Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales, aujourd’hui à 18:00 en direct ici sur bellaciao.org
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
Aujourd’hui vendredi 24 mars à partir de 18h, suivez en direct l’émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en direct en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite, commenter l'article...

COMPTE A REBOURS : LA GUERRE CONTRE L’IRAN A COMMENCE EN 2003
de : ALAIN GRESH - MONDE DIPLOMATIQUE 2007
lundi 15 juin 2009 - 15h25 - Signaler aux modérateurs

"Compte à rebours

Silencieusement, furtivement, à l’abri des caméras, la guerre contre l’Iran a commencé.

De nombreuses sources confirment que les Etats-Unis ont intensifié leur aide à plusieurs mouvements armés à base ethnique – Azéris, Baloutches, Arabes, Kurdes, minorités qui, ensemble, représentent environ 40 % de la population iranienne –, dans le but de déstabiliser la République islamique.

Début avril, la télévision ABC révélait ainsi que le groupe baloutche Jound Al-Islam (« Les soldats de l’islam »), qui venait de mener une attaque contre des gardiens de la révolution (une vingtaine de tués), avait bénéficié d’une assistance secrète américaine.

Un rapport de The Century Foundation (1) révèle que des commandos américains opèrent à l’intérieur même de l’Iran depuis l’été 2004. Le 29 janvier 2002, dans son discours sur l’état de l’Union, le président George W. Bush classait l’Iran, avec la Corée du Nord et l’Irak, dans l’« axe du Mal ».

Le 18 juin 2003, il affirmait que les Etats-Unis et leurs alliés « ne toléreraient pas » l’accession de ce pays à l’arme nucléaire. Il n’est pas inutile de rappeler le contexte de l’époque. M. Mohammad Khatami était alors président de la République islamique et multipliait les appels au « dialogue des civilisations ».

En Afghanistan, les Etats-Unis avaient bénéficié du soutien actif de Téhéran, qui avait utilisé ses nombreux relais pour faciliter le renversement du régime des talibans.

Le 2 mai 2003, lors d’une rencontre à Genève entre l’ambassadeur iranien Javad Zarif et M. Zalmay Khalilzad, à l’époque envoyé spécial du président Bush en Afghanistan, les dirigeants de Téhéran soumettaient à la Maison Blanche une proposition de négociation globale sur trois thèmes : les armes de destruction massive ; le terrorisme et la sécurité ; la coopération économique (2).

La République islamique se déclarait prête à soutenir l’initiative de paix arabe du sommet de Beyrouth (2002) et à contribuer à la transformation du Hezbollah libanais en parti politique.

Le 18 décembre 2003, Téhéran signait le protocole additionnel du traité de non-prolifération nucléaire (TNP), protocole que seuls quelques pays ont ratifié et qui renforce considérablement les capacités de surveillance de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Tous ces gestes d’ouverture furent purement et simplement balayés par l’administration américaine, qui reste focalisée sur un objectif, le renversement du « régime des mollahs ». Pour créer les conditions d’une éventuelle intervention militaire, elle continue à agiter la « menace nucléaire ».

Depuis des années, des rapports alarmistes ont été produits par les administrations américaines successives, et toujours démentis. En janvier 1995, le directeur de l’Agence américaine pour le contrôle des armements et le désarmement affirmait que l’Iran pourrait avoir la bombe en 2003 ; parallèlement, le secrétaire à la défense William Perry affirmait que cet objectif serait atteint avant... 2000.

Ces « prévisions » furent répétées l’année suivante par M. Shimon Pérès (3). Pourtant, en avril 2007, malgré les progrès accomplis par l’Iran en matière d’enrichissement d’uranium, l’AIEA estime que Téhéran ne disposera « des capacités » de produire la bombe que d’ici quatre à six ans.

Qu’en est-il réellement ? Depuis les années 1960, donc bien avant la victoire de la révolution islamique, l’Iran a cherché à développer une filière nucléaire pour préparer l’après-pétrole.

Avec l’évolution des technologies, la maîtrise totale du cycle du nucléaire civil rend plus facile le passage au militaire. Les dirigeants de Téhéran ont-ils pris une telle décision ? Rien ne permet de l’affirmer. Le risque existe-t-il ? Oui, et pour des raisons faciles à comprendre.

Durant la guerre irako-iranienne (1980-1988), le régime de Saddam Hussein a utilisé, en violation de tous les traités internationaux, des armes chimiques contre l’Iran ; ni les Etats-Unis ni la France ne se sont indignés de cet usage d’armes de destruction massive qui a traumatisé le peuple iranien.

D’autre part, les troupes américaines campent en Irak et en Afghanistan, et l’Iran est enserré dans un réseau dense de bases militaires étrangères.

Enfin, deux pays voisins, le Pakistan et Israël, disposent de l’arme nucléaire. Quel leader politique iranien serait insensible à un tel contexte ?

Comment, dès lors, éviter que Téhéran n’accède à l’arme nucléaire, ce qui relancerait la course aux armements dans une région déjà bien instable et porterait un coup sans doute fatal au traité de nonprolifération ?

Contrairement à ce qui est souvent avancé, l’obstacle essentiel ne réside pas dans la volonté de Téhéran d’enrichir l’uranium : l’Iran, selon le TNP, en a le droit mais a toujours affirmé qu’il était prêt à apporter volontairement des restrictions à ce droit et à accepter un renforcement des contrôles de l’AIEA pour éviter toute éventuelle utilisation de l’uranium enrichi à des fins militaires.

La préoccupation fondamentale de la République islamique est ailleurs, comme le prouve l’accord signé le 14 novembre 2004 avec la « troïka » européenne (France, Royaume-Uni, Allemagne) : l’Iran acceptait de suspendre provisoirement l’enrichissement de l’uranium, étant entendu qu’un accord à long terme « fournirait des engagements fermes sur les questions de sécurité ».

Ces engagements ayant été refusés par Washington, l’Iran reprit son programme d’enrichissement.

Au lieu de poursuivre une politique indépendante, l’Union européenne s’est alignée sur Washington.

Les nouvelles propositions formulées par les cinq membres du Conseil de sécurité et par l’Allemagne, en juin 2006, ne contenaient aucune garantie de non-intervention dans les affaires iraniennes.

Dans sa réponse, en août, Téhéran exigea à nouveau que « les parties occidentales qui veulent participer aux négociations annoncent en leur nom et celui des autres pays européens la mise de côté des politiques d’intimidation, de pressions et de sanctions contre l’Iran ». Seul un tel engagement permettrait de relancer les négociations.`

Autrement, l’escalade est inévitable.

D’autant que l’élection à la présidence, en juin 2005, de M. Mahmoud Ahmadinejad ne facilite pas le dialogue, le nouvel élu multipliant les déclarations incendiaires, notamment sur le génocide des Juifs et sur Israël.

Mais l’Iran, un grand pays à la riche histoire, ne se résume pas à son président. Les tensions sont fortes au sein même du pouvoir, et M. Ahmadinejad a subi une déroute électorale aux élections des municipalités comme de l’Assemblée des experts en décembre 2006. Plus largement, la contestation à la fois économique et sociale reste forte, et les aspirations à plus de libertés sont vives, notamment chez les femmes et chez les jeunes.

La société refuse toute caporalisation.

Le seul atout que possède le régime pour souder la population autour de lui reste, justement, le nationalisme, le refus des ingérences étrangères dont l’Iran a souffert tout au long du XXe siècle...

Malgré le désastre irakien, rien n’indique que le président Bush ait renoncé à attaquer l’Iran.

Cet objectif s’inscrit dans sa vision d’une « troisième guerre mondiale » contre le « fascisme islamique », une guerre idéologique qui ne peut se terminer que par la victoire totale.

La diabolisation de l’Iran, facilitée par la posture de son président, s’inscrit dans cette stratégie, qui peut déboucher sur une nouvelle aventure militaire.

Ce serait une catastrophe, non seulement pour l’Iran et pour le Proche-Orient, mais aussi pour les relations que l’Occident, et en premier lieu l’Europe, entretient avec cette région du monde.

Alain Gresh.

http://www.monde-diplomatique.fr/ma...



Imprimer cet article





Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales, aujourd’hui à 18:00 en direct ici sur bellaciao.org
vendredi 24 - 14h51
de : Collectif Bellaciao
Rassemblement contre la répression anti-syndicale à La Poste mardi 28 mars !
vendredi 24 - 11h09
de : SUD Poste 92
Appel du PRCF aux syndicalistes CGT – FSU – FO – SUD... qui ont combattu la loi Travail El Khomri
vendredi 24 - 06h20
de : Jo Hernandez
voici pourquoi les services secrets (francais ?) se sont occupés de Tarnak
jeudi 23 - 20h13
Peser sur les élections-Adresse du secrétaire général de la CGT 13 aux syndiqués des bouches du rhône
jeudi 23 - 19h15
de : Alfred 13
23.03.2017 Révolte en Guyane, villes paralysées, écoles fermées, desserte aérienne perturbée (6 videos et 10 photos)
jeudi 23 - 18h48
de : Collectif Bellaciao
28 mars : Rassemblement contre le licenciement de Gaël Quirante (video)
jeudi 23 - 16h18
de : Sudposte Hauts de Seine
1er tour social, tous dans la rue le 22 Avril à Paris
jeudi 23 - 15h16
de : CGT USD 59
Pétition : Demande d’amnistie pour les Goodyear (Interview audio de Mickaël Wamen sur France Bleu le 23/03/2017)
jeudi 23 - 14h45
de : Comité de soutien aux Goodyear 87
Non, Jean-Luc Mélenchon n’arbore pas une Rolex à 18.000 euros (video)
jeudi 23 - 14h18
de : Antoine Krempf
1 commentaire
Moi, mon patrimoine, mon statut
jeudi 23 - 14h02
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
DEPUIS HIER, DES BRUITS CIRCULENT SUR LE NET...
jeudi 23 - 13h10
de : Brigitte Pascall
Pour la préservation de la mémoire de la Résistance en Pologne
jeudi 23 - 11h38
de : Amis d’Edward Gierek
photo : liberté, égalité, publicité !
jeudi 23 - 11h27
CONTRE LE FASCISME : COLLABORATION OU RESISTANCE ?
jeudi 23 - 10h22
de : Robert SAE
Macron , les oligarques et les hommes du PS
jeudi 23 - 09h53
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 - 01h22
François Fillon a bénéficié d’un prêt de 30 000 euros de sa fille pour "payer le solde de ses impôts" à la fin 2016
jeudi 23 - 00h53
Macron : Nouvel homme providentiel… du capital
mercredi 22 - 21h46
de : phil
Macron, Hamon, les taxes féodales et la charité
mercredi 22 - 18h49
Fillon, l’eternel tricheur : coaché par sms pendant le débat a la Tv
mercredi 22 - 17h51
Rassemblement Anti- Linky à Perpignan
mercredi 22 - 16h16
de : Paroles Libres
Comment l’affaire Le Roux se retourne contre Fillon
mercredi 22 - 15h58
de : Marianne Enault
Le Roux démissionne après la révélation de l’emploi de ses filles à l’Assemblée
mercredi 22 - 15h38
de : Placide
La mort du libéralisme
mercredi 22 - 15h04
de : Alan Woods
Affaire Fillon : qui est Fouad Mahkzoumi, le sulfureux ami libanais de Fillon ?
mercredi 22 - 14h22
de : Jules Pecnard
Fillon , ce représentant de la grande bourgeoisie parasitaire, ne s’arrête pas de tricher !
mercredi 22 - 12h04
Quand Adrien Sénécat poursuit sa diffamation, pour blanchir Fabius de son “bon boulot”
mercredi 22 - 11h56
de : Olivier Berruyer
L’étrange engagement de Bruno Le Roux dans la lutte antitabac
mercredi 22 - 11h37
de : David Le Bailly et Maël Thierry
Affaire Fillon : la situation empire
mercredi 22 - 10h32
de : Yves THRÉARD
1 commentaire
De la vertu
mercredi 22 - 10h05
de : Jean-Luc Mélenchon
2 commentaires
L’amour en cage poème de Fabrice Selingant
mercredi 22 - 08h52
de : le Rouge-gorge
6 commentaires
Pierre Moscovici s’est aussi fait offrir des costumes de luxe, selon "Le Canard enchaîné"
mardi 21 - 22h40
1 commentaire
Mais que fait gnafron ?
mardi 21 - 21h55
de : red1917
Affaire Fillon : l’enquête élargie à des faits d’« escroquerie aggravée », « de faux et usage de faux »
mardi 21 - 21h20
de : Simon Piel
1 commentaire
sans-papiers en campagne
mardi 21 - 20h40
de : hdm
32 agresseurs couverts par 25 évêques : un livre-enquête revient sur les abus sexuels dans l’Eglise
mardi 21 - 20h33
« Grand débat » : un sondage pour BFM TV qui ne convainc pas
mardi 21 - 20h24
de : Frédéric Lemaire
Fillon aurait touché 50.000 dollars pour organiser une réunion avec Poutine
mardi 21 - 19h34
Débat de la présidentielle : Mélenchon se démarque, Macron résiste
mardi 21 - 18h33
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On m'a dit que j'ai trois idoles : le Christ, Marx et Freud. Ce ne sont que des formules. En fait, ma seule idole est la réalité. Si j'ai choisi d'être cinéaste, en même temps qu'un écrivain, c'est que plutôt que d'exprimer cette réalité par les symboles que sont les mots, j'ai préféré le moyen d'expression qu'est le cinéma, exprimer la réalité par la réalité. Pier Paolo Pasolini
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales, aujourd’hui à 18:00 en direct ici sur bellaciao.org
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
Aujourd’hui vendredi 24 mars à partir de 18h, suivez en direct l’émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en direct en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 mars
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/aux-camara... La séquence électorale qui verra se succéder les élections présidentielles et législatives en 2017 revêt une importance inédite pour le monde du travail. Les scénarios annoncés évoquent la probabilité d’un face à face au deuxième tour entre une droite ultra réactionnaire et l’extrême droite. Nous sommes conscients de ce que cela signifie en termes de régression des droits et garanties collectives, de (...)
Lire la suite
Emplois fictifs, Cambadélis : Je ne vois pas, aujourd’hui, pourquoi Bruno Le Roux devrait démissionner...
mardi 21 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Encore une fois, un deux poids, deux mesures entre les déclarations de Cambadélis accorde à Bruno Le Roux ou à François Fillon. En début février Jean-Christophe Cambadélis appelle Fillon à renoncer à sa candidature dans l’affaire des emplois fictifs présumés de son épouse et de ses enfants. Aujourd’hui Jean-Christophe Cambadélis dans l’affaire des emplois fictifs présumés des enfants de Bruno Le Roux, déclare : "Non, ne faisons pas démissionner les gens ou les mettre en (...)
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon : Henri Emmanuelli nous quitte, la mer a emporté le rocher
mardi 21 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
L’ex-ministre et président PS de l’Assemblée nationale Henri Emmanuelli est décédé à l’âge de 71 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé ce mardi sa famille. Elu pour la première fois député des Landes en 1978, cet homme aux sourcils épais et à la voix rocailleuse, doté d’une très forte personnalité, avait été, entre 1981 et 1986, secrétaire d’Etat aux DOM-TOM puis au Budget du président François Mitterrand. Trésorier du PS en 1987, il avait (...)
Lire la suite
LE 22 AVRIL, PRENONS LA RUE POUR IMPOSER NOTRE PROGRAMME
lundi 20 mars
de Collectif Bellaciao
LE SAMEDI 22 AVRIL 2017 À 14H, À PARIS, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE, NOUS POURRONS DIRE, NOUS Y ÉTIONS ! NOUS Salariés du privé comme du public, chômeurs, précaires, étudiants, toute la jeunesse, retraités, smicards, qui survivons avec le RSA.. Habitants de villes, des villages et des banlieues… Qui votons avec ou sans conviction, la large majorité des abstentionnistes convaincus… Qui subissons le racisme, le sexisme, l’exclusion sous toutes ses formes, les (...)
Lire la suite
18 mars pour la VIe République, la marche de la Bastille (video)
jeudi 16 mars
de Jean-Luc Mélenchon
Le 18 mars est notre rendez-vous crucial, à Paris pour la sixième république. Pour autant, je suis de retour de Rome où se tenait la quatrième session du forum du plan B en Europe. Une bonne couverture de presse a permis d’en connaître les thèmes. Je reviens donc ici sur les actualités du sujet. Mais je fais mes premières lignes à la mémoire de l’infirmière qui s’est suicidée le jour de la manifestation nationale pour la défense des professionnels de santé et de la (...)
Lire la suite
Solidarité, le sens d’une vie : appel à souscription (video)
mercredi 15 mars
de Images contemporaines
Film documentaire – 90 min Écrit et réalisé par Mourad Laffitte et Laurence Karsznia Produit par Images contemporaines « Il faut essayer de devenir de plus en plus sage, de plus en plus humain, de plus en plus généreux, et surtout de plus en plus déterminés. » Julien Lauprêtre Découvrir Julien Lauprêtre, c’est faire l’expérience d’une rencontre rare et précieuse. Visionnaire, libre, déterminé, charismatique, il œuvre sans relâche à la tête du Secours (...)
Lire la suite