Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social

de : Patrice Bardet
dimanche 18 novembre 2007 - 19h16 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

RAPHAËL GARRIGOS et ISABELLE ROBERTS
http://www.liberation.fr/actualite/...

A chaque grève son héros. En 1968, ce fut Daniel Cohn-Bendit. En novembre 2007, c’est dit, ce sera Jean-Pierre Pernaut, présentateur du 13 heures de TF1 et farouche défenseur de la veuve et de l’usager torturés par les grévistes privilégiés. Depuis lundi, Pernaut bout. Il grommelle, fait des mines et lève les sourcils. Certes, il est comme ça, Pernaut, mais tous les JT sont de la partie, accumulant les poncifs, balayant la pédagogie, relayant sans barguigner la parole gouvernementale. Au point que, chez les grévistes, on se met à virer des AG télés et journalistes. Récit d’une semaine de JT de grève.

La galère

Je suis… Je suis… Top : je suis un bâtiment de guerre, long et étroit, à un ou plusieurs rangs de rames en usage dans l’Antiquité… Je suis ? La galère, bien sûr. Les JT n’ont que ce mot-là à la bouche, entendu des dizaines de fois. Lundi, au sommaire du 20 heures de France 2, « galères en prévision ». Quelques instants plus tard, c’est « une journée galère » qui se dessine. L’image est la même mardi sur TF1 à 13 heures : « Pour demain, prophétise Pernaut, on nous annonce du mauvais temps partout avec de la neige, du froid, de la pluie et du vent, un jour de galère donc pour des millions d’usagers des transports en commun ». Tandis que son collègue PPDA débite de la « galère en perspective ». Pas raté : dans la nuit de mardi, « la galère a commencé » sur i-Télé. Chez les voyageurs, très étonnamment, c’est la galère, ainsi que la perspicace Audrey Pulvar de France 3 le remarque : « Quelle galère ! » On relèvera cette fine analyse par un anonyme jeudi de la situation des transports : « Entre le métro où c’est regalère et le train où c’est galère-galère ».

L’usager

Et qui rame dans la galère ? Point de « voyageurs » ou de « passagers », mais, systématiquement, des « usagers », masse grondante et floue. A la télé, ils sont rois, victimes « résignées » (selon PPDA) de la grève « dure, dure surtout pour les usagers », clame David Pujadas, en ouverture du 20 heures de France 2 mardi. Et on le défend, l’usager. Ainsi Jean-Pierre Pernaut fulminant jeudi : « Troisième jour de galère pour les usagers qui, eux, n’ont pas le choix et doivent travailler jusqu’à 65 ans, et tous les matins. » Car, souligne-t-il mardi à l’appui de sa ligne éditoriale, « plusieurs sondages viennent confirmer l’hostilité des Français à cette nouvelle grève ». _
Alors on tend sans cesse le micro à l’usager afin qu’il puisse, sans crainte ni honte, s’exprimer. Plaintif : « Y en a marre, on nous prend en otage, qu’ils aillent prendre l’Elysée en otage ! » (France 2, mardi à 20 heures). Revendicatif : « Faut que la France se rende compte qu’il y a des réformes qui doivent être faites » (même JT, même chaîne). Menaçant : « On va aller voir les grévistes, on va leur taper dessus » (TF1, mercredi à 20 heures). Parfois, l’usager s’organise : ainsi l’Association des usagers des gares a-t-elle eu droit à trois reportages en deux jours sur TF1 ! Emporté par son enthousiasme, PPDA annonce que l’association vient de se créer « face à cette nouvelle grève ». Et qu’importe si, dans le reportage, on apprend qu’elle existe depuis 17 ans… Quand il est étudiant, l’usager devient un « antiblocage », en opposition aux « bloqueurs ». Là aussi, il s’organise contre les grévistes, désignés par Jean-Pierre Pernaut sous le patibulaire vocable d’« individus » (qui ont bien mérité une volée de CRS à matraque). Chez l’antibloqueur, en revanche, « les points de vue sont nuancés » (Pernaut, toujours). Et « les étudiants distribuent des tracts, qu’on soit de gauche ou de droite ». Pas grave si l’un d’eux, interrogé par la suite, est encarté à l’UNI, le très droitiste syndicat étudiant.

La débrouille

Surtout, l’usager est débrouillard. A chaque édition de chaque JT, une nuée de sujets sur « mon usager, mon plan B » ou, variante, « la famille Usager s’organise ». Dimanche soir sur France 2, on filme une femme qui achète des mandarines sur un marché. Commentaire du journaliste : « Le plein de vitamines avant une semaine qui s’annonce très sportive. » Lundi et mardi, les JT alternent les reportages entre vélo, fidèle compagnon de l’usager, et covoiturage. Mercredi soir, dans un même élan, tous nos courageux usagers dorment dans les endroits les plus hétéroclites : les salariés d’un hôtel à l’hôtel (« largesse d’un patron compréhensif » pour TF1 et « l’hôtelier sympa Bruno qui accorde une faveur à son personnel » sur France 2), des infirmières à l’hôpital, et, trouvaille de la Deux, des employés d’une agence d’événementiel… dans une yourte sur le toit du bureau. Ils en sont tellement contents chez France 2, de leur yourte, qu’ils y sont revenus jeudi !

Quelle grève ?

Au fait, c’est quoi, cette grève ? Qui ne s’est informé que devant les JT de la semaine n’en a aucune idée. Les journaux s’entament tous par un sujet sur le trafic, poursuivent avec nos usagers usés, quelques réactions gouvernementales ou syndicales de pure forme, mais d’explication du mouvement, point. Ou si peu. Ou si mal. Outil favori : la comparaison. Lundi soir, France 2 aligne un chauffeur de la RATP face à une conductrice d’une société privée à Rennes. Laquelle juge que « les conditions de la RATP en conduite et en stress sont pires que les nôtres ». Sauf que Pujadas a d’emblée planté le décor : les deux « font le même travail ». Le même soir, PPDA fait son pervers. « Revenons sur les revendications des grévistes », susurre-t-il avant de balancer un sujet en forme de foutage de gueule qui compare les cheminots d’aujourd’hui avec ceux du début du siècle dernier, à grands renforts d’images en noir et blanc de charbon qu’on enfourne dans la bête humaine ! Le lendemain, c’est un conducteur de la RATP que suit TF1. Son salaire ? 2 300 euros. La Une le donne en brut, ça fait plus.

Porte-parole

« La mobilisation syndicale se heurte à la volonté très claire du gouvernement de créer un système plus équitable de retraites, c’était dans le programme de Nicolas Sarkozy, il a été élu en partie pour ça. » Non, ce n’est pas du François Fillon, ni même du Xavier Bertrand, mais du Jean-Pierre Pernaut, ministre du 13 heures de TF1. Ça suinte de tous les sujets, de la hiérarchisation des JT, des mots choisis : la télé roule contre la grève. « La France peut-elle être réformée ? » se désespère Laurent Delahousse dimanche sur France 2. Quant à l’ineffable Jean-Marc Sylvestre, mercredi à 13 heures sur TF1, il sait : « Les syndicats ont compris que l’opinion publique ne les suivrait pas dans leur opposition systématique à une réforme in-con-tour-nable. » Et celle-là : « Notre obsession, c’est que les usagers soient le moins pénalisés par cette grève. » Non, cette fois, ce n’est pas un aveu de PPDA, de Pujadas, ni même de Pernaut, c’est du Fillon.
Depuis une semaine, des millions de téléspectateurs – cinq millions pour Pujadas, sept millions pour Pernaut, près de dix millions pour PPDA – entendent les JT et le gouvernement leur parler le même langage en stéréo.


A propos des grèves et manifestations, le petit monde des "journalistes" s’emploie à nous monter les uns contre les autres : ça, on l’avait tous constaté.
Est-ce de l’informaton ? ou du formattage de l’opinion, ou le reflet de leur rancoeur ?
Souvenons nous du traitement de "l’information à propos du TCE" et des "sondages d’opinion"
Les groupes de presse appartiennent tous aux grands financiers ; jamais la presse n’a été concentrée à tel point entre quelques mains ( il est loin le programme du CNR)

Metro (journal "gratuit" ????) , il y a quelques jours, consacrait deux pleines pages contre les grèves des cheminots. RTL, Europe 1 déversent des flots de haine chaque matin contre les grévistes (même une chanson passée en boucle)
Sabine Herold, de Liberté Chérie, Audrey Canestrier de l’UNI, l’IFRAP, "Sauvegarde des retraites" (sic !) et autres ultra-libéraux sont "invités" spéciaux des émissions de divertissement, y compris sur les chaines du service public depuis des jours et des jours. L’émission de Calvi est un "modèle" du genre

La manifestation "contre la grève" était annoncée avec force détails sur France Info depuis plusieurs jours. Elle a fait un "flop" retentissant : 8.000 personnes à Paris selon le chiffre de organisateurs, à comparer au 300.000 manifestants le 18 octobre (8.000 à Lille, manifestation qui n’existait pas dans les dépêches nationales). IL n’empêche, que ce soir, elle fait la "une" des JT

et on s’étonnera des réactions de nos collègues ! Est-ce bien étonnant ? Depuis quand les journaux sont-ils du côté des salariés ?

IL y a peu, on criait , lors de chaque manifestation, en passant devant la Grand Place de Lille : "Voix du Nord, Voix des Patrons" ! il y a des traditions qui se perdent !

Alors, à lire, diffuser largement à chaque fois que l’on parlera de "l’impopularité" de la grève ! et fermez la TV

Word - 315 ko

Lire aussi le Figaro qui comparait les grévistes à des « cochons ».

Et à ce propos, on rappellera les articles d’ACRIMED
  Christine Bravo ivre de rage contre le mouvement étudiant
  Conflit matrimonial sur fond de conflit social
  Régimes spéciaux : journalistes ou attachés de presse du gouvernement ?
  Sur RTL, « On refait le monde » contre les grèves

et encore et toujours
  La « grogne » : grévistes et manifestants sont-ils des animaux ?

et à propos de « sondages » sur les retraites, cet article d’Attac, toujours d’actualité

  « Retraites : tentatives de manipulation des citoyens »


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 19h27

c’était trop long pour mettre en commentaire à l’article de notre camarade Copas

Nouvelle attaque du Monde contre le Net.... à propos des grèves

Patrice



Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 20h24 - Posté par

Cher Patrice,

Il nous faut quand même prendre au sérieux la question médiatique qui n’a jamais été utilisée à ce point par les bourgeois pour mener propagande.

Depuis l’affaire du TCE une rupture a eu lieu, là où la propagande était diagonale, biaise, elle donne maintenant dans le rouleau compresseur, un discours violent sans faille, sans opposition réelle sauf dans les marges les plus rares. L’utilisation à plein des médias ne s’embarrasse plus de fioritures...

La honte d’un privilégié comme Jean-Pierre Pernaut grassement nourri et choyé par ses maitres et qui se permet de parler à des déshérités comme si c’était des privilégiés, n’est possible parce qu’il n’est pas toléré la moindre opposition, la moindre liberté d’entendre un autre son de cloche.

Les vrais privilégiés sont complètement décomplexés ils savent qu’ils ont assassiné la liberté d’expression et qu’ils tiennent la plupart des haut-parleurs.

Continues de nous régaler de tes leçons de choses et réfléchissons aux meilleurs réponses à cette question de liberté d’expression (la réponse n’est pas simple mais commence à se dessiner).

Fraternellement,

Copas


Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 20h33

Et avec tout ça, la manif anti grève a réuni 10.000 personnes selon les organisateurs et 3.000 selon la police.
En 2003 c’était 80.000 selon les organisateurs et 18.000 selon la police.
Un tel déploiement de mensonges et de manipulations, pour un si piètre résultat ...
Au fait Pernaut, il a pas l’âge de la retraite ?
JCR.



Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 20h38 - Posté par

Faut bloquer les médias (= armes du capital), voire les saboter, faire des bocus devant les télés, radios, .............


Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 21h44 - Posté par

Le plus drôle c’est que "les chiffres de la police" ont bondi de 3000 à 6000 puis à 8000 en 1 heure , rien qu’en traversant la préfecture.....

Voir les différentes évaluations "policières" qui se sont envolées après la manif est édifiant.

En recomptant bien comme il faut ils ont multiplié presque par trois les louloutes en fourrure luttant contre la dictature des travailleurs !

Oh là Sarko, tu le sais et nous le savons que c’est un bide ! Neuilly et le 16eme ont eu peur d’avoir froid....

Copas


Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 22h18 - Posté par

Il faut en urgence que toutes les grèves en France prennent en parti ces medias, blocus, prise des émetteurs de télévisions et différents plateaux tv, puisqu’il n’y a plus de partialité qu’avons nous à perdre ? Sinon que de s’éteindre ? Ou de mourir asphyxié...........


Télé. Les 13 heures et 20 heures sont sur le pied de guerre contre le mouvement social
18 novembre 2007 - 23h04 - Posté par

Les médias carpettes à l’oeuvre,c’est un régal de conneries sans prise sur le terrain .Les Nomenklaturistes des médias défendent leur bout de gras...Qu’ils se méfient du peuple en colère.La colère rentrée est très mauvaise conseillère et nos grévistes regardent aussi l’information médiatique les poings serrés.La Retraite c’est sacrée car après il n’y a plus rien que le cimetière,alors messieurs les bourgeois ,qui ne travaillent que pour compter leurs actions et préparer des vacances paradisiaques aux Seychelles ou sur le bateau de Bolloré, nous vous conseillons de rester entre vous à Neuilly dans les prochains jours .Surtout évitez d’envoyer Sarko au Charbon dans les dépôts SNCF ou RATP,il risque un accueil à la manière de faire des marins-pêcheurs. Quand aux socialistes à la Manuel VALLS ,qui ne sait même pas ce que c’est que de travailler 40 ans et plus,il aura la claque défaitiste aux prochaines municipales à Evry.

Le patronat remplace les salariés par des Robots,alors pour payer les retraites faisons payer les robots ,de même pour renflouer les caisses de la sécu .Ce patronat "filou" avec la bande de malfrats de l’UMP veulent nous entraîner à gérer notre misère pendant qu’ils se remplissent de caviar et de congés permanents au Ski ou dans le pacifique ....Remarquez,camarades ,comme Sarko est bronzé en permanence ..Il doit avoir à l’élysée un "Bronzette permanente" comme certains présentateurs de journaux télévisés.Vraiment ces gens se foutent de notre gueule d’exploités au nom de la défense des usagers bourgeois qui ne prennent jamais un train de banlieue.La manif UMP des usagers une rigolade quand on verra la manif de mardi des vrais "usagers" des transports en commun,CGT en tête ........

Nous assistons vraiment à la fin de la délégation de pouvoir,ce qui ennuie les pouvoirs en place.Il n’y a plus de leader qui commande les troupes au pas cadencé,la "valetaille" prend le pouvoir dans les assemblées générales au grand effroi de xavier Bertrand qui en appelle à Chérèque,et même à Thibault.Ce monsieur comprend-il qu’on est entré dans une autre époque où le syndiqué,le citoyen,le militant décide lui-même de son avenir et de ce qu’il doit faire .Le discrédit des élites est tel que leur parole qui passe en boucle dans les médias est ridiculisée et discréditée par les masses populaires.Les GUIGNOLS en sont le reflet ..La "verticalité" du pouvoir fait place à l’horizontalité des syndiqués-citoyens-militants qui ne comptent que sur eux-même pour règler leurs problèmes .Dieu est mort ainsi que le sauveur suprême.Les esclaves du capitalisme se demandent si ce système a de l’avenir ? Essayons le Communisme à l’Horizontal car le Vertical Stalinien a failli en remplaçant les nobles tsaristes par une Nomenklatura ressemblant aux capitalistes .Restons mobilisés car les valets du capital réflèchissent tous les jours aux coups de bâton qu’ils peuvent nous donner pour qu’on reste dans les rails du profit maximum .Guaino et Bertrand sont l’exemple même de ces valets qui nous attendent au coin du bois .L’histoire est pleine de ces judas qui flattent le peuple avec une matraque dans le dos.

Les "agents",comme dit xavier Bertrand, s’agencent à leur manière et sans ses conseils de notable à 20000 euros par mois .......Les habitants de Saint-quentin devraient le renvoyer à son cabinet d’assurances aux prochaines municipales ....Quand à Sarko l’histoire devrait nous réserver une surprise à la Napoléon 3 ....Vive la lutte des classes et Notre cher théoricien Karl Marx ...Je crois qu’il est encore d’actualité ....

Bernard SARTON,section d’Aubagne






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite