Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les escamoteurs de spectre !
de : Michel Peyret
dimanche 18 octobre 2009 - 19h47 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

De Michel Peyret

Tout le monde connait les premières lignes du Manifeste du Parti communiste dont les auteurs sont Marx et Engels :

« Un spectre hante l’Europe : le spectre du communisme .

« Toutes les puissances de la vieille Europe se sont groupées en une sainte chasse à courre pour traquer ce spectre : le Pape et le Tsar , Metternich et Guizot , les radicaux français et les policiers allemands .

« Où est le parti d’opposition qui n’a pas été accusé de communisme par ses adversaires au pouvoir ?

« Où est le parti d’opposition qui n’a pas stigmatisé du reproche infamant de « communisme » ses adversaires de droite ou de gauche ?

IL EST GRAND TEMPS !

« Il en résulte deux choses , poursuit le Manifeste .

« Le communisme est déjà reconnu comme une puissance par toutes les puissances européennes .

« Il est grand-temps que les communistes exposent à la face du monde entier leurs conceptions, leurs buts , leurs tendances et qu’ils opposent aux légendes du spectre communiste un manifeste du parti lui-même .

« Dans ce but , les communistes de diverses nationalités se sont réunis à Londres et ont esquissé le manifeste suivant , publié en anglais , français , allemand , italien , flamant et danois... »

C’était en 1847 , Marx et Engels furent chargés de mettre sur pied la publication d’un programme théorique et pratique concret .

Rédigé en allemand , le manuscrit fut imprimé à Londres en janvier 1848 , quelques semaines avant la révolution française du 24 février .

Une traduction française parut peu avant l’insurrection parisienne de juin 1848 .

LUTTER POUR AVOIR LES COUDEES FRANCHES !

Friedrich Engels , qui signe la Préface au Manifeste de janvier 1888 , y écrit :

« L’écrasement de l’insurrection parisienne de juin 1848 , le premier grand combat du prolétariat contre la bourgeoisie , relégua provisoirement au second plan les efforts sociaux et politiques des travailleurs européens .
« Et comme au temps de la révolution de février , les différents groupes de la classe possédante luttèrent entre eux pour regagner la première place ; la classe ouvrière fut réduite à lutter pour avoir les coudées franches et à occuper l’extrème gauche des classes moyennes radicales .

« Là où les mouvements prolétariens indépendants s’avisèrent de donner signe de vie , ce fut l’impitoyable écrasement...

« Lorsque la classe ouvrière européenne retrouve assez de force pour recommencer une nouvelle offensive contre la classe dominante naquit l’Association Internationale des Travailleurs...

« C’est ainsi que le Manifeste revient à la surface... »

CENT QUINZE ANS APRES !

L’édition du Manifeste que je cite est datée de novembre 1966 !

L’introduction d’alors , signée de Robert Mandrou , précise que « lorsque le jeune Marx rédigeait le Manifeste du parti communiste ( avec l’aide de son ami Engels ) à la demande de la Fédération des Communistes , il s’adressait aux « prolétaires de tous les pays » au nom d’une poignée de militants , prophètes convaincus d’un monde meilleurs . »

Il poursuit : « Cent quinze ans après la publication de cet appel , nous pouvons en mesurer l’efficacité d’un coup d’oeil : presque la moitié de l’humanité est encadrée par un régime politique qui se réclame de Karl Marx ; et l’autre moitié ne saurait se flatter de l’ignorer ; au contraire , les plus décidés de ses adversaires sont nourris de la pensée marxiste : quel bourgeois français de 1962 nierait , si ce n’est par goût des paradoxes , la lutte des classes ? 

« Jamais dans l’histoire de l’humanité , penseur n’eut une efficience comparable .

« Mais d’autre part , il n’est pas une pensée qui ait été plus déformée , parodiée , caricaturée que celle du fondateur du matérialisme historique . »

UNE PENSEE CARICATUREE ET AMPUTEE

Certes , nous ne sommes plus en 1962 .

Les idées de Marx ont subi tout un temps de terribles épreuves .

On le voit bien : longtemps on lui a attribué le mérite d’avoir triomphé sur la presque moitié de l’humanité et d’influencer fortement l’autre moitié !

On ne pouvait en conséquence que lui faire porter la responsabilité de l’échec qui est finalement survenu .

Aussi , on ne peut que rendre hommage à la clairvoyance , à la lucidité de Robert Mandrou qui , dès 1962 , avait su percevoir que ce n’était pas la pensée de Marx qui pouvait être tenue pour méritoire des succès , ni coupable des échecs tant elle avait été déformée .

Et j’ajouterais pour ce qui me concerne ignorée dans ses aspects essentiels comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire .

POURQUOI RENONCERAIT-ON A L’IDEE COMMUNISTE ?

Aussi , on le voit bien , il n’y a aucune raison pour faire porter au Manifeste du Parti communiste , comme à l’ensemble de la pensée de Marx , un discrédit qui consisterait dans le fait de renoncer à utiliser le concept de communisme .

C’est pourtant ce que je constate : nombre d’articles qui me sont donné à lire lui substituent le concept de « socialisme » .

Pourtant Engels , dans la Préface de 1988 déjà citée , montrait que , au moment où Marx et lui-même écrivaient , ils ne pouvaient l’intituler « Manifeste socialiste » :

« En 1847 , on donnait le nom de socialistes , d’une part aux adeptes des divers systèmes utopiques : les owenistes en Angleterre et les fouriéristes en France , et qui n’étaient déjà plus , les uns et les autres , que de simples sectes agonisantes ; d’autre part aux méticastres sociaux de tout acabit qui promettaient , sans aucun préjudice pour le Capital et le profit , de guérir toutes les infirmités sociales au moyen de toutes sortes de replâtrages .

« Dans les deux cas , c’étaient des gens qui vivaient en dehors du mouvement ouvrier et qui cherchaient plutôt un appui auprès des classes « cultivées »

LE SOCIALISME , UN MOUVEMENT BOURGEOIS !

« Au contraire , cette partie des ouvriers qui , convaincue de l’insuffisance de simples bouleversements politiques , réclamait une transformation fondamentale de la société , s’était donné le nom de communistes .

« C’était un communisme à peine dégrossi , purement instinctif , parfois un peu grossier , mais cependant il pressentait l’essentiel et se révéla assez fort dans la classe ouvrière pour donner naissance au communisme utopique : en France , celui de Cabet et en Allemagne , celui de Weitling .

« En 1847 , le socialisme signifiait un mouvement bourgeois , le communisme , un mouvement ouvrier .

« Le socialisme avait , sur le continent tout au moins , « ses entrées dans le monde » , pour le communisme , c’était exactement le contraire .

« Et comme , depuis toujours , nous étions d’avis que « l’émancipation des travailleurs doit être l’oeuvre des travailleurs eux-mêmes » , nous ne pouvions hésiter un instant sur la dénomination à choisir .

« Depuis , il ne nous est jamais venu à l’esprit de la rejeter . »

Je ne sais pas si les divers articles préconisant le socialisme ont pour objet de développer le débat .
En tout cas j’espère que celui-ci y contribuera !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les escamoteurs de spectre !
18 octobre 2009 - 23h36

Qui ose encore prétendre que les communistes sont "alter-capitalistes" (Cf PARNY, dans Communistes)...si l’on met bien sûr les usurpateurs de côté... ???

Merci pour ce rappel utile du sens des mots...






Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
1 commentaire
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
1 commentaire
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite