Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

rencontre nationale contre la criminalisation des luttes samedi 11 mai
mardi 7 mai 2019 - 22h19 - Signaler aux modérateurs

Pour info

samedi une journée de rencontre et de débat qui pourraient toutes et tous vous intéresser à la bourse du travail Paris > présentation et programme ci dessous

> RENCONTRE NATIONALE CONTRE LA CRIMINALISATION DES LUTTES ! >

> À l’initiative de : La vérité pour Adama, Justice Vérité Pour Wissam, > Tous Migrants, Front de Mères, Union Syndicale Solidaires, Attac France > (Officiel), Maison du Peuple de Saint-Nazaire et alentours, > Désarmons-les, Assemblée des blessés, Confédération Paysanne, Réseau > "Sortir du nucléaire" , des participant-e-s à la lutte de Bure, et > d’autres...

> En soutien : Collectif Romain Rolland, Fondation Copernic, > Libérons-Les, Pas Sans Nous 49, association Danger Montpertuis... Texte > d’appel signable par collectifs/organisations (envoyez-votre signature à > retrouversouffle CKn riseup.net).

> Couvert par (inscription médias à retrouversouffle CKn riseup.net) : > Reporterre, le quotidien de l’écologie, Basta, média indépendant, Radio > Parleur, ... >

> Nous, organisations nationales, collectifs, habitants de quartiers populaires, de territoires en luttes, gilets jaunes, personnes impliquées dans des luttes migratoires, sociales, écologistes, paysannes, anti-nucléaires, n’avons plus peur des mots : la répression féroce contre le mouvement des gilets jaunes n’est pas une bavure, elle incarne un système. 279 blessés graves, 22 éborgnés, 5 mains arrachées,1 personne décédée. 8700 gardes à vue, 2000 procès, 1500 comparutions immédiates, 40 % de peines de prison ferme. Cette répression brutale était autrefois réservée aux quartiers populaires. Maintenant, nous entrons dans un autoritarisme qui se généralise à toute la société.

> Nos libertés publiques sont en danger, sous le coup d’un arsenal de lois > toujours plus liberticides. La nouvelle loi « anti-casseur » remet > totalement en cause le droit de manifester. La séparation des pouvoirs > vacille : l’autorité législative est dominée par une majorité > parlementaire aux ordres. L’institution judiciaire est de plus en plus > assignée à des fins de maintien de l’ordre. Le gouvernement cherche à > asphyxier la contestation politique : quand la matraque ne suffit pas à > disperser les foules, le marteau du juge prend le relais. La longueur > des enquêtes et des procès gèle autant les luttes que le canon à eau. >

> À Bure, les opposants au méga-projet d’enfouissement des déchets > nucléaires ont essuyé en un an 60 procès, 28 interdictions de territoire > et au moins 5 peines de prison ferme. 7 personnes sont mises en examen > pour "association de malfaiteurs", placées sous contrôles judiciaires et

> interdites de rentrer en contact. À Briançon, parmi les 13 personnes > poursuivies pour, notamment, « l’aide à l’entrée d’étrangers en > situation irrégulière », 9 sont condamnées à des peines de prison dont 2 > à 4 mois ferme. À Beaumont-sur-Oise, la famille d’Adama Traoré attend > toujours que la cause réelle du décès de leur frère soit reconnue. > Pendant ce temps ses quatre frères sont emprisonnés et plusieurs > personnes sont ciblées par des contrôles judiciaires. À > Clermont-Ferrand, un rassemblement de soutien à Wissam el-Yamni, tué par > la police en 2012, est annulé par la préfecture après une mobilisation > des syndicats policiers.

> La liste peut continuer longtemps. Des gilets jaunes écopent de 6 mois > de prison ferme pour avoir diffusé des appels à bloquer des raffineries > sur Facebook, des élèves du lycée Arago sont fichés S, Médiapart a > failli être perquisitionné, des paysans opposés à la ferme des > Millevaches sont condamnés à payer 120 000 euros de dommages et intérêt, > des syndiqués sont licenciés ou mis en examen pour leur activités, les > militants de Greenpeace prennent de la prison ferme pour la première > fois depuis la création de l’association en France, les adhérents d’ANV > COP21 enchaînent les gardes à vue et les perquisitions, de jeunes > grévistes lycéens pour le climat sont placés en garde-à-vue parce qu’ils > détiennent 3 kg de farine bio. Aucun foyer de contestation n’est > épargné. Ces éléments s’additionnent et font système, nous donnent à > voir ces "matins bruns" qui pointent à l’horizon. >

> Face à l’autoritarisme, nous appelons à faire corps et renforcer nos > solidarités. Nous refusons de jouer le jeu de la division entretenu par > un climat de guerre intérieure où des « intellectuels » vont jusqu’à > appeler les policiers à se servir de leurs armes. Nous ne voulons plus > laisser personne derrière, isolé-e face à la répression policière et > judiciaire.

> Il existe aujourd’hui en France des centaines de prisonniers politiques, > de condamnés, de « délinquants » dont le seul crime est de lutter pour > le droit à vivre dans la dignité, parce qu’ils ne s’en sortent plus, > parce qu’ils veulent défendre des territoires. Condamnés, parce qu’ils > luttent contre un système inégalitaire qui détruit les existences et > ravage le vivant au nom du profit et du pouvoir. Condamnés, parce qu’ils > ne sont pas nés avec la bonne couleur de peau ou le bon patronyme. Nous > en exigeons l’amnistie, tout comme l’abandon du LBD 40 et des grenades > offensives !

> Pour faire barrage à ce régime liberticide, nous appelons à la > constitution d’un large front commun contre l’autoritarisme et la > criminalisation de la contestation, une alliance inédite de luttes de > base et d’organisations plus larges. Ceci pour :

- Mettre en lumière les cas de violences judiciaires, qui se vivent à huis clos

 Fédérer les organisations, collectifs, personnes ciblées par la criminalisation, mieux nous connaître pour renforcer nos solidarités.

 Affirmer notre résistance commune

> Dans cette perspective, nous appelons à la rencontre nationale > "Ripostons à l’autoritarisme !" le samedi 11 mai à Paris de 9h30 à > 17h30, à la Bourse du Travail, salle Hénaff, 29 boulevard du Temple

> Informations / contact : retrouversouffle CKn riseup.net

> PROGRAMME INDICATIF

> MATINÉE : PRENDRE ACTE DE L’AUTORITARISME

> 9h : Accueil des participants

> 9h45 – 11h30 : Ouverture – Témoignages de l’autoritarisme et de la > criminalisation. > Animation : Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre >

> Intervenant-e-s : > - Youcef Brakini, du Comité Adama Traoré > - Lutte migratoire à Briançon : des membres du comité de soutien aux 4+3 > et de « Tous Migrants » > - Ghais, lycéen à Romain Rolland (Ivry), poursuivi pour des tags & > Fatima Ouassak, du Front des Mères > - Lutte de Bure : Joël D, assigné à résidence pendant la COP21 et > inculpé dans « l’association de malfaiteur » de Bure > - Des gilets jaunes de Saint-Nazaire impliqués dans le groupe de défense > juridique > - Une syndicaliste de Sud Éducation Bobigny, menacée par une mutation forcée > - Une « décrocheuse » de portrait de Macron poursuivi, de ANV COP21 > - Gaspard Glanz, journaliste indépendant et fondateur de Taranis News (à > confirmer) > - Intervenant à compléter

> 11h30 – 12h30 - Violences policières et militarisation du maintien de > l’ordre > Animation : Ivan du Roy, journaliste, co-fondateur de Basta ! > > Intervenant-e-s : > - Farid el-Yamni, du comité Vérité et Justice pour Wissam > - Ian et Laurent, membres de l’Assemblée des blessé-e-s > - Intervenant à confirmer

> 12h30 – 13h30 : État d’exception permanent, violences judiciaires, et > criminalisation de la contestation. > Animation : Jade Lindgaard, journaliste à Médiapart > > Intervenant-e-s : > - Vanessa Coddaccioni, historienne et politologue > - Laurence Blisson, du Syndicat de la Magistrature > - Muriel Ruef, avocate au barreau de Lille

> 13h30 – 14h30 – PAUSE REPAS : > - Cantine à prix libre (pour 150 personnes) : bénéfices en soutien à un > projet de solidarité de la cantine « Graine populaire des luttes ».

> APRÈS-MIDI : RIPOSTER À L’AUTORITARISME > > 14h30 – 16h45 : Plénière dans l’amphithéâtre & discussions thématiques > (salles du "Petit congrès") > > PLÉNIÈRE - Ripostons à l’autoritarisme ! > Animation : à confirmer. > > Intervenant-e-s : > - Assa Traoré, Comité Vérité et Justice pour Adama Traoré > - Élie Lambert, secrétaire général de Solidaires > - GJ de Saint-Nazaire > - Autres intervenant-e-s à confirmer

> ATELIER THÉMATIQUE 1 : Comment mieux visibiliser et documenter les > violences judiciaires ? Quels récits pour la dimension peu visible de > l’autoritarisme ? > Introduit par : à confirmer.

> ATELIER THÉMATIQUE 2 : Comment riposter à l’extension des poursuites > pour délits « collectifs » et préventifs (« association de malfaiteurs > », « bande organisée », « participation à un groupement en vue de > commettre des violences et dégradations »), et la criminalisation de la > solidarité ? > Introduit par : Joël D., inculpé dans l’association de malfaiteur de > Bure & Laurence Blisson, du Syndicat de la Magistrature

> ATELIER THÉMATIQUE 3 : Comment renforcer la solidarité financière et > matérielle avec les blessé-e-s et le combat politique contre les > violences policières ? > Introduit par : Ian et Laurent, de l’Assemblée des blessé-e-s

> 16h45 – 17h30 : CONCLUSION & PERSPECTIVES

JPEG - 74.6 ko


Imprimer cet article





CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Avoir le pessimisme de l'intelligence et l'optimisme de la volonté. Antonio Gramsci
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite