Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Projection Rencontre avec Francesca Solari et Oreste Scalzone jeudi 22 novembre 2007 20h au Latina
de : CASdB
lundi 19 novembre 2007 - 10h55 - Signaler aux modérateurs

Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir présente
le jeudi 22 novembre 2007 à 20 h au cinéma Le Latina
20, rue du Temple Paris 4
Métro Hôtel de Ville

« ADDIO LUGANO BELLA »
de Francesca Solari
avec Giorgio Bellini et Oreste Scalzone
Allemagne, Suisse, 2000, 70 min
vo italienne-française sous-titrée en français

(Una produzione Ventura film, in coproduzione con ZDF
Sceneggiatura : Francesca Solari, con la collaborazione di Michel Loulergue, Pierre Loizeau, Ilaria Bussoni, Philippe Blancher
Fotografia : Renato Berta, Eric Turpin
Suono presa diretta : Remo Belli, Ives Szlotnicka
Montaggio : Dominique Pâris
Montaggio suono : Dominique Pâris, Jean Marc Schick
Arrangiamento : Ivano Torre
Produttori : Elda Guidinetti, Andres Pfaeffli)

Le film sera présenté par la réalisatrice Francesca Solari et Oreste Scalzone

Le film

Une femme se raconte : l’arrestation de l’homme qu’elle aime, l’explosion des souvenirs du passé révolutionnaire, la solidarité généreuse du vieil ami et leader de cette époque révolue, les accusations gravissimes démenties enfin. L’erreur judiciaire est à l’origine d’un voyage intérieur, nourri du dialogue avec le père, peu avant sa mort inattendue.

Entre récit autobiographique et regard sur le monde, souci de soi et souci de l’autre, la réalisatrice cherche le fil de sa propre histoire en contrepoint de l’image masculine. Giorgio Bellini, figure emblématique des révoltes des années ’70 à Zurich, Oreste Scalzone chef mythique du ’68 à Roma, interprètent leur propre rôle à la frontière entre documentaire et récit scénarisé.

Una donna si racconta : l’arresto dell’compagno che sta appena iniziando ad amare, l’esplosione di ricordi del passato rivoluzionario, la solidarietà generosa del vecchio amico e leader di quell’epoca passata, le accuse gravissime smentite alla fine. L’errore giudiziario è all’origine di un viaggio interiore alimentato dal dialogo con il padre, appena prima della sua morte inattesa.

Tra racconto autobiografico e sguardo sul mondo, cura di sé e cura dell’altro, la regista cerca il filo della sua storia in contrasppunto con l’immagine maschile. Giorgio Bellini, figura emblematica delle rivolte degli anni ’70 a Zurigo. Oreste Scalzone, mito del ‘68 romano, interpretano se stessi alla frontiera tra documentario e racconto sceneggiato.

La réalisatrice Francesca Solari

Née en 1950 à Locarno, Francesca Solari, s’engage dès ’68 au Lycée de Lugano et pendant toutes les années ‘70 dans les mouvements antagonistes et féministes, en Suisse et puis en Italie. Elle étudie la philosophie et la sociologie de l’art à Naples.

Après la naissance de sa fille en 80, elle s’installe à Paris. Elle travaille pour la télévision suisse comme journaliste et réalisatrice. Dans une trentaine de documentaires à l’approche anthropologique, elle sillonne les différences ethniques et sociales. Depuis 93 elle complète sa formation de cinéaste.

Avec Addio Lugano bella - 2000 - sélectionné pour le prix du cinéma suisse - elle explore les frontières entre les genres. Tenir ensemble cinéma, médecines holistiques, architecture, événements culturels… devient pour elle le pari du nouveau millénaire.

Nata a Locarno nel 1950, dal 68 al Liceo di Lugano e per tutti gli anni 70 si impegna nei movimenti antagonisti radicali e femminista in Svizzera e poi in Italia. Consegue a Napoli la Laurea in Filosofia e Sociologia dell’arte.
Dopo la nascita della figlia nell’80 si trasferisce a Parigi. Lavora come giornalista e regista per la radio e televisione svizzera. Con documentari dall’approccio antropologico indaga le differenze sociali e etniche. Dal 93 perfeziona la sua formazione di regista.
Con Addio Lugano bella 2000 – nominato per il premio del cinema svizzero – esplora le frontiera dei generi. Tenere assieme cinema, medicine olistiche, architettura, eventi culturali… diventa per lei la scommessa del nuovo millennio.

Oreste Scalzone

Né en 1947 à Terni, il est le cofondateur avec Toni Negri de Potere Operaio.En 1981, condamné à 12 ans de prison en Italie pour constitution de bande armée, il fuit en France, où il se consacre corps et âme au soutien inconditionnel pour tous les militants d’extrême gauche en fuite. Le 4 février 2007, une fois les faits prescrits, il entame des voyages en Italie en qualité de “subversif itinérant”.

Oreste Scalzone , nato nel 1947 a Terni. Ferito negli scontri durante il 68 a Roma ne diventa un’icona. Con Toni Negri tra i fondatori di Potere Operaio e più tardi alla testa della movenza dell’Autonomia. Nell’81 ripara in Francia per sfuggire a una condanna a 12 anni in Italia. Si deidica anima e corpo a soccorrere incondizionatamente tuuti i rifigiati dell’estrema sinistra italiana. Nel febbraio 2007, con la prescrizione della pena, intraprende frequenti viaggi in Italia, da “sovversivo itinerante”

Festivals

Festival Internazionale del Film Locarno 2000, Cineasti del Presente, Roma Film Festival, 2000, Nomination Prix du cinéma suisse alle Giornate del cinema svizzero di Soletta, 2001, Festival del Film Alpe Adria, Trieste 2001, Festival International de films de femmes de Creteil, 2001, Internationales Documentarfilm Festival München, 2001, 23esimo Incontro internazionale di film di donne, Firenze, 2001, Le réel en scène - les écrans documentaires, Paris - Gentilly, 2001
Addio Lugano bella - Memoria ribelle – Napoli - rassegna di arte cinema e parola, attorno agli anni 70, aperta e ispirata dal film Addio Lugano bella

Un grand merci à Silvia Balea
et Maria de Medeiros, notre marraine.

Organisé par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
au Cinéma Le Latina , cinéma des pays latins, sous les auspices de l’Union latine
20 Rue du temple 75004 Paris
Métro Hotel de Ville ou Rambuteau

www.centre-simone-de-beauvoir.com

PDF - 1 Mo


Imprimer cet article





JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
1 commentaire
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
8 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho... Jean Jaurès
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite