Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Actuchomage en correctionnelle le 6 mars à Saint-Nazaire
de : Saint-Nazaire
mardi 6 mars 2007 - 09h20 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 12.8 ko

Mardi 6 mars 2007, Yves Barraud, Directeur de la publication, comparaît devant le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire (à 14h00) pour avoir laissé pendant 48 heures un message « délictueux » sur un des forums du site. Yves Barraud encourt 5 ans de prison et 45.000 euros d’amende.

Alors que le 18 janvier 2007, le quotidien Libération dénonçait « les dérapages sur le Web de France Télévisions » (propos racistes et antisémites, vidéos et images pornographiques, violences en milieu scolaire…) sans que ces « délits » n’entraînent la moindre poursuite judiciaire à l’encontre du diffuseur, le responsable d’Actuchomage encourt 5 ans de prison et 45.00 euros d’amende pour avoir laissé pendant 48h00 sur un forum du site, un message qui ressemblait à une grosse provoc’ maladroite.

Deux poids deux mesures

Cette différence de traitement entre ce « gros » site Internet et le modeste Actuchomage s’explique d’autant moins que les sites de France Télévisions sont animés par des professionnels et encadrés par des services juridiques (France Télévisions soustraite même la modération de ses forums à une entreprise privée !), alors qu’Actuchomage est animé par des bénévoles en situation de précarité professionnelle.

Une affaire plus complexe qu’il n’y paraît

Voilà donc ainsi brossé le contexte quelque peu surréaliste de cette audience qui concerne tout l’univers de l’Internet interactif (sites et blogs sur lesquels peuvent être postées des contributions émanant de visiteurs réguliers ou passagers). Mais l’affaire est plus complexe qu’il n’y paraît.


Si vous voulez en connaître toutes les subtilités, lire le communiqué :

Le 6 mars : Procès contre Actuchomage

Le Président d’APNÉE – Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l’Emploi – qui édite les sites Actuchomage, Inter-Emploi et Rénovation-Démocratique, comparaît en correctionnelle le 6 mars 2007. Peine encourue : 5 ans de prison et 45.000 euros d’amende.

L’audience correctionnelle contre Yves Barraud se tient le 6 mars 2007 à 14h00, au Tribunal de Grande Instance de Saint-Nazaire. Le Président d’APNÉE, Directeur de la publication Actuchomage (et de Rénovation-démocratique), est poursuivi pour les faits de « provocation publique à la commission de délits », pour avoir tardé à supprimer un message posté sur un des forums du site.

Rappel des faits : Le message délictueux a été posté par le dénommé « Radiateur » (pseudo utilisé par Christophe T., un agent de l’ANPE en colère), vendredi 27 janvier 2006 dans l’après-midi. Après en avoir pris connaissance, Yves Barraud a verrouillé ce message (ce qui correspond au premier niveau de modération appliqué sur le site, interdisant ainsi tout commentaire supplémentaire et réduisant de ce fait la visibilité du message), avant d’en discuter avec les autres administrateurs d’Actuchomage.

Christophe T. (« Radiateur ») a été mis en garde à vue, puis mis en examen, samedi 28 janvier 2006 au matin, sur dénonciation anonyme. Yves Barraud n’ayant pas accès à Internet pendant le week-end, le message a été supprimé dimanche 29 janvier par la webmaster d’Actuchomage, après que les administrateurs du site en aient discuté par téléphone.

Alors que « Radiateur » était arrêté et placé en garde à vue pour avoir posté un message « appelant à la commission d’un incendie pouvant mettre la vie d’autrui en danger » (selon les termes retenus par le Juge d’instruction), les autorités policières et judiciaires n’ont pas jugé utile d’exiger des responsables du site la suppression immédiate du message. Ceux-ci l’ont fait de leur propre chef, le dimanche 29 janvier 2006.

Au regard du dossier d’instruction, Yves Barraud endosse toute la responsabilité de la diffusion du message incriminé ; Christophe T. (« Radiateur ») est quant à lui poursuivi pour « complicité de provocation publique à la commission de délits ».

Sur le plan juridique, le dossier semble très défavorable à Yves Barraud, car il s’inscrit dans un contexte particulier : entre décembre 2005 et janvier 2006, plusieurs agences ANPE ont été incendiées sur le territoire national. Notons que la médiatisation de l’affaire « Radiateur » fin janvier 2006 a, à notre connaissance, mis un terme à cette série d’incendies.

Nous tenons ici à faire part de nos plus vives inquiétudes quant aux conséquences que pourrait avoir l’audience du 6 mars 2007 :

• Actuchomage (tout comme Rénovation-démocratique) est un site associatif animé par des bénévoles en situation de précarité professionnelle et financière. Il accueille en moyenne entre 5.000 et 7.000 visiteurs par jour (près de 200.000 visites uniques par mois) et s’inscrit dans une démarche de démocratie citoyenne et pluraliste, comme le confirment les interviews que nous ont accordées des femmes et hommes politiques de toutes tendances. Des dizaines de milliers de contributions et commentaires ont été postés sur le site depuis 2 ans, sans occasionner le moindre trouble à l’ordre public, en dehors de l’affaire évoquée ici.

• Notre engagement militant touche des sujets très sensibles qui sont au cœur des enjeux sociaux et politiques, et qui concernent des millions de chômeuses, chômeurs, précaires et salarié-E-s. Actuchomage est aujourd’hui le seul média à s’intéresser EXCLUSIVEMENT aux thèmes de l’emploi, du chômage et de la cohésion sociale.

• Le message posté par « Radiateur » aurait été vu par une vingtaine de personnes et il a été supprimé, de notre propre chef, moins de 48 heures après avoir été posté. Nous craignons que cette affaire devienne le procès des incendiaires des agences ANPE qui, à notre connaissance, n’ont pas été arrêtés.

• Si nous reconnaissons avoir commis une erreur d’appréciation concernant le contenu du message de « Radiateur » (corrigée dans les 48 heures qui ont suivi), les conséquences de cette « erreur » sont pour le moins surprenantes :

 Le caractère délictueux du message de « Radiateur » a été identifié par un « Internaute anonyme » (ce qui n’est pas à la portée du premier venu), parmi les dizaines de milliers de messages déposés sur nos forums et ce, quelques heures après avoir été posté.

 Si l’auteur a été arrêté un peu plus de 12 heures après avoir commis son « forfait », les autorités n’ont pas jugé utile de faire supprimer immédiatement le message (les coordonnées téléphoniques des administrateurs du site et de la société informatique qui l’héberge sont pourtant mises en évidence sur Actuchomage), alors qu’elles ont mis en place une surveillance policière très rapprochée de l’agence ANPE évoquée par « Radiateur ».

En conséquence, nous demandons à nos adhérents, à nos sympathisants, aux réseaux associatifs et militants en faveur des chômeurs et des précaires, aux sites alternatifs d’information et à l’ensemble de la communauté Internet de se mobiliser le 6 mars pour que l’affaire « Radiateur » soit jugée avec équité et que la spécificité de notre engagement bénévole soit reconnue.

Un communiqué d’APNÉE – Actuchomage/Rénovation-Démocratique.


Le site internet actuchomage.org en procès : besoin de soutien !

AFFAIRE « RADIATEUR » : JOUR J MOINS…

"Le 6 mars prochain, Yves Barraud, Directeur de la publication d’Actuchomage, comparaît en correctionnelle pour avoir laissé pendant 48 heures un message posté par un agent ANPE, le dénommé « Radiateur ». Sous le coup de la colère, ce dernier signalait dans un de nos forums qu’il restait des agences ANPE à brûler (en décembre 2005 et janvier 2006, plusieurs agences furent détruites par le feu), et de fournir l’adresse de celle où il travaillait...

L’affaire fit grand bruit. Un peu plus de 12 heures après avoir posté son message, « Radiateur » fut mis en garde à vue, mis en examen et inculpé pour « incitation à la commission de délits pouvant mettre la vie d’autrui en danger », une charge très lourde.

Mais les choses n’allaient pas en rester-là. Le Procureur de Saint-Nazaire décida d’élargir les poursuites au diffuseur du message : Actuchomage. Et Yves Barraud est aujourd’hui considéré comme le PRINCIPAL RESPONSABLE du délit (« Radiateur » étant son complice). Quel retournement de situation !

Mine de rien, cette affaire pourrait être fatale à notre engagement. Au regard du Code pénal, Yves Barraud encourt 45.000 € d’amende et 5 ans de prison. En effet, le cadre juridique qui régit un site comme Actuchomage est celui qui s’applique à toutes les entreprises de presse. La Justice ne fait donc pas de distinction entre les sites professionnels édités par Le Monde, TF1, Libération, Le Nouvel Obs… et le nôtre, animé par des bénévoles aux minima sociaux. Car ici, pas de journalistes professionnels, pas de « modérateurs rémunérés », pas de conseillers juridiques… Nous travaillons sans filet, animés par notre seul engagement militant : Défendre les intérêts des chômeurs et des précaires.

Et en 28 mois d’activité, l’affaire « Radiateur » est la seule erreur d’appréciation à mettre à notre passif. Quand on sait que nos sites accueillent entre 6.000 et 8.000 visiteurs par jour sur des thèmes aussi sensibles que le chômage, l’emploi, la cohésion sociale… Les débordements pourraient être nombreux, mais nous arrivons à les contenir au prix d’un travail de surveillance exemplaire assuré par les animateurs bénévoles du site, par ses utilisateurs réguliers et ses adhérents.

Plus que jamais, nous avons besoin du soutien financier et moral de toutes celles et ceux qui trouvent ici un espace de liberté d’expression inédit. Pour donner plus de légitimité à nos engagements, il est indispensable que vous adhériez à l’association (à partir de 5 € par an, le prix d’un paquet de cigarettes comme nous aimons à le rappeler).

Mais toute cette affaire illustre aussi les inégalités de traitement qui subsistent (s’amplifient ?) à tous les niveaux de la société française. D’un côté, les grandes entreprises et les sites Internet qui diffusent des annonces de recrutement discriminatoires, donc illégales au regard du Code pénal et du Code du travail, ne font l’objet d’aucunes poursuites (malgré le soutien de la HALDE - Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité), de l’autre, le responsable d’« un site de chômeurs » encourt 5 ans de prison ! Cherchez l’erreur…"

La Rédaction du site Actuchomage

http://www.actuchomage.org/



Imprimer cet article





Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite