Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Un livre remet en cause la thèse de l’accident mortel de Coluche il y a juste 20 ans

mardi 20 juin 2006

Coluche dérangeait trop de monde

de SERGE BRESSAN

Route départementale No 3 entre Cannes et Grasse, sur la Côte d’Azur le 19 juin 1986. Il est 16 h 40 quand la Honda 1100, la grosse moto de Coluche (né Michel Colucci le 28 octobre 1944), percute un semi-remorque. Alors humoriste préféré des Français, il meurt sur le coup. Les gendarmes qui arrivent sur les lieux concluent à l’accident.

Mais aujourd’hui 15 juin, quatre jours avant le 20e anniversaire de la mort du créateur des Restaurants du Coeur, « Coluche, l’accident. Contre-enquête » - un livre signé Antoine Casubolo et Jean Depussé - vient contester cette thèse de l’accident.

Tout au long des pages, les questions transpirent : Coluche a-t-il été tué ? par qui ? pourquoi ? Point de départ d’enquête, les interrogations et confidences de Didier Lavergne, ami de l’humoriste et témoin de sa mort. Ce 19 juin 1986, Lavergne et un autre ami, Ludovic Paris, suivaient Coluche, eux aussi à moto.

Depuis deux ans et la rencontre avec Depussé, Lavergne se pose des questions. « Parce que, dit-il, il y a des choses qui ne collent pas ». Et les deux journalistes de les recenser dans leur livre. La première dépêche de l’AFP annonçant la mort de l’artiste diffusée une heure avant l’accident... L’attitude du chauffeur du 38-tonnes, après le choc, il a un détachement étrange, comme s’il ne se sentait pas concerné par ce qui venait d’arriver... La version (fausse ?) officielle d’excès de vitesse de la moto : « On roulait calme, entre 60 et 80 km/h, en ligne droite... au moment où on est arrivé à sa hauteur, le camion a brusquement tourné à gauche. Une manoeuvre insensée », raconte Lavergne.

Depuis 1981, lorsqu’il avait voulu se présenter à l’élection présidentielle, Coluche se sentait menacé. Ainsi, on apprend qu’il a reçu un courrier avec, à l’intérieur, une balle et un mot : « La prochaine est pour toi ». En 1986, il préparait un nouveau spectacle titré « Y en aura pour tout le monde ». Et lui, homme de gauche, pour la première fois, il avait l’intention de taper sur les socialistes. Parce qu’ils avaient mis sur écoute l’écrivain Jean-Edern Hallier qui avait tenté de révéler au public l’existence de Mazarine, la fille naturelle de François Mitterrand. Coluche avait imaginé un sketch sur Mazarine, un « Putain d’camion » (comme l’a chanté Renaud) l’a empêché de le raconter au public...

http://www.lematin.ch/nwmatinhome/n...

Messages

  • SI ON SUIT VOTRE REGARD...

    ... Est-ce qu’on voit bien la même chose ?
    Croyez-vous que ce soit possible ?
    N’exagère-t-on pas ?

    NOSE DE CHAMPAGNE

  • On peut douter du complot. On peut y croire aussi. Toutefois, serait-ce la première qu’on élimine un empêcheur de tourner en rond ? Un électron libre. Il y eu tout de même quelques morts suspectes sous le règne de Mitterand. Edern Hallier qui se tue en VTT alors qu’il était quasiment aveugle (que foutait-il à vélo ?), François de Grosouvre, Bérégovoy (un bonhomme de 65 ans qui réussit à subtiliser l’arme de service d’un garde du corps chevronné), Le Luron, foudroyé à moins de 40 ans alors qu’il pétait la santé, Coluche qui se tue à moto en roulant soi-disant trop vite sur une route ou il faudrait être un débile mental pour le faire (je connais cette route cette impossible d’y rouler à plus de 80 sans se planter). Sans préjuger de rien, nous sommes en droit de nous poser quelques questions, non ? La plus grande victoire du diable, est d’avoir fait croire aux hommes qu’il n’existait pas...

  • Que dire heureusement !!! qu’on ne sait pas tous...je pense qu’il faut le laissé reposer en paix, on pourra en aucun cas savoir la vérité...

  • Coluche , Balavoine et le luron , pas yves Mourousi !!! désolé.

    Maintenant je sais que l’état fait eliminer des gens genants , ca c’est indiscutable.
    Mais on ne saura peut-être jamais,dommage.Perso je pense que coluche a été assassiné car il genait , mais surtout parcequ’il comptait revenir sur le devant de la scene 1 ou 2 mois plus tard pour rappeler les promesses que les candidats (mitterand , chirac,et toute la clic) on faite a coluche pour les resto du coeurs :-)
    Donc , et c’est un sentiment perso , mais pour moi coluche a été assassiné par les politiques.
    pour ce qui est de balavoine , j’ai le doute mais il n’était pas seul dans l’helicoptere,il y avait thierry sabine(un des fondateur du Paris-Dakar) , Nathaly Odent (une journaliste) ,le technicien radio (Jean-Paul le Fur) et bien sure le pilote François-Xavier Bagnoud.

    Bon , pourquoi ils demandent d’abord que l’on envoie une voiture les chercher, puis ils redécollent tout de même en pleine tempête alors que daniel balavoine a horreur des avoins (donc je pense des helico) , que le pilote doit normalement être un pilote confirmé , et que la journaliste (une femme ca a plus peur qu’autre chose en temps normail) demandent a redecoller ???
    Si c’est pas un redecollage d’urgence c’est quoi ? on a examiner l’epave pour savoir pourquoi il s’est crashé ? c’est une zone sure là bas ?

    extrait :
    Thierry Sabine et Daniel Balavoine doivent rejoindre le bivouac de Gourma-Rharous (Mali) pour poursuivre le déroulement de la course. Initialement, c’est Jean-Luc Roy et Yann Arthus-Bertrand qui doivent monter dans le futur cercueil volant ; mais Sabine avait prévu d’organiser un baptême de l’air pour Daniel. L’hélicoptère décolle donc avec ses cinq passagers : respectivement Sabine, Balavoine, la journaliste Nathaly Odent, le technicien radio Jean-Paul Le Fur et un pilote expérimenté François-Xavier Bagnoud. Surpris par la nuit, ils suivent le fleuve Niger (un repère plat et simple). Mais, quelques minutes plus tard, une tempête de sable survient. Ayant une visibilité quasi nulle, ils se posent à 21 kilomètres de Gourma. Sabine sort et croise un concurrent. Il lui demande de signaler leur position au bivouac et de réquisitionner une voiture afin de les ramener. L’affaire semble ainsi s’arranger. Malheureusement, pour une raison inexpliquée, l’appareil redécolle, et, alors en l’air, décide de se référer aux feux arrières d’un autre concurrent. L’hélicoptère est très bas et suit de très près la voiture. C’est alors qu’à 8 kilomètres du bivouac et après des kilomètres de ligne droite, le véhicule roule alors sur une bosse étendue (à peine une dune). L’hélicoptère, surpris par le terrain montant, se pulvérise au sol. Il est un peu moins de 20 heures. Les 5 passagers meurent sur le coup.

    Bon, si vous vous trouvez ca normal alors je dis rien....

    suite de l’extrait :
    Un mois après la catastrophe, Balavoine devait s’envoler pour l’Angleterre afin d’y fonder un groupe 100% anglophone dont les ambitions auraient été internationales. Un nouveau concert au Palais des Sports était prévu en octobre 1986.

    Ok ok c’est sure , je suis foux je pense au bazooka :-)

    Pour le luron je ne sais pas du tout.
    Tout ce que je sais c’est qu’il était parti en amerique se faire soigner son cancer , qu’il en est revenu guerri et qu’il a fait une terrible rechutte. (cancer ou sida ? je sais pas).
    Bref , voici 1885 1886 1887 :
    6 août 1985
    * Philippe de Dieuleveult, journaliste et animateur de télévision
    Janvier 1986 :
    * Daniel Balavoine, chanteur, français, (° 1952).
    * Thierry Sabine, organisateur du Paris-Dakar
    Juin 1986 :
    # 19 juin : Coluche, humoriste français, (° 1944).
    Novembre :
    # 13 novembre : Thierry Le Luron, humoriste français, (° 1952).
    1987 :
    # 3 mai : Dalida, chanteuse française, (° 1933).

    Ca fait beaucoup en trois ans , allez vite voir bigard !

    • Coluche, je veux bien croire qu’il à été assassiné. Il était réellement dérangeant pour pas mal de monde. Pas très affûté politiquement mais plein de bon sens, indisposé par l’injustice et surtout avec une grande gueule quasi impossible à fermer tellement les gens l’aimait. Ceci dit, même si les circonstances de l’accident sont louches, cela me semble bien aléatoire pour une tentative d’assassinat. A moins que le but fût seulement de lui faire peur avec un avertissement à moindre frais ( grosse frayeur ou petit accident suivit d’un petit message sympatique) qui finalement aurait tourné "par chance" à sa mort.

      Par contre pour Balavoine ou Le luron, franchement je ne vois pas le motif, si eux gênaient des interêts puissants alors il faut aussi buter Danny Boon et Gad Elmaleh. "L’AZIZA" et "Mon fils ma bataille", des textes hautement subversifs assurément :)

    • la véritée,
      casse de st étienne
      assassina du juge michel
      idem balavoine
      idem coluche
      idem bérégovoie
      mer mitterrand politique blak lov
      pour de l argent mal aquis le meurtre est la seul defence

    • toi qui te permet de raconter des histoires ou non l’équilibre des aurrais tu peurt dy aller au fond de tes idees ; couilles molles ptetre. Moi je SRAI en ligne un lieu de ta premiere mais malheuresement cest à cause de gars comme toi sans testiculles que l ’sur stagne si moi je sais je dis au peuple Faire et enculer allez vous tous faux freres ÀŒŒ € ÀÀÀ

    • Apprends à écrire correctement avant d’etre vulgaire piniouf

  • Vieux motard que jamais !

    Ya d’autres trucs qu’on sait pas !

    Henri4, on sait qu’il était dépressif et voulait se suicider mais qu’il avait peur de se donner la mort.

    .

    LES RG de l’époque firent croire àun certain Ravaillac qu’en suicidant Riton, et en plaidant l’euthanasie ;, il sauverait sa tête..

    Georges marchais , c’est Robert HUE qui l’assassina.

    le barbu expliqua expliqua assis sur lit de mortdu mec de Liliane, ce qu’il allait faire du PCF

    .Puis sortit sa guitare et joua du rock à JOJO qui s’écria

    "je fais les valises"..

    Par contre on ignore si la connerie a été victime d’un attentat ou si elle tenté de se kamizazer !

    La seule chose, c’est qu’elle se porte bien..

     :)

    Au fait, sur Coluche j’ai in truc qui me turlupine :

    A t on pu réparer la moto ?

    A.C