Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
220184872 IP
248472340 pages
(depuis le 10/02/2002)
66 connectés

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

COMPTE A REBOURS : LA GUERRE CONTRE L’IRAN A COMMENCE EN 2003
de : ALAIN GRESH - MONDE DIPLOMATIQUE 2007
lundi 15 juin 2009 - 15h25 - Signaler aux modérateurs

"Compte à rebours

Silencieusement, furtivement, à l’abri des caméras, la guerre contre l’Iran a commencé.

De nombreuses sources confirment que les Etats-Unis ont intensifié leur aide à plusieurs mouvements armés à base ethnique – Azéris, Baloutches, Arabes, Kurdes, minorités qui, ensemble, représentent environ 40 % de la population iranienne –, dans le but de déstabiliser la République islamique.

Début avril, la télévision ABC révélait ainsi que le groupe baloutche Jound Al-Islam (« Les soldats de l’islam »), qui venait de mener une attaque contre des gardiens de la révolution (une vingtaine de tués), avait bénéficié d’une assistance secrète américaine.

Un rapport de The Century Foundation (1) révèle que des commandos américains opèrent à l’intérieur même de l’Iran depuis l’été 2004. Le 29 janvier 2002, dans son discours sur l’état de l’Union, le président George W. Bush classait l’Iran, avec la Corée du Nord et l’Irak, dans l’« axe du Mal ».

Le 18 juin 2003, il affirmait que les Etats-Unis et leurs alliés « ne toléreraient pas » l’accession de ce pays à l’arme nucléaire. Il n’est pas inutile de rappeler le contexte de l’époque. M. Mohammad Khatami était alors président de la République islamique et multipliait les appels au « dialogue des civilisations ».

En Afghanistan, les Etats-Unis avaient bénéficié du soutien actif de Téhéran, qui avait utilisé ses nombreux relais pour faciliter le renversement du régime des talibans.

Le 2 mai 2003, lors d’une rencontre à Genève entre l’ambassadeur iranien Javad Zarif et M. Zalmay Khalilzad, à l’époque envoyé spécial du président Bush en Afghanistan, les dirigeants de Téhéran soumettaient à la Maison Blanche une proposition de négociation globale sur trois thèmes : les armes de destruction massive ; le terrorisme et la sécurité ; la coopération économique (2).

La République islamique se déclarait prête à soutenir l’initiative de paix arabe du sommet de Beyrouth (2002) et à contribuer à la transformation du Hezbollah libanais en parti politique.

Le 18 décembre 2003, Téhéran signait le protocole additionnel du traité de non-prolifération nucléaire (TNP), protocole que seuls quelques pays ont ratifié et qui renforce considérablement les capacités de surveillance de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Tous ces gestes d’ouverture furent purement et simplement balayés par l’administration américaine, qui reste focalisée sur un objectif, le renversement du « régime des mollahs ». Pour créer les conditions d’une éventuelle intervention militaire, elle continue à agiter la « menace nucléaire ».

Depuis des années, des rapports alarmistes ont été produits par les administrations américaines successives, et toujours démentis. En janvier 1995, le directeur de l’Agence américaine pour le contrôle des armements et le désarmement affirmait que l’Iran pourrait avoir la bombe en 2003 ; parallèlement, le secrétaire à la défense William Perry affirmait que cet objectif serait atteint avant... 2000.

Ces « prévisions » furent répétées l’année suivante par M. Shimon Pérès (3). Pourtant, en avril 2007, malgré les progrès accomplis par l’Iran en matière d’enrichissement d’uranium, l’AIEA estime que Téhéran ne disposera « des capacités » de produire la bombe que d’ici quatre à six ans.

Qu’en est-il réellement ? Depuis les années 1960, donc bien avant la victoire de la révolution islamique, l’Iran a cherché à développer une filière nucléaire pour préparer l’après-pétrole.

Avec l’évolution des technologies, la maîtrise totale du cycle du nucléaire civil rend plus facile le passage au militaire. Les dirigeants de Téhéran ont-ils pris une telle décision ? Rien ne permet de l’affirmer. Le risque existe-t-il ? Oui, et pour des raisons faciles à comprendre.

Durant la guerre irako-iranienne (1980-1988), le régime de Saddam Hussein a utilisé, en violation de tous les traités internationaux, des armes chimiques contre l’Iran ; ni les Etats-Unis ni la France ne se sont indignés de cet usage d’armes de destruction massive qui a traumatisé le peuple iranien.

D’autre part, les troupes américaines campent en Irak et en Afghanistan, et l’Iran est enserré dans un réseau dense de bases militaires étrangères.

Enfin, deux pays voisins, le Pakistan et Israël, disposent de l’arme nucléaire. Quel leader politique iranien serait insensible à un tel contexte ?

Comment, dès lors, éviter que Téhéran n’accède à l’arme nucléaire, ce qui relancerait la course aux armements dans une région déjà bien instable et porterait un coup sans doute fatal au traité de nonprolifération ?

Contrairement à ce qui est souvent avancé, l’obstacle essentiel ne réside pas dans la volonté de Téhéran d’enrichir l’uranium : l’Iran, selon le TNP, en a le droit mais a toujours affirmé qu’il était prêt à apporter volontairement des restrictions à ce droit et à accepter un renforcement des contrôles de l’AIEA pour éviter toute éventuelle utilisation de l’uranium enrichi à des fins militaires.

La préoccupation fondamentale de la République islamique est ailleurs, comme le prouve l’accord signé le 14 novembre 2004 avec la « troïka » européenne (France, Royaume-Uni, Allemagne) : l’Iran acceptait de suspendre provisoirement l’enrichissement de l’uranium, étant entendu qu’un accord à long terme « fournirait des engagements fermes sur les questions de sécurité ».

Ces engagements ayant été refusés par Washington, l’Iran reprit son programme d’enrichissement.

Au lieu de poursuivre une politique indépendante, l’Union européenne s’est alignée sur Washington.

Les nouvelles propositions formulées par les cinq membres du Conseil de sécurité et par l’Allemagne, en juin 2006, ne contenaient aucune garantie de non-intervention dans les affaires iraniennes.

Dans sa réponse, en août, Téhéran exigea à nouveau que « les parties occidentales qui veulent participer aux négociations annoncent en leur nom et celui des autres pays européens la mise de côté des politiques d’intimidation, de pressions et de sanctions contre l’Iran ». Seul un tel engagement permettrait de relancer les négociations.`

Autrement, l’escalade est inévitable.

D’autant que l’élection à la présidence, en juin 2005, de M. Mahmoud Ahmadinejad ne facilite pas le dialogue, le nouvel élu multipliant les déclarations incendiaires, notamment sur le génocide des Juifs et sur Israël.

Mais l’Iran, un grand pays à la riche histoire, ne se résume pas à son président. Les tensions sont fortes au sein même du pouvoir, et M. Ahmadinejad a subi une déroute électorale aux élections des municipalités comme de l’Assemblée des experts en décembre 2006. Plus largement, la contestation à la fois économique et sociale reste forte, et les aspirations à plus de libertés sont vives, notamment chez les femmes et chez les jeunes.

La société refuse toute caporalisation.

Le seul atout que possède le régime pour souder la population autour de lui reste, justement, le nationalisme, le refus des ingérences étrangères dont l’Iran a souffert tout au long du XXe siècle...

Malgré le désastre irakien, rien n’indique que le président Bush ait renoncé à attaquer l’Iran.

Cet objectif s’inscrit dans sa vision d’une « troisième guerre mondiale » contre le « fascisme islamique », une guerre idéologique qui ne peut se terminer que par la victoire totale.

La diabolisation de l’Iran, facilitée par la posture de son président, s’inscrit dans cette stratégie, qui peut déboucher sur une nouvelle aventure militaire.

Ce serait une catastrophe, non seulement pour l’Iran et pour le Proche-Orient, mais aussi pour les relations que l’Occident, et en premier lieu l’Europe, entretient avec cette région du monde.

Alain Gresh.

http://www.monde-diplomatique.fr/ma...



Imprimer cet article





Imposer l’ordre moral à coup de marteau
vendredi 29 - 22h04
de : Communiqué de La Discordia
Couvre-feu place de la République
vendredi 29 - 22h00
de : pat de botul
Le diable en Jordanie
vendredi 29 - 21h57
de : pat de botul
ÉDITIONS L’HARMATTAN Acharnement antisyndical contre la déléguée CGT
vendredi 29 - 21h20
1 commentaire
le sionisme pour les nuls
vendredi 29 - 21h15
de : kurtz
3 commentaires
CRS blessé Bd Diderot
vendredi 29 - 20h05
de : Slack
5 commentaires
Google dévoile les plans secrets du nucléaire français
vendredi 29 - 15h37
Fete de Lutte Ouvriere les 14 15 et 16 MAI
vendredi 29 - 15h05
de : martin
plus que jamais d’actualité : coup d’état de la jeunesse
vendredi 29 - 14h41
de : pinguin Xxx
Nuit debout
vendredi 29 - 14h34
de : Maurice Ulrich
3 commentaires
Bernard Cazeneuve doit faire preuve de sang froid et s’interdire tout amalgame
vendredi 29 - 12h35
de : Olivier Dartigolles
4 commentaires
Fete de Lutte Ouvriere les 14 15 et 16 MAI
vendredi 29 - 12h05
de : martin
À Paris comme en Turquie !
vendredi 29 - 11h05
de : LBL
Répression : deux militants CGT condamnés
vendredi 29 - 08h39
4 commentaires
Loi "Travail". Face aux matraques, des défilés à l’unité sans faille
vendredi 29 - 06h30
de : L’HUMANITÉ
2 commentaires
La « République » du 1% d’en-haut en alliance avec le 10% d’en-haut !
jeudi 28 - 17h41
de : CD
3 commentaires
Quand la police militaire brésilienne tue comme au temps de la dictature
jeudi 28 - 13h57
de : Rufus
1 commentaire
APPEL POUR UN PROCESSUS DE CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU MOUVEMENT REVOLUTIONNAIRE EN OCCITANIE
jeudi 28 - 08h55
de : occitània e libertat
5 commentaires
Jurançon : le lycée professionnel réprime des lycéens pour leurs engagements politiques
mercredi 27 - 18h52
de : lo beret liure
Nuit debout : misère du gauchisme politique
mercredi 27 - 14h20
de : Régis de Castelnau
17 commentaires
La justice espagnole recherche Emilie Martin, la soeur d’Aurore
mercredi 27 - 13h54
de : EH
quand les patrons modifient leur page Wikipedia pour cacher la discrimination syndicale
mercredi 27 - 13h26
de : l’Œil du 20 heures
Inauguration de la stèle / Catastrophe minière de Liévin
mercredi 27 - 13h14
#mdr Pour faire sa fête au nucléaire UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE
mercredi 27 - 13h09
de : NONUKATALL
La CES appelle à s’adapter au marché du travail !
mercredi 27 - 11h11
2 commentaires
Manifestation 28/4 14 heures à Paris Denfert-Rochereau
mercredi 27 - 10h48
2 commentaires
Sarkozy : les participants à Nuit debout « n’ont rien dans le cerveau » !!
mercredi 27 - 10h30
de : Aspaar
9 commentaires
Mobilisation du 28 avril et du 1er mai contre la Loi Travail : Élargir la lutte et généraliser la grève pour gagner
mercredi 27 - 07h59
de : Coordination des Groupes Anarchistes
Jour ouvré debout
mardi 26 - 23h58
de : Jean Yves Peillard
La prochaine fois, tous et toutes ensemble !
mardi 26 - 22h40
de : Le Rail déchainé
Appel : « Bloquons la répression ! »
mardi 26 - 20h31
de : Alternative Libertaire
3 commentaires
LES AUTORITES FRANCAISES BAFOUENT LES DROITS DE LA PRESSE
mardi 26 - 17h24
de : Robert SAE
LA PRÉSIDENTE - Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas
mardi 26 - 14h02
de : Ernest London
4 commentaires
Convergence des luttes, convergence des forces : un impératif pour l’emporter !
mardi 26 - 12h37
de : front syndical de classe
1 commentaire
Vidéo des intermittents et Nuit Debout devant le théâtre de l’Odéon
mardi 26 - 09h04
de : intermittents, étudiants, précaires et "nuitdeboutistes"
28 avril et au-delà...Ce si clair objet de notre désir... l’union syndicats-Nuits Debout !
lundi 25 - 23h14
de : Antoine (Montpellier)
À vos portefeuilles pour renflouer EDF et les conneries d’EDF, AREVA, EPR, etc...
lundi 25 - 17h27
de : lo beret liure
3 commentaires
Répression et violence policière. Martinez joue toujours à la politique de l’autruche !
lundi 25 - 17h09
de : Revolutionpermanente.
3 commentaires
Cauchemars et facéties - en attendant avril.
lundi 25 - 17h02
de : Lundi matin
Ridicule et dangereux
lundi 25 - 16h19
de : Pat de Botul

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La difficulté, ce n'est pas de rêver, mais d'accepter et de comprendre les rêves des autres. Zhang Xianliang
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Violences policières en France : une radiographie accablante (video)
lundi 14 mars
de Agathe Ranc
L’Acat, une association chrétienne, dénonce dans un rapport le lourd bilan humain des violences policières et l’impunité dont semblent bénéficier les forces de l’ordre. Pour son rapport sur les violences policières publié ce lundi 14 mars, l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture (une ONG de défense des droits de l’Homme) a enquêté durant 18 mois. Elle a analysé 89 situations alléguées de violences policières enregistrées depuis 2005 (...)
Lire la suite
Moi, Européen·ne, je refuse que les réfugié·es soient refoulé·es en mon nom
jeudi 10 mars
3 commentaires
© Olivier Jobard/Myop LE DROIT D’ASILE EST UN DROIT Dans l’expression « droit d’asile », tous les mots sont importants. Le DROIT offre à toute personne persécutée en raison des ses opinions ou de son identité, menacée par la violence, la guerre, la misère, la possibilité de trouver ASILE dans un autre pays que le sien. L’objectif de cette pétition est de recueillir des millions de signatures pour rappeler les États membres au (...)
Lire la suite
La pétition "Loi travail : non, merci !" dépasse le million de signatures
samedi 5 mars
12 commentaires
La pétition en ligne contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail a dépassé le cap d’un million de signatures vendredi soir. Un cap atteint deux semaines après son lancement, un record. Le texte, mis en ligne il y a deux semaines par la militante féministe Caroline de Haas, est diffusé sur le site change.org et sur les réseaux sociaux sous le mot clé LoiTravailNonMerci. Partagez cette pétition ici : https://www.change.org/p/loi-travai... La ministre du (...)
Lire la suite
Salariés de Goodyear : rassemblements de soutien jeudi 4 février à 11h00 place de la Nation Paris
jeudi 4 février
3 commentaires
Jeudi 4 février, auront lieu partout en France des rassemblements de soutien aux huit salariés de Goodyear condamnés à de la prison ferme et, plus largement, de protestation contre les multiples atteintes aux libertés syndicales http://cgt.fr/Salaries-de-Goodyear.html RELAXE POUR LES HUIT DE GOODYEAR Il est du devoir des syndicalistes de se battre pour sauver les emplois et le développement économique et social de nos territoires. Il est du devoir des syndicalistes de rétablir des liens (...)
Lire la suite
Pétition adressée à François Hollande : L’APPEL DES GOODYEAR
jeudi 14 janvier
de CGT GOODYEAR AMIENS NORD
17 commentaires
Le lien vers "L’appel des Goodyear" a signer et faire signer massivement. https://www.change.org/p/fran%C3%A7... Pour la première fois depuis un demi siècle un gouvernement a demandé que soit requis des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participer avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine. En même temps qu’ils préparent la suppression dans quelques mois de plus 1000 articles du Code du travail, Hollande, Valls (...)
Lire la suite
PAULINE A SES "AMIS" FACEBOOK
mercredi 16 septembre
de Pauline LYTOM
223 commentaires
Suite à de nombreux messages racistes qui pullulent sur ma timeline facebook, un grand nettoyage s’impose,mais avant je vais quand même me permettre de dire le fond de ma pensée avant de vous dire au revoir définitivement. vous qui semblez découvrir soudainement la question des réfugiés et qui déplorez qu’ "on ne peut pas accueillir toute la misère du monde", imaginez-vous un instant, la guerre qui survient dans votre petite vie confortable. Imaginez-vous, presque du jour au (...)
Lire la suite
20/07/2001 - 20/07/2015 : Carlo Giuliani
lundi 20 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
L’article de la maman de Carlo Giuliani, a propos du moment quand on s’est rencontré a Paris en 2003... Haidi Giuliani Depuis plus d’un an et demi, désormais, je voyage de ville en ville, d’initiative en initiative, d’un débat organisé par le Forum social à une fête de Liberazione [quotidien du Parti de la Refondation Communiste,] ou de Legambiente [Ligue pour la protection de l’environnement], en passant par quelques (...)
Lire la suite