Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Prospection nucléaire française à Tripoli
de : via pilhaouer
lundi 21 février 2011 - 11h02 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Un article éclairant de RFI du 6 mars 2006 sur les amis intéressés de Khadafi dont ... Patrick OLLIER

JPEG - 22.8 ko

Prospection nucléaire française à Tripoli La Libye a trouvé le soutien de la France pour entamer une coopération dans le nucléaire civil. La Libye a trouvé le soutien de la France pour entamer une coopération dans le nucléaire civil.

A l’issue d’une nouvelle navette entre Tripoli et Paris, le député UMP qui préside le groupe d’amitié France-Libye, mais aussi la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, affirme que la France et la Libye devraient signer un accord de coopération sur le nucléaire civil « dans les quinze jours-trois semaines ». Le député Ollier ajoute qu’il s’agit d’un « un accord d’Etat à Etat sur une coopération dans laquelle des entreprises vont certainement trouver leur place dans un deuxième temps ». Il cite en particulier le groupe français Areva, leader mondial dans le domaine de l’énergie nucléaire.

« Tripoli veut retrouver sa place dans le concert des nations et a engagé l’ouverture de son économie à l’Occident », rappelle Patrick Ollier, qui évoque également l’entrée en scène libyenne de l’industriel français spécialisé dans les télécommunications, Alcatel. Si la Libye retient effectivement le savoir-faire nucléaire français, Paris pourra en tout cas se féliciter d’une manche gagnée dans la farouche compétition industrielle ouverte par le retour de Tripoli dans le concert des nations. Pour cela, en 1999, le « Guide » de la Jamahiriya libyenne, le colonel Mouammar Kadhafi aura reconnu la responsabilités de ses agents dans l’attentat dix ans plus tôt contre un DC-10 de la compagnie française UTA. Il aura indemnisé les victimes et surtout, en décembre 2003, il a renoncé à ses armements biologiques et chimiques. Ce faisant, il a aussi abandonné la perspective du nucléaire militaire en lâchant même aux Etats-Unis les réseaux et les plans de ses fournisseurs pakistanais et nord-coréen.

Etat voyou hier, modèle aujourd’hui

Soumis à des sanctions onusiennes depuis 1992 et paria des pétroliers américains, l’Etat voyou d’hier est aujourd’hui cité en modèle. Un modèle que l’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, John Bolton, n’hésite pas à recommander à l’Iran, en brandissant les « progrès substantiels dans les relations entre la Libye et les Etats-Unis », depuis que Tripoli a renoncé aux « armes de destruction massive ». De fait, crise pétrolière mondiale aidant, la Libye est aujourd’hui très courtisée. Mais, comme le souligne Mouammar Kadhafi, les intérêts de Tripoli passent d’abord par Washington. Il a en effet retenu de l’Histoire récente que rien ne peut se faire contre les Etats-Unis et que ceux-ci ont « besoin de nos marchés ». Les Européens ont besoin, eux-aussi, de cette nouvelle surface économique où pétrole et gaz sont à portée de pipelines. Mais ils ne sont pas les premiers servis.

Fin janvier, les pétroliers européens ont fait grise mine lorsque onze nouveaux permis d’exploration sur quinze (portant sur un périmètre de 127 000 kilomètres carrés) ont été emportés par des sociétés américaines. Quelques mois plus tôt, en novembre 2004, pour la première visite d’un chef d’Etat français depuis l’indépendance libyenne, en 1951, le président Jacques Chirac avait pourtant pris la tête d’une délégation française comptant une vingtaine de chefs d’entreprises, parmi lesquelles la pétrolière Total et Gaz de France. En vain, pour ce qui est de la course au pétrole qui doit se prolonger d’ici la fin de l’année par deux nouveaux appels d’offres concernant une quarantaine de permis.

L’accord en vue sur le nucléaire civil ouvre donc une perspective en forme de compensation, une manière de s’ancrer en Libye où Total se contente pour le moment de ses anciennes concessions sur les gisements offshore d′Al Jurf et de Mabruk, de plusieurs permis d′exploration et de 30% dans le consortium étranger présent sur le champ toujours prometteur d′El Sharara. Ce dernier produit en effet chaque jour environ 200 000 barils de brut léger et de nouvelles découvertes viennent d’être faites dans le secteur. Cela ne saurait compenser le manque à gagner des appels d’offres manqués. Alors, au lendemain de la manche nucléaire emportée contre elle par le président américain George Bush en Inde, la France presse le pas libyen en annonçant l’arrivée d’Areva sur le chantier du nucléaire civil libyen, une perspective déjà évoquée en mai dernier par le ministère français des Affaires étrangères. Au passage, cela confirme que l’heure est aujourd’hui à une certaine forme de déréglementation des mœurs internationales en matière de nucléaire, pour peu que les tenants de la non-prolifération estiment disposer de garanties suffisantes de la part des nouveaux venus dans le cercle électro-nucléaire.

Tripoli a signé le protocole de non prolifération

A la différence de l’Iran, mais à l’instar de l’Inde, la Libye est donc jugée apte à recourir à l’énergie nucléaire pour sa production d’électricité. Malgré les services rendus par Islamabad dans la lutte anti-terroriste, l’ex-fournisseur de technologie « illicite » de Tripoli, le père du nucléaire pakistanais Abdul Qadeer Khan voit son pays laissé à la porte de la coopération nucléaire américaine. C’est surtout pour des raisons d’intérêts stratégiques que celle-ci s’ouvre en grand au géant économique indien. Mais l’argument était tout trouvé avec les plans pakistanais de la bombe potentielle que Tripoli s’est empressé de remettre à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en 2003, pour preuve de sa repentance et de sa conversion aux bons usages internationaux. En mars 2004, la Libye a en outre signé le protocole additionnel de non prolifération de l’AIEA qui autorise les visites surprises des inspecteurs internationaux. Le marché du nucléaire civil libyen est ouvert. La France compte bien l’occuper le plus largement possible.

En juin 2003, le chef de la Jamahiriya a révolutionné à nouveau l’économie libyenne, promouvant l’abolition des entreprises publiques et la privatisation des secteurs pétroliers et bancaires. Parallèlement, la Libye se voit désormais un destin international, au-delà du gazoduc qui alimente l’Italie. La française Total tire de son côté des plans sur un autre projet de gazoduc. Or, en ce moment, les relations entre Tripoli et Rome sont glaciales. La Libye attend toujours la construction d’une autoroute promise par le Premier ministre Silvio Berlusconi, lors d’une visite en 2004.

Dépitée, la Libye vient d’engager un nouveau bras de fer épique avec Rome à l’occasion de l’affaire des caricatures de Mahomet qui a fait des morts et des blessés en grand nombre parmi des manifestants libyens, lors de l’attaque du consulat d’Italie de Benghazi, dans l’est du pays, le 17 février dernier. Tripoli réclame des indemnités pour compenser la colonisation italienne. Une vieille antienne régulièrement relancée et qui affaiblit plus ou moins provisoirement la sérieuse concurrence italienne de la France qui doit aussi compter, dans la compétition intra-européenne, avec Londres ou Madrid.

Une puissance pétrolière montante

Outre la question du terrorisme international sur lequel, lors de son changement de cap, Kadhafi n’a pas été avare de révélations concernant al-Qaïda, la Libye intéresse les Européens comme garde-fou anti-immigration. Fin février, le ministre britannique de l’Intérieur, Charles Clarke, était d’ailleurs à Tripoli pour en discuter avec ses homologues libyens. Mais la Libye, c’est un quota de 1, 5 million de barils de pétrole inscrit chaque jour au registre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Cela place Tripoli au deuxième rang des producteurs africains, derrière le Nigeria (2,3) et devant l’Algérie (0,8), un rang modeste dû à sa longue mise au ban des nations en général et des Etats pétroliers en particulier.

Pendant deux décennies, il s’est agi d’asphyxier le « Guide suprême » inscrit sur les listes noires du terrorisme international. Aujourd’hui, l’objectif libyen est de remonter la pente par tous les moyens. Tripoli vise les 5 millions de barils quotidiens d’ici la fin de la décennie. Cela signifie en parallèle une courbe ascendante des rentrées en devises et, compte-tenu du mal-développement libyen, l’équivalent en dépenses d’investissement, dans tous les domaines, toutes infrastructures confondues. Les jeux sont ouverts. Concernant le nucléaire, mais pas seulement, la France espère ramasser une partie consistante de la mise, malgré la concurrence européenne et la prévalence américaine.

par Monique Mas

http://www.rfi.fr/actufr/articles/0...

( la caricature ne figure pas dans l’article original)



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Prospection nucléaire française à Tripoli
21 février 2011 - 13h37 - Posté par pilhaouer

Interview édifiante de l’inénarrable Ollier :
http://www.kewego.fr/video/iLyROoaf...



Prospection nucléaire française à Tripoli
21 février 2011 - 15h27 - Posté par kounet

ça explique pourquoi Muamar est considéré comme un gentil !






Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
9 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
1 commentaire
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London
Le "Tube de l’été" : "CON à voter Macron" Chanson Inédite (vidéo)
lundi 1er - 00h01
de : nazairien
2 commentaires
Acte 33, A Paris, le mouvement, qui s’essouffle, a émoussé, la "vista" de la flicaille (vidéo)
dimanche 30 - 19h09
de : nazairien
l’Acte 33 des Gilets jaunes - toujours beaucoup de monde mobilisés à Paris - (29/06/2019) (vidéos)
dimanche 30 - 17h36
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Trop souvent nous nous contentons du confort de l'opinion sans faire l'effort de penser. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite