Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Geneviève Legay n’a pas été touchée par les forces de sécurité ??? La preuve du contraire en video !!!
mardi 26 mars
7 commentaires
Selon le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, la chute de la septuagénaire, Geneviève Legay, porte-parole départemental d’Attac, n’est pas directement liée à une charge menée par les forces de l’ordre ??????? « Elle n’a pas été touchée par les forces de sécurité, on ne voit pas qui l’a poussée, si ce n’est que ce n’est pas un agent de sécurité, c’est quelqu’un qui était devant elle » (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Macron ou la mort programmée du roitelet
vendredi 22 février 2019 - 10h26 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 25.2 ko

Résumons. Tout rappeler serait trop long, et j’oublie sûrement des faits importants, mais chacune, chacun pourra les ajouter.

2017 : Macron entre à l’Élysée, en chasse les journalistes, y fait entrer son barbouze Benalla et quelques autres copains. La salle de presse est fermée, les médias qui l’ont pourtant fait élire n’ont plus droit de cité au palais. Ce qui s’y passe ne doit pas risquer d’être vu ou deviné par celles et ceux dont le métier est d’informer – au moins un peu - les citoyens. Tout en se parant de symboles divins et royaux, le président maigrement élu commence ou poursuit son entreprise de destruction du pays, vendant des fleurons de l’industrie française, s’attaquant au droit du travail, alourdissant les taxes pour les classes populaires et distribuant les cadeaux aux milliardaires et autres riches qui l’ont soutenu, et commençant à démanteler le service public, notamment l’hôpital, la justice et l’Éducation nationale. Commence aussi la litanie des insultes adressées au peuple par le DRH de la start-up nation.

2018 : Le peuple protestant contre la politique agressive de Macron est dans la rue, les blindés entrent dans Paris. Sommes-nous revenus au siècle dernier ou déplacés dans une autre capitale, les nazis occupent-ils la ville, ou les soviétiques y sont-ils entrés pour écraser un mouvement de libération chez l’un de leurs satellites ? Non, il s’agit de réprimer des manifestants dans un déploiement de brutalité inédit, partout en France, au vingt-et-unième siècle. Chaque fois qu’ils descendront dans la rue, ils seront gazés, blessés et mutilés par des grenades GLI et des LBD , armes potentiellement létales dont l’usage est dénoncé en vain par nombre d’institutions et d’ONG européennes et françaises. Benalla démasqué dans ses besognes illicites ou troubles, tabassage de citoyens et affaires avec des États étrangers ou proches d’États étrangers, usage illégal de passeports, de téléphone et d’armes, n’est pas inquiété et continue, en ex-collaborateur détenteur de secrets-défense, à vaquer à ses activités lucratives.

2019 : La répression féroce se poursuit. Aucun policier n’est inquiété après avoir causé la mort d’une femme et avoir éborgné, défiguré ou mutilé des dizaines de personnes. Les violences policières et les arrestations, y compris préventives, et condamnations sévères de manifestants, sont plus massives que jamais depuis la guerre d’Algérie. Macron n’apporte aucune réponse politique mais profite de la confusion pour lancer un grand débat qui n’est qu’une grande opération de propagande doublée d’une pré-campagne électorale officieuse, monopolisant les télévisions des heures durant, des jours durant. L’autocrate prédicateur poursuit son œuvre de destruction des libertés publiques en restreignant ou projetant de restreindre encore la liberté de manifester et la liberté d’expression, des enseignants et de tout un chacun sur les réseaux sociaux. On assiste à des scènes ubuesques, très inquiétantes. Le ministre de l’Intérieur apprend à des élèves de primaire, au tableau, dans quelles parties du corps la police peut tirer sur les manifestants, leur déclare que ces derniers sont tous des perdants, et qu’on vit dans la haine. Des manifestants suspectés d’avoir lancé des cailloux sur des vitrines sont arrêtés chez eux à l’aube par des équipes du RAID armées jusqu’aux dents. Des enfants suspectés d’avoir tagué un slogan irrévérencieux envers le président sont pris chez eux et emmenés en garde à vue sans droit de visite de leurs parents, après que la police a fouillé leur appartement à la recherche de bombes de peinture.

« Qui apporte la mort le paie de sa mort » (ou : « qui porte le fer périt par le fer ») , dit le chœur vers la fin de l’Agamemnon d’Eschyle, histoire d’un roi qui a sacrifié autrui pour servir ses visées et déclenche ainsi un déchaînement de violences dont il est lui-même victime. L’enseignement que les Grecs ont jeté dans le monde il y a deux mille cinq cents ans à travers leurs œuvres est toujours d’actualité. Macron et son monde ignorent tout de la littérature mais la littérature, elle, le voit, les voit, et sait.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Macron ou la mort programmée du roitelet
22 février 2019 - 15h34 - Posté par irae

L’inculture, politique et juridique notamment, et la bêtise crasse du monarque et sa cour n’étant plus à démontrer, le tout enrobé d’une assurance et d’une suffisance inédites, m’étonnerait qu’il(s) soi(en)t capable(s) de tirer les leçons de quoique ce soit. Moins encore de reconnaître s’être fourvoyés ou comme le disait Brassens "quand on est con on est jeune con de la dernière averse ou vieux con des neiges d’antan".
Con au point de ne craindre rien ni personne, immature et irresponsable donc.



Macron ou la mort programmée du roitelet
22 février 2019 - 17h58 - Posté par JOclaude

Il conviendrait d’ajouter me semble-t-il les morts sur les Ronds-Points et cette dame tuée par une grenade reçu de sa fenêtre ! Maintenant la police se doit selon la Constitution d’assurer la sécurité des citoyens sur les réunions réalisées à l’extérieur comme à l’intérieur. D’ailleurs sur ce dernier lieu on peut observer une présence policière même discrète postée à l’extérieur à chaque assemblée ! Hors sur les ronds-points force est de constater qu’à aucun moment il n’y eu de présence policière même aux heures de trafic important ! Il faut bien remarquer la police quasi présente lors de besoin à réguler la circulation ! Donc ce ne fut pas une négligence sinon qu’elle le fut délibérément. Sinon tous, on peut affirmer que certains décès classés "accidents" sans suite, auraient pu être évités ! Ainsi on a pu entendre notre monarque osé ricaner de l’Etranger qu’il n’y avait pas eu de morts ! Ou il fait un semblant ou il traîne une ignorance parfaite des règles Constitutionnelles de la circulation ? Pour quelqu’un chargé de veiller à l’application stricte de notre Constitution pour la tranquillité de nos citoyens, il tient une responsabilité certaine des causes de décès qui se sont déroulées hors protection de nos citoyens !



Macron ou la mort programmée du roitelet
22 février 2019 - 22h46 - Posté par Alina Reyes

Oui, malheureusement il faut aussi penser aux morts sur les ronds-points. Lorsque la police y va c’est pour expulser les Gilets jaunes, non sans violence encore une fois.
Pour ce qui est des victimes directes de la police, je n’ai pas oublié d’évoquer cette femme tuée à Marseille, que Macron et les siens refusent de compter - une pauvre, une Arabe, une musulmane, une des dernières de "ceux qui ne sont rien", quoi. HONTE À EUX





Les "Infiltrés" Montpellier : policiers casseurs démasqués, armés de matraque et marteau- photos (vidéo)
mardi 26 - 21h14
de : nazairien
L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar placé en garde à vue
mardi 26 - 14h51
de : JO
2 commentaires
Régis Portalez, polytechnicien l’« X » homme du peuple des irréductibles gaulois "gilets jaunes"(vidéo)
mardi 26 - 14h40
de : nazairien
2 commentaires
Le scandale bidon du « rapport-choc » sur le vrai temps de travail des fonctionnaires
mardi 26 - 14h01
2 commentaires
Geneviève Legay n’a pas été touchée par les forces de sécurité ??? La preuve du contraire en video !!!
mardi 26 - 11h58
7 commentaires
Macron : "Quand on est fragile, on ne se met pas dans des situations comme celle-ci" (video)
mardi 26 - 11h41
1 commentaire
Macron souhaite de la "sagesse" à la manifestante blessée à de Nice
mardi 26 - 10h09
de : Edwy Plenel
1 commentaire
EELV, réveille-toi pour les élections européennes !
mardi 26 - 10h05
2 commentaires
Assurance chômage : l’explosion des CDD de moins d’un mois coûte un pognon de dingue
mardi 26 - 08h24
de : Stéphane Ortega
L’activisme de la CFDT locale fait polémique chez Casino, à Saint Etienne
lundi 25 - 19h08
de : Mathieu Nicolas
1 an de grève : concert de soutien aux postier-e-s du 92 (video)
lundi 25 - 11h33
Du 29 au 31 mars 2019, bloquons l’usine Alsetex et toutes les usines d’armement des forces de l’ordre ! (video)
lundi 25 - 08h47
de : jean 1
4 commentaires
SOS Démocratie en péril
lundi 25 - 08h37
de : Christian DELARUE
L’Oberfuhrer Lallement et le Gauleiter Castaner, n’ont pas entamé la combativité des "gilets jaunes" (vidéo)
dimanche 24 - 23h57
de : nazairien
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
dimanche 24 - 22h25
de : DUPIN Bernard
2 commentaires
Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice (videos)
dimanche 24 - 11h51
de : JO
2 commentaires
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits (video)
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Suffit-il de n'être jamais injuste pour être toujours innocent ? Jean-Jacques Rousseau
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite