Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Du Secret Défense au secret de licenciement !
de : Patrig K
mercredi 1er décembre 2010 - 18h16 - Signaler aux modérateurs

L’arborescence du réseau SDN serait-elle pourrie à la tète ?

Stéphane Lhomme* « expérimente »
la double peine « Secret Secret » !

La plainte déposée en justice par le réseau SDN, contre l’ancien porte-parole et les 7 anciens administrateurs du REZO, a été classée sans suite !

Pourtant, l’un a été licencié sans ménagement et est toujours au chômage actuellement, après avoir été calomnié sur la place publique, les 7 autres administrateurs ont été écartés, et sont « déprimés » pour certains d’entre eux ! A contrario, les inquisiteurs instigateurs de cette cabale, eux sont encore en place et à la tête du réseau SDN, ce malgré et après toutes ces manipulations honteuses aux conséquences graves et dommageables pour tous. D’autant que P Brousse veut conserver au secret la lettre du procureur !

Un antinucléaire ne doit en aucun cas admettre cela ! Un antinucléaire doit corriger ou faire corriger cela ! Ou alors c’est qu’il ne l’est pas, il ne peut y avoir de demi-mesure aux regards des méthodes staliniennes qui ont été utilisées par ces avatars de timoniers.

L’acceptation des grands : La démission … !

Le directeur refuse de publier son échec !

 Il ne suffit pas que de réclamer de la transparence à l’État, surtout quand on n’est pas en état de rendre soi même de la clarté à son action, d’en retenir et d’en assumer la responsabilité des conséquences le cas échéant. Ce qui est le cas ici précisément, rendez nous nos habits, votre grave erreur de jugement devrait vous guider à démissionner, ce qui est l’apanage des grands, à accepter son échec sans dégâts et de rejoindre simplement l’endroit de votre écueil !

 Je vous demande instamment , Monsieur Brousse, de démissionner de votre poste, une fonction que vous avez conservée depuis trop longtemps déjà ; car voyez vous, 12 ans , c’est bien plus que deux quinquennats ! Soyez à minima, moins avide de pouvoir que celui du prélat qui nous préside actuellement.

Quand le mode partisan sert l’intérêt bureaucratique de l’appareil !

Le petit personnel du secrétariat administratif lyonnais du réseau sortir du nucléaire est-il tombé sur la tète ? Et encore une fois de trop ?

Déjà que de porter plainte, à un pouvoir judiciaire qui n’attendait que cela - qui sait, contre ses propres collègues militants reconnus et considérés, est d’une gravité extrême qui méritait certainement des explications autres que tous les prétextes de soi disant comportements et infligés par on ne sait quel moyen à une distance de plus de 600 Kms, et parait-il d’où s’en offusquaient de souffrir les bien sensibles plaignants ! De sacrés militants, et résistants avec ça ; sauf bien sur au harcèlement imaginaire !

 Des plaintes déposées en doubles exemplaires voyez vous ! La première, celle qui déclencha ouvertement les hostilités au début de cette année, et qui avait subitement été retirée quelques jours seulement avant l’AG de juin dernier. (sans prévaloir de la décision du tribunal, cela ne changeait en rien de la gravité de ce dépôt) ! Machiavel a toujours son prétexte à la ristourne en négoce utilisée lors de l’assemblée générale, un retrait de plainte juste avant le congrès de l’apaisement nous disait-on , ce venant de cette direction et surtout une idée qui a servit à amadouer plus d’un des militants qui étaient présents. Manipuler les manipulations, il en restera toujours ….

 Mais c’était vite oublier qu’une deuxième plainte couvait, une procédure de secours du (ou pour) le directeur Brousse, une courbette judiciaire restée à l’abri du regard et du droit de savoir de tous les membres du réseau, une seconde plainte là derrière les murs des Tribunaux de justice, en quelque sorte , c’est presque une câlinerie grotesque et traîtresse, un lèche-cul remplit d’accusations, de mensonges et de diffamations, toutes ces façons nauséabondes gardées secrètes pendant longtemps à l’intention des militants !

 Machiavel est de retour par la grande porte, il a élu domicile dans les derniers étages bureaucratiques d’un REZO prit ici en flagrant délit de défaut ! Comment imaginer d’accepter cela, chez les antinucléaires : D’un coté dans les assemblées, on mime l’apaisement, et de l’autre on persiste et signe ! C’est grave, choquant, déstabilisant, bref plus que navrant, et ce serait désolant si rien n’était fait pour remettre de la raison dans la maison antinucléaire.

Des plaintes basées sur des appréciations de détournement de fichiers informatiques, dignes des rocambolesques et biens réels piratages d’EDF, et dont justement Stéphane Lhomme en est l’une des victimes ; le retour de bâton du patron ! Des accusations graves lancées en pâture et à la mitraille médiatique et juridique. Avec pour conséquence immédiate, la révélation d’une crise grave, surtout celle de la réelle représentativité (ce n’est malheureusement pas unique) du mouvement qui œuvre par ce réseau de citoyens pour la sortie au plus vite du nucléaire. D’autant que les échéances électorales et à deux ans à peine du scrutin pour les présidentielles, ou il y avait tout lieu de se présenter en ordre de marche, pour un moment fort de revendication antinucléaire et au-delà, du principe démocratique, dont le directeur Brousse en a ici oublié la pratique, ainsi que ses colistiers.

 Depuis le 4 novembre, l’affaire a été dite par la Justice, la deuxième plainte déposée en catimini par le directeur Philippe Brousse a été classée sans suite par le procureur ! Mais celui-ci et ses courtisans refusent de l’a faire connaître aux militants, sympathisants, donateurs ! Une seule raison est suffisante, qui est la moindre des choses a respecter un minimum d’éthique, cette cabale fabriquée de toutes pièces par le directeur, les conséquences dramatiques tant du point de vue du combat antinucléaire que d’un point de vue humain, la gabegie et les conséquences financières pour la structure, et de l’abus d’utilisation d’un certain positionnement partisan, à faire avaler n’importe quoi aux militants.

Cette cassure doit se refaire en soudure, le seul empêchement à cela, la poursuite ou non de la carrière bureaucratique du directeur «  juridico compatissant » et de ses courtisans !

Pour la réintégration des 7, et les plus justes excuses à Stéphane Lhomme ancien porte parole du réseau SDN.

Patrig Kéméner, démocratiquement et anti-nucléaire forcément

* Les 7 autres administrateurs déchus arbitrairement sont eux aux secrets également, tant qu’on y est dans la bêtise ubuesque issue de la pensée ordinaire d’apparatchiks paranoïaques !



Imprimer cet article





Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action. Victor Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite