BELLACIAO
mercredi 12 juin 2019 (07h40) :
Trou de la Sécu : merci Macron !

De :
4 commentaires
JPEG - 148.3 ko

La commission des comptes de la Sécurité sociale s’attend à un déficit de la sécurité sociale s’élevant de 1,7 à 4,4 milliards d’euros en 2019. L’équilibre pronostiqué par le gouvernement pour cette année se trouve plombé par plusieurs mesures libérales visant à défiscaliser le travail. Un vrai cadeau pour les entreprises qui appellera peut-être de nouvelles mesures d’austérité dans les dépenses de santé.

La faute aux gilets jaunes ? Pas vraiment, contrairement à ce que laissent entendre la plupart des titres de presse aujourd’hui. Reprenant les éléments du rapport de la commission des comptes de la Sécurité sociale rendus publics ce mardi, ceux-ci mettent en avant deux responsables : le ralentissement économique, et les gilets jaunes auxquels des concessions auraient été faites à travers les mesures d’urgence prises par l’exécutif le 10 décembre 2018. Une présentation quelque peu tronquée.

Lire la suite : https://rapportsdeforce.fr/classes-...


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
Trou de la Sécu : merci Macron !
12 juin 2019 - 08h04 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1 - 2.*.40.***

Un seul mot macron et sa bande : ENFOIRES




Trou de la Sécu : merci Macron !
12 juin 2019 - 22h41 - Posté par Thomas - 90.**.161.***

A partit du moment ou la Sécu est budgétisée (CSG), on fait ce qu’on veut des recettes et des dépenses.




Trou de la Sécu : merci Macron !
13 juin 2019 - 16h32 - Posté par JOclaude - 93.*.194.***

La propagande de l’époque de création de la CSG ( Rocard/Notta) tentèrent et y réussirent de la justifier en prétendant qu’elle était justement répartie sur tous les revenus ! Sauf que notamment, l’énorme mensonge, de passer à la trappe les revenus des dividendes des actionnaires qui eux ne supportent pas la retenue à la source de la CSG ! Par contre les petites économies des intérêts du livret Epargne des travailleurs qui ne vivent qu’avec leur seul salaire ont été frappées en plus du salaire ! Si des oublis volontaires ont été faits c’est chez les ultras-riches mais chez les travailleurs pas de quartier ! Et il semble bien que des Syndicats censés défendre les intérêts des travailleurs, "n’y virent que du bleu " M. Mitterrand avait seulement évoqué "l’argent gagné en dormant" mais, comme une fatalité imputable à la Société ?



Trou de la Sécu : merci Macron !
13 juin 2019 - 20h40 - Posté par irae - 77.***.196.**

Le déficit se creuse aussi pour les retraites d’après le COR à cause de pertes importantes de cotisations dues à.....la suppression massive de fonctionnaires. Ou comment le capital génère des déficits (crise financière 600 milliards bien oublés par les journalopes) pour privatiser à tours de bras (médecine...mutuelle obligatoire et bientôt fin des retraites par répartition), les entreprises multinationales prédatrices se sucreront toujours plus au passage.





> Version web de cet article