Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Italie : victoire embarrassante des communistes

de : Italie
mercredi 26 avril 2006 - 11h19 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
JPEG - 13.9 ko

Le grand vainqueur des élections du 9-10 avril en Italie est peut-être Fausto Bertinotti, le leader de Rifondazione Communista, qui a obtenu 27 sièges au Sénat et 41 à la Chambre.

Dans un éditorial, le quotidien conservateur "Il Corriere Della Sera" rend un hommage à "un homme politique de grande classe, qui, grâce à son courage et à ses qualités indéniables de leader, a réussi une entreprise qui, il y a peu de temps, aurait été considérée comme impossible : redonner une grande visibilité, du poids politique et une capacité de gouverner dans un pays occidental au "communisme"".

C’est d’ailleurs avec "gentillesse" et "une certaine ironie", ajoute l’éditorialiste, que Fausto Bertinotti a remercié Massimo D’Alema, le président des Démocrates de gauche, pour avoir finalement renoncé à la présidence de la Chambre des députés.

Ce qui lui ouvre cette voie. "Il Corriere" met en tout cas en garde tous ceux qui pourraient croire qu’il s’agirait pour le dirigeant communiste d’un poste purement symbolique.

Pour le journal, ce fauteuil permet de façonner l’agenda parlementaire et donc toute l’activité de la nouvelle majorité.

"Il serait étrange, affirme l’éditorialiste, que Bertinotti ne fasse pas usage, même avec prudence, de ce pouvoir."

Le dirigeant communiste ne pourra pas s’empêcher, ajoute-t-il, d’attirer "la gauche" des démocrates de gauche.

D’autant plus que toute l’extrême gauche, notamment Communisti Italiani (une scission de Rifondazione), les Verts, la liste Di Pietro, a marqué des points lors des législatives du 9-10 avril.

Pour le quotidien, la responsabilité incombera aux autres alliés de l’Union de "neutraliser" Bertinotti, en premier lieu, à travers des politiques économiques et sociales qui répondent aux pressions de l’extrême gauche et, en second lieu, par la construction d’un véritable parti démocratique.

Cette tâche incombera aux démocrates de gauche, à la Marguerite et "surtout à Romano Prodi".

Faute d’un parti derrière lui, l’ancien président de la Commission européenne ne pourra en tout cas pas s’assurer une stabilité politique avec une alliance avec Bertinotti aux dépens de D’Alema. "Prodi, qui est un homme politique aguerri, le sait très bien."

http://www.lesechos.fr/info/rew_int...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Italie : victoire embarrassante des communistes
26 avril 2006 - 18h38

En voilà qui n’ont pas peur de la faucille et du marteau, tu vois Marie Georges, ça n’empêche pas de progresser aux élections et ça témoigne d’une radicalité assumée et affichée qui plaît aux électeurs malades du libéralisme.Vive le Communisme.



> Italie : victoire embarrassante des communistes
26 avril 2006 - 19h52 - Posté par

A mon humble avis ce sont plus les idées et les actions qui font avancer les choses que le maintien ou non d’emblèmes, il y a là un côté fétichiste ?

vive le communisme !


> Italie : victoire embarrassante des communistes
30 avril 2006 - 17h46 - Posté par

je pense que la suppression de la faucille et du marteau initiée par robert Hue et confirmée par M.G. Buffet dépasse la question de fétichisme ou pas fétichisme ; elle s’inscrit dans un changement d’orientation politique profond qui conduit entre autre à refuser d’assumer d’une façon critique (ombres et lumières) son propre passé et à se ranger concensuellement dans le camp du "politiquement correct"


> Italie : victoire embarrassante des communistes
26 avril 2006 - 21h43

PARCEQUE C’EST L’ANTI-THESE DU LIBERALISME...

Le communisme, c’est radicalement l’opposé du libéralisme et c’est çà qui est lisible chez Bertinotti. J’espère que la liberté poussée à l’extrême ce sera aussi çà le communisme. Mais j’en suis pas sûr et j’attends par exemple de voir comment ils vont se positionner face à "la question Battisti"...

Sur le reste je ne comprends pas les allusions au fétichisme...

Mais c’est pas grave et vive le communisme !

NOSE DE CHAMPAGNE AUTOGESTIONNAIRE



> Italie : victoire embarrassante des communistes
26 avril 2006 - 23h07 - Posté par

AU FAIT...

Moi je suis pas embarrasé par la victoire communiste !
Je tenais à le souligner !

NOSE


> Italie : victoire embarrassante des communistes
27 avril 2006 - 11h36 - Posté par

moi ça me ferait meme tres plaisir , ça ne me gene pas du tout , comme Nose .
claude de T.


> Italie : victoire embarrassante des communistes
27 avril 2006 - 14h17 - Posté par

mon allusion au fétichisme voulait simplement souligner que je n’attribuais aux emblèmes aucun pouvoir magiques, bénéfiques,
bref l’espérance communiste, à mes yeux, doit se passer des grands messes et des signes de croix même si cela peut permettre de fixer l’attention.

c’est tout et ce n’est qu’un détail

Souhaitons courage à Fausto Bertinotti : il va lui en falloir !

arlequin


> Italie : victoire embarrassante des communistes
27 avril 2006 - 20h03

FELICITATIONS CHALEUREUSES A FAUSTO BERTINOTTI !

TZIGANE



> Italie : victoire embarrassante des communistes
30 avril 2006 - 14h12

et bien voila un communiste président de la chambre des députés c’est une premiere qui va en faire raler plus d’un.
puis la faucille et le marteau en italie sa ne choque pas ! alors pourquoi en france sa disparait ?aurais t on renoncé au communisme ?

nicolas



> Italie : victoire embarrassante des communistes
2 juin 2006 - 10h32 - Posté par

le symbole est de première importance en Italie, et sur la maison du Parti, à Venise, par exemple, on trouve à la fois le marteau et la faucille , et une Vièrge à l’enfant...

L’Italie a son art de vivre !

En France, les idées républicaines et communistes ont une histoire qui n’est pas celle du culte des signes ostentatoires :

l’esprit de la laïcité est fort présent, et le ridicule des symboles nous saute aux yeux plus facilement, car nous sommes moins "artistes" que les Italiens.

le problème des symboles c’est qu’ils finissent par envoyer un message contraire à l’intention de ceux qui les brandissent !

NON, le communisme n’appelle pas les masses à se rassembler derrière un symbole !

Le communisme du XXI è siècle appelle des citoyens à se servir de leur intelligence individuelle, et à s’associer pour s’approprier les savoirs et les pouvoirs collectivement.

C’est pas si compliqué, et merde pour les symboles ! ainsi que pour toutes les sujetions religieuses !

Vivent les actes communistes !






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Comment fut inventé le peuple juif
dimanche 16 mai
de Shlomo Sand, Historien, professeur à l’université de Tel-Aviv
MANIFS. interdites pour soutien à la Palestine !
samedi 15 mai
de joclaude
4 commentaires
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite