Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Bûcher des vanités
de : Serge Rivron
mercredi 25 mai 2011 - 14h31 - Signaler aux modérateurs

Ça pourrait-il être la fin de la mascarade, une fois, tout ce tintouin autour de surprises qui n’en sont pas tout en en étant quand même ? J’entends parler de ces révolutions nord-africaines et moyen-orientales puis grecques, puis espagnoles qu’on n’avait pas vues venir, paraît-il, aussi peu que la défaite nucléaire de quatre réacteurs japonais face à un séisme aussi improbable de puissance que le tsunami qui s’en est suivi, autant que de cette rocambolesque affaire Strauss-Kahn, dont on ne sait pas et ne saura probablement jamais s’il a commis toutes les saletés criminelles qui l’ont engeôlé, mais qui aura quand même permis qu’on sache qu’on nous tramait l’évidence de son destin présidentiel en "retenant" (ce dit pour rester neutralement bienveillant) un tas d’informations crousti-crousti sur la vie de turpitudes d’un serial fucker.

On trouvera sans doute le rapprochement de ces événements, révolutions, explosions nucléaires et scandale politico-mondain, un peu oiseux, et l’on aura certes raison si l’on en reste au pur factuel, qui d’ailleurs doit se décliner au pluriel, puisqu’à moins d’y voir l’effet de la Providence, toujours et forcément unique, il faudrait être fou pour trouver le moindre point de concordance entre les faits qui ont abouti en février et mars au départ de deux vieilles fripes dictatoriales, puis en avril à la contestation d’une autre par sécession interminable d’une partie de son peuple, puis d’encore quelques autres par la chute probable desquelles il est plus que certain que nous devions renoncer cet été à toute excursion touristique aux pays des mille et une nuits, et aussi en celui du soleil levant et même à la Grèce et à l’Espagne donc, et où encore ? puisque le jeu de quilles semble se propager – il faudrait être fou, donc pour discerner déjà entre ces phénomènes complexes le moindre lien consistant et penser pouvoir en établir en sus, avec la sordide affaire du bégaiement de la libido d’un prince au moment de franchir la haie qui devait le faire roi.

Pas de lien, vraiment, sauf celui-ci, qui pourrait être un espoir : la fin d’une mascarade, les facettes multiples d’un unique et plaisant et inévitable dévoilement, la rébellion des forces telluriques et spirituelles vitales contre la chape méphitique de mensonges et d’intérêts depuis trop longtemps consentie par la paresse et la lâcheté des hommes à accepter pour finalité dévoyée à la quête du sens qui les habite nécessairement, celle de l’hébétude consumériste qui les conforme inéluctablement. Ce serait trop beau, sans doute, mais comment ne pas en rêver face à l’affolement des commentateurs autorisés de toute espèce, "spécialistes" universitaires, politiques, journalistiques, économiques, techniques, psychologiques, philosophiques, sismiques, nucléariques, anathémiques, mais dont le piaillement infernal déferle, de plus en plus évidemment inconséquent, depuis le début de cette si belle année 2011 qui paraît n’en pas vouloir finir de ridiculiser en direct les prophéties et mea culpa de ces sentencieux de bistrot qui nous ont enfarinés depuis tellement d’années ? Qu’adviendra-t-il de ce dévoilement, qu’en ferons-nous ? Je l’ignore, mais je me projetterai j’espère encore longtemps quelques séquences du grotesque dans lequel se sont enfoncés certains avisés, à l’image du journaliste spécialiste des trucs techno-tectoniques, Michel Chevalet réagissant en direct aux premières images du tsunami japonais balayant sur son passage ce qu’il était pourtant assez facile de deviner, malgré l’altitude de la prise de vue, comme étant les hangars d’une bourgade rurale, et affirmant benoitement à la journaliste qu’ "en réalité, le front de vague n’avance pas très vite, un homme entrainé pourrait courir devant sans problème". Ou l’inénarrable Bernard-Henri Lévy, osant écrire, pour prendre la défense de son ami Dominique aux premières heures de la curée qui, il est vrai, s’était déchainée contre lui, qu’il se demande, sans même paraître remarquer ce qu’il y a d’insultant et d’accusatoire pour la déclarée victime, "comment une femme de chambre aurait pu s’introduire seule, contrairement aux usages qui (…) prévoient des "brigades de ménage" (…), dans la chambre d’un des personnages les plus surveillés de la planète". Une excuse, peut-être, à un tel mépris : le regret indicible des complicités joviales vécues avec un voisin de palais (à Marrakech, celui de BHL voisine avec celui de DSK) au temps encore tout frais où il faisait si bon boire le Raki (pastis local) en s’autorisant quelquefois peut-être à "trousser des soubrettes" ? Pour faire bonne mesure, on ne peut pas ne pas citer encore Michèle Alliot-Marie proposant à Benali, via la tribune de l’Assemblée nationale, l’expertise des forces de sécurité françaises pour l’aider à mater la révolte qui le destituerait quelques heures plus tard ; ou ces cohortes d’experts nucléaristes appelés à la rescousse de leur lobby, prétendant contre toute évidence que la situation à Fukushima était "sous contrôle"…

2011, année de la perle, vraiment, et il serait fastidieux (et facile cependant) d’en aligner un échantillon représentatif.

Mais revenons à l’espoir insolent et inepte qui, pour moi, se profile derrière le ridicule de plus en plus transparent de ces propos de chaisières, que laminent cependant un à un les événements, et qu’ils tentent vainement d’enfermer derrière les digues de leur servile et suffisant conformisme. A la Puerta del Sol, à Madrid, on entend retentir depuis 10 jours une musique que l’infatigable contempteur d’Euro que je suis trouve doublement sympathique : le rejet absolu, déterminé et calme de milliers de nos enfants, entre vingt et trente ans pour la plupart, d’une classe politique dominante, tous bords confondus, qui les a foutus à la rue bien avant qu’ils ne l’envahissent ; et la jubilation personnelle de ce constat simple qu’alors que la génération des soixanthuitards n’avait su engendrer presque que des fils à papa arrivistes et conformistes, celle de nos enfants est en train de faire trembler la planète.

Tout ça n’est qu’un rêve, assurément. Mais qu’il fait bon !

http://www.lepost.fr/article/2011/0...



Imprimer cet article





CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout pouvoir est méchant dès qu'on le laisse faire; tout pouvoir est sage dès qu'il se sent jugé. Alain
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite