Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ZOLA... le retour.
de : thierry 77
jeudi 2 février 2012 - 16h34 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

voici une histoire contemporaine qui nous fait voyager dans le temps. et plus particulièrement au dix neuvième siècle.
histoire révoltante et affligeante, de part l’abus de certaine personnes et de leurs petits pouvoirs.
faites circuler le témoignage de cette tranche de vie ou plus top de survie...

si vous avez une idée ou une astuce pour débloquer cette situation, laissez un commentaire, je ferai suivre.

tchao.


Angela C. Journaliste-Ecrivain / Handicapée / SDF. : La Fabrique de l’exclusion. Episode 3 / Février 2012

Résumé des épisodes précédents :
En juillet 2011, dans la rue, je rencontre par hasard une dame, handicapée, que j’aide à monter dans un bus. La conversation s’engage. Elle est journaliste, écrivain et … SDF depuis 4 mois. Elle "vit" dans la rue le jour, et la nuit dans une salle d’attente des urgences, d’un de rares hôpitaux parisien qui tolère la présence de quelques démunis en situation extrême, et les protège un peu. J’écris un papier "IL ETAIT UNE FOIS UN ABRIBUS" (Voir : http://www.agoravox.fr/tribune-libr...) que je fais circuler dans les réseaux de l’information alternative et de solidarités. J’interpelle les médias officiels ; personne ne bouge.

Dans les semaines qui suivent des gens rencontrent Angela C. dans la salle d’attente de l’hôpital, et un réseau informel de solidarité se met en place, par téléphone et par mail. Le but poursuivi, prioritaire, sera de faire reconnaître les droits de Angela C. auprès de l’administration dont elle dépend : la CAF de Paris. Il y a urgence, bien sûr. Angela C. s’épuise de jour en jour. J’écris un deuxième papier "Angela C. Journaliste-Ecrivain / Handicapée / SDF. dans le couloir de la mort." que je lance dans les mêmes réseaux que le premier. (Voir : http://www.agoravox.fr/tribune-libr...)

Fin septembre 2011 nous avions laissé Angela en enfer. Aujourd’hui elle y est toujours. Et l’urgence, bien sûr, est encore plus urgente. " Ici on côtoie la mort à chaque instant " dit Angela. D’ailleurs, juste avant Noël, elle est passée. La mort. Dans un silence assourdissant. Et depuis, ici, il fait encore un peu plus froid. On ne connaît pas son nom mais, comme Angela, c’était un habitué des lieux, un de ceux qui viennent ici se protéger et tenter de récupérer un peu. Ce soir du 17 décembre, en début de soirée, il paraissait encore plus fatigué que de coutume, au point qu’un "allié" parmi le personnel de l’hôpital lui a trouvé un fauteuil et l’a installé dessus. Le bruit, les cris, l’agitation de la salle des urgences un samedi soir, ne l’ont pas empêché de s’endormir. Profondément. Vers 5H30 du matin, quelqu’un du service de sécurité s’est approché de lui et secoué l’épaule pour le réveiller. Il était froid. Rigide. Il était mort pendant son sommeil. Le sourire aux lèvres paraît-il…

Quand la nouvelle de la mort d’un SDF dans la salle d’urgence a circulé dans l’hôpital, beaucoup ont pensé que c’était Angela qui était définitivement partie. Mais elle n’était pas au RDV cette nuit là. Une amie lui avait payé une chambre pour le week-end à l’hôtel F1 de la Porte de Montmartre. Quand elle est rentrée à l’hosto, le lundi, Angela se demandait pourquoi le personnel la regardait comme une revenante. Tu m’étonnes !!!

•••

Début octobre il semblait raisonnable de penser que Angela C. allait enfin pouvoir enfin sortir de la Cour des Miracles et reprendre le chemin de la vie. Son dossier a été vérifié par une assistante sociale et un contrôleur de la CAF, et il a été validé fin août. Il était, enfin, reconnu que Angela C. avait droit à ses droits depuis … août 2010 ! Cette bataille-là aura durée 15 mois. Angela allait pouvoir se reposer un peu, et essayer de se récupérer de ces 10 mois passés dans la rue et à "dormir" sur "la chaise tout au fond à gauche" dans une salle d’urgence … Elle allait pouvoir entreprendre les autres batailles qu’elle doit gagner pour trouver un toit, et gérer le travail qu’on lui propose déjà mais qu’elle ne peut, contexte oblige, accepter. Ceux qui constituent le cercle rapproché de la solidarité autour d’elle, parlaient au futur comme pour distancier plus vite un passé de cauchemar. Mais le présent, comme d’hab, les a vite rappelé à l’ordre.

•••

La somme que la CAF doit verser rétroactivement au titre de l’AH (Allocation Handicapé) est assez importante (3.500€ environ). Dans ces cas le logiciel de gestion de la CAF bloque automatiquement le dossier. Et la procédure demande qu’un Inspecteur assermenté le vérifie encore et le valide à son tour. Cela peut prendre plusieurs mois, averti l’administration. Exaspéré par cette situation, - il y a plus qu’urgence, il y a danger de mort -, quelqu’un dans le réseau solidaire prends l’initiative de diffuser un courrier type appelant le Directeur de la CAF à se pencher sur le cas de Angela C. : les internautes qui le recevront devront l’imprimer et l’envoyer au Directeur. Et ça marche !!! Celui-ci reçoit plusieurs centaines de lettres. Branle-bas de combat à la CAF ! Le dossier de Angela est enfin considéré en urgence. L’inspecteur en charge du dossier depuis un mois mais qui ne l’avait pas encore ouvert, est prié de s’activer un peu. Il tardera quand même encore 3 semaines de plus avant de visiter pour la première fois Angela C. sur sa chaise à l’hôpital… Son avis lui est favorable, il confirme les conclusions de l’assistante sociale et du contrôleur : rétroactivité et droits à l’AH ouverts pour Angela C.

•••

MAIS pour procéder au paiement il manque encore une chose, précise l’inspecteur à Angela : il faut qu’elle justifie d’un compte en banque avec un solde minimum de 2.500€ !?! " 5 fois le montant du RSA " précise l’inspecteur pour justifier son montant. Angela est abasourdie. Tout le monde autour d’elle se demande ce que vient faire le RSA là-dedans, et quel texte de loi justifie cette exigence complètement abracadabrante : demander à un SDF qu’il justifie d’un compte en banque avec un solde de 2.500€, pour lui verser des indemnités de survie ! ? Incohérent et complètement indécent. Même des contrôleurs de la CAF interrogés sur le sujet n’ont jamais entendu parler de cette mesure. Mais contester ce point va prendre encore des mois. Une amie de Angela propose alors d’avancer la somme pour ouvrir le compte demandé et d’essayer de comprendre après. Elle récupèrera son prêt quand le premier relevé de compte sera arrivé.

•••

Le 20 DEC, enfin, Angela C. reçoit sur son compte 205 € venant de la CAF sans autre justification. L’administration confirme qu’il s’agit de l’AH mensuelle 2011, correspondant au mois de décembre ; elle passera à 474 € mensuels en 2012. Et la rétroactivité annoncée, validée par une assistante sociale, un contrôleur et un inspecteur de la CAF ??? Quand Angela demande à l’inspecteur ce qu’il en est, celui-ci un peu gêné lui répond qu’il a fini son travail, que la décision prise est une décision directoriale, et que donc c’est désormais au directeur qu’il faut s’adresser.

•••

Mi-janvier, un réalisateur qui a commencé à tourner un reportage-documentaire sur Angela C. provoque une réunion du réseau solidaire de proximité de Angela. C’est la première fois que ces gens se rencontrent autour d’une table. Jusque là ils ne se connaissaient que par téléphone et internet. J’ai assisté à cette réunion. L’ordre du jour était de faire le point de la situation, la coordination des actions à mener suite à la décision directoriale de la CAF, et de vite trouver un toit, ne serait-ce que de transit, à Angela.

Il a été décidé, et cela a été immédiatement mis en oeuvre :

• lettre à la Directrice de la CAF (Mdme Y.) interrogeant la décision directoriale / la suppression de la rétroactivité / l’exigence d’un compte en banque justifiant de 2500€ de solde / avec copie à la Présidence de la République.

• demande de RDV avec la Direction de l’Hôpital Bichat, suite à la situation de harcèlement et de comportement agressif de 2 de ses responsables (Mesdames A.O et S) envers Angela C. sous prétexte celle-ci les énerve et les dérange, parce que " sa place n’est pas là ", et parce que " elle est toujours en train d’écrire " (sic). (Il faut peut-être leur rappeler que Angela C. est journaliste-écrivain).

• Alerter les associations et fédérations qui s’occupent des malades handicapés.

• Réactivation des réseaux de solidarité déjà actifs sur le dossier.

• Alerter la HALDE, car nombre d’attitudes de personnes en relation avec le cas de Angela ressemblent beaucoup à de la discrimination.

• Ouverture d’un front juridique de défense. (Au moment où je termine mon papier, deux avocats spécialisés sont d’accord pour prendre en charge dossier)

• Accélération du tournage du reportage-documentaire de B.P. (Professeur/Journaliste/Réalisateur indépendant)

• Relance médiatique / Re-interpellation des médias

Personnellement je continuerai mon boulot de journaliste-indépendant et ferai le suivi de cette affaire affligeante. Je mets à disposition de mes collègues journalistes-professionnels et de tous ceux qui soutiennent Angela C., les éléments de ce dossier que je suis depuis 8 mois.

Quant à Mdme Y. Directrice de la CAF, j’espère pour elle que le fait de travailler 19 Rue du Pot de Fer à Paris (75005), ne lui est pas monté à la tête et fait commettre un abus d’autorité, ni ne l’a faite tomber dans l’arbitraire et enfermée dans un sentiment d’invulnérabilité. Je lui dit à elle, comme aux autres personnes identifiées dans mon enquête, que nous sommes aujourd’hui dans un cas manifeste de NON ASSISTANCE EN PERSONNE EN DANGER. Si Angela finit trop tôt sa vie à cause d’un hiver redevenu rigoureux, ces personnes devront porter la responsabilité morale de sa mort.

Quant à tous les nouveaux venus dans cette histoire et qui voudraient aider Angela C., qui croient que le hasard de la rencontre, la solidarité, l’indignation, et l’action résolue contre le mal peuvent apporter à ce monde un peu plus d’humanité et de justice qui lui font tant défaut, et bien faites comme moi avec ce que vous savez et pouvez faire : agissez. Et croyez-moi … faut faire vite.

Alain-Gilles Bastide
Paris 29 janvier 2012
Auteur / Journaliste indépendant
Pdt.fondateur de l’Association des Cyber-journalistes (ACJ)

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/angela-c-journaliste-ecrivain-109035



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
ZOLA... le retour.
2 février 2012 - 20h30

Le retour ? Une découverte ? Il y a longtemps que nous y sommes revenus, et ceux qui échappent pour le moment, à la galère parmi nous, aident les autres à s’en sortir malheureusement de manière ponctuelle.



ZOLA... le retour.
3 février 2012 - 13h58 - Posté par Joannès

LA BËTE IMMONDE est toujours là ! Si elle semble s’éclipser un moment elle revient au galop ! Car elle a un nom : le capitalisme !!!






L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La question est de savoir dans quels cas et jusqu'à quel point nous sommes obligés d'obéir à un système injuste. John Rawls
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite