Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Archives Bellaciao FR - 2002 -2021 Archives : IT | EN | ES

MARINE LE PEN A HENIN BEAUMONT ? BOYAUX ROUGES, le 10, RENVOYEZ L’ILLUSIONISTE A SAINT CLOUD !

mercredi 6 juin 2007

Marine Le Pen sur le marché d’Hénin-Beaumont

de La Louve

Hénin-Beaumont. C’est là qu’est née ma grand mère... Enfin, elle est née à Hénin Liétard plus exactement. Ca n’est devenu Hénin Beaumont qu’en 1971, après la "fusion" avec la commune de Beaumont en Artois...

C’est pas loin de Courrières aussi, haut lieu de l’histoire minière, tristement célèbre pour avoir été le siège de la plus importante catastrophe minière en Europe (110 kms de tunnels traversant plusieurs communes, ravagés par un coup de grisou en quelques minutes, plus de 1000 morts sans compter les "travailleurs clandestins"- et oui, déjà à l’époque...).

Une catastrophe due en grande partie au comportement antisocial de la compagnie minière qui décida de poursuivre l’exploitation alors qu’un sérieux incendie, non maîtrisé, s’était déclenché peu auparavant...

Je suis née dans le Pas-de-Calais, également. Je connais. Un peu. (Non, "un peu bien" en fait. Sans doute mieux que Marine Le Pen en tout cas).

Ce sont des gens bien spéciaux, les gens du Pas-de-Calais, les "Boyaux Rouges" comme on nous appelle (rien à voir avec nos cousins les Ch’tis ;-) ) - notre équipe de foot, c’est les "sang et or" (avec Guy Roux à la rentrée, ça va moins rigoler les gars !) et pas le LOSC... (enfin bien sûr parfois, faute de grives on mange des merles !). On a, il paraît, et je le confirme, une "psychologie" à part, une culture à nous, même à notre corps défendant.

On dit "vingTE" et pas "ving(t)", on dit "wassingue" pour "serpillière", "crayon d’bois" pour "crayon à papier"... et j’en passe, c’est anecdotique mais c’est aussi nous.

Un repas sans patate, et c’est le drame.

On a un pied dans la glaise, l’autre dans le charbon et un oeil sur la mer (ah les vacances en bord de Manche...).

Et puis, comme dit Dany Boon au sujet des Ch’tis " Mi j’viens d’Armentières, j’suis pov’ mais fièr".

Et oui. Pauvre mais fier. "Fier-cul" même, comme on dit chez moi...

On est surtout, ou, nous avons été , à l’époque des mines justement, (mais aussi parce qu’il y a de grandes exploitations agricoles, en étendue et en rendement, et qu’il y a eu un vrai tissu industriel : les betteraviers, les sucrières...), une terre d’immigration. Une immigration de travail. Et une immigration politique aussi parfois.

Et ça ne nous posait pas de problème. C’était bien rare les gens qui n’avaient pas un peu de tchèque ou un peu de polonais dans les veines. Moi, qui suis née après 70, je suis allée à l’école avec des Kryzostanek, des Maslonka, ou des Bergovicz... Et les communistes n’étaient pas les derniers à accueillir chaleureusement ces étrangers qui venaient trimer dans les mines ou les usines françaises.

Terres traditionnellement socialistes, avec un bon ancrage des communistes (j’ai eu de nombreux profs communistes à l’école primaire et au collège, une denrée rare aujourd’hui !) même si, traditionnellement aussi, ou plutôt, historiquement, il a pu y avoir des "affinités répulsives" (cf. Ph. Marlière), la question de l’appartenance d’un ouvrier, ou disons, d’un prolétaire, à un parti de droite, ne se posait même pas ! A moins d’être devenu vraiment "babache"...

La Lutte des classes, elle était tétée au biberon et tout le monde ou presque savait ce que ça voulait dire, pas de problème.

Mais revenons-en à Marine...Ou plutôt, revenons-en au parti de Marine.

La misère sociale est, on le sait bien , le terreau des extrêmismes les pires.

Pas parce que les gens malheureux deviennent stupides. Mais parce que les gens malheureux deviennent lassés. Lassés de se battre. Lassés d’attendre que quelques élus réalisent des promesses qu’ils ne tiennent pas. Lassés d’espérer même.

Les gens malheureux, souvent, renoncent. C’est le propre de la grande souffrance. On est humains.

Nier la misère sociale de ce département, et même ,de la région dans son ensemble, personne n’y songe , ce serait vraiment faire insulte aux gens.

Seulement voilà, il y a eu un moment dans l’histoire de la gauche de ce coin de France ,un grand, un énorme bug...

Et le FN a commencé à y prendre une bonne place. Il a surfé sur la misère et le renoncement (légitime) pour planter ses graines favorites, ou plutôt SA graine : la xénophobie sous toutes ses formes, dont la première est le racisme.

Il a endossé les habits du parti de "résistants", du "petit parti" qu’on méprise, comme les "petites gens " qu’il prétend représenter.

Le parti "hors système". Le parti qui va "faire péter le système"...

Mais c’est tellement FAUX tout cela !

Bien sûr que ce n’est pas "la faute des étrangers" s’il n’y a plus de boulot là bas !

Des étrangers dans cette région, il y en a toujours eu, et même, beaucoup ! Souvenez-vous, ça n’empêchait pas les gens d’avoir du travail, et de vivre en bonne intelligence.

Non. Le problème du chômage, il a vraiment commencé avec la dégradation et puis la fermeture des mines.

Alors, on n’allait peut être pas continuer à les garder ouvertes juste pour donner un emploi aux gens. Non, sans doute ( quoi que ce fut pour certains un vrai déchirement de voir fermer les mines, parce que cétait leur vie, et plus que cela, leur communauté). Mais on n’a peut être pas suffisamment accompagné les gueules noires dans un reclassement, des formations etc.

On les a souvent laissés sur le carreau, aveugles, perdus, sans repères, comme les cheveaux de la mine quand on les a remontés en 40... Et puis, il y a eu en plus ce qui touche aujourd’hui la France industrielle dans son ensemble : fermetures, plus ou moins légales, des usines, délocalisations et j’en passe...

Profits maximums, social minimum.

Nous fimes ce que nous pouvions pour lutter, mais c’était déjà trop tard parce que le capitalisme était en marche à la vitesse supérieure et, là bas comme ailleurs, nous ne l’avons pas vu arriver assez tôt. On se l’est pris dans le dos.

Bon, il faut dire aussi que nous les communistes, on a rarement eu le pouvoir en France.

On a pu y participer, avec les socialistes majoritaires, mais pas l’avoir comme il eut fallu que nous l’ayons. (Cela étant , quand on l’a eu, on l’a bien eu et on s’en est bien servi, pour ne parler que de la Sécu...)

Enfin, bref, là, vu de dehors, on a failli.

Et le FN est arrivé, bien aidé par F. Mitterrand à l’échelle nationale.

Et aujourd’hui Marine se ballade sur les marchés d’Hénin Beaumont avec une tête ampoulée de componction et de tristesse sur le mode de la dame patronesse "Regardez ces misérables comme ils souffrent ! Gaston, donnez leur une pièce...".

Et vas-y que je t’écoute en penchant un peu la tête sur le côté, vas-y que je me la joue "fille du peuple , enfant d’ici, je comprends tes problèmes"...

Mais, à part cette poudre aux yeux, que revendique-t-il, CONCRETEMENT, le parti de Marine, pour appuyer ses prétentions sociales ?.... (je cherche...)

(j’y suis).... Baisse des impôts. Baisse des charges sociales patronnales. Fin des 35 heures. Casse du Code du travail.

Je n’invente rien - il se trouve que c’est écrit noir sur blanc là, sur leur site "ouaib" ( à voir vraiment - à imprimer de toute urgence et à démonter ligne par ligne) :

http://www.frontnational.com/programmeacteurseco.php

Qu’ils m’expliquent, comment on finance de la formation, du reclassement , des services publics performants, un système de santé pour tous, si on fait tout ce qu’ils préconisent !? Ils le trouvent où, l’argent pour faire tourner la boutique ?

Qu’on m’explique en quoi démonter le droit du travail et casser les 35 heures c’est être pour la protection des travailleurs ! J’avoue que je ne comprends pas.

On peut même lire que ce qui défrise le FN, ce n’est pas le capitalisme. Non. Accrochez-vous, c’est "l’ultra capitalisme financier" !!!!!

Est-ce qu’on peut (ré)expliquer simplement aux gens ce que ça veut dire, être pour le capitalisme ? Pas d’un point de vue théorique. Mais d’un point de vue pratique. Des exemples là bas, y’a qu’à se baisser pour en ramasser.

Sans rentrer dans des considérations philosophiques ( qui existent mais auxquelles un ventre vide devient assez peu réceptif) mettre tous les étrangers dehors, non seulement c’est inhumain, et ce n’est pas la France, mais aussi, d’un strict point de vue xénophobe, ça ne sert à rien et en plus c’est rigoureusement INFAISABLE !

Le Pen prétend expulser tous les immigrés, fermer les frontière hermétiquement ? MENTEUR. Même sur ça, sur son cheval de bataille, il MENT.

Le FN se prétend un "parti populaire" ?
Parti populiste oui ! Où est , dans leur programme, l’équivalent communiste ET populaire de l’anticapitalisme, la taxation maximale des revenus des entreprises du CAC 40, la dénonciation réelle du grand patronnat...? Nulle part !!!!

On trouve même cette perle ( toujours sur leur site) " l’impôt sur la succession a entraîné la cession du groupe TAITTINGER" (sous-entendu un" fleuron de l’industrie française" en langage FN) !

1° C’est faux. Ce sont, notamment, des rivalités entre les différents clans familiaux qui ont permis à des minoritaires de prendre le pouvoir.
2 ° Et alors ?!! Un "groupe" en effet, c’est un "groupe" , c’est une holding financière, ce n’est même plus national et c’est du pur capitalisme financier !

Il faut leur dire, à chaque fois qu’onle sprend en flagrant délit : "Vous mentez.

Dans TOUT ce que vous proposez (et vous proposez peu au fond), vous mentez aux gens.

Vous vous servez de leur misère, de leurs drames, de leurs vies, à des fins électoralistes."

Il faut aller voir les candidats FN sur les marchés, avec leur programme à la main et les prendre à parti devant les gens : "ici vous dites une chose et là une autre. Vous mentez."

Parti hors système le FN ?!!

MON OEIL ! (...tiens c’est drôle ça ;-))

Il ne se présente pas aux élections, le FN ?
Il refuse de toucher les 1.63 euros que l’Etat verse par voix obtenues aux formations qui ont présenté des candidats aux législatives, le FN ?
Il refuse le remboursement des frais de campagne de la présidentielle, le FN ?
Il ne bénéficie pas, comme les "grands partis", de la complaisance parfois exaspérante, des médias depuis 10 ans, le FN ?

NON. NON et mille fois NON !

Camarades et amis Boyaux Rouges, le FN vous ment.

Ne tombez pas dans leur piège.

Passez outre certains a priori personnels.

Votre intérêt, aujourd’hui, c’est de reprendre la lutte des classes.

C’est de voter pour LE parti qui a toujours accompagné les prolétaires dans cette lutte des classes.

Votre seul avenir, et votre seul devoir pour vous-même, c’est de voter ROUGE.

Alors le 10 juin, de Cauchy à Oblighem, en passant par Lens, Calais, Hesdin, Arras, jusqu’à Beaurainville ou Hénin Beaumont, il faut VOTER COMMUNISTE.

Le 10 juin, de l’Authie à la Scarpe, en passant par la Liane et la Canche, il faut VOTER COMMUNISTE.

Renvoyez le FN à son château parisien à 4.5 millions d’euros, qu’on puisse un peu respirer entre les térils !

Et comme on dit à Bollaert : "62, méfie-teu"

Fraternellement La Louve

Messages

  • J’espère, j’espère... mais je retiens mon souffle. Car j’ai entendu des discussions de comptoir de ce côté là de la France qui me faisait penser que le racisme s’était insinué dans les pores de bien des gens. Le score des tristes Sires sont à regarder de prêt avant de penser qu’il y a encore cette tradition de solidarité bien ancrée.

    Je retiens mon souffle pour que la solidarité ne soit pas balayée comme en Angleterre par les années Tatcher où il n’y a tellement de misère, de manipulation et de lassitude qu’il n’y a plus que des gens cassés.

    Maintenant revenons à ce qu’a dit Devedjan. son propos est révélateur des manipulations qui ont eu lieu aussi dans le Nord et que le FN a fait jouer à plein. Il s’agit de réthorique. Pour combattre une telle technique, cela nécessite une formation intellectuelle pour saisir les notions qui sont ici relatives à la cause (le besoin de lutte contre les inégalités) et aux effets (le résultat du vote) et non pas le vote PC engendre la pauvreté. Il y a danger à ce que les gens qui fuient leur condition, fuient et honnissent les représentants qu’ils ont élus pour les défendre... au point de voter pour leur adversaire de classe afin d’être représenté par un Monsieur qui en impose et qui a beaucoup d’argent (c’est la StarAc puisque tout n’est plus qu’Image et représentation et ce n’est pas innocent, les gens du Nord sont souvent des téléspectateurs de la Une). Ce sont des comportements de vassaux, qui ne vivent plus leur vie que par procuration, et nous avons un travail de contact physique permanent à réaliser pour consolider les liens de solidarité et pour contrer ces discours pervers. Aurons nous la force, serons nous assez nombreux.. ? ça vaut le coup d’essayer et il n’est pas trop tard, la démocratie en vaut la peine.

  • Merci noble Elodie pour cet article qui ravive tant de souvenirs...
    Natif de Liévin, mon père était mineur de fond....
    De Germinal... à Pièrre Bachelet...on connaît la chanson...
    Je l’ évoquerai ce soir sur radio oxygène Pamiers fm 94.2....

    Pour une République sociale et laïque,

    Amitié militante,

    Guy Decoupigny
    PRS 09

  • juste une seule remarque :

    C’est cette notion de "braves gens" qui sont toujours niqués par le système qui fait progresser l’extrême droite depuis plus de 20 ans.

    Aux problèmes compliqués, des réponses simples :

    - suppression des dépenses sociales.
    - suppression des fonctionnaires.
    - suppression de tout ce qui dérange les braves gens, y compris les immigrés.
    cela marche toujours, l’immigré qui bouffe le bon pain français.

    Alors, depuis le temps, est-ce qu’il s’agit d’une tromperie ?
    Ou bien est-ce que réellement les gens sont méchants ?

    Si depuis le temps, il avaient compris que c’est pas à cause du SDF d’en face que ça va mal, est-ce que cela n’aurait pas changé ?

    Non c’est vrai les pauvres gens ne sont pas méchants.
    Mais sans politiques qui s’attaquent directement au capitalistes, sans politiques qui disent directement qu’il faut prendre le pognon dans la caisse, les pauvres s’en prennent aux plus pauvres qu’eux.

    Alors à bientôt peut-être pour une gauche réelle anti-capitaliste.

    jyd.

  • A la mémoire de tous ceux tombés sous le joug nazi-petainiste

    "C.DEBARGE, M.BRULE, et tant d’AUTRES

    NE LAISSONS PAS DES NEO-FASCITES F.N. STYLE M. LE PEN

    paradés et deversés leurs biles dans notre chère contrée.

    Terre d’accueil et de courage s’il en est.

    MERCI OSEMY.

    JMP-38 courrierois de naissance.

    IL est certain qu’avec FACON, le capitalisme a de beaux jours.

    • Comment les idées les plus nobles sont perverties par les médias !

      Avez vous remarqué, à chaque fois qu’une idée sur le social, le droit au logement, l’école etc...sont traitées, les interview sont presque systématiquement fait auprès de personnes typées, peau colorée ou langage avec un accent étranger...etc...

      Certes les français sont "cosmopolytes" dans leurs origines, mais pour les gens qui regardent la télévision, n’est ce pas une façon de chercher à exacerber le racisme ? En assimilant la perte ou le manque de moyen sociaux à celui de l’immigration ?

      Et du coup, déclancher par tous les bouts des phénomènes de rejet plutôt qu’une réelle réflexion sur la réponse aux besoins humains.

      Mais ceci n’est qu’un exemple de l’intox par l’information médiatique, qui tisse par petites touches, régulièrement ce qui fait le lit de l’intolérance et du racisme.

      Il y a à réflechir sur ces méthodes que les médias utilisent, se faisant le relais des tenants du pouvoir, des capitalistes.

      De façon simple, il y a besoin de revenir à l’essentiel, sur ce qui rassemble et ce qui est commun à tous.

      Sinon pour les questions de politique et des communistes, les adhérants (dont je suis) représentent une force pour le débat.

      Il me semble que ces questions doivent évoluer dans l’avenir, et nous, nous avons notre congrès pour celà.

      Denise de Vienne

  • Je suis d’une neutralité politique totale mais certaines choses me choquent :

    Pour que Marine puisse se promener sur le marché aux puces d’Hénin-Beaumont, il lui faut un ou deux gardes du corps et cinq policiers... et pas des moindres !

    Cela fait des déplacements à plus 100 euros de l’heure sur le dos des contribuables alors que ces policiers seraient bien mieux employés à servir la France là où ils sont réellement utiles.

    Je n’ai jamais vu les maires de la commune souffrir de quelques peurs que ce soit... bien au contraire.

    Socialistes et communistes vous avez une majorité écrasante dans cette partie de la France mais vous n’êtes même pas "foutus" de vous entendre !!! Il y aura bientôt à Hénin plus de listes que d’habitants !

    Alors, arrêtez de pleurer sur votre sort et mettez vous au travail. Sinon ce petit parti à 14% de moyenne nationale dépassera tous les vôtres.

    Ce ne sera pas grâce à eux mais bien par votre faute.

  • TOUTE LA BETISE MARXISTE DANS CET ARTICLE ?LE FRONT NATIONAL C EST LA DROITE NATIONALE ET SOCIALE ?LE COMMUNISME DEFENT LA MONDIALISATION,LA FIN DE LA NATION LES IMIGRES CLANDESTINS ?LES DROIT DE L HOMMISTE ?VOUS ETES L ANTI FRANCE DANS TOUTE SA SUPREMATIE LE RESULTAT DE LA CRISE MONDIALE L EUROPE VASSALISE ?LES DETOURNEMENT DE FONT LES MAGOUILLES ET J EN PASSE !!!COMME JESUS A CHASSER LES MARCHANDS DU TEMPLES NOUS FERONS DE MEME A NOTRE ARRIVE AU POUVOIR