Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
de : xoup
dimanche 9 juillet 2006 - 20h21 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires

Une analyse qui va tenter d’être critique sur quelques formules de candidats possibles pour l’Alternative Unitaire.

Je propose l’analyse de 2 formules de candidatures :
 les 3B en avant avec l’un des B candidat.
 les 3B en avant avec une autre personne candidate.
 et enfin je dirai qui m’apparait comme le meilleur candidat pour l’AU, dans le cadre de la 2° hypothèse.


Les 3B en avant, et un des B candidat

Beaucoup appellent cette formule, car ces 3 leaders représentent plutôt bien la diversité qui caractérise notre mouvement : anti-libéral (donc anti-capitaliste), écologiste, féministe, démocratique et altermondialiste.

Mais légalement il faut un seul nom pour mettre sur le bulletin, même si cette situation est antidémocratique et qu’une victoire de la gauche antilibérale signifierait une nouvelle République qui romprait avec cette monarchie présidentielle, il faudra donc choisir entre les 3. Un des 3 B sera donc privilégié par rapport aux 2 autres...  : les tenanciers de médias ayant cette capacité inouïe à personnifier à outrance les idées politiques, au point d’enterrer le reste (cela fut clair lors du mouvement dit "contre le CPE" : les portes paroles des mouvements étudiants ont été les cibles de cette dérive). Je pense que cette situation handicape l’Alternative Unitaire, comme le candidat. En effet, alors que l’unité n’est pas faite, on voit déjà les symptômes apparents de jalousie, concurrence entre les partisans d’un tel ou d’un tel... car au delà des personnes, il est à craindre que beaucoup acceptent mal que leur tendance soit en retrait par rapport à telle autre. Et n’oublions pas que l’idée de l’Alternative Unitaire est d’être...unis !

Si une telle formule est adoptée faisons confiance aux médias pour mettre sous les feux de la rampe le B candidat en oubliant les 2 autres qui se seront mis en retrait, et tenter donc de jouer la carte de la division à travers les rancoeurs partisanes qui ressurgiront du passé. Les médias mettraient à coup sûr en avant la seule personnalité choisie et donc la tendance correspondante, créant une zizanie dont nous n’avons pas besoin.

José Bové ?

 L’évidence à priori. Il semble évident que le B le plus apte à être le candidat unitaire est José B., car neutre entre les 2 grosses formations signataires que sont la Ligue et le PC. Rappelons aussi, mais est-ce bien nécessaire, que José Bové s’est illustré, à bien des reprises, dans des combats syndicaux et politiques importants.

Une candidature Besancenot ou Buffet ne pourrait être difficilement interprétée autrement que par une candidature partidaire d’un cartel d’organisations surfant sur le désir citoyen de profonds changements politiques (tant sur le fond que sur la forme, mais la forme n’est-ce pas déjà quelque peu le fond ?). Ces 2 là sont donc quasiment éliminés d’office ; pas de chance pour eux car ce sont de très bons leaders et orateurs.

 Un déficit d’image. Bien que très apprécié à l’intérieur de notre petit peuple anti-libéral écologique et démocratique, et très populaire auprès du grand public, il n’est pas certain, dans notre société de l’image, que Bové soit le meilleur candidat pour un large rassemblement anti-libéral écologique et démocratique qui s’impose de gagner les élections par une dynamique unitaire et populaire.

Il souffre de ce que j’appellerai, sans être méchant, le syndrome Astérix. Il apparait en quelque sorte comme le dernier résistant contre l’envahisseur libéral, différent dans son approche de l’action politique : il lutte vraiment, c’est un guerrier anti-OGM, anti-libéral, anti-TCE...

C’est cette image de troubleur de l’ordre public qui fera peur aux braves gens (comme dirait Brassens), même à des anti-libéraux non conscients de leur sensibilité politique, qui auront à voter pour une personne "responsable" (je sens venir les répliques : Et Chirac il est responsable peut être ?!). Cela étant dit, c’est là bien entendu une question « stratégique » : la France a besoin d’une rupture, donc quelqu’un qui trouble l’ordre public ne pose problème que par rapport à une question de stratégie.

Il souffre aussi d’un déficit d’expérience politique dite classique, bien que leader syndicaliste expérimenté. D’ailleurs, certaines de ses positions politiques sont parfois un peu floues : si josé Bové peut représenter un candidat idéal, il peut représenter aussi pour le PS un ministre de l’agriculture idéel, et cette ambiguïté (que Bové ne lève pas en franchissant la barre de l’anti-capitalisme) est un problème (qui pourrait être retirée avec un mouvement fort derrière lui).

Enfin il m’apparaît que J.Bové, en gardant sa "pureté" de simple militant qui ne cède pas à la tentation du pouvoir corrupteur, servira bien mieux le mouvement unitaire et populaire que nous sommes en train de construire. C’est un très bon rassembleur, et un leader charismatique, tout comme le sont MGB et OB. Ils joueront tous les trois un rôle majeur dans le construction de notre victoire, mais cela ne sera pas celui de candidat.

Pour résumer, je dirais donc que José Bové apparaît, dans notre société de l’image, comme puissante force contestataire, mais malencontreusement pas comme force de construction politique ; et que ceci va à l’encontre du fait que l’Alternative Unitaire ne peut pas, et ne veut pas, se proposer seulement comme force d’opposition (comme le PS semble faire), mais bien comme une alternative constructive au système capitaliste libéral actuel.

Il me semble donc que la deuxième formule est stratégiquement et politiquement meilleure.


Les 3B en avant, quelqu’un d’autre candidat

Les 3B, un tout indissociable : l’unité

 J’ai déjà dit que chacun des 3B représentait une des composantes essentielles à la dynamique unitaire anti-libérale écologique et démocratique, qui ont largement contribué aux mouvements sociaux ces dernières années :

  • Olivier, la Ligue
  • Marie-George, le PC
  • José, les ékolos-altermondialistes (et les sans-partis)

Ces trois ensembles sont ceux qui ont lutté, ces quatre dernières années, côte à côte dans les mouvements sociaux et politiques majeurs contre la droite extreme de Raffarin, Villepin, Sarkozy.

 Il apparaîtrait illogique qu’une de ces forces soient mises plus en avant que les 2 autres. Les 3B ne peuvent donc qu’être mis sur un plan d’égalité parfait dans l’élection qui nous attend, pour le symbole mais aussi pour la stabilité de l’unité. Il sont un tout indissociable, à égalité, ils sont l’unité. Ce qui signifie qu’aucun ne peut prétendre au rôle de candidat.

L’unité et la notoriété des 3B au service d’un 4ème mousquetaire

Ces 3 personnalités, les plus connues du petit monde anti-libéral doivent donc faire place à une autre personne, forcément moins médiatisée. L’unité des 3 composantes se retrouvant pour la victoire à travers un autre nom, appuyé de toute leur force.

Un candidat quasi-inconnu et les médias

 Ce problème de non connaissance du grand public de notre futur candidat ne m’en parait pas un, bien au contraire. En effet, une personnalité moins connue partirait quasiment de rien, tout comme notre mouvement ; et en s’appuyant sur chaque victoire passée, sur chacune des composantes qui permettront de diffuser, petit à petit, notre candidat méconnu s’imposerait comme le vote utile de gauche, étouffant le social libéralisme de la direction du PS. Ce cheminement, à l’instar du non au TCE, est donc dès à présent le symbole que nous nous devons de suivre.

 De plus, ne doutons pas une minute qu’en partant avec un quasi inconnu, les grands médias s’efforceront de passer au peigne fin son passé pour tenter de le discréditer et pour présenter cette nouvelle personnalité politique au peuple français : de la publicité gratuite donc ! Et nous en aurons besoin, car nous manquerons (et nous manquons déjà) indubitablement d’espace médiatique face à nos adversaires omniprésents. Ce qui ne serait pas le cas avec un des 3B (d’une couverture médiatique initiale que je qualifierai de curiosité), ces 3 là étant trop connus pour leur part.

 Enfin un candidat quasi-inconnu soutenu par les 3B permettra de pouvoir insister sur le rôle essentiel des collectifs locaux, du démocratisme de l’Alternative Unitaire, à l’instar de la campagne du non au TCE (constitution européenne).

Le sacrifice personnel au service du collectif.

Un désistement des 3B en faveur d’une autre personne sera le signe fort que notre candidat et nos leaders ne sont pas des carriéristes, comme tout politicien respectable de la direction du PS, mais bien des militants de longue haleine au seul service de leurs idées et du peuple.

Je me place désormais dans la situation qu’aucun des 3B ne sera candidat. Et que ces 3 là, nos personnalités les plus connues, useront de leur notoriété pour valoriser le candidat unitaire.


Mais alors qui, nom de non ?

 Bien que pour l’instant j’ai désavoué la plupart de toute les lettres de supplication s’adressant à José Bové, je vais me lancer moi même non pas dans une propagande idiote criant sans fin "X sauve nous", mais dans une description du pourquoi X m’apparait comme le meilleur candidat pour l’Alternative Unitaire.

Certains noms circulent déjà : Salesse, Autain, Jennar,... J’espère que vous complèterez, peut-être reverrais-je ma conclusion.

 Fin du suspens : Le nom qui retient mon attention est celui de Clémentine Autain.

Quelques qualités de la belle

  • Elle apparaît "lisse", "classique" pour ceux qui ne la connaissent pas : pas d’exentricités ; elle est donc accessible à tous, elle serait donc capable de rassembler plus largement que nos seules forces au second tour.
  • C’est une femme, féministe qui plus est, elle (et nous par suite) sera donc en mesure de riposter sur la vague sur laquelle surfe S.Royal (le maternalisme primaire, qui chez elle est sécuritaire et répressif).
  • C’est une femme jeune et belle, elle attirera très probablement la jeunesse, comme O.Besancenot peut le faire.
  • Elle est cultivée et éduquée, le tout sans avoir été formatée par l’ENA, et participe très activement à divers écrits politiques à la rupture politique que nous attendons (à la Fondation Copernic, dans le mensuel Regards, et bien entendu dans les forums ......).
  • Elle est adjointe à la mairie de Paris, elle n’apparaîtra donc pas comme sans expérience des responsabilités. Elle est déjà passée par les élections.
  • Elle n’est pas très connue nationalement pour le grand public : tant mieux, les médias vont faire des reportages sans fin sur elle, comme dit plus haut. Mais assez connue dans le milieu politique "classique" pour ne pas être discréditée par une non expérience politique.
  • Elle est de cette gauche des mouvements sociaux, de la gauche anti-libérale qui a dit non au TCE, on ne pourra donc pas la traiter de néo-bobo malgré son look "classique", ses origines et sa coopération avec B.Delanoé. Et rappelons aussi qu’elle a participé très activement à la victoire du non au TCE (Constitution Européenne).
  • Elle est une des personnalités qui respectent son engagement à siéger le plus possible au CIUN.
  • Pour l’avoir vu quelque fois sur le petit écran, elle passe bien. Son discours est clair, peu attaquable et elle se défend : elle a les qualités nécessaires pour ne pas se faire massacrer par les journalistes ; les médias seront déterminants face à nos 2 adversaires médiatiques (Sarkozy et très probablement Royal) il est nécessaire que notre candidat soit très bien formé pour ce combat (par exemple j’aurai des doutes sur Y. Salesse) .
  • Elle s’est impliquée très clairement lors de la révolte des banlieues de novembre 2005 alors que beaucoup n’ont pas su trop quoi dire à propos de ce mouvement social violent. Elle a fait preuve d’ailleurs à ce moment là d’un sens aigu de l’unité en réunissant autour d’elle politiques, chercheurs, acteurs du monde social...
  • Comme J.Bové elle n’est pas encartée, seulement apparentée PC, cela ne peut que la servir, autant devant les partis que devant les citoyens.
  • Enfin elle apparaît bien s’entendre avec les 3B, avec qui elle travaille régulièrement ; mais je ne peux juger réellement, je ne fais qu’espérer. Ils pourraient donc porter et soutenir cette idée devant les collectifs locaux et les partis en présence.

Mais pourquoi parler d’Autain maintenant ?

Pour l’instant je me suis fortement placé d’un point de vue communicationnel. Mais je vois en Autain un réel candidat de fond qui peut permettre de dépasser avec un soutien des collectifs locaux les clivages existants aujourd’hui entre la Ligue et le PC sur les relations à adopter vis à vis de la direction du PS (qui sont à l’heure actuelle le dernier barrage à l’Alternative Unitaire).

En effet, le PC exclut une participation à un gouvernement dominé par le social-libéralisme, mais rechigne à l’inscription d’une formule explicite d’une non alliance gouvernementale ou parlementaire avec la direction du PS, comme le demande la LCR.

Cette décision du PC peut s’interpréter de diverses manières, pour ma part je la comprends comme une volonté de grand respect des militants socialistes et une volonté d’ouverture par rapport à ceux-ci, qu’une formule trop brute exclurait.

Clémentine Autain, par son apparentée PC et par son poste d’adjointe à la mairie de Paris au coté de B.Delanoé, peut être la garantie, pour le PC et plus largement pour tous, que le mouvement populaire qu’est l’Alternative Unitaire ne sera pas fermé de par sa non-alliance avec la direction socialiste, mais bien ouvert à tous ceux qui auront le courage de choisir une réelle rupture avec le néo-libéralisme économique (rupture qui, regrettons le, n’est pas proposée par le projet socialiste, cf G.Filoche et RM. Jennar)

Prôner une non alliance claire avec la direction socialiste en avançant C.Autain comme garantie d’ouverture est peut-être une solution rapide pour sortir de l’impasse dans laquelle nous sommes actuellement.

Le débloquage de cette situation est en effet urgent. Attendre trop longtemps un large mouvement populaire pourrait nous être fatal, car ne doutons pas que chaque jour qui passe est un peu plus favorable au roulot médiatico-psychologique du vote utile S.Royal. Autain peut donc être une clé pour enclencher complètement et rapidement la démarche populaire unitaire. Saurons nous nous en servir ?

Clémentine Autain, soutenue par les 3B, peut être ce symbole à la fois d’ouverture et de fermeté, du rassemblement anti-libéral et populaire que nous appelons tous, elle est probablement notre meilleur candidat, puisque apte à nous faire sortir de l’impasse si jamais nous savons la propulser sur le devant de la scène, si nous savons construire avec elle et les 3B l’Alternative Unitaire.

xoup.

ps : j’attends avec impatience des contre arguments sur ces quelques idées.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
9 juillet 2006 - 21h07

A première vue, c’est une excellente idée !

Mais cette histoire de porte ouverte sur les antilibéraux du PS sera sans doute critiquée par les trotskistes.

Un rassemblement antilibéral se doit de rassembler la partie réellement socialiste du PS et de ses sympathisants : une candidature Autain pourrait y parvenir (car elle n’est pas encartée).



> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
10 juillet 2006 - 00h46 - Posté par

Je partage moi aussi, cette analyse.
Buffet, Melenchon, Bové déclarent qu ’ils sont candidats mais collectivement.
Une candidature moins connue s impose alors : Clementine Autain pour toutes les questions que tu evoques : c est une femme qui incarne quelque chose de nouveau, elle ne la jouera pas solo.
En tant qu’apparenté PC, elle peut permettre le soutien du PC, certains a la LCR pensent aussi a elle.
Pour moi c’est clair malgré tous ces défauts (où à cause d ’eux) Clémentine me parait la mieux placée.

Olivier


> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
10 juillet 2006 - 01h01 - Posté par

Ben voyons ....

Vous voulez un ticker gagnant ou perdant ?

Un tour de piste ou gagner ces elections ?

Il faut une personne qui soit capable de rassembler, de depasser le clivage des partis ... Et seul une personne qui ne soit pas membre d un parti est capable de le faire ....

Exit donc Clementine (PCF), Olivier (LCR) ou Marie georges (PCF), ...

Discutez un instant avec un vrai socialiste de l aile gauche du ps, et demandez lui donc : qui pourrait etre le meilleur candidat anti liberal non membre du ps ?

Il vous repondra sans aucune hesitation ... JOSE !

Chti


José BOVE président !!!
10 juillet 2006 - 01h15

L’élection présidentielle est bien plus proche d’un plébicite que d’un débat politique. On peut le regretter, mais c’est un fait.
Beaucoup de citoyens ne croient plus à "l’establishment" politique. Là aussi, c’est un fait. Beaucoup de citoyens disent "ne pas s’intéresser à la politique" : ils ne regardent pas les débats télévisés, ne vont pas dans les meetings, et ne lisent pas les tracts. Là aussi, on peut le regretter, mais là encore, c’est un fait.

Aussi, sans remettre en cause ses qualités, je ne crois pas que Clémentaine Autain ai la moindre chance. Votre analyse renverse l’argument habituel selon lequel il faut une personnalité très connue pour cette élection. Vos arguments sont peut-être recevables pour la frange la plus politisée de la population, celle qui connait déjà ou qui pourrait entendre Clémentine Autain assez avant l’élection, mais cette part réellement politisée de la population est ultra-minoritaire. Que nous en soyons ne doit pas nous conduire à croire que tous les électeurs sont faits à notre image !

Parce que comme vous le soulignez à juste titre, cette dynamique unitaire est URGENTE. Celles et ceux qui privilégient leurs minables intérêts d’appareils prennent un gros risque : celui de faire élire un fascitoïde dangereux.

En ce qui concerne le PCF, deux tendances s’opposent : pour certains, "il faut une candidature communiste", et pour d’autres (dont MG BUFFET), il faut un large rassemblement unitaire, qui élaborera un programme, avant de se poser la question du nom du candidat. Le tout faisant 3% des voix ... Je répondrais aux premiers comme aux seconds qu’il y a bien plus de communistes en dehors du PCF qu’en son sein, sans doute parce que depuis trop longtemps le centralisme l’a emporté sur la démocratie. Comme vous le soulignez très justement, aucune de ces deux attitudes n’est politiquement crédible, et il est à craindre qu’elles ne mobilisent pas foule ...

En ce qui concerne la LCR, elle exige une garantie claire qu’il n’y aura pas de soutien à un gouvernement "socialo-libéral". Celà s’inscrit donc dès le départ dans une perspective de défaite de la gauche ! Car bien évidement si le candidat de la vraie gauche faisait plus que les 16% du PS en 2002, la question est inversée ...

C’est pourquoi je ne vois pas, pour ma part, d’autre candidat possible que José BOVE si l’objectif est de gagner et non de présenter une candidature-témoignage.

Je ne vois pas qui, à part José BOVE, pourrait avoir une chance de passer le premier tour. José BOVE est connu. Il est populaire. Ses prises de positions sont appréciées d’une majorité de la population. A mon avis, il est le seul à pouvoir transformer une dynamique d’union de la gauche anticapitaliste en dynamique de victoire au premier tour. L’enjeu est de faire plus que les 16% du PS au premier tour de 2002. Avec l’appui du PCF, de la LCR, d’une partie des verts et des socialistes de gauche, s’il en restent, c’est possible. Et tout comme l’union large des anticapitalistes a permis de mettre en échec le projet de "constitution Giscard" pour l’Europe, José BOVE est LE candidat qui peut battre Sarkozy. Et sans doute le seul.

Minga



> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
10 juillet 2006 - 07h16

Honnêtement, je doute qu’il reste suffisamment de temps avant l’échéance présidentielle pour imposer cette nouvelle figure politique, quels que soient ses qualités, avec quelques chances de succès.

Mais ce dont je suis sûr, c’est que la politique a besoin de ce genre de jeune femme que je viens de découvrir grâce à l’article de Xoup (merci Xoup).

J’invite vivement les oiseaux de passage ici à se faire une virée sur leur moteur de recherche favori, mots clés = Clémentine Autain

Le Yéti



> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
10 juillet 2006 - 11h00

J’apprécie beaucoup Clémentine Autain qui est un personnage très volontaire, une femme pleine de conviction (et très très jolie en plus). Mais je pense maintenant, et j’ai écrit le contraire ici, que José Bové est le seul à pouvoir capter des voix à la gauche du ps, des verts.

Je suis conscient qu’il est mieux de se battre pour des idées que pour des individus, mais comme le précise Minga dans le commentaire précédent, "L’élection présidentielle est bien plus proche d’un plébicite que d’un débat politique. On peut le regretter, mais c’est un fait."
Pour preuve les députés ump s’attendent à une grosse veste pour les législatives et sarkozy, leur chef est plébicité par les français ... Cauchemard.
Le but de cette élection est de créer un rapport de force.
Oui, le but est bien de faire le plus gros score possible ! Faire que la vraie gauche ait un poids significatif pour préparer les législatives.
Ras le bol des "puristes" qui ne s’imaginent que dans la position confortable de l’opposition !
Le ps, parti électoraliste par définition, n’infléchira sa ligne que dans le rapport de force !
La position du ’tout noir’ / ’tout blanc’ de lcr est intenable. Il faut inverser les choses en s’appuyant sur une image fédératrice et porteuse d’espoir.
Complètement convaincu et aussi las de ces querelles stériles qui vont nous faire louper un train accessible, à notre portée.
JP



Perspective de l’ unitaire... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
10 juillet 2006 - 14h28

Bonjour
Bonne question que celle-ci.
Peut-être faudrait-il une personne qui soit en rupture avec le système actuel mais qui puisse fédérer les socialistes ... socialistes.
Je ne cherche pas à creer des disputes mais à évoquer tous les choix le plus tôt possible pour que chacun puisse réfléchir (et ne pas être torpillé plus tard éventuellement par une question non posée avant).

Je ferais donc des suggestions pour soit : Bové, Mélenchon, Montebourg.
Je crois que certaines candidatures en tant que telle (ou LCR ou ...) sera beaucoup trop marquée pour nombre de gens qui sont susceptibles de voter à gauche.

De plus je serais tenté de dire que si le "futur programme" est vu sous l’angle du pragmatisme pour lutter contre le libéralisme qui s’est emballé (comme un cheval fou) par manque de contre-pouvoir, il y aura beaucoup de choses à faire de manière pragmatique avant que les différentes sensibilités se fassent jour sur le fond.

La logique doit être "de gauche" mais la manière avant tout pragmatique, ne pas rester bloqué sur les dogmes, la partie communes représente déjà tellement de travail que " nous verrons au siècle prochain pour les désaccords".

Voilà, voilà, en gros : avec ce qu’il y a à faire choisissez, essayer petit à petit aujourd’hui ou tout vouloir dans un autre monde...



> Perspective de l’ unitaire... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
10 juillet 2006 - 14h47 - Posté par

Cl. Autain est une femme intelligente et jeune, mais ne défend pas la parité hommes-femmes en politique, ce qui continue de handicaper les femmes plus âgées.


3B et 1A
10 juillet 2006 - 16h14 - Posté par

A Yeti : attention je ne dis pas que Autain doit y aller toute seule, là c’est sur ce serait un massacre !
Mais avec les 3B derrière ça ferait sensation : 3 leaders connus qui soutiennent et qui s’investissent derrière une jeune femme quasi-inconnue (et pas mal qui plus est). Donc pour ce qui est couverture médiatique on rattraperait pas mal de retard...
Je pense que ton verbe "imposer" est révélateur de l’écoeurement du peuple des politiciens.
Il n’y a pas à s’imposer, seulement à proposer, si les gens ne saisissent pas "l’aide" qui leur est apportée, on ne peut rien de plus. Imposer ses idées de forces c’est tomber dans le jeu de l’anti-démocratisme. Alors tant pis, nos générations ne connaitront pas un monde non capitaliste.
Découvrir et construire un nouveau candidat et surtout un nouveau projet, voilà ce qui me semblait le défi et le but de l’AU. Tout comme le non au TCE s’est construit petit à petit populairement, mais sans jamais s’imposer de lui même, l’AU et donc ses candidats dont celui de la présidentielle ) peut (doit ?) se construire par le peuple (les colectifs locaux étant là pour faciliter les choses).

A Minga, sur un éventuel duel Bové/Sarkozy, bien que j’apprécie pas mal José, je ne lui donne aucune chance. C’est pour ça que j’ai écrit cet article, cest pour ça que je penche pour Clémentine Autain. Parce qu’elle ne va pas effrayer les braves gens et qu’elle peut ratisser plus large que Bové au 2° tour. Le problème c’est le 1° tour, et c’est là que les 3B joueront un rôle primordial.
Sinon pour ce qui est de la LCR, elle envisage la défaite, car c’est aussi un cas envisageable, même si perso je joue la gagne, la Ligue demande une indépendance totale vis à vis de la direction du PS ; moi ça ne me choque pas(bien que la candidature LCR tue l’AU pour l’instant, et que ça m’a énervé pas mal !) et je trouve que le texte et les derniers faits vont dans ce sens (oui au TCE, projet PS, article de RM Jennar, de G.Filoche, l’histoire du vote des eurodéputés contre le respect des choix des peuples français et néerlandais contre le TCE,etc ...)
Mes arguments sont aussi et surtout valables pour la frange non politisée de la population ; si les 3B font "sacrifice" de leur personnes pour l’AU, donc s’ils usent brillament de leur notoriété pour faire connaitre un autre candidat (Autain est ma préférée), on verra effectivement en application le fait d’en finir avec la monarchie présidentielle par la force du collectif (qui fait parti du projet de l’AU).

A Chti, Clémentine Autain n’est pas PC (ou alors faut que je me renseigne mieux), elle est seulement apparentée du fait de sa campagne dans le 17° pour la mairie, pour ce que j’ai compris.
Et un ticket (A+3B), moi je trouve vraiment que ça a de la gueule et que ça risque de faire bien plus qu’un simple tour de piste.

xoup


> 3B et 1A
10 juillet 2006 - 20h48 - Posté par

Toujours la recherche des acteurs(trices) et pas de l’écriture du scénario, en quoi Clémentaine Autain, aussi respectable soit-elle, est une garantie contre d’éventuels accords post-électoraux avec les sociaux libéraux du PS et de la constitution d’une gauche plurielle bis. Le PCF est d’ailleurs bien silencieux sur ce thème mais il importe peut-être pour ce parti de sauver d’abord tous ses élu(e)s municipaux, régionaux et généraux ce que seul le PS peut lui permettre. Le PCF avec ses élus peut se permettre d’annoncer au dernier moment une candidature PCF ce que la LCR, LO etc... ne peuvenbt pas face à cette loi anti-démocratique imposant 500 signatures d’élus pour présenter un(e) candidat(e) Clémentine Autain est pour le moment solidaire d’une municipalité gauche plurielle, adjointe au maire et très représentative de cette détestable génération "bobo" de la nouvelle (éternelle ?)gauche caviar, alors non !


> 3B et 1A
10 juillet 2006 - 21h31 - Posté par

le scénario est déjà écrit:c’est la charte antilibérale .

la proposition de xoup mérite d’être étudiée.

le slogan
la gaucha antilibérale tous ensemble pour vivre,tous ensemble pour mourrir


> 3B et 1A
13 juillet 2006 - 12h20 - Posté par

Bonjour Xoup

voici un lien sur un article de clementine autain : http://www.humanite.presse.fr/journ...

lis bien l article, elle est au pcf.

Je partage l avis de beaucoup, ce n ’est pas le moment de proposer Pierre Paul ou Jacques. Il faut nous rassembler et nous mettre en route. Le temps presse, nous avons un rendez vous à ne pas manquer.

Personnellement, je reste convaincu que José est le meilleur ticket rassembleur que nous ayons.

Nous avons le bonhomme, nous avons la charte, allez go go go, debatons, organisons des reunions d information, de discussion, des manifestations et un programme.

Le calendrier avance, si nous voulons être au rendez vous, il nous faut travailler.

Chti


> 3B et 1A
13 juillet 2006 - 13h43 - Posté par

Salut chti,
Je te renvoie au propos de l’intéressée pour démentir :
www.humanite.presse.fr/journal/2000-12-15/2000-12-15-236382

Elle a effectivement postuler sur une liste PCF, mais elle n’a pas sa carte, comme elle aurait aussi pu se présenter sur une liste de la ligue à la rigueur !

Le mieux serait de lui demander à elle ; donc si t’as son numéro pour lui demander personnellement, je suis preneur ! ;)

xoup


> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
12 juillet 2006 - 10h28

Pas convaincu. Déjà que les 3 arrivent pas à se mettre d’accord alors un quatrième....

Bové c’est la meilleure chance. Mais les 2 autres arriveront pas à s’y résoudre. Sauf si on les y oblige.

Alors c’est pas le moment de faire diversion en proposant Autain. Sinon chacun va donner sa préférence et on en sortira pas.

(Prenons 1 exemple au hasard, moi. Eh bien mon préféré ce serait Charles Hoareau)



Mais des arguments que diable !
12 juillet 2006 - 12h03 - Posté par

Mais Autain c’est pas ma préférée !
Bravo le niveau du débat, on se croierai dans une cours de récré.
Y en a pas qui veulent me dire que je suis amoureux aussi ?
J’ai l’impression d’avoir avancé des arguments crédibles pour montrer 2 choses : J.Bové serait un mauvais candidat, ainsi que les 2 autres B , donc il faut quelqu’un de plus. Je propose CA, mais si quelqu’un a une meilleure idée avec des arguments sérieux qui démontent les miens (et c’est vamale pour Bové), je suis prêt à les entendre.
Et les beaux yeux de Clémentine ne sauraient me retenir si on me démontre que X ou Y est un meilleur candidat.
C’ets qui Charles Hoareau ? Qu’est ce qu’il a pour lui ?
Le but de l’Alternative Unitaire c’est pas d’imposer un candidat au PC et à la LCR, c’estde trouver un accord politique qui sera porté par une dynamique populaire, et trouver ensuite des symboles pour recueillir le travail.
J’ai l’impression parfois que les comités pro Bové prennent les choses à l’envers...

xoup


> Une analyse des candidats dits unitaires... Bové ? Buffet ? Besancenot ? ...
21 juillet 2006 - 09h36

Je ne l’ai vue que 2 fois à la Télé,dont 1 chez Ardisson.Comparée aux 3 monstres
de cynisme qui se sont emparé du pouvoir depuis 1974,je lui reconnais beaucoup
de fraîcheur,en effet.Pour ma part,Bové me convenait amplement.Moins depuis que
j’ai avancé son nom à des jeunes gens de mon entourage.Petit ou gros problème
d’image ?Pas assez d’info.Du coup,je n’ai plus de candidat.Giscard,Mitterand
avaient fait un gros score au 1°tour.Le dernier Chirac 19%.Combien faudra-t’il
faire pour accèder au 2°tour ?Et le FN ?Victime lui aussi de l’ostracisme
médiatique,nous ne pouvons pas le cerner,l’évaluer.D’aprés mes maigres
sources,il est en progression.D’ou lui viennent ces nouvelles voix ?Au cours de
la campagne réferendaire,la principale objection était"je ne mèlerai pas ma voix
à celles du FN".Lui aussi tirera avantage du NON ?Pas étonnant les
discours-autoritariste de Ségo,limite xénophobe de Sarko,vu sous cet angle.Quel
discours allons-nous tenir nous-mêmes sur l’Immigration si on considère la
necessité de prendre le pouvoir afin d’être à même d’accueillir les immigrés
avec dignité,et qu’ils n’aient pas à subir les horreurs sarkosiennes.Notre
responsabilité est grande,et je ne partage pas la futilité du"casting".Il
s’agit de gagner,et donc de rassembler largement.Merci au PC,merci à la LCR.Ils
sont bien,là,avec nous.Maintenant,il nous faut aller chercher du monde,beaucoup
de monde de l’autre côté.C’est une chose d’élaborer un programme acceptable pour
des militants plus ou moins d’accord sur l’essentiel,une autre de convertir les
indécis et les pro-ce que vous voudrez.Vous avez dit casting ?Je dit tête
d’affiche.Surtout tête.






14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
1 commentaire
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
2 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
7 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite