Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

QUI SOMMES-NOUS?


A travers une succession de transformations de son texte, Bellaciao devint d'abord une chanson de lutte des ouvrières des rizières de la Vallée du Pô, puis un chant de protestation contre la première guerre mondiale et enfin une sorte d'hymne de la Résistance italienne, dont la réputation a dépassé les frontières.

"Bellaciao", donc, pour indiquer la volonté de ses militants de s'inspirer, en les pratiquant, des valeurs de la Résistance, autrement dit l'antifascisme, la démocratie directe, le droit à l'indépendance des peuples par rapport à toute exploitation coloniale ou néo-coloniale, dans le respect de l'égalité entre ethnies, religions ou cultures diverses et du refus de la guerre comme solution aux controverses internationales.

Compte-tenu de la volonté de Bellaciao de se situer sur le terrain de l'expérimentation politique et de la recherche de voies nouvelles, dans un esprit qui actualise, transforme et "refonde" les principes définis ci-dessus, cette brève présentation constitue la première ébauche d'un document qui sera ouvert en permanence aux contributions, modifications et enrichissements suggérés par la pratique de ses militants.

Par l'intermédiaire du site internet bellaciao.org, Bellaciao cultive un projet politique et culturel qui comprend de multiples aspects dont voici la synthèse:

1. informer sur la participation à des manifestations, débats, émissions de radio ou de télévision, à des initiatives culturelles et musicales et faire connaître ses idées ;

2. Diffuser les documents les plus significatifs de la gauche anticapitaliste internationale sur ses 4 sites indépendants (en français, italien, anglais et espagnol) ;

3. proposer un agenda hebdomadaire des manifestations qui ont lieu à Paris sur les principaux thèmes de la lutte politique et syndicale en France et à l'étranger, contre la guerre et pour les droits des migrants ;

4. Combattre tout les tendances autoritaires, le libéralisme affairiste, l'impunité légale, la xénophobie, le nationalisme, la propagande raciste, l'apologie du fascisme, le mépris des minorités et les ardeurs guerrières co-existent avec le monopole de l'information, l'illégalité largement répandue, l'attaque aux acquis économiques et sociaux, la répression de la contestation et combattre la politique des actuel gouvernements européen ;

5. présenter une revue de presse ;

6. informer sur la publication des ouvrages qui explorent les questions essentielles de la politique et de l'économie, de l'histoire et de la société ;

7. mettre à disposition de qui est intéressé à faire des recherches, des archives riches en matériel d'enquête ;

8. ouvrir à qui le souhaite des espaces de discussion en ligne et d'approfondissement à travers des liens ;

9. Mettre à disposition un espace libre pour la publication quotidienne d'articles et de réflexions sur des problèmes internes et internationaux ;

10. Renforcer l'équipe rédactionnelle du site et aider à créer un collectif qui mettrait en pratique, dans le mouvement, notre vision de la lutte
.

Ce sont des objectifs partiels qui ne prétendent pas se situer au niveau de ceux que se poserait un parti politique. Mais c'est justement grâce à la modestie de tels objectifs que Bellaciao, structure de mouvement, aspire à l'adhésion d'un nombre de militants de beaucoup supérieur à celui de ceux qui s'inscriraient à un parti.

Bellaciao répond à un besoin de plus grande unité possible, contre toute division et instrumentalisation, entre femmes et hommes de générations différentes qui luttent pour atteindre des objectifs spécifiques que leur pratique sociale leur propose ponctuellement. Atteindre de tels objectifs augmentera, nous en sommes convaincus, la confiance des militants dans leurs propres forces, dans la possibilité d'un changement global et radical de la société.

Bellaciao aspire à devenir un lieu où l'on peut apprendre à lutter et à se former soi-même, un espace d'entraînement à la démocratie. L'existence d'un Collectif ne concurrence pas celle des partis, qui à un niveau plus élevé et plus général, s'inspirent des mêmes valeurs, mais il entend offrir sa contribution pour empêcher que ceux-ci en soient réduits à une activité purement électorale et propagandiste, continuant sur une pente qui leur a aliéné la sympathie et la confiance de masses croissantes d'adhérents, en particulier parmi les jeunes générations...

Bellaciao affirme que les partis peuvent tirer des mouvements un enseignement, que c'est précisément en militant dans les mouvements qu’un grand nombre d'hommes et de femmes vont passer d'un projet partiel à un projet politique. Tôt ou tard, une grande partie des militants des mouvements prennent conscience de l'insuffisance de leur position exclusivement "mouvementiste".

Bellaciao entend contribuer à développer le contact avec d'autres mouvements, pour permettre à ses militants une vision stratégique, pour qu'ils comprennent la nécessité d'une lutte plus ample non seulement contre la domination de classe, mais aussi contre celles de genre, d'ethnie, de génération et d'orientation sexuelle...

Même si certains des "membres" de Bellaciao militent dans des partis de la gauche anticapitaliste ou s'inspirent de ses valeurs, Bellaciao souligne sa pleine autonomie par rapport aux partis, son refus d'être pour eux un terrain de chasse et exerce sa vigilance contre toute instrumentalisation ou hégémonie.

Paris, février 2003
Mise à jour : décembre 2007



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Une déclaration des communistes rassemblés dans l’espace politique de la France insoumise
mardi 16 mai
de Christian Audoin, Bernard Bandelier, Francis Parny, David Pellicer, Françoise Quainquard
6 commentaires
STOP A LA CONFUSION POUR UN VOTE SANS AMBIGUÏTÉ AUX LÉGISLATIVES "Alors que la confusion des valeurs s’établit au sommet de l’Etat, les communistes rassemblés dans la France insoumise sont inquiets de la multiplication d’accords aux législatives qui en rajoutent sur le brouillage politique actuel. Le PS, EELV et le PCF successivement dans trois départements, le Jura les Yvelines et la Marne et de façon plus éparpillée dans des circonscriptions diverses en France ont (...)
Lire la suite
Rassemblement à Paris : Soutien aux grévistes de la faim !
mardi 16 mai
À l’appel de l’AFPS et de nombreuses organisations du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens ***Rassemblement jeudi 18 mai*** de 17h30 à 19 h devant le ministère des Affaires étrangères (Quai d’Orsay) Métro Invalides SOUTIEN AUX GRÉVISTES DE LA FAIM QUI ENTRENT DANS LEUR 2e MOIS DE GRÈVE ILS ONT BESOIN DE NOUS ! Il y a urgence, leur santé est gravement menacée : la France doit agir en urgence pour le respect de leurs (...)
Lire la suite
ELECTIONS LEGISLATIVES - MONTREUIL - BAGNOLET / L’ART NECESSAIRE
mardi 16 mai
de Laurent Klajnbaum
1 commentaire
L’art et la culture n’ont pas été des enjeux de l’élection présidentielle. Dans le programme d’Emmanuel Macron la place de la création est réduite à la question de la diffusion et de sa consommation avec sa mesure phare en la matière : le pass culture de 500 euros pour les jeunes de 18 ans. Il faut que s’exprime, à l’Assemblée nationale, une autre voix sur l’art et la culture, comme d’ailleurs sur le social, l’écologie, la démocratie et (...)
Lire la suite
Un président "Jupitérien"
lundi 15 mai
de Thierry Chantrel
2 commentaires
Donc, nous avons couronné un président "jupitérien", comme le répètent à l’envie, en guise de conclusion à la glorieuse journée d’hier, tout chroniqueur qui se respecte. En fait, si tu dis pas, ce matin, que Macron est « Jupitérien » et que le "bleu Vuitton de sa splendide robe à double boutonnage" va si bien à sa moitié, t’es pas chroniqueur, t’es juste naze de chez naze. Moi, je le dis. Donc, je peux chroniquer grave ! Chroniquer, qui, par ailleurs, vient du (...)
Lire la suite
Bon, les gens, on va évacuer le truc de suite
jeudi 11 mai
de Barbara Goujon
5 commentaires
La guéguerre avec les instances du PCF, ça va deux minutes. Faire passer les insoumis pour les méchants de service, ça va deux minutes aussi. La France insoumise a une charte de bon fonctionnement, et il est demandé aux candidats de signer la charte ANTICOR (anti-corruption, ndlr). Pour intégrer la France insoumise, nul besoin de quitter son parti si on en a un. Nul besoin, non plus, d’être membre d’un parti. Alors, comme ça, on serait les vilains pas beaux parce qu’on (...)
Lire la suite
Législatives : Conf de presse hebdomadaire de la France insoumise du 10/05/2017 (video)
mercredi 10 mai
1 commentaire
Ce mercredi 10 mai 2017 se tenait la conférence de presse hebdomadaire de la France insoumise. Martine Billard, Manuel Bompard et Bastien Lachaud ont présenté la démarche de la France insoumise pour les prochaines élections législatives. Une campagne nationale où les candidat.e.s, issu.e.s à 90% de la société civile, porteront le même programme que celui porté par Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle : « L’Avenir en commun ». À l’occasion de cette conférence (...)
Lire la suite
Souvenir 4 janvier 2017 : Législatives : Pierre Laurent (PCF) enterre tout accord avec Mélenchon
mercredi 10 mai
de Pauline Graulle
2 commentaires
Les candidats communistes et France insoumise pourraient se présenter les uns contre les autres en juin prochain. Les élections législatives s’annoncent comme un désastre à la gauche du PS. Alors qu’un conseil national du Parti communiste aura lieu, samedi, pour entériner les candidatures aux législatives, Pierre Laurent, son secrétaire national a affirmé qu’un accord entre la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon et le PCF n’avait pas lieu d’être. Autrement (...)
Lire la suite