Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 avril
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Info’Com-CGT propose « Les Rencontres Info’Com ». Tout au long de l’année, notre syndicat et divers partenaires organiseront des débats, des échanges en présence d’auteurs, des militant-e-s autour de la sortie d’un livre, d’un documentaire etc. Le premier débat sera autour du dernier livre de Michèle Audin : « Eugène Varlin, ouvrier relieur 1839-1871 » (aux éditions Libertalia). L’écrivaine nous présentera cette grande figure de la Commune de (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Lettre Ouverte à M. Delanoé, Maire de Paris
de : CNSP
mercredi 12 février 2003 - 05h19 - Signaler aux modérateurs

Lettre Ouverte à M. Delanoé, Maire de Paris Pour quelles " responsabilités " êtes-vous élu ?

Aujourd’hui, mardi 11 février, nous sommes rassemblés sur la Place de l’Hôtel de Ville et vous n’en ignorez pas les raisons. L’expulsion dimanche soir des sans papiers et soutiens par les CRS de M. Sarkozy, sur votre réquisition, s’est traduite par 15 évacuations à l’hôpital par les pompiers. Le personnel médical des urgences a témoigné qu’au vu du nombre de blessés et de la gravité de certaines blessures, " l’évacuation n’a pas dû être tendre "(sic !). Et en effet : coups de matraques, coups de pieds violents sur les côtes, au visage, à l’intérieur comme à l’extérieur du gymnase  : voilà la dernière version de l’examen avec " humanisme et pragmatisme " du dossier des sans papiers par M. Sarkozy. Après les récentes expulsions avec mort d’hommes, cette sauvagerie aveugle ne nous surprend pas. Qui peut encore douter qu’en lieu et place de la régularisation, ce sont des expulsions massives, parfois dans des cercueils, que M. Sarkozy réserve aux sans papiers ?

Par contre, ce qui peut paraître surprenant, c’est que c’est vous, M. Delanoé, qui avez permis à M. Sarkozy de commettre cette forfaiture. Et devant la montée des protestations, y compris des élus de votre majorité municipale et des militants de votre propre parti, vous essayez lâchement de vous défausser sur nous. Vous expliquez en effet que vous avez délivré bon de fracturer à la hache les portes du gymnase Japy et tabasser les sans-papiers, parce que nous avons déclaré vouloir faire de JAPY notre " QG ", " au détriment des populations parisiennes ", et vous ajoutez : " quand on est élu, on assume ses responsabilités " !!

Nous nous permettons d’avoir quelques doutes sur le fait que c’est pour être un supplétif de la droite et sa politique musclée que vos électeurs ont mis un bulletin dans l’urne. Les électeurs de Paris sont-ils d’accord avec la privation de soins pour les sans-papiers avec la suppression de l’AME par le gouvernement de droite ? Pouvez-vous assurer que les électeurs de Paris sont d’accord pour que les sans-papiers continuent de vivre dans des taudis, victimes des marchands de sommeil, parce que privés des moyens (dont un titre de séjour) d’accéder à un logement décent ? Vos électeurs vous ont-ils mandaté pour observer un silence coupable devant la privation de droit dont sont victimes des milliers d’êtres humains, travailleurs, pères et mères d’enfants dont beaucoup sont scolarisés dans votre ville ? Et les lois sécuritaires de M. Sarkozy, qui sont une agression sans précédent contre les libertés individuelles et collectives, qui frappent les sans papiers mais aussi les autres habitants de votre ville, votre mandat est-il de les accepter ? Votre mandat est-il d’accepter que des milliers de personnes continuent d’être victimes des négriers du travail clandestin, alors que leur régularisation contribuerait en partie au moins à résoudre les problèmes de société comme la retraite, la sécurité sociale ? Considérez-vous les sans-papiers de Paris comme des personnes non dignes d’intérêt, parce que privés de la possibilité de mettre un bulletin dans l’urne ?

Voilà des problèmes de fond que vous essayer d’esquiver, en proclamant que la régularisation relève du gouvernement et non de la Mairie de Paris. Merci pour l’information, qui est un vrai scoop ! Mais la Mairie de Paris est-elle solidaire de la lutte des sans-papiers ? Depuis plus de 4 mois, des élus de Paris vous ont demandé de mettre à la disposition de la Coordination des Sans Papiers un local de travail et nous-mêmes vous avons adressé un courrier dans le même sens. Quelle est votre réponse ?

Au lieu d’avoir le courage d’exprimer clairement votre position, vous essayez comme M. Sarkozy d’abuser l’opinion en accusant les sans papiers d’être des extrémistes qui veulent priver les parisiens des locaux municipaux. Nous avons expliqué dès samedi, dans un communiqué, l’objectif de l’occupation de JAPY : " avoir un espace de visibilité pour que l’opinion sache que le problème des sans-papiers demeure entier ; que le gouvernement de MM. CHIRAC, RAFFARIN, SARKOZY veut tromper l’opinion pour réprimer en toute impunité le mouvement démocratique de milliers d’hommes et de femmes qui luttent pour leurs droits, pour le droit de vivre dans la dignité ". Nous avons réaffirmé cela dans la résolution de notre Assemblée Générale de dimanche : " Japy est un QG pour faire la démonstration de la réalité dramatique vécue par les Sans Papiers et démasquer ainsi la vraie nature répressive de la politique de Sarkozy. Japy doit permettre de faire éclater la vérité au grand jour ". Comment pouvez-vous extraire de tout cela un mot, " Quartier Général ", pour vous précipiter de signer dans le secret de votre cabinet l’autorisation pour la police d’évacuer le gymnase ? Si vous avez besoin d’explication de texte, qu’est-ce qui donc vous a empêché d’envoyer des émissaires auprès des occupants ? La vérité est que dès les premières heures de l’occupation, vos émissaires n’ont laissé aux occupants qu’une alternative : quitter immédiatement JAPY en contrepartie d’une audience avec votre cabinet lundi 10 février ou être évacués. Cela, nous l’avons rejeté.

La vérité, Monsieur le Maire, est ce que tout le monde constate aujourd’hui  : vous êtes devenu le chouchou de la droite revancharde que les sans-papiers avaient contribué à chasser en 1997. En ce qui nous concerne, nous vous disons solennellement : si " assumer vos responsabilités " consiste à signer des autorisations d’expulsions pour M. Sarkozy, vous devrez faire dès à présent une bonne provision de stylos !! Et nous vous tenons d’ores et déjà comme responsable de toute conséquence de la façon totalement irresponsable dont vous voulez " assumer vos responsabilités ".

Paris, le 11 février 2003 Le Collège des Elus



Imprimer cet article





Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
2 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
1 commentaire
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires
Sauvons la cathédrale du cœur. Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris
mercredi 17 - 07h54
de : Un curé de campagne en visite à Paris
Divine surprise.
mardi 16 - 17h15
de : L’iena rabbioso
8 commentaires
Espagne : 44 ans après la mort de Franco, l’extrême droite s’apprête à entrer au parlement
mardi 16 - 16h37
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Justice : la cour administrative d’appel annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
mardi 16 - 14h13
de : Juliette Meurin
LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent
mardi 16 - 12h24
de : Ernest London
Olivier est tombé, son arche restera debout !
mardi 16 - 11h34
de : Le Cercle 49
Christelle Déchronique Les péages urbains (audio)
mardi 16 - 09h48
de : Ciné Christelle
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 - 09h28
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
LE 26 MAI, METTONS LA RACLÉE À MACRON ! - Meeting Mélenchon, Aubry, Ruffin, Becker à Amiens (video)
mardi 16 - 08h40
Juan Branco, avant le "grand déballage" macron, dénonce une nouvelle fois nos "pseudos élites" (video)
lundi 15 - 17h41
de : nazairien
8 commentaires
Acte 22 Place de la République, police nationale et bagueux de Paris, complètement hors sol (vidéo)
lundi 15 - 14h19
de : nazairien
4 commentaires
Toulouse #Acte22 : La police tabasse 2 Journalistes et casse leurs caméras (video)
lundi 15 - 11h01
Jean-Luc Mélenchon. Privatisations : « VOTRE MODÈLE EST FINI » (video)
lundi 15 - 10h33
Le "meilleur des mondes" A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.
dimanche 14 - 13h30
de : nazairien
6 commentaires
Anti-impérialisme : cycle de conférences
dimanche 14 - 13h29
Marlène Schiappa, piégée par ses mensonges, quitte l’interview (vidéo)
samedi 13 - 15h29
de : nazairien
1 commentaire
Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah mercredi 17 avril 2019, 18h00, métro Château-rouge (Paris 18ème)
samedi 13 - 13h22
GAFA de tous les pays, taxez-vous en Irlande !
samedi 13 - 08h52
de : Karine Darmanche
Saurel chante sa révolution à la Comédie Dalayrac
samedi 13 - 00h04
Mobilisation samedi 13 avril contre la loi « anticasseurs »
vendredi 12 - 16h30
de : jean 1
2 commentaires
Le calme avant la tempête
vendredi 12 - 13h56
de : jean 1
Dans la république des gredins...
vendredi 12 - 13h05
Privatisation d’ADP : Macron et les copains de la finance
vendredi 12 - 11h20
de : Hélène Grumal
Parmi ceux du type exemplaire de l’homme : Aujourd’hui Julian Assange (video)
jeudi 11 - 17h43
de : Jean-Yves Peillard
1 commentaire
Le samedi 13 avril : Manifestation nationale contre la criminalisation des résistances antigouvernementales.
jeudi 11 - 16h01
de : René HAMM
Alexis Corbières (F I) dézingue bruno le maire, sinistre de la dette (accessoirement ministre de l’économie) (vidéo)
jeudi 11 - 13h21
de : nazairien
2 commentaires
Arrestation de julian Assange (videos)
jeudi 11 - 12h59
de : irae
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les biens superflus rendent la vie superflue. Pier Paolo Pasolini
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite