Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CRS : service d’ordre ou bien horde sauvage ? Historique !
de : JO
vendredi 4 janvier 2019 - 11h57 - Signaler aux modérateurs

Source :Réseau International CRS : service d’ordre ou bien horde sauvage ? Partager la publication "CRS : service d’ordre ou bien horde sauvage ?" 1082Total : 1082 Petit rappel :

Les Groupes mobiles de réserve, souvent abrégés en GMR, étaient des unités paramilitaires créées par le gouvernement de Vichy. Leur développement fut l’affaire privilégiée de René Bousquet, directeur général de la Police nationale et par la suite protégé de François Mitterrand.

Les Compagnies Républicaines de Sécurité, CRS, ont été créées par un décret du 8 décembre 1944 à la suite de la dissolution des GMR – décret confirmé par une ordonnance du 7 mars 1945 signée par le général de Gaulle. Initialement elles sont composées de nombre de résistants.

Menacées de disparition dans les années de l’immédiat après-guerre, les CRS ont acquis une nouvelle raison d’être comme forces de réserve générale à vocation nationale (et répressive) à la suite des grèves de 1947 (décret du 26 mars 1948 pris en application de la loi du 27 décembre 1947).

Simultanément, onze compagnies comprenant des éléments „douteux” (sympathisants communistes émanant de la résistance) sont dissoutes, principalement dans le sud-est de la France. L’Etat décide d’une revue d’armes pour ces 11 compagnies, et une fois les armes démontées des compagnies „fidèles” entrent, armées, et on leur apprend leur dissolution …

Les compagnies métropolitaines ont été engagées dans le conflit d’Algérie.

Les CRS ont également été engagés dans les conflits sociaux de la fin du xxe siècle. Les matériels sont améliorés (protection) et personnalisés (apparition des bandes jaunes sur le casque et de l’écusson sur les uniformes à la suite des événements de 1968 dans le but de différencier les CRS des autres forces de l’ordre).

La tactique d’emploi des unités est revue en 2002 afin de faciliter le passage des missions de sécurisation et de luttes contre les violences urbaines à celles de maintien de l’ordre.

Les missions
 assurer le maintien de l’ordre public et son rétablissement si nécessaire ;

 assurer les missions propres de surveillance et de protection des personnes et des biens ;

 concourir, avec les effectifs de la direction centrale de sécurité publique (DCSP), à la lutte contre les violences urbaines ;

 participer à la lutte contre le terrorisme et intervenir sur des actions de tuerie de masse et actes terroristes ;

 porter aide et assistance aux populations en cas de sinistres graves.

 sécurité routière et surveillance des autoroutes,

 sauvetage en haute montagne en alternance avec la Gendarmerie nationale

À noter : certaines de ces missions semblent ne pas fonctionner le soir de la Saint Sylvestre !

Emploi La priorité d’emploi des unités reste décidée au niveau national dès lors qu’un événement – prévu ou imprévu — nécessite l’emploi de forces mobiles. De plus, même hors période de tension, un nombre important d’unités est affecté à des missions nationales, placées en réserve de maintien de l’ordre. Ainsi, un certain nombre de compagnies est déplacé en permanence sur la région parisienne.

L’unité de coordination des forces mobiles (UCFM), placée sous la double autorité des directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationales est chargée de déterminer les unités à engager sur des missions nationales et de décider de l’octroi de renforts aux préfets de zone pour des opérations requérant un volume de forces supérieur à leurs ressources. Initialement de taille modeste lors de sa création en 2002, l’UCFM, a été renforcée dans son organisation et son fonctionnement en 2015 et en 2016. Son effectif a été doublé et ses règles de fonctionnement ont été clarifiées. Elle a par ailleurs été dotée d’une application informatique de suivi en temps réel de la position des forces.

Les CRS créent lorsque la situation le nécessite des groupements provisoires dirigés par leurs propres officiers supérieurs.

Les CRS, comme les gendarmes mobiles sont placés pour les opérations de maintien de l’ordre sous le commandement immédiat de leurs propres officiers mais, conformément à la loi, ces derniers ne peuvent exercer les prérogatives d’officiers de police judiciaire.

Les mouvements tactiques (barrages, charges, etc.), les communications nécessaires (sommations etc.) et les actions en vue de poursuites judiciaires éventuelles sont donc de la responsabilité des autorités territorialement compétentes (typiquement un commissaire de police ou un officier de Gendarmerie) sous la responsabilité ultime de l’autorité administrative (préfet) et sous le contrôle de l’autorité judiciaire.

A noter : Philippe Klayman, le patron actuel des CRS est un énarque « ENA promotion Montaigne » … il a obtenu un fort soutien de Alain Bauer pour que Manuel Vals le fasse avancer, et son rôle dans la transformation des CRS en « commandos » à l’américaine parait acté (voir ce lien)

https://www.marianne.net/societe/la... ?

Désormais spécialisées dans le tir tendu dans le visage des manifestants, utilisant des armes interdites par la Convention de Genève, leur dissolution devrait être une priorité.

Ensuite il conviendra que la justice se mette au travail et déclenche des enquêtes contre chacun des CRS engagés dans les opérations de maintien de l’ordre depuis le début des manifestations des Gilets Jaunes, pour vérifier lesquels ont commis des actes répréhensibles, plutôt que de négliger leurs actes et ne s’en prendre qu’aux victimes et aux manifestants, oubliant ainsi son rôle de „pouvoir législatif” et devenant un simple instrument du „pouvoir exécutif”.

Gérard Luçon



Imprimer cet article





Un maire nous parlent de la Grande mascarade de Souillac. La lutte doit se poursuivre !
samedi 19 - 02h11
de : nazairien
Alexandre LANGLOIS, Noam ANOUAR, Axel RONDE et d’autres membres actifs de VIGI sont poursuivis par l’administration
vendredi 18 - 23h45
de : nazairien
Appel de « Gilets Jaunes » de l’Est Parisien
vendredi 18 - 21h50
de : jean 1
Les sociétés d"autoroutes : Péages en hausse de 1,9% au 1er Février : feu vert du pouvoir !
vendredi 18 - 17h54
de : JO
Acte X : à l’aune des Gilets jaunes
vendredi 18 - 17h52
de : Hervé Pitet
Le premier grand débat à Bourgtheroulde était truqué de A à Z
vendredi 18 - 15h26
de : martine
Manifestation à Paris de Gilets jaunes Acte 10 - samedi 19 janvier
vendredi 18 - 14h53
de : jean 1
Hallucinant... !Des gilets jaunes en plein sit-in à Souillac délogés par les forces de l’ordre
vendredi 18 - 14h34
de : nazairien
1 commentaire
R.T. Police : « On voudrait redevenir des gardiens de la paix plutôt que des forces répressives »(vidéo)
vendredi 18 - 12h25
de : nazairien
Fiorina, une jeune femme de 20 ans, quel courage, quelle détermination et quelle lucidité
vendredi 18 - 01h11
de : nazairien
2 commentaires
De NDdL aux Gilets Jaunes – 1 an après l’abandon du projet d’aéroport
jeudi 17 - 23h42
de : nazairien
Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour "déloyauté", met en cause le gouvernement
jeudi 17 - 22h41
de : nazairien
2 commentaires
Des policiers qui n’attaquent les G
jeudi 17 - 22h22
de : Irae
Un policier courageux balance sa hiérarchie
jeudi 17 - 21h53
de : Irae
Texte intégral et analyse du TRAITÉ FRANCO-ALLEMAND D’AIX-LA-CHAPELLE qui sera signé le 22 JANVIER 2019
jeudi 17 - 19h09
de : Olivier Berruyer - Les Crises
3 commentaires
Macron asphyxie nos libertés !
jeudi 17 - 16h01
de : Jodez
1 commentaire
Macron, une escalade de violence dénoncée par les Institutions des Droits de l’Homme !
jeudi 17 - 16h00
de : JO
GILETS JAUNES ACTE 10 ! La mobilisation s’amplifie !
jeudi 17 - 11h37
de : JO
1 commentaire
Noyer le poisson / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 11h24
de : Hdm
1 commentaire
ZAPATA EST VIVANT !
jeudi 17 - 07h11
de : Ernest London
Appel à converger vers l’AMASSADA
mercredi 16 - 22h53
de : AMASSADA
Plutonium en rafale mauvaise journée pour le social
mercredi 16 - 20h58
de : AIPRI et Savoie Antinucléaire
INTERMEDE DANS LA SEQUENCE "GILETS JAUNES"
mercredi 16 - 20h05
de : Raymond H
1 commentaire
Atomik Tour c’est parti mon kiki
mercredi 16 - 19h49
de : Jean-Yves Peillard
LA LETTRE DE MACRON AUX FRANÇAIS : une MACRO-MANIP pour dévoyer et enterrer l’insurrection citoyenne des #giletsjaunes !
mercredi 16 - 18h25
de : jodez
Affaire Benalla : Le feuilleton n’est pas clos !
mercredi 16 - 17h05
de : JO
300 JOURS DE GREVE ! Fête de soutien à la grève des postier-e-s du 92
mercredi 16 - 15h11
Antisémitisme et gilet jaune sur la 5 :UN AMALGAME SCANDALEUX !
mercredi 16 - 14h50
2 commentaires
GILET JAUNE dans le coma à Bordeaux !
mercredi 16 - 11h50
de : JO
Une Provoc. de plus méprisante et scandaleuse du monarque ! Qu’il dégage !
mercredi 16 - 10h36
de : JO
1 commentaire
Forte mobilisation populaire et de gouvernements du monde entier pour la prise de fonctions du président Nicolas Maduro.
mercredi 16 - 10h14
de : jodez
1 commentaire
On a gagné !
mercredi 16 - 10h07
de : jean 1
Dis moi, Manu... Adaptation de "Céline" d’Hugues Aufray version Gilets Jaunes !
mercredi 16 - 01h23
de : nazairien
1 commentaire
Le "Centre de Racket de Rennes" , inquiet trop de "pompes à fric" neutralisées
mardi 15 - 19h38
de : nazairien
L’Etat policier était donc bien prévu dans l’ambitieux projet du monarque "En marche "
mardi 15 - 17h31
de : JO
1 commentaire
JAUNE, un journal par des Gilets Jaunes, pour les Gilets Jaunes
mardi 15 - 16h02
de : jean 1
Écologie : une nouvelle religion contre les catégories populaires
mardi 15 - 15h32
de : Séquano-Dionysien Rouge
1 commentaire
Los Angeles : grève exceptionnelle des enseignants
mardi 15 - 14h47
Lettre au président.
lundi 14 - 17h52
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
GILETS JAUNES ACTE 9 : des CRS armés de fusils d’assaut ! (video)
lundi 14 - 17h50
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite