Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Bolkestein : les esclaves du palais de justice de Thonon les Bains
de : Thonon les Bains
lundi 16 janvier 2006 - 02h09 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Palais de justice de Thonon les Bains

Voici un communiqué d’Attac et de la CGT sur les conditions de travail (ou plutôt d’esclavage) des ouvriers polonais qui construisent le palais de justice de Thonon les Bains, la directive Bolkestein semble déjà appliquée là bas. Je me demande ce qu’en disent les magistrats et fonctionnaires du futur TGI, et les chefs de juridiction, et lachancellerie ?

31 salariés Polonais en grève à Thonon Leur PALAIS d’inJUSTICE !

Le récit que vous allez découvrir est hallucinant. Indignant. Nous vous invitons à prendre le temps de le lire.

Il ne se passe pas dans une quelconque république bananière à l’autre bout du monde, mais ici,tout près de chez nous à Thonon les Bains et en 2005.

Ils sont 31. Il y a quelques semaines ils étaient plus encore, certains ont déjà rejoins leur Pologne natale dont ils s’étaient expatriés de longs mois pour venir gagner en France les euros qui leur permettraient de vivre un noël paisible en famille à leur retour.

Mais c’était sans compter sur des patrons voyous qui ont déjà très largement anticipé l’esprit de la Directive BOLKESTEIN & Depuis plusieurs mois, le Ministère de la Justice fait construire à Thonon un nouveau Palais de Justice.

Les travaux ont été confiés à une grande entreprise de travaux publics que nous pouvons citer puisque son nom est affiché en grand sur le fronton du chantier, le groupe DUMEZ .

Ce groupe sous-traite certains travaux avec des entreprises locales,dont l’entreprise A&.. (que nous ne pourrons pas nommer car deux plaintes ont été déposées ces jours-ci contre elle pour utilisation de faux documents et pour menace de mort). Cette entreprise, nouvellement implantée dans le Chablais, dans la proche périphérie Thononaise, sous-traite elle-même avec une société basée en Allemagne que nous nommerons la société D&. . Cette société allemande sert en fait au rabattage de travailleurs Polonais qu’elle appâte par petites annonces sur internet et dans la presse locale.

Voici la version des faits, tels qu’ils ont été racontés hier à la délégation de l’Union Locale CGT du Chablais qui a rencontré ces 31 travailleurs grévistes : « Nous avons répondu aux annonces de l’entreprise D&. pour venir travailler en France jusqu’à Noël. Le point de départ était fixé dans une ville de Pologne à 200 kilomètres de la frontière allemande.

Au rendez-vous, il n’y avait pas de bus, un correspondant nous a dit de nous rendre à la frontière par nos propres moyens, ce que nous avons fait. Au deuxième point de rendez-vous, toujours pas de bus, un autre correspondant nous a invité à traverser la frontière jusqu’à une ville allemande où nous avons effectivement pris des minibus et des voitures immatriculés en France, venant de Haute Savoie.

Ces voitures nous ont amenés à Perrignier dans une maison de 150 m2 environ où nous logeons à 31.

Il n’y avait pas de matelas jusqu’à ces derniers jours, nous couchions à même le sol, il y avait 60 litres d’eau chaude pour 31 personnes, et parfois plus (40) avant que nos collègues repartent en Pologne.

Nous travaillions 8h par jour du lundi au vendredi et 5h le samedi matin. Théoriquement, nous devions être payés 10 euros nets de l’heure, mais nous n’avons pas touché de salaire depuis les deux mois que nous sommes ici, certains ont seulement reçu 150 ou 300 euros d’acompte. Nous n’avons plus un sou pour manger. De temps en temps les patrons de l’entreprise A&.. nous achetaient un peu de nourriture, mais pas assez pour 31.

 » Notre interlocuteur nous montre une photo prise avant son départ de Pologne pour prouver son amaigrissement, il a perdu plus de 15 kgs en deux mois. Certains sont malades, l’un est blessé à la main, « le patron n’a pas voulu l’emmener à l’hôpital. Plus grave encore : durant ces deux mois, un salarié est tombé d’un toit et était blessé, nécessitant d’aller à l’hôpital.

Il a été immédiatement rapatrié en voiture en Pologne ! Les patrons nous doivent 47 305 euros de salaires, nous sommes déterminés à occuper le chantier jusqu’à ce que cet argent nous soit versé (ils dorment depuis samedi sur le chantier) nous voulons un règlement à l’amiable et rentrer chez nous pour Noël& ».

Dès vendredi, ils se mettent en grève et cherchent à alerter l’opinion publique en posant de grandes banderoles « S.O.S 31 polonais en grève » sur les frontons des bâtiments du futur Palais de Justice.

Dans la nuit qui suit, des faits extrêmement graves se sont produits : les patrons, armés d’un pistolet et flanqués de nervis les ont agressés vers 23h en voulant les forcer à monter dans deux minibus pour repartir immédiatement en Pologne. Ni vu, ni connu, ils pourraient toujours exiger leurs salaires depuis les bords de la Baltique&.. Ils ont refusé et fait alerter la gendarmerie de Bons qui est intervenue, mais après le départ des minibus. Toutefois

L’agression a pu être filmée par un téléphone portable, et une plainte a été déposée pour menace de mort, à Perrignier et sur le chantier même. Dès hier, l’Union Locale CGT a pris contact avec l’avocat qui a été mandaté par le Consulat de Pologne.

Celui-ci est entré en relation avec le groupe DUMEZ qui se reporte sur l’entreprise A&.. pour le paiement des salaires, qui elle-même se reporte sur la société allemande.

Comble de l’ignominie, cette société allemande les a enregistrés comme artisans et non comme salariés, bon prétexte pour ne pas leur payer de salaires ! L’Inspection du Travail, déjà présente depuis le début du conflit a été saisie.

Des élus locaux ont interpellé le Sous-Préfet pour éviter une expulsion du chantier, ce qui anéantirait toute possibilité de pression sur les patrons de l’entreprise A&.. pour le règlement des salaires.

Aux dernières nouvelles, le Groupe DUMEZ accepterait, d’après l’avocat, de prendre en charge les frais de retour en Pologne, visiblement bien embêté par cette situation qui entache lourdement son image de marque&On peuttout de même se poser sérieusement des questions sur les critères retenus par ce groupe pour sélectionner l’entreprise chablaisienne A&.., sinon des prix de main d-Suvre défiant toute concurrence !!!!

Dès hier également, le collectif de Solidarité du Chablais leur venait en aide d’urgence avec des vivres, des couvertures et l’appui d’un médecin de la Croix Rouge qui doit les visiter ce matin.

A la CGT, pour ce qui la concerne, la solidarité internationale du monde du travail n’est pas seulement un mot d’ordre de fête du 1er mai.

Ces travailleurs, nouveaux esclaves du libéralisme sauvage du 21ème siècle, ont besoin de notre SOLIDARITE. Immédiatement.

Le comble de cette tragédie, c’est que ces hommes sont venus construire, ici, un Palais où demain sera rendu la Justice.

N’attendons pas la fin des travaux pour crier notre injustice et pour tout faire pour leur rendre leur dignité. Il y a URGENCE.

L’Union Locale CGT collecte dès à présent vos dons, vous pouvez les adresser au syndicat CGT, ceux-ci seront remis au Secours Populaire de Thonon pour transmission au collectif de Solidarité du Chablais.

* chèques à l’ordre du Secours populaire du Chablais, un reçu vous sera délivré



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Bolkestein : les esclaves du palais de justice de Thonon les Bains ; ce conflit est pour l’instant terminé, mais...
16 janvier 2006 - 18h56

La lutte solidaire a été victorieuse : une première bataille a été gagnée, et la victoire est au bout du chemin !

conclusion de l’article paru le 4 janvier sur RebelLyon.info

Aujourd’hui, ils ont finalement pu être payé et ont pu retourner chez eux en Pologne. Les plaintes déposées suivent leur cours. L’union locale CGT de Thonon continue à suivre cette affaire, par l’intermédiaire d’une interprète sur place, notamment pour permettre à ceux qui sont partis avant les 31 ouvriers polonais, qui se sont mis en grève, de pouvoir eux aussi être régularisés au niveau des salaires. Par ailleurs, ils essaient de connaître les conditions d’autres ouvriers polonais qui travaillent sur de nombreux autres chantiers...

adresse de l’Union Locale CGT
UL CGT de THONON LES BAINS
2 BIS MONTEE DE CRETE
74200 THONON LES BAINS
Téléphone : 04 50 71 79 78
Télécopie : 04 50 71 39 05

chèques à l’ordre du Secours populaire du Chablais , un reçu vous sera délivré.

En Août 2005, un conflit similaire à St Nazaire, concernait aussi des salariés Polonais : une entreprise sous traitante d’Alstom, Gestal, avait elle-même sous-traité à un "employeur" polonais.

L’union locale CGT de St Nazaire s’était mobilisée aux côté des salariés polonais. La lutte commune a porté ses fruits !

Voir l’article Sous-traitance : la CGT a des exigences

Et rendez-vous le 14 février à Strasbourg, contre la directive Bolkestein à l’appel des syndicats, et/ou le 11 février à l’appel des associations et partis politiques

RESISTANCE et SOLIDARITE !

Patrice Bardet, militant CGT






Le psy
mercredi 18 - 02h39
de : Carland
2 commentaires
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
1 commentaire
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
4 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae
Venezuela : Silence des médias sur les élections régionales
jeudi 12 - 12h40
de : JO-DEZ
1 commentaire
Propagande / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 12 - 09h56
de : Hdm
Echanges autour de la condition des agriculteurs (28 oct. 2017)
jeudi 12 - 09h46
de : Collectif d’agriculteurs contre les normes
LE MÉDIA : SOIRÉE DE LANCEMENT (video)
jeudi 12 - 00h59
MACRON TIENT DEBOUT GRÂCE À NOS DIVISIONS ! ALORS ? PRENONS NOTRE UNITÉ ET NOS ACTIONS EN MAIN !
jeudi 12 - 00h44
de : Sept Jours Debout
Procès-bâillon : Areva déboutée, les antinucléaires relaxés
mercredi 11 - 21h33
de : elian
Merci qui
mercredi 11 - 19h28
Le président de la République ne peut imposer à la France un emblème confessionnel
mercredi 11 - 14h21
de : Jean-Luc Mélenchon
Aude Lancelin : "Les milliardaires ont fait leur marché dans les médias avec la complicité du politique" (video)
mercredi 11 - 13h51

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir. Gandhi
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite