Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Israel et ses amis
de : casoca
jeudi 3 avril 2008 - 20h56 - Signaler aux modérateurs

Avec des amis comme ceux-là...

Gidéon Lévy

La débauche de soutien manifestée pour Israël ces jours-ci est presque embarrassante.

Nous n’avions pas vu depuis un moment un tel défilé d’invités étrangers de haut rang et d’aussi chaleureuses réceptions pour les hommes d’état israéliens à l’étranger.

Qui n’est pas venu nous visiter récemment ? De la chancelière allemand jusqu’au principal concurrent pour la présidence américaine ? Et le secrétaire général des Nations Unies est en route. Une visite en Israël est devenue obligatoire pour les politiciens étrangers. Si vous n’êtes pas passé par ici, alors vous n’existez pas.

Les visiteurs sont naturellement de corvée de mémorial Yad Vashem sur l’holocauste, de mur ouest [mur des lamentations] et maintenant aussi de Sderot, le nouvel lieu national de pèlerinage. Les uns s’imposent également une visite rapide à Ramallah mais personne ne va dans la bande de Gaza, et tous ces visiteurs ne se lassent pas de louer Israël. Pas un mot de critique sur l’occupation, sur les opérations violentes israéliennes dans les territoires, sur le fait d’assiéger et affamer [Gaza] — à l’exception de quelques vagues remarques sur le besoin d’une solution. Israël presse au maximum le « citron médiatique » de Sderot.

Le mélange de Sderot et d’holocauste, l’islamophobie internationale et le contrôle du Hamas sur Gaza font le reste. La politique étrangère d’Israël n’a pas connu ce type de succès depuis les jours des accords d’Oslo. À en juger par les déclarations de nos invités et de nos hôtes à l’étranger, aucun autre état dans le monde n’est plus aimé que nous. Un état qui impose un siège qui est presque sans précédent dans le monde par sa cruauté, qui adopte une politique officielle d’assassinats est choyé par la famille des nations, si nous devons nous en croire les propos tenus par de nombreux hommes d’état qui franchissent notre seuil.

Il est naturellement plaisant de se délecter de cette vague de soutien, mais il s’agit d’une illusion. L’opinion publique dans la plupart des pays dont les dirigeants nous prodiguent tous ces éloges ne sont pas du même avis. Israël reste un état sans soutien, parfois même banni et méprisé. Le monde voit les images de Gaza à la télévision — en comparaison Sderot ressemble à un lieu de villégiature — et il en tire ses propres conclusions.

Le sens normal de la justice qui pousse à soutenir la lutte des peuples opprimés pour leur liberté, telle que celle des Tibétains, impose un soutien naturel à la lutte des Palestiniens pour leur libération.

Le fait que c’est une lutte entre un David palestinien et un Goliath israélien ne fait que s’ajouter à l’histoire. Excepté les États-Unis, le monde est en effet contre nous, et indépendamment de ses hommes d’état. Ne nous faisons donc pas d’illusion : cette abondance de soutien officiel ne recouvre rien de réel.

Pas plus réelle est l’idée que ce soutien aveugle et sans conditions serait de l’amitié. Le soutien à Israël comme projet justifié, partagé par la majeure partie de l’occident ne signifie pas que tous ses caprices soient acceptés. Un véritable ami d’Israël, qui serait sincèrement soucieux de son destin, doit oser exprimer une critique même acerbe de sa politique d’occupation qui représente le risque le plus sérieux pour son futur, et doit oser prendre également des mesures pratiques pour que cela cesse. La plupart des hommes d’état « amicaux » ne comprennent rien à cela.

L’attitude des chefs d’état européens est particulièrement confondante. Nous ne parlons pas des États-Unis avec ses lobby juifs et chrétiens, mais de l’Europe plutôt dogmatique ; elle aussi a perdu sa capacité d’agir en tant que courtier honnête, du genre de celui qui joue de son influence pour mettre fin à un conflit qui le met lui-même en danger. Nous avons besoin de l’Europe, la paix a besoin de l’Europe, mais l’Europe officielle se cache les yeux et s’aligne sur les États-Unis par son soutien aveugle à l’égard d’Israël et par son boycott de la bande de Gaza.

Angela Merkel, qui a reçu une réception si royale ici la semaine dernière, n’a évoqué aucune question controversée dans son discours à la Knesset. Et son discours si « historique » s’est transformé en simple baudruche.

Le même comportement a été affiché par son collègue le président français Nicolas Sarkozy lors de la visite en France de Shimon Peres. Les drapeaux d’israéliens ondulant le long des Champs-Élysées et tout le plat fait sur Israël au salon du livre à Paris ne pouvaient pas cacher le fait que beaucoup de Français sont révoltés par l’occupation. En ne parlant pas du blocus de Gaza, de la famine qui y est imposée et du massacre de centaines de ses habitants, les dirigeants européens ne remplissent pas leurs engagements politiques et moraux.

Ceux qui croient que seule une intervention internationale honnête peut mettre fin à l’occupation se sentent désespérés et déçus. Oui, l’Europe, justement ce continent qui ressent un sentiment justifié de culpabilité au sujet de l’holocauste juif, devrait trouver une autre façon de venir en aide à Israël. Les visites mielleuses et les discours édulcorés expriment en fait un profond manque de respect pour Israël comme pour l’opinion publique européenne.

Cette amitié aveugle permet à l’état israélien de faire ce qu’il veut. Les jours n’existent plus où chaque installation de caravane dans les territoires [nouveaux points de colonisation - N.d.T] et chaque assassinat ciblé étaient mis en oeuvre avec la crainte d’un réprobation au niveau international. Ce temps est révolu. Israël a aujourd’hui carte blanche pour tuer, détruire et occuper. Les États-Unis ont il y a bien longtemps abandonné le rôle du courtier honnête et l’Europe lui emboîte maintenant le pas.

Comme c’est déprimant : avec de tels amis, Israël n’a pour ainsi dire pas besoin d’ennemis.

Gidéon Lévy Haaretz - Le 23 mars 2008 Traduction de l’anglais : Claude Zurbach Source : info-palestine.net



Imprimer cet article





Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
5 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite