Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La France organisera le premier procès de la dictature chilienne
de : Paris
jeudi 22 février 2007 - 04h02 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 12.7 ko
William Bourdon

Le général Augusto Pinochet, décédé en décembre 2006, a échappé à un procès historique. Mais dix-sept membres de sa junte, essentiellement des militaires, ont été renvoyés mercredi 21 février, devant la cour d’assises de Paris pour la disparition de quatre Français entre 1973 et 1975. Ce procès, qui se tiendra au plus tôt en 2008, sera le premier, et peut-être le seul au monde à se pencher sur la dictature chilienne.

Les dix-sept personnes seront jugées par contumace. Elles sont poursuivies pour"arrestations et détentions ou séquestrations sans ordre des autorités constituées", avec la circonstance aggravante qu’elles ont été "accompagnées de tortures ou d’actes de barbarie". Des faits passibles de la réclusion criminelle à perpétuité. La juge Sophie Clément, qui a signé l’ordonnance de renvoi, est allée au-delà des réquisitions du parquet de Paris, qui avait réclamé fin janvier le renvoi de quatorze personnes et n’avait retenu les faits de torture que pour l’une des victimes.

Au total, dix-neuf personnes ont été mises en examen dans ce dossier, contre lesquelles des mandats d’arrêt internationaux ont été lancés en 2001 et 2005. Mais deux sont mortes depuis : le général Pinochet et le général Javier Secundo Emilio Palacios Ruhmann, qui avait mené l’attaque contre le palais présidentiel de la Moneda en septembre 1973.

LES ACCUSÉS ONT REFUSÉ DE RÉPONDRE À LA JUSTICE FRANÇAISE

"La mort de Pinochet n’éclipse pas la portée historique et symbolique du futur procès français des autres chefs d’orchestre des violations des droits de l’homme au Chili", a estimé Me William Bourdon, avocat des familles de trois des quatre Français disparus au Chili. Il s’agit de Georges Klein, conseiller de Salvador Allende, arrêté après le suicide du président, de l’ancien prêtre Etienne Pesle, d’Alphonse Chanfreau et de Jean-Yves Claudet-Fernandez, deux membres du Mouvement de la gauche révolutionnaire (MIR).

Parmi les principaux mis en cause figurent le général Manuel Contreras, fondateur de la Dina, la police secrète du régime et Paul Schaefer, 83 ans, fondateur de la Colonie de la dignité, vaste domaine situé dans la cordillère des Andes où ont été séquestrés des opposants politiques. Si les accusés, entendus au Chili, ont, pour la plupart, refusé de s’expliquer devant la justice française, celle-ci dispose des témoignages de prisonniers qui ont survécu et de militaires repentis.

La justice française avait été saisie du sort des disparus en 1998. Elle est compétente pour les crimes commis par un étranger, hors du territoire national, lorsque la victime est française. Les disparitions forcées ne sont pas prescrites tant que les auteurs dissimulent le sort réservé aux disparus.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...


Les dix-sept accusés poursuivis pour la disparition de Français au Chili

Voici les noms des dix-sept accusés renvoyés devant la cour d’assises de Paris qui les jugera par contumace pour la disparition de quatre Français au Chili entre 1973 et 1975.

Poursuivi pour les 4 disparus :

 Juan Manuel Guillermo Contreras Sepulveda (général de l’armée de terre en retraite), 77 ans, incarcéré au Chili. Ex-chef de la Dina (Direccion de investigaciones nacionale), la police secrète du régime.

Poursuivis pour la disparition de Georges Klein :

 Herman Julio Brady Roche (général de l’armée de terre en retraite), 86 ans, ex-général de l’armée de terre, commandant en chef de la garnison de Santiago

 Luis Joachim Ramirez Pineda (général d’armée à la retraite), 81 ans, ex-lieutenant-colonel, commandant du régiment d’artillerie de l’armée de terre Tacna qui aurait détenu Klein.

 Rafael Francisco Ahumada Valderrama (Colonel), 62 ans, ex-capitaine soupçonné d’avoir exécuté Klein dans la propriété de Peldehue appartenant au régiment Tacna.

Pour Etienne Pesle :

 Emilio Sandoval Poo (officier de la force aérienne chilienne) 71 ans, ferait partie du groupe de militaires portant l’uniforme de la Fach qui a arrêté Pesle.

 Andres Rigoberto Pacheco Cardenas (colonel de la Force aérienne chilienne à la retraite), 78 ans, ex-commandant de la base de Maquehue (au sud de Temuco) où l’ancien prêtre a été détenu.

Pour Alphonse Chanfreau :

 Pedro Octavio Espinoza Bravo (brigadier général de l’armée de terre en retraite), 74 ans, incarcéré, ex-lieutenant-colonel d’infanterie, N°2 de la Dina. Il aurait fait ses preuves à la tête de la caravane de la mort (commando en hélicoptère de 12 hommes chargé de l’exécution d’opposants)

 Gerardo Ernesto Godoy Garcia (colonel des carabiniers en retraite), 60 ans, ex-sous-lieutenant de l’armée de terre, surnommé "capitaine Manuel", il dirigeait un groupe d’intervention de la Dina, le commando Tucan.

 Osvaldo Enrique Romo Mena, sans profession, 68 ans, incarcéré au Chili, ex-commandant de l’armée de terre, surnommé "Romo le ventru", membre du groupe d’intervention de la Dina qui a arrêté Chanfreau.

 Miguel Krasnoff Martchenko (colonel de l’armée de terre), 61 ans, ex-capitaine de l’armée de terre, il aurait participé à des séances de torture au 38, rue de Londres à Santiago, l’un des centres d’interrogatoire de la Dina surnommé "la maison de la terreur".

 Marcello Luis Moren Brito (colonel de l’armée de terre en retraite), 71 ans, ex-commandant de l’armée de terre affecté à la Dina, il aurait participé à des séances de torture, rue de Londres.

 Basclay Humberto Zapata Reyes (sous-officier de l’armée de terre), 60 ans, ex-sous-officier de l’armée de terre, il se serait vanté d’avoir écrasé les jambes de Chanfreau avec une voiture à la Villa Grimaldi, centre d’interrogatoire de la Dina.

 Paul Schaeffer Schneider, chef de la "colonie de la dignité" rebaptisée "villa Baviera", 85 ans, incarcéré au Chili, ancien nazi qui avait fondé au Chili cette colonie qui a servi de camp de détention.

Pour Jean-Yves Claudet :

 José Octavio Zara Holger (général de l’armée de terre à la retraite), 64 ans, ex-officier de l’armée de terre, il aurait secondé le colonel Contreras pour les activités de la Dina à l’étranger.

 Raul Eduardo Iturriaga Neumann (général de l’armée de terre en retraite), 69 ans. Surnommé "El Chico", il était responsable du département extérieur (service étranger) de la Dina.

 José Osvaldo Riveiro (lieutenant-colonel de l’armée de terre en Argentine à la retraite), 74 ans. Second de la police secrète d’Argentine.

 Enrique Lautaro Arrancibia Clavel, 62 ans, incarcéré en Argentine. Un des premiers agents introduit par la Dina en Argentine.

http://www.linternaute.com/actualit...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La France organisera le premier procès de la dictature chilienne
22 février 2007 - 04h57

A part les militaires, il y a des civils. Voici le Club des Dix.

Des idées, Bourdon ?

JMH

 Agustín Edwards : Responsable de la censure lors du coup d’État.

 Jaime Guzmán : Homme de l’ombre qui écrivait, notamment, les discours de Pinochet.

 Jovino Novoa : Supposé auteur intellectuel de l’assassinat du syndicaliste Tucapel Jiménez.

 Ricardo García : Supposé auteur intellectuel de l’assassinat de trois militants communistes égorgés en 1985, de deux jeunes femmes brûlées vives, de l’éditeur d’« Analisis » José Carrasco, de l’électricien Felipe Rivera, du publiciste Abraham Muskatblic et de Gastón Vidaurrazága en 1986.

 Le curé Hasbún : Fervent soutien de Pinochet et de la Colonie Dignidad, crée par Paul Schaefer, ancien caporal-infirmier nazi et pédophile, aujourd’hui en prison. La colonie Dignidad a été un centre de détention et de torture. Pinochet y venait souvent et le chef des Services Secrets Manuel Contreras y chassait. Le « Mamo » Contreras est aussi en prison.

 Sergio Onofre Jarpa : Fondateur de Rénovation Nationale, extrême-droite pinochetiste à l’origine, responsable de la mort de dizaines de manifestants en mai 1983.

 Ambrosio Rodríguez : Avocat, défenseur de Pinochet et qui en 1977, aurait joué un rôle dans la disparition de Jacobo Stoulman et Matilde Pessa.

 Manfredo Mayol : Directeur de Canal 13 et de TVN (Télévision Nationale), chargé notamment de distraire l’opinion avec des fadaises.

 Ricardo Claro : Chargé de collecter des fonds pour le gouvernement militaire en 1973 et supposé auteur intellectuel de la disparition d’ouvriers d’Elecmétal, entreprise lui appartenant.

 Sergio Diez : A démenti, devant l’ONU en 1975, l’existence de détenus-disparus.



La France organisera le premier procès de la dictature chilienne
22 février 2007 - 21h07

et en 2010 le pemier procès de la dictature Française ,dictature molle certes ,mais

au combien sournoise et perverse

oeil de bison






Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)
mercredi 23 - 12h38
de : nazairien
1 commentaire
Rassemblement soutien à Vincenzo Vecchi le 23 oct
mercredi 23 - 11h26
DÉSORDRE
mercredi 23 - 10h17
de : Ernest London
15 photos qui racontent les manifs à Barcelone
mercredi 23 - 10h11
À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite