BELLACIAO
dimanche 13 janvier 2019 (21h32) :
En Marche - Le gout du sang pour celui de l’argent

De : André
2 commentaires
JPEG - 93.4 ko
En Marche - Le gout du sang pour celui de l’argent

Au moins 1 700 manifestants ont été blessés depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Certains ont perdu un œil ou une main, sans bénéficier de mots de soutien de l’exécutif.

Des affiches visant à alerter l’opinion sont apparues à Bordeaux.

Gilets jaunes : éclats de grenades, brûlures, membres arrachés… retour sur 82 blessures graves https://www.liberation.fr/france/2019/01/11/gilets-jaunes-eclats-de-grenades-brulures-membres-arraches-retour-sur-82-blessures-graves_1702433


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
En Marche - Le gout du sang pour celui de l’argent
13 janvier 2019 - 21h54 - Posté par ARCHIBALDO - 87.***.25.**

Excellente campagne d’affichage. A intensifier partout.

Montrons les membres du gouvernement Philippe et les membres de LREM pour ce qu’ils sont - des salauds - et non pas pour ce qu’ils croient être, comme se l’imagine madame Aurore Berger.

La pauvrette, madame Berger qui s’imagine être une sainte et qui s’imagine aussi, bien stupidement qu’on en veut à sa vie tandis que c’est elle-même - via son président et son parti LREM - qui énucle, arrache les mains des manifestants, fracture les mâchoires des vieillards et défigure le visage de gamines de 19 ans.

Quand elle, sa clique et leur garde prétorienne n’assassinent pas de vieilles femmes comme à Marseille.

Honte à eux. Que notre mépris les accompagne, ce sera largement suffisant.




En Marche - Le gout du sang pour celui de l’argent
13 janvier 2019 - 22h50 - Posté par ARCHIBALDO - 87.***.25.**

" Avant tout, je veux savoir pourquoi il y a eu tous ces blessés et mutilés. Pourquoi on traîne une dame par les cheveux sur quarante mètres. Pourquoi on tire au flash-ball en pleine figure. Pourquoi on éborgne des gens qui ne faisaient que manifester. Pourquoi ces terribles images de gamins matés à Mantes-la-Jolie, sans que cela n’émeuve véritablement au-delà d’un tweet indigné. Je suis tout bonnement sidéré par ces images et ces témoignages. Sachant qu’il n’y a jamais aucune innocence en matière de maintien de l’ordre : c’est un domaine éminemment politique, assujetti au pouvoir. "

CQFD : http://cqfd-journal.org/Violences-p...




> Version web de cet article