Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
jeudi 18 mai
de jean paul duparc
5 commentaires
Bonjour, Il est paru ce jour sur le site de l’Humanité ( à la rubrique Débat ) une tribune de Brigitte Dionnet qui me semble utile à connaitre et faire connaitre. Je me permets de la signaler d’autant qu’elle n’est pas parue dans la version papier du quotidien et que certains d’entre vous n’en ont sans doute pas eu connaissance. Cordialement jean paul duparc http://www.humanite.fr/pour-gagner-... Pour gagner, il faut choisir Par Brigitte Dionnet (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Lynchages en série
de : Comité des libertés
mercredi 6 janvier 2010 - 02h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Lynchages en série contre les militants de gauche en Turquie

JPEG - 22.5 ko

Le 16 décembre dernier, trois étudiants de gauche de l’Association de la jeunesse (Gençlik Dernegi) menant campagne pour la fermeture de la base américaine d’Incirlik (sud de la Turquie) ont été arrêtés à Edirne en Thrace (nord-ouest de la Turquie ) pour « propagande en faveur du DHKP-C ». Le 27 décembre, un groupe de 15 étudiants andrinopolitains et la mère d’un des trois étudiants arrêtés, ont été lynchés par près d’un millier de personnes alors que la poignée de manifestants collectait paisiblement des signatures pour la libération des trois étudiants.

Cette fois encore, les agresseurs avaient été mobilisés et encadrés par des policiers et des agents en civil, ce que confirment les témoins oculaires et les nombreux documents vidéo. Pendant leurs séances de ratonnades anticommunistes, les lyncheurs ont hurlé des slogans anti-kurdes et anti-PKK tels que : « A Edirne, il n’y a pas de place aux traîtres » et « A bas le PKK » alors que ni ces étudiants, ni leur campagne anti-impérialiste n’avaient de rapport avec la cause nationale kurde.

Et une fois de plus, les lyncheurs ont pu rentrer chez eux sans être inquiétés par les autorités tandis que deux des victimes ont été incarcérées en vertu du mot magique de « propagande en faveur du DHKP-C ».

Loin de se laisser décourager devant la folie furieuse des manifestants d’extrême droite, 150 membres du Front populaire (Halk Cephesi) répartis dans trois autocars, ont quitté Istanbul le 3 janvier pour organiser un rassemblement sur la place centrale de la ville d’Edirne.

A quelques kilomètres de la cité thracienne, les lyncheurs ont bloqué l’autoroute pour empêcher les manifestants d’entrer à Edirne. Puis, aidés par les forces de « sécurité », ils ont violemment agressé les membres du Front populaire. Au lieu de disperser les agresseurs, la police s’en est ainsi prise aux occupants des autocars en les matraquant et en les aspergeant de gaz lacrymogènes. On compte plusieurs blessés parmi des manifestants pris en étau par la police et les fascistes.

Le même jour, les activistes du Front populaire ont été lynchés dans les provinces orientales d’Erzincan et de Kars alors qu’ils faisaient signer la même pétition réclamant la fermeture de la base militaire américaine d’Incirlik. Là aussi, même scénario : des provocateurs qui attisent la haine de la population contre une poignée de militants pacifistes puis des scènes de lynchage, des blessés et des arrestations parmi les victimes.

Ces crimes fascistes sont loin d’être anodins en Turquie. Les quelques exemples historiques suivants permettent de constater que ces explosions de haine souvent très meurtrières ne sont pas des « réactions citoyennes spontanées » comme veulent le faire croire les autorités et la presse de droite.

Les 6 et 7 septembre 1955, les minorités juives, grecques et arméniennes d’Istanbul ont subi deux « nuits de cristal » par des hordes racistes. La veille, les édifices qui devaient être pris pour cible avaient été marqués à la peinture rouge. Bilan : des milliers de maisons, d’églises, de synagogues, de commerces saccagés, pillés et l’exode massif vers l’étranger des minorités prises pour cible. Les autorités turques avaient alors tenus les communistes pour responsables de ces pogromes alors que ce fut l’attentat commis par des agents de liaison de l’ambassade turque en Grèce contre la maison d’Atatürk à Salonique qui mit le feu aux poudres (source : révélations du général Sabri Yirmibesoglu, secrétaire général du Conseil national de sécurité - MGK - de 1988 à 1990).

Le 19 février 1969, les policiers turcs assistés par des militants islamistes proaméricains lynchent des manifestants de gauche qui protestaient contre la présence de la 6e flotte américaine dans le Bosphore. Les lynchages fascistes font deux morts et plus de 200 blessés parmi les manifestants de gauche.

Le 24 décembre 1978, les Loups Gris organisent un pogrome anti-alévi (communauté religieuse syncrétique d’inspiration chiite prônant un Islam humaniste) et anti-communiste à Kahramanmaras (sud de la Turquie ). Les maisons des victimes avaient été marquées la veille. Les Loups Gris massacreront ainsi 111 personnes, femmes, enfants et vieillards pour la plupart, à coups de hache, au couteau, avec des fusils ... Tout avait commencé le 19 décembre 1978 avec le lancement d’une bombe dans un cinéma fréquenté par des fascistes. L’auteur de l’attentat, Ökkes Kenger (qui changea ensuite son nom de famille en Sendiller par peur de représailles) lui-même un fasciste du Parti d’action nationaliste (MHP), avait imputé la responsabilité de l’attentat aux communistes pour susciter un soulèvement d’extrême droite dans la ville contre la minorité alévie.

Le 2 juillet 1993, les intellectuels alévis et de gauche subissent un lynchage islamo-fasciste à Sivas qui se solde par l’incendie de leur hôtel. Bilan : 37 morts.

Rien que ces cinq dernières années, on dénombre près de 40 actes de lynchage (source : Birgün, édition électronique du 5 janvier 2010) visant principalement les manifestants pro-kurdes, les quartiers kurdes et les militants de la gauche turque.

Chaque fois que ce type de violences éclate, les regards se tournent systématiquement vers le Commandement des forces spéciales de l’armée et son Conseil d’examen de la mobilisation (Seferberlik Tetkik Kurulu), appelé également « Département de guerre spéciale » (Özel Harp Dairesi), une structure secrète de l’armée turque créée par la CIA et l’OTAN durant la guerre froide et destinée à mener la guerre psychologique et militaire contre « l’ennemi intérieur » par la mobilisation de la population à partir d’actes de sabotage et de provocation.

Les inquiétudes autour de l’existence de cette boîte noire de « l’Etat profond » ont refait surface ces derniers jours après que la justice civile ait ordonné des perquisitions dans la « chambre cosmique » du Commandement des forces spéciales sur base de soupçons de complot d’assassinat par des militaires contre le vice-premier ministre Bülent Arinç. C’est d’ailleurs la première fois dans l’histoire de la Turquie qu’une pareille enquête vise le QG des opérations secrètes qui ont ensanglanté la Turquie ces soixante dernières années.

Entre-temps, le calme n’est toujours pas revenu en Thrace : les 150 manifestants stambouliotes sont bloqués depuis dimanche dans une station d’essence non loin d’Edirne. Leurs avocats dépêchés sur les lieux ont rencontré le gouverneur de la ville hier pour que ce dernier débloque la situation et permette aux manifestants de voyager et de manifester librement mais celui-ci s’est montré peu coopérant.

Au même moment, les lyncheurs fascistes, ouvertement assistés par la police et les services secrets, guettent la moindre occasion pour semer la terreur et verser le sang de ceux qui pensent autrement.

Comité des libertés

comitedeslibertes@gmail.com

Le 5 janvier 2010



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lynchages en série
13 janvier 2010 - 12h24 - Posté par Tony

Le PKK représentant d’une cause nationale ? Pauvre cause alors, ces gens du PKK sont des criminels : la semaine dernière encore une jeune lycéenne de 17 ans a été brûlée vive par des activistes du PKK, juste parce qu’elle était turque.






Les 11 et 18 juin, votez pour les candidat.e.s de la France insoumise
mardi 23 - 12h39
de : Charlotte Girard
Alexis Corbière : "Il ne faut pas se laisser abuser par le résultat des élections présidentielles"
lundi 22 - 15h12
2 commentaires
Macron prépare le conflit dès mardi
lundi 22 - 12h23
de : Sept Jours Debout
2 commentaires
Macron Leaks : les dessous d’une incroyable machination financière, par Mediapart
lundi 22 - 12h20
de : Pierrick Tillet
1 commentaire
KARL MARX LE RETOUR - Pièce historique en un acte
lundi 22 - 12h19
de : Ernest London
1 commentaire
MARCQ-EN-BARŒUL : Législatives : dans la 9e, une femme libre pour une France insoumise
lundi 22 - 12h06
de : Brigitte Lemery
1 commentaire
Législatives : à Marseille, Bernard Borgialli (France insoumise) est là pour apprendre
lundi 22 - 11h54
de : Coralie Bonnefoy
Perpignan. Le candidat de la France insoumise sort un CD pour les législatives (video - paroles)
lundi 22 - 11h45
de : Arnaud Andreu
Yann Merlevede, candidat de la France insoumise, rêve d’un Premier ministre nommé Mélenchon
lundi 22 - 10h33
de : Youenn Martin
Législatives : La France insoumise sort l’artillerie lourde en Haute-Garonne
lundi 22 - 10h28
de : Lucas Mediavilla
Boris Boillon, un ancien ambassadeur devant les juges
lundi 22 - 10h16
de : Pascale Égré
Retour sur le congrès de Podemos...
dimanche 21 - 11h09
de : Antoine 34
1 commentaire
5 faux culs du gouvernement Micron, Tous à la gamelle, la soupe est bonne (vidéos)
samedi 20 - 22h20
de : nazairien
2 commentaires
Retraites-chapeau patronales : Réformées mais pas supprimées !
samedi 20 - 18h21
de : JO
LEGISLATIVES - candidats Insoumis et FI/PCF dans les circonscription des Alpes-Maritimes
vendredi 19 - 18h39
#Désintox – Muriel Pénicaud, ministre du Travail ou ministre des Grands patrons ?
vendredi 19 - 17h52
Dans la 7e circonscription de Saint-Malo, les candidats de La France Insoumise, le PCF préfère le PS à FI...
vendredi 19 - 17h43
Le 21 mai, faisons bloc contre Europa City à Gonesse !
vendredi 19 - 16h27
de : jean 1
Gilles de Margerie, un assureur comme directeur de cabinet de la ministre de la Santé
vendredi 19 - 16h05
de : Mireille Weinberg
Législatives : sur Bagneux-Malakoff-Montrouge, le PCF et France insoumise trouvent un accord
vendredi 19 - 15h53
Législatives : PCF et FI font cause commune dans la 7e du Val-de-Marne
vendredi 19 - 15h48
Le PCF et la France insoumise
vendredi 19 - 15h46
1 commentaire
Julian Assange va demander l’asile politique à la France après le classement de l’enquête pour viol qui le visait (video
vendredi 19 - 15h26
Après sa nomination au gouvernement, Nicolas Hulot annule la parution de son livre "Osons le big bang démocratique"
vendredi 19 - 15h19
de : Amandine Réaux
Et maintenant ? C’est dans la rue que ça se gagne !
vendredi 19 - 12h53
de : FRONT SOCIAL
Le gouvernement Philippe : avec Nicolas Hulot en dindon de la farce écologique
vendredi 19 - 08h08
de : Pierrick Tillet
Législatives : En Marche ! renonce à présenter un candidat face à Philippot (FN) à Forbach
vendredi 19 - 08h05
Présidentielle : Sarah, doctorante et championne de kick boxing, se bat pour Mélenchon
vendredi 19 - 08h02
de : Étienne Gless
François Bayrou mis en examen dans une affaire de diffamation
vendredi 19 - 07h55
de : Jean-Alphonse Richard
1 commentaire
MADAGASCAR, 1947
vendredi 19 - 06h58
de : Ernest London
Macron, de l’illusion à l’usurpation
jeudi 18 - 23h44
de : Francois Cocq
Législatives FI : la rédaction locale de Ouest-France à Vannes a les yeux merdeux (video)
jeudi 18 - 22h52
de : Pierrick Tillet
Législatives (sondage) : Mélenchon 35% favori dans la 4e circonscription de Marseille (centre-ville)
jeudi 18 - 22h20
1 commentaire
Sondage : Emmanuel Macron n’a déjà plus la cote... (video)
jeudi 18 - 22h06
de : Alexandre Jeziorski
À la CGT, la base demande plus d’anti-macronisme
jeudi 18 - 20h27
de : CGT Energie Paris
#RDLS28 : MAFIAS DE LA TOMATE, TRIBUNAUX D’ARBITRAGE, PAUVRETÉ, RETRAITÉS, FMI, ALLEMAGNE, GRÈCE (VIDEO)
jeudi 18 - 20h08
de : Jean-Luc Mélenchon
Rendez-vous ce jeudi 18 mai à 21h00 pour « L’Émission politique » sur France 2
jeudi 18 - 19h49
de : Jean-Luc Mélenchon
Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
jeudi 18 - 17h36
de : jean paul duparc
5 commentaires
VENEZUELA : QUI SONT LES VIOLENTS ?
jeudi 18 - 17h17
de : JO
Bonne élève, la gauche radicale grecque impose l’autérité
jeudi 18 - 16h26
de : Stefo
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La difficulté, ce n'est pas de rêver, mais d'accepter et de comprendre les rêves des autres. Zhang Xianliang
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
jeudi 18 mai
de jean paul duparc
5 commentaires
Bonjour, Il est paru ce jour sur le site de l’Humanité ( à la rubrique Débat ) une tribune de Brigitte Dionnet qui me semble utile à connaitre et faire connaitre. Je me permets de la signaler d’autant qu’elle n’est pas parue dans la version papier du quotidien et que certains d’entre vous n’en ont sans doute pas eu connaissance. Cordialement jean paul duparc http://www.humanite.fr/pour-gagner-... Pour gagner, il faut choisir Par Brigitte Dionnet (...)
Lire la suite
Une déclaration des communistes rassemblés dans l’espace politique de la France insoumise
mardi 16 mai
de Christian Audoin, Bernard Bandelier, Francis Parny, David Pellicer, Françoise Quainquard
6 commentaires
STOP A LA CONFUSION POUR UN VOTE SANS AMBIGUÏTÉ AUX LÉGISLATIVES "Alors que la confusion des valeurs s’établit au sommet de l’Etat, les communistes rassemblés dans la France insoumise sont inquiets de la multiplication d’accords aux législatives qui en rajoutent sur le brouillage politique actuel. Le PS, EELV et le PCF successivement dans trois départements, le Jura les Yvelines et la Marne et de façon plus éparpillée dans des circonscriptions diverses en France ont (...)
Lire la suite
Rassemblement à Paris : Soutien aux grévistes de la faim !
mardi 16 mai
À l’appel de l’AFPS et de nombreuses organisations du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens ***Rassemblement jeudi 18 mai*** de 17h30 à 19 h devant le ministère des Affaires étrangères (Quai d’Orsay) Métro Invalides SOUTIEN AUX GRÉVISTES DE LA FAIM QUI ENTRENT DANS LEUR 2e MOIS DE GRÈVE ILS ONT BESOIN DE NOUS ! Il y a urgence, leur santé est gravement menacée : la France doit agir en urgence pour le respect de leurs (...)
Lire la suite
ELECTIONS LEGISLATIVES - MONTREUIL - BAGNOLET / L’ART NECESSAIRE
mardi 16 mai
de Laurent Klajnbaum
1 commentaire
L’art et la culture n’ont pas été des enjeux de l’élection présidentielle. Dans le programme d’Emmanuel Macron la place de la création est réduite à la question de la diffusion et de sa consommation avec sa mesure phare en la matière : le pass culture de 500 euros pour les jeunes de 18 ans. Il faut que s’exprime, à l’Assemblée nationale, une autre voix sur l’art et la culture, comme d’ailleurs sur le social, l’écologie, la démocratie et (...)
Lire la suite
Un président "Jupitérien"
lundi 15 mai
de Thierry Chantrel
2 commentaires
Donc, nous avons couronné un président "jupitérien", comme le répètent à l’envie, en guise de conclusion à la glorieuse journée d’hier, tout chroniqueur qui se respecte. En fait, si tu dis pas, ce matin, que Macron est « Jupitérien » et que le "bleu Vuitton de sa splendide robe à double boutonnage" va si bien à sa moitié, t’es pas chroniqueur, t’es juste naze de chez naze. Moi, je le dis. Donc, je peux chroniquer grave ! Chroniquer, qui, par ailleurs, vient du (...)
Lire la suite
Bon, les gens, on va évacuer le truc de suite
jeudi 11 mai
de Barbara Goujon
5 commentaires
La guéguerre avec les instances du PCF, ça va deux minutes. Faire passer les insoumis pour les méchants de service, ça va deux minutes aussi. La France insoumise a une charte de bon fonctionnement, et il est demandé aux candidats de signer la charte ANTICOR (anti-corruption, ndlr). Pour intégrer la France insoumise, nul besoin de quitter son parti si on en a un. Nul besoin, non plus, d’être membre d’un parti. Alors, comme ça, on serait les vilains pas beaux parce qu’on (...)
Lire la suite
Législatives : Conf de presse hebdomadaire de la France insoumise du 10/05/2017 (video)
mercredi 10 mai
1 commentaire
Ce mercredi 10 mai 2017 se tenait la conférence de presse hebdomadaire de la France insoumise. Martine Billard, Manuel Bompard et Bastien Lachaud ont présenté la démarche de la France insoumise pour les prochaines élections législatives. Une campagne nationale où les candidat.e.s, issu.e.s à 90% de la société civile, porteront le même programme que celui porté par Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle : « L’Avenir en commun ». À l’occasion de cette conférence (...)
Lire la suite