Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Littérature-Philo-Livres (2229 articles)
Situationnisme d ’ Etat
de : Patrice Faubert - 17 février 2012
" Les spécialistes du cinéma ont dit qu ’ il y avait là une mauvaise politique révolutionnaire ; et les politiques de toutes les gauches illusionnistes ont dit que c ’ était du mauvais cinéma . Mais quand on est à la fois révolutionnaire et cinéaste , on démontre aisément que leur aigreur générale découle de cette évidence que le film en question est la critique exacte de la société qu ’ ils ne savent pas combattre ; et un premier exemple du cinéma qu ’ ils ne savent (...)
Lire la suite, les commentaires...
"Non peuples de la terre vous n’etes pas coupables" Alexandre Legrec, Poète
de : nazairien - 15 février 2012
1 commentaire
Poème d’espoir et de révolte . Trouvé chez[ Jonathan du Québec >http://leveil2011.syl20jonathan.net...] NON PEUPLES DE LA TERRE VOUS N’ÊTES PAS COUPABLES Maintenant que vos yeux découvrent leurs mensonges Que la lumière éclaire nos terres désolées Que la Grèce à genoux dans le sang qu’elle éponge Premier peuple d’Europe sur l’autel immolé Non peuples de la terre vous n’êtes pas coupables Ils vous ont endormi dans des prisons dorées En vous (...)
Lire la suite, les commentaires...
A toi l’anti libéral
de : Carland - 15 février 2012
A vous les bonnes consciences A vous les révoltés de profession Je vous dis merde Et vous récuse A vous les compassionnels A vous qui pleurez sans savoir Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui aimez assister A vous les faux culs Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui sans souffrir A vous qui codifient la souffrance Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui faites des enfants comme on fait des veaux A vous qui détruisez leur enfance au nom du rendement Je vous (...)
Lire la suite, les commentaires...
FIDEL PRÉSENTE LES DEUX TOMES DE « GUERRILLERO DEL TIEMPO »
de : Arleen Rodriguez Derivet et Rosa Miriam Elizalde - 15 février 2012
1 commentaire
« Notre devoir est de lutter jusqu’à la dernière minute » C’EST par un « bonjour » radieux que Fidel a salué son auditoire, et c’est sur ce mot magique que s’est ouverte dans une des petites salles du Palais des Conventions, la présentation des mémoires du leader de la Révolution cubaine, Fidel Castro Ruz : Guerrillero del tiempo, deux volumes qui rassemblent ses conversations avec l’écrivaine et journaliste Katiuska Blanco. Sur le même ton souriant, Fidel (...)
Lire la suite, les commentaires...
Texte dédié à Franca Maï
de : Andy Vérol - 13 février 2012
Les heures passées dans des trous de douleur pour remonter plus haut, agrippée au sourire conquérant, à la quête des ailleurs. Loin d’elle l’idée du croupissant. Croupissement de soi, croupissement du monde, encroûtement dans les petites aisances d’un quotidien confort. Elle chevauche un nuage, réalisant ainsi son utopie. Tandis que « Millions » se tapissent dans l’angoisse des lendemains difficiles, elle « funambule » sur leurs têtes molles, sur ces suicidaires (...)
Lire la suite, les commentaires...
Soutien à La Bande Passante
de : Bellaciao - 13 février 2012
Chères et chers lectrices/teurs, membres du réseau, ami-e-s, Lundi 2 janvier 2012, à 7h30 du matin, un incendie – dont les causes restent actuellement indéterminées et sur lesquelles une enquête est en cours – s’est déclenché au 3 rue des Petites écuries, dans les locaux de La Bande Passante et de L’Autre association, qui sont également l’appartement de Julie Paratian et Thomas Lacoste absents de leur domicile lors des faits. Le feu a détruit presque (...)
Lire la suite, les commentaires...
ATHENA 1944-2012
de : Paul Eluard - 13 février 2012
Peuple grec peuple roi peuple désespéré Tu n’as plus rien à perdre que la liberté Ton amour de la liberté de la justice Et l’infini respect que tu as de toi-même Peuple roi tu n’es pas menacé de mourir Tu es semblable à ton amour tu es candide Et ton corps et ton coeur ont faim d’éternité Peuple roi tu as cru que le pain t’était dû Et que l’on te donnait honnêtement des armes Pour sauver ton honneur et rétablir ta loi Peuple désespéré ne te fie (...)
Lire la suite, les commentaires...
Dette indigne !
de : Gérard Filoche et Jean-Jacques Chavigné - 13 février 2012
Recension par Pascal Franchet (CADTM France) Ce livre est une véritable bouffée d’oxygène face à l’intoxication générale des médias dominants sur la dette publique. En 10 questions/10 réponses, les deux auteurs, membres de la tendance « démocratie et socialisme » du parti socialiste français se livrent à un exercice particulièrement réussi de vulgarisation de questions souvent présentées de façon complexe et obscure. Ils répondent de façon simple et abordable par le plus grand (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le féminisme à l’épreuve des mutations géopolitiques (tract)
de : Martine Storti - 13 février 2012
1 commentaire
Quels sont les effets, pour les femmes et pour le féminisme, des changements dumonde, quarante ans après l’explosion desmouvements de libération des années 1970 ? Que veulent dire, à l’heure de la mondialisation, “égalité des sexes” et “liberté des femmes” ? Comment traduire desmots d’ordre anciens (comme Notre corps nous appartient) dans l’actuelle division internationale et sexuée du travail : travail de production et de reproduction ? (...)
Lire la suite, les commentaires...
Contradictions pesant sur l’individu contemporain : Marcel Gauchet & Lucien Sève
de : CD - 12 février 2012
1 commentaire
Contradictions pesant sur l’individu contemporain : Atomisé ou autonome . Marcel Gauchet & Lucien Sève. Deux façons différentes d’aboutir à une contradiction contemporaine sur l’individu. Rapprochement de Lucien SEVE et de Marcel GAUCHET : 1 - L’autonomie n’est pas une issue mais un problème. Marcel Gauchet J’ai relevé à la dernière page (p 127) de "Le religieux et le politique - Douze réponses de Marcel GAUCHET" (DB 2010) la phrase suivante qui (...)
Lire la suite, les commentaires...
Areva en Afrique
de : Chico - 11 février 2012
Bonjour, J’ai le plaisir de vous informer de la parution la semaine prochaine de mon deuxième livre, également écrit au profit de l’association Survie et toujours dans la collection "Dossiers Noirs" chez Agone. Si l’information vous semble intéressante, n’hésitez pas à la faire circuler... merci Raphaël Présentation de l’éditeur : Areva en Afrique Une face cachée du nucléaire français Raphaël Granvaud L’indépendance énergétique de la France grâce (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’échappée belle
de : André Bouny - 10 février 2012
Franca Maï et sa fille Arena en ton vaste peuple d’échappés, en bas, au-dessus, au-dessous, sur les côtés, en l’air, en l’eau, à quel n° es-tu là-haut, ton portable muet, ton dernier message non effacé, toi et ta fille sur la photo, avec ton accord pour illustrer ce mot, si tu le croises salue léo, ici la mise est jouir dormir et manger, la mouise souffrir pleurer et crever, copyright copyleft la tuerie n’a pas cessé, une multitude tu vas voir arriver, (...)
Lire la suite, les commentaires...
La place
de : Carland - 9 février 2012
C’était une place Sans place Deux trois baraques Des souvenirs Et voila, dans un petit bourg, une place La mémoire effacée pour faire de la place Et ces cons l’ont appelée Place du 19 mars 1962 C’est beau les déserts sans mémoire Leur donner une datte ? Et mes questions sont restées Vides comme la place Mais je suis né une semaine après Après quoi ? Né en 62 et ne pas savoir N’avoir entendu que le silence Et les cons avec des médailles Rire, rire, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les cendres de Gramsci, VI
de : Pasolini - 8 février 2012
2 commentaires
Moi je m’en vais, je te laisse dans le soir qui, triste pourtant, descend avec douceur pour nous autres vivants, avec la clarté cendrée que le quartier retient dans sa pénombre. Et qui le transfigure. Le fait plus grand, et vide alentour, et, plus loin, le rallume d’une vie ardente qui du rocailleux brinquebalement des trams, des cris humains, dialectaux, fait un concert tumultueux et absolu. Et on voit comment au loin pour ces êtres pleins de vie qui crient, qui rient, dans (...)
Lire la suite, les commentaires...
Note sur "L’Italie, Un Etat sans nation ?"
de : Manlio GRAZIANO - 6 février 2012
2 commentaires
Est-ce que cette lecture pourrait aider à comprendre ce qui se passe en Italie au-delà des jeux politiques actuels ? Sans doute. Bien que, ainsi que le soulignait Antonio Labriola, la situation de l’Italie soit très embrouillée et difficile à comprendre pour un étranger. Une première partie décrit "les caractères originaires", une deuxième "les permanences", et une troisième intitulée "identité et souveraineté" décrit la formation d’un "pays à souveraineté limitée", "une (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le droit naturel à l’insolvabilité
de : Andrea Fumagalli - 5 février 2012
Recension du livre Debitocrazia dirigé par Damien Millet et Éric Toussaint L’actuelle crise européenne, parmi les plusieurs effets négatifs sur la vie des millions de personnes, a eu le mérite de développer une nouvelle littérature hétérodoxe et alternative capable de fournir des outils pour une analyse et une politique économiques anti-néolibérales. Un bon exemple de cela est constitué par le livre collectif Debitocrazia. Come e perché non pagare il debito pubblico (Edizioni (...)
Lire la suite, les commentaires...
Badiou cerné par l’anachisme
de : Pierre Bance - 5 février 2012
1 commentaire
Alain Badiou a défrayé la chronique, en 2007, avec son pamphlet De quoi Sarkozy est-il le nom ?, sur la lancée, L’Hypothèse communiste, en 2009, reçut un certain écho. Le Réveil de l’histoire qui vient de paraître est passé presque inaperçu. Badiou ne serait-il plus de mode ? C’est possible mais ses travaux, caricaturés tant par la réaction que par la gauche radicale, méritent mieux qu’un anathème grossier. Alain Badiou n’est ce stalinien primaire, ce (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le circus politicus du putsch commis à notre insu contre la démocratie
de : 3 février 2012
Où se concentre le pouvoir ? A la commission européenne ? Dans les parlements ? Dans des réseaux officieux ? Circus politicus, l’ouvrage de Christophe Deloire et Christophe Dubois, , explore les véritables lieux de pouvoirs concrètement en dehors des projecteurs médiatiques. Un élément nouveau s’affirme et se confirme à travers le développement d’un pouvoir planétaire, transversal, qui échappe à tout contrôle démocratique. Les deux journalistes, l’un, directeur du (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le sniper
de : Carland - 1er février 2012
1 commentaire
Il y avait sans ses yeux bleus la lumière du soleil. Soudain, un nuage noir à envahi le ciel de son regard, et il se mit à pleuvoir. Sur son visage deux petits ruisseaux se sont frayé un chemin vers on ne sait ou. Elle ne pleurait pas Dans son regard à lui, il ne pleuvait pas. Le ciel de ses yeux était vide. Il souriait. De sa poitrine une source avait jaillit, dessinant un cœur avant de s’assécher. Il ne pleurait pas Il a plu de plus en plus, les deux ruisseaux ont (...)
Lire la suite, les commentaires...
Je rêve que je ne rêve pas
de : Carland - 27 janvier 2012
Je rêve d’un monde ou les aveugle nous montrerons la voie Je rêve d’un monde ou les sourds donne le tempo Je rêve d’un monde ou les muets seront nos portes paroles Je rêve d’un monde ou l’on donnera le pouvoir à ceux qui ne savent pas écrire leur nom sur un bulletin Je rêve d’un monde ou la folie sera raison Je rêve d’un monde ou la raison sera folie Je rêve d’un monde ou les certitudes font peur Je rêve d’un monde ou les doutes (...)
Lire la suite, les commentaires...

... | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | 260 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans la bataille de l'homme et du monde, ce n'est pas le monde qui a commencé. Gaston Bachelard
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite