibles aux messages mensongers axés sur les questions religieuses, identitaires, et surtout ceux qui ont un rapport aux orientations sexuelles attribuées d’office à « l’ennemi rouge » : inceste, pédophilie, dépravations sexuelles, ou encore l’enseignement et la promotion de l’homosexualité en milieu scolaire, etc. Comme le professait le nazi Goebbels : « Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit. ». Le peuple peut d’autant plus croire aux mensonges qu’il est maintenu dans l’ignorance des enjeux politiques, et soumis à l’influence ravageuse des pasteurs néo-pentecôtistes dans les églises, mais, et, surtout à celle des télévangélistes, de la même obédience, qui quotidiennement sassent, ressassent et matraquent de leurs discours obscurantistes et diffamatoires la population en générale, parmi laquelle les 42 millions de fidèles de l’Église universelle de Edir Macedo qui a prêté allégeance et concours à Bolsonaro. Adaptées aux situations locales, elles s’appuient sur les méthodes, articulées à l’efficacité des TIC, conçues par Analytica Cambridge, une société créée en 2013, disparue en 2018, et dirigée par deux personnages de l’extrême-droite nord-américaine, dont Steve Bannon. En liaison avec ces pratiques, qui relèvent du viol des foules, en mars 2017 la presse a rendu public l’immense scandale du « vol » de 280 000 comptes Facebook, quelques temps avant l’élection présidentielle étasunienne. Sur la base de ces données les chercheurs de Cambridge Analytica ont pu dresser le profil psychologique de cinquante millions de personnes. C’est à l’aide de ces profils que les messages ciblés de Bannon et de ses acolytes ont pu atteindre les grands électeurs instables, indécis.

En liaison avec ces faits, comment ne pas s’interroger, d’autre part sur le sort des 400. 000 comptes Facebook piratés en septembre 2018, suite à l’annonce faite le 25 septembre par les dirigeants de cette entreprise. Comme le note un journaliste brésilien, les dirigeants de Facebook ont précisé le 12 octobre, que le vol des comptes avait en réalité commencé le 14 septembre. Grâce à ces 400 000 comptes, les auteurs de cette effraction ont pu obtenir de multiples informations sur 30 millions de personnes parmi lesquelles les numéros de téléphone, les messageries, le nom, le sexe, la langue, l’état-civil, la religion, la ville de résidence, la date de naissance et les quinze dernières recherches effectuées sur internet, de 29 millions d’individus. Interrogés sur la nationalité de ces millions de personnes, les dirigeants de Facebook ont refusé de répondre. Question : y avait-il des comptes brésiliens parmi ces 30 millions de comptes piratés ?

Pour en revenir à la gigantesque fraude engagée par Bolsonaro et les milliardaires qui financent sa campagne, Mauro Plinio, directeur de Data Folha, un des plus importants instituts de sondage du pays, a admis vendredi 18 octobre que la montée en puissance de Bolsonaro au premier tour des élections était entachée de fraudes. Plusieurs jours avant le premier tour, a-t-il précisé, des entreprises pro-bolsonaristes ont acheté des millions de données d’usagers à des agences numériques et entreprises téléphoniques, et transmis inlassablement, grâce au mode opératoire relaté dans cet article, des dizaines de millions de messages mensongers, diffamatoires et orduriers contre Fernando Haddad et le Parti des travailleurs.

L’avis extrajudiciaire de Whatsapp.

Vendredi 19 octobre dans la journée, face à l’ampleur prise par cette affaire, la société WhatsApp a transmis un avis extrajudiciaire à ces agences numériques vendeuses de données leur interdisant d’utiliser son réseau internet pour l’envoi massif de messages à des numéros de portables d’usagers sans leur consentement. L’envoi groupé de message à contenu électoral n’est pas illégal, mais à la seule condition que les candidats utilisent des données des personnes cédées volontairement Dans cet avis, il leur a également été signifié l’interdiction d’utiliser les comptes WhatsApp associés à leurs agences. Ceci étant, la réaction de cette entreprise, qui ne revêt aucun caractère contraignant au plan judiciaire, suffira-t-elle à dissuader les fraudeurs fascistes et leurs complices à poursuivre leur gigantesque et violente opération frauduleuse, et les autorités judiciaires à sévir ? L’actuelle situation politique et la nature des appareils d’État qui commandent ce pays incitent à répondre négativement.

Smaïl Hadj Ali



Imprimer cet article





Armes Européennes chez Daesch : Des langues se délient !
lundi 12 - 18h02
de : JO
Les grosses augmentations de certains ministres en 2018
lundi 12 - 11h58
de : JO
1 commentaire
Enfoirés de journalistes !
lundi 12 - 10h10
de : jean 1
3 commentaires
« Fêtons la gratuité ! » le samedi 5 janvier à Lyon !
lundi 12 - 09h18
de : Paul Ariès
1 commentaire
La Bible, les terres et les missionnaires du temps de la « pacification » des colonies.
dimanche 11 - 22h02
de : Christian DELARUE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL : Censurons les censeurs !
dimanche 11 - 14h56
de : JO
1 commentaire
LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien
dimanche 11 - 08h46
de : Ernest London
VENEZUELA : La Révolution se défend contre le terrorisme économique !
samedi 10 - 17h39
8 commentaires
Make Anti-Imperialism Great Again !
samedi 10 - 17h07
de : jean 1
1 commentaire
Réformes de l’éducation : « C’est un projet élitiste, autoritaire, réactionnaire et libéral »
samedi 10 - 06h08
Carburants ou pouvoir d’achat : les raisons de la colère
vendredi 9 - 20h44
de : Christian DLR (cgt fin pub)
Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…
vendredi 9 - 13h31
de : Emission Polémix et La Voix Off
rencontre nationale des secteurs en lutte samedi 10 novembre à Paris !
vendredi 9 - 11h17
de : SUD Poste 92
2 commentaires
Ce mensonge du gouvernement qui pourrait vous coûter très cher !
vendredi 9 - 11h07
de : JO
Les GM&S attaquent PSA et Renault en justice
jeudi 8 - 16h08
Gender Recognition Act : la lutte des femmes britanniques pour ne pas être effacées
jeudi 8 - 12h36
de : Female-
1 commentaire
#fachosphère / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 8 - 11h51
de : Hdm
Sortons du vrai-faux débat sur le prix du carburant. Défendons le droit à l’énergie élémentaire via sa gratuité !
jeudi 8 - 07h54
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
12 commentaires
Retraite Complémentaire : Très mauvaise nouvelle qui vous attend en 2019
mercredi 7 - 15h27
de : JO
Mélenchon : les limites juridiques, judiciaires et politiques de l’enquête préliminaire
lundi 5 - 16h00
de : Foolad
2 commentaires
Les approches libertaires de l’école du Rojava
lundi 5 - 12h06
de : jean 1
Suicide d’une factrice : ses collègues exigent le départ des encadrants depuis 10 jours
dimanche 4 - 13h37
L’abécédaire de Daniel Guérin
vendredi 2 - 14h03
de : jean 1
Arkéa : les épargnants en danger !
vendredi 2 - 12h15
de : Guirec
Détermination kurde - Retour à Kobané
jeudi 1er - 19h37
de : Pierre Bance
JAMAIS TROP TARD ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 1er - 12h46
de : Hdm
Macron, un économiste stupide ? Ou de classe...
jeudi 1er - 09h22
de : Allain Graux
1 commentaire
Les grèves de la faim se multiplient dans les conflits du travail
jeudi 1er - 07h22
APRÈS LE CAPITALISME - Essai d’écologie politique
mercredi 31 - 07h06
de : Ernest London
2 commentaires
Ce que l’élection de Bolsonaro au Brésil nous apprend ici en France
mercredi 31 - 06h37
de : Foolad
VIDEO EN DIRECT - Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille mardi 30 octobre 2018 à 19h00
mardi 30 - 12h00
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France fournisseuse officielle du carnage yéménite
mardi 30 - 10h29
de : jean 1
Les tribulations d’un Vampire sous l’Apartheid le 9 novembre
lundi 29 - 11h37
Lettre ouverte des communistes du PRCF
lundi 29 - 10h35
de : JO
2 commentaires
NANTES RÉVOLTÉE – Numéro 4 - Nos désirs font désordre
lundi 29 - 07h47
de : Ernest London
Brésil. L’élection d’un chef de gang psychopathe d’extrême droite, ouvre la voie à "un nettoyage jamais vu dans l’histoire du Brésil"
lundi 29 - 00h34
de : Smaïl Hadj Ali
4 commentaires
84% des Français ne font pas confiance à Emmanuel Macron pour redresser leur pouvoir d’achat
dimanche 28 - 14h00
de : JO
1 commentaire
Glasgow : 8000 femmes en grève pour l’égalité salariale
dimanche 28 - 10h14
Les multiples facettes du Rojava, égalitaire, féministe, écologique et démocratique
samedi 27 - 21h34
de : jean 1
Quatre hôpitaux, privatisés, se sont déclarés en faillite aux Pays-Bas
samedi 27 - 13h22
de : André

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout pouvoir est méchant dès qu'on le laisse faire; tout pouvoir est sage dès qu'il se sent jugé. Alain
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite