BELLACIAO
samedi 12 janvier 2019 (11h47) :
HOMO DOMESTICUS - Une Histoire profonde des premiers États

De : Ernest London

À la recherche de l’origine des États antiques, James C. Scott, professeur de science politique et d’anthropologie, bouleverse les grands récits civilisationnels. Contrairement à bien des idées reçues, la domestication des plantes et des animaux n’a pas entrainé la fin du nomadisme ni engendré l’agriculture sédentaire. Et jusqu’il y a environ quatre siècles un tiers du globe était occupé par des chasseurs-cueilleurs tandis que la majorité de la population mondiale vivait « hors d’atteinte des entités étatiques et de leur appareil fiscal ». (...) Dans la continuité de Pierre Clastres et de David Graeber, James C. Scott contribue à mettre à mal les récits civilisationnels dominants. Avec cette étude, il démontre que l’apparition de l’État est une anomalie et une contrainte, présentant plus d’inconvénients que d’avantages, raison pour laquelle ses sujets le fuyait. Comprendre la véritable origine de l’État c’est découvrir qu’une toute autre voie était possible et sans doute encore aujourd’hui.

Compte-rendu de lecture sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451 : https://bibliothequefahrenheit.blog...

HOMO DOMESTICUS Une Histoire profonde des premiers États James C. Scott Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Saint-Upéry Préface de Jean-Paul Demoule 304 pages – 23 euros. Éditions La Découverte – Paris – Janvier 2019

JPEG - 273.7 ko

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article

> Version web de cet article