Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable !
de : Lolita
vendredi 15 février 2008 - 19h36 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable ! 14 février 2008, Les Mots ont un Sens

Irlande : Vincent Browne, journaliste irlandais, enquête sur le traité européen. Il vote NON !. référendum traité européen Irlande Vincent Browne journaliste irlandais texte introuvable. Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable ! - blog politique

 C’est l’histoire d’un mec... Vous la connaissez ? Un mec qui cherche à savoir ce que renferme ce sacré Traité de Lisbonne pour lequel il doit voter dans quelques mois. Ah oui, vous la connaissez... Sauf que le mec est irlandais, et qu’il est journaliste : Vincent Browne.

 Vincent Browne est un des journalistes les plus en vue en Irlande, rédacteur en chef d’un magazine d’actualité "Village", chroniqueur dans l’"Irish Times" et le "Sunday Business Post".

 Il présente aussi une émission d’actualités sur TV3. Comme le Traité de Lisbonne doit prochainement être voté, en Irlande, par référendum, il a essayé de s’en procurer un exemplaire, pour le lire et essayer de se faire un avis, forcément... il est journaliste ! Et téméraire avec ça ! Il nous livre le récit de son aventure... traité européen irlande journaliste

 Traité introuvable...

Il se rend au Bureau de la Commission Européenne à Dublin. Il demande un exemplaire du Traité de Lisbonne. Il aura droit à une photocopie, car aucun exemplaire officiel n’est disponible en Irlande. Il survole les premières pages et découvre que l’article 1 dit que "L’union sera fondée sur le traité actuel et sur le Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne".

 Il retourne donc au guichet et demande une version de ce second traité. Introuvable ! Ils ne l’ont jamais reçu. Après que plusieurs personnes aient proposé leur aide, une proposition est faite par un responsable : comme ce nouveau traité, introuvable, est une compilation de tous les traités signés depuis le Traité de Rome en 1957, ce responsable propose de lui refourguer un "résumé" de ce traité de Rome, car explique-t-il, "(il) ne devrait pas se tracasser en essayant de comprendre de lui-même l’intégralité des précédents traités"...

 Les hommes politiques feront un résumé aux citoyens...

 Alors il insiste, il souhaite réellement faire sa "propre évaluation du traité" et il ne lui est pas concevable de le faire sans avoir lu l’intégralité des documents. Quel toupet ! Les employés présents acquiescent, mais restent impuissants. Il semblerait, lui annonce une autre personne, que les documents en question puissent être publiés en Avril, mais rien n’est sûr.

 Mais de toutes façons, continue la dame, il n’y a pas de soucis à se faire car les hommes politiques du pays, "démocratiquement élus" résumeront le traité aux citoyens et le peuple pourra ainsi se forger une opinion. Non, ce n’est pas satisfaisant, pour Vincent. Une autre idée, un note explicative est éditée par l’Institut des Affaires Européennes. Mais le bougre insiste. "Cet institut n’est autre chose que la ’cheerleader’ (pompom girl) de l’Union Européenne", indique-t-il. Donc l’objectivité des informations est forcément sujette à caution... Ultime idée, il se rend, ensuite, à la "Documentation Nationale", chargée d’éditer les documents officiels irlandais. Même sanction, aucune référence à ce traité, nulle part. Ils n’ont pas de trace de ce document et n’ont aucune indication sur une publication ultérieure.

 La seule ligne de conduite responsable est de voter "non"...

Pour la conclusion, je laisse parler Vincent Browne, le mec conclut son histoire ainsi :

- "Si un banquier vous demandait de signer un contrat, n’insisteriez-vous pas pour savoir de quoi il s’agit avant de vous exécuter ? Comment peut-on attendre de nous d’approuver un traité qui modifie notre Constitution sans être capables de comprendre ce dont il parle, autrement qu’en croyant sur parole ces menteurs professionnels ? La seule ligne de conduite responsable, sensée, raisonnable, intelligente à adopter est de voter ’non’ à ce traité parce que nous ne savons pas -et ne pouvons pas savoir- ce qu’il signifie."

Un journaliste, un vrai... Allez, courage, Vincent. Tu vas te faire traiter de fasciste, de xénophobe, d’incompétent ou de populiste. C’est écrit, en français pour l’instant, mais la traduction ne tardera pas.

Source en anglais : What exactly are we reforming in this treaty ? Lire aussi à ce sujet : "L’Irlande, ce petit village celte qui résiste" Wikio

-http://lesmots.freelatitude.net/irl...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable !
15 février 2008 - 19h58 - Posté par Anjou

Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles donc ! Merci Lolita
Anjou



Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable !
15 février 2008 - 20h23

Si seulement les nouveaux chiens de garde français que certains appellent encore journalistes se tapaient ne serait-ce que la moitié du quart du boulot fourni par Vincent Browne, un vrai journaliste lui nous n’en serions certainement pas là. lul



Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable !
15 février 2008 - 22h08 - Posté par Copas

C’est assez extraordinaire cela....

J’aime bien aussi de faire confiance aux parlementaires pour expliquer.... Si ils sont au même niveau que les notres qui se faisaient tataner sans cesse pour leur ignorance du contenu qu’ils defendaient, ça risque de ne pas être drole...

Amis Irlandais il y a toutes chances pour que vos parlementaires n’en sachent pas plus, voir moins que vous, car vous, vous êtes curieux. Vous n’êtes pas comme ces idiots chez nous qui ont signé sans lire pour la plupart, alors que le peuple réclamait lui de s’exprimer.

Devinez pourquoi on vous cache le contenu ?

Trop compliqué pour vous, signez là en bas, mais nul doute que les conséquences seront fort simples : Plus jamais vous ne voterez pour quelque chose d’important en Irlande après si vous dites oui.

Et vos gosses vous regarderons d’un sale œil d’avoir signer sans lire et comprendre.

Pour nous, France et Pays Bas, c’est simple, on nous a interdit de nous re-prononcer par une bande d’anti-démocrates.

Cette bande était sur de perdre dans une débat loyal, égal, sur les contenus, tant ceux-ci sont indignes et mauvais.

Ils ont trouvé la solution : interdire à leur population de parler.

Reste donc plus que vous en Europe où ils sont obligés de vous demander directement votre avis. Si vous votez oui ça sera la dernière fois que vous voterez ainsi, les prochains coups vous voterez pour la décoration des monuments aux morts.

Votez non et l’espoir sera à nouveau vivant d’avoir une Europe démocratique où les populations seront respectées.

Votez non et nous fêterons l’Irlande à la place de la Bastille à Paris.
Aidez-nous ! Ils nous ont bâillonné !

Car vous avez une raison de + de dire NON c’est celle d’aider à rompre le coup de force anti-démocratique que nous avons subi.



Irlande : Le Traité de Lisbonne a disparu. Introuvable !
16 février 2008 - 13h05 - Posté par Pierrette

Un résumé ? Est-ce à dire que les parlementaires français qui ont voté "oui" le 4 février 2008 ont dit "oui" à un résumé ?

Interessant d’autant que j’ai demandé personnellement à avoir les documents depuis 2 mois (il n’était pas fini de rédiger avant :-)) !!)en tant que citoyen-ne à la maison de l’Europe de mon coin et qui m’a répondu : "oh désolé on ne l’a pas encore". Puis "oh désolé nous n’en avons qu’un emplaire". Puis en clair le message en filigrane est devenu plus clair : démerdez-vous.






Fiorina, une jeune femme de 20 ans, quel courage, quelle détermination et quelle lucidité
vendredi 18 - 01h11
de : nazairien
De NDdL aux Gilets Jaunes – 1 an après l’abandon du projet d’aéroport
jeudi 17 - 23h42
de : nazairien
Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour "déloyauté", met en cause le gouvernement
jeudi 17 - 22h41
de : nazairien
Des policiers qui n’attaquent les G
jeudi 17 - 22h22
de : Irae
Un policier courageux balance sa hiérarchie
jeudi 17 - 21h53
de : Irae
Texte intégral et analyse du TRAITÉ FRANCO-ALLEMAND D’AIX-LA-CHAPELLE qui sera signé le 22 JANVIER 2019
jeudi 17 - 19h09
de : Olivier Berruyer - Les Crises
2 commentaires
Macron asphyxie nos libertés !
jeudi 17 - 16h01
de : Jodez
1 commentaire
Macron, une escalade de violence dénoncée par les Institutions des Droits de l’Homme !
jeudi 17 - 16h00
de : JO
GILETS JAUNES ACTE 10 ! La mobilisation s’amplifie !
jeudi 17 - 11h37
de : JO
1 commentaire
Noyer le poisson / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 11h24
de : Hdm
1 commentaire
ZAPATA EST VIVANT !
jeudi 17 - 07h11
de : Ernest London
Appel à converger vers l’AMASSADA
mercredi 16 - 22h53
de : AMASSADA
Plutonium en rafale mauvaise journée pour le social
mercredi 16 - 20h58
de : AIPRI et Savoie Antinucléaire
INTERMEDE DANS LA SEQUENCE "GILETS JAUNES"
mercredi 16 - 20h05
de : Raymond H
1 commentaire
Atomik Tour c’est parti mon kiki
mercredi 16 - 19h49
de : Jean-Yves Peillard
LA LETTRE DE MACRON AUX FRANÇAIS : une MACRO-MANIP pour dévoyer et enterrer l’insurrection citoyenne des #giletsjaunes !
mercredi 16 - 18h25
de : jodez
Affaire Benalla : Le feuilleton n’est pas clos !
mercredi 16 - 17h05
de : JO
300 JOURS DE GREVE ! Fête de soutien à la grève des postier-e-s du 92
mercredi 16 - 15h11
Antisémitisme et gilet jaune sur la 5 :UN AMALGAME SCANDALEUX !
mercredi 16 - 14h50
2 commentaires
GILET JAUNE dans le coma à Bordeaux !
mercredi 16 - 11h50
de : JO
Une Provoc. de plus méprisante et scandaleuse du monarque ! Qu’il dégage !
mercredi 16 - 10h36
de : JO
1 commentaire
Forte mobilisation populaire et de gouvernements du monde entier pour la prise de fonctions du président Nicolas Maduro.
mercredi 16 - 10h14
de : jodez
1 commentaire
On a gagné !
mercredi 16 - 10h07
de : jean 1
Dis moi, Manu... Adaptation de "Céline" d’Hugues Aufray version Gilets Jaunes !
mercredi 16 - 01h23
de : nazairien
1 commentaire
Le "Centre de Racket de Rennes" , inquiet trop de "pompes à fric" neutralisées
mardi 15 - 19h38
de : nazairien
L’Etat policier était donc bien prévu dans l’ambitieux projet du monarque "En marche "
mardi 15 - 17h31
de : JO
1 commentaire
JAUNE, un journal par des Gilets Jaunes, pour les Gilets Jaunes
mardi 15 - 16h02
de : jean 1
Écologie : une nouvelle religion contre les catégories populaires
mardi 15 - 15h32
de : Séquano-Dionysien Rouge
1 commentaire
Los Angeles : grève exceptionnelle des enseignants
mardi 15 - 14h47
Lettre au président.
lundi 14 - 17h52
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
GILETS JAUNES ACTE 9 : des CRS armés de fusils d’assaut ! (video)
lundi 14 - 17h50
de : JO
2 commentaires
Frapper les ultras-riches à la caisse ! Une idée qui poursuit son chemin !
lundi 14 - 10h18
de : JO
2 commentaires
Qui a tué cet homme ? Sarkozy, Hollande et Macron
dimanche 13 - 23h32
de : frustration
1 commentaire
En Marche - Le gout du sang pour celui de l’argent
dimanche 13 - 21h32
de : André
2 commentaires
Appel des Gilets Jaunes de Montreuil en réponse à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy
dimanche 13 - 20h58
de : jean 1
Le peuple sans adjectif n’existe pas. Le peuple avec oui !
dimanche 13 - 12h42
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Médias Macron mentent, médias Macron mentent, des médias compromettants ! !
dimanche 13 - 12h18
de : JO
1 commentaire
Deux agressions violentes qui mériteraient, des poursuites judiciaires (vidéos)
dimanche 13 - 11h25
de : nazairien
4 commentaires
DE LA REVOLTE ANTILLAISE DE 2009 A LA REVOLTE DES GILETS JAUNES DE 2018
samedi 12 - 23h09
QUE LES PONTS QUE NOUS BRÛLONS ÉCLAIRENT NOTRE ROUTE
samedi 12 - 22h56
de : Indigenous Action Media et Léonard Peltier les voeux

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite