Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ni Dieu ni maître… ni candidat
de : Philippe MARQUE
vendredi 30 mars 2012 - 15h21 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires
JPEG - 65.2 ko

Avec trois candidats, l’extrême gauche est la sensibilité la plus représentée. Mais pour les communistes libertaires de la CNT, Mélenchon, Poutou ou Artaud ne sont pas assez à gauche. Rhabillage en règle.

Les affiches des candidats à la présidentielle ? N’en cherchez pas. Dans le quartier, elles ont toutes été recouvertes par celles de la CNT. » Fouad, 32 ans, Aurélien, 25 ans et Régis, 38 ans, se marrent. Depuis leur local, dans le quartier Outre-Seille à Metz, ces militants de la Confédération nationale du travail portent un regard acerbe sur la campagne : « On est bien obligé de la suivre. Elle est orchestrée par l’élite contre laquelle on lutte. »

Le décor est planté. Avec trois candidats d’extrême gauche, on pourrait imaginer que les anarcho-syndicalistes finissent par trouver leur bonheur. Peine perdue.

La sulfateuse est de sortie. Premier à en faire les frais, Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) : « C’est tout sauf un travailleur. Il a été ministre et sénateur. Pour nous, il est assimilé à la classe dominant e. Cela fait longtemps qu’il a oublié le ni Dieu, ni César, ni tribun de l’Internationale. Et puis sa stratégie patriotique nous gêne. Elle légitime le discours de Marine Le Pen. »

Rideau.Tout juste sorti de l’anonymat de l’usine Ford de Blanquefort, Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste), semble proposer un meilleur profil.

Que nenni ! « Il fait une erreur d’analyse en donnant l’illusion qu’en votant, on crée un rapport de force sur le terrain social. C’est faux. Seuls les syndicats peuvent réussir cela. Nous, on veut changer la société de bas en haut. À la différence des trotskistes qui veulent la changer de haut en bas. »

Au suivant. Autogestion Ne reste plus que Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) : « Elle ou Poutou, c’est pareil. Chacun prêche pour maintenir son appareil. Ce sont des organisations qui font le choix de mettre une personne en avant. Quand elle est médiatique, comme Laguiller, Besancenot ou Mélenchon, ça marche. Mais si elle n’est pas télégénique, cela ne passe plus. Cela montre bien qu’au niveau des idées, il n’y a rien dans ces partis. Et que la présidentielle n’est qu’une affaire de personnification du pouvoir. »

Soit tout ce que récuse la CNT. Rien qu’évoquer le système politique actuel et ses partis donne à ses adhérents de l’urticaire. Ici, on ne croit qu’à la reconnaissance du groupe humain, et non de l’individu, comme base d’organisation sociale : « En se rendant à ces élections, le peuple accepte de déléguer son pouvoir alors même que la représentation ne fonctionne pas. Le jeu politique est biaisé. Y participer, c’est participer à cette mascarade . Cette campagne n’a pour objectif que de mettre au pouvoir une élite qui sert les intérêts des capitalistes. »

Si le mot d’ordre de la CNT pour cette campagne est de ne pas donner de consigne de vote, on comprend que les militants penchent plutôt pour l’abstention. L’un des trois porte-parole n’a jamais voté de sa vie. Les deux autres oui. Mais une seule fois. Et c’était il y a longtemps. Bref, un mauvais souvenir. « La seule consigne qu’on donne, c’est de s’organiser en se syndiquant, en pratiquant l’autogestion, la démocratie et l’action directe face au capitalisme et à l’État. »

Bref, pour vous, rien de tel qu’une bonne vieille révolution pour repartir sur des bases saines.

http://www.republicain-lorrain.fr/a...


Voilà un petit article qu’on trouve pas dégueu suite à un entretien avec eux.

Pour le coup ça vaut pas mal de tracts et d’affiches !!!

CNT Moselle

ud57@cnt-f.org



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ni Dieu ni maître… ni candidat
30 mars 2012 - 16h43

Nous, on veut changer la société de bas en haut. À la différence des trotskistes qui veulent la changer de haut en bas. »

Non seulement on est plus en 1917 ou 1920 (Trotsky, Cronstadt etc.) mais on n’est même plus au 20ème siècle. Sortez de vos vieux clichés !

Par exemple le NPA n’est pas trotskiste, ça n’a pas de sens cette phrase à propos de la campagne du NPA.

Quant à Poutou et au NPA, ils expliquent justement qu’il faut changer de bas en haut, c’est un des trucs qu’ils reprochent à Mélenchon. Bref, cette remarque à propos du NPA n’est pas honnête et n’a pas de sens.

Point commun à l’extrême-gauche, cette manie de dire souvent et très vite (et avec délectation) "on est les seuls à..., les seuls qui...".
On n’aime pas que les autres aient des points communs avec nous. On est tellement mieux dans une tour d’ivoire !
Pas de bol, cette idée est commune à la CNT et au NPA, cette idée que c’est la base qui doit être le point de départ, l’outil, le point d’arrivée.

Je comprends qu’il vous est nécessaire de trouver des choses qui ne vont pas dans les différentes démarches (sinon pourquoi ne pas les soutenir), mais il y a suffisamment de choses critiquables chez les uns et chez les autres pour ne pas faire de très mauvais procès et fabuler.

Au suivant. Autogestion Ne reste plus que Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) : « Elle ou Poutou, c’est pareil. Chacun prêche pour maintenir son appareil.

Désolé, mais encore une belle connerie : c’est quoi, l’appareil du NPA ou de LO ?! Les seuls appareils sont des duplicopieurs et des machines à café. Un appareil ce sont des élus, des permanents, des bureaucrates... Vous confondez avec des militants.

Que penseriez-vous de quelqu’un qui dirait : oui mais... tu sais camarade... il y a le poids de l’appareil de la CNT...
Et bien je pense exactement la même chose à votre propos.

Là encore mauvais procès, malhonnêteté. (ou alors définissez précisément ce qu’est un appareil, plutôt que d’en rester à des slogans complètement vides de sens)

Ce sont des organisations qui font le choix de mettre une personne en avant.

Ben c’est vrai, il a fallu que le NPA et LO choisissent un candidat pour participer à la présidentielle. Quelle observation lucide !

Je comprends qu’on puisse estimer que la participation à la présidentielle est une erreur, est critiquable.
Mais dire que le NPA met quelqu’un en avant alors que justement Besancenot, bien que médiatique, n’y est pas retourné pour ne pas aller justement dans le sens d’une personnalisation, c’est totalement ridicule.
On dirait que l’article a été écrit quand vous pensiez que Besancenot serait le candidat et que vous le sortez quand même bien que les faits montrent l’inverse de ce qui est dit....

Car ce que je retiens du message de Poutou, hormis les trucs classiques (interdiction des licenciements, salaires, sans-papiers etc.), c’est justement : ne déléguez pas, la base doit prendre en main les décisions, j’suis qu’un gars ben ordinaire (Charlebois) justement pour montrer qu’un travailleur lambda a son mot à dire.
L’inverse du mauvais procès que vous faites...

Moi j’ai plutôt de la sympathie pour les anars, mais j’ai du mal avec les attaques artificielles où visiblement le but à "démontrer", la conclusion sont fixés avant le début de la réflexion. On sent trop que là c’était : bon faut faire un article pour montrer qu’ils sont nases, peu importe la véracité des attaques.

Le NPA ou LO sont ce qu’ils sont, avec du positif et du négatif, ils ne sont pas ce que vous voudriez qu’ils soient pour conforter vos préjugés et améliorer votre confort intellectuel.

Chico, qui va voter sans enthousiasme pour Poutou, justement parce que c’est une façon de dire que c’est par la base, par le mouvement de milliers de travailleurs anonymes que le vieux monde sera mis bas, pas par la délégation et les institutions.



Ni Dieu ni maître… ni candidat
30 mars 2012 - 18h22 - Posté par Jean-Louis

Si cette réponse parfaite pouvait réinsuffler un peu d’air neuf dans les poumons de certains anars ! Je suis contre toute forme d’État et pourtant j’irai voter car je ne dispose pas de la table des dix commandements + 1 = je n’irai voter en aucune circonstance dans ces happenings faits sur mesure pour le capitalisme.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
30 mars 2012 - 18h25 - Posté par Jean-Louis

"Avec trois candidats, l’extrême gauche est la sensibilité la plus représentée. Mais pour les communistes libertaires de la CNT, Mélenchon, Poutou ou Artaud ne sont pas assez à gauche. Rhabillage en règle.

"Les affiches des candidats à la présidentielle ? N’en cherchez pas. Dans le quartier, elles ont toutes été recouvertes par celles de la CNT. »

Toutes ?



Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 21h37 - Posté par Luis

L’auteur de cette article est sectaire.
Par les affabulations, déjà relevées, et en se vantant de couvrir les affiches de militants qui se dévouent à lutter contre le capital, plus ou moins bien, OK cela se discute, mais pas avec des méthodes staliniennes.
Il ne viendrait pas à l’idée d’un vrai militant de LO ou du NPA de couvrir les affiches de la CNT.
Heureusement.
Nous sommes dans le même camp, celui des travailleurs, et nous ne vaincrons pas le capital sans la pratique de la démocratie et de l’unité dans les luttes.
Maintenant, pour le NPA et LO aussi il me semble, l’important ce n’est pas un vote, mais la tribune pour convaincre que notre émancipation dépend des luttes, en crescendo vers la grève générale, en se dotant de tous les moyens nécesssaires.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
30 mars 2012 - 18h57

Marrant, rarement je n ai vu autant le culte de la personnalité, du chef, du leader charismatique que chez certains anars, CNT comprise... je dis bien certains, car des anars de qualité, il en existe, et c’est pour ma part la bonne vision.

Si leur leader, ne sont pas exposés selon les règles du spectacle , il n’en reste pas moins qu’ils agissent parfois comme de bon petits maîtres, avec les jeunes recrues. Quelques moment de lutte m’ont montrés qu’ils savaient s’y prendre, pour influencer,contrôler,confisquer même parfois la parole, comme de bon cheffaillons, dans la tradition de la noblesse anarchisante, le tout sur fond d’égocentrisme romantique parfaitement puant.



Ni Dieu ni maître… ni candidat
30 mars 2012 - 19h12

malgré ou bien à cause des commentaires qui suivent, je suis d’accord avec l’article de la CNT, une fois de plus je n’irai pas voter !



Ni Dieu ni maître… ni candidat
30 mars 2012 - 22h48 - Posté par Fauche_JM

Et si sans les urnes le changement n’était qu’un rêve, qu’une utopie ?
Et si le peuple abreuvé de trop de propagande était devenu incapable de se soulever ?
Et si pour détruire le pouvoir il fallait d’abord le conquérir ?
Aucun des candidats ne me convient, aucun ne va là ou je vais, alors tel l’autostoppeur je choisirai celui qui me rapproche un peu...



Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 00h55 - Posté par Ni Etat, ni patronat : autogestion

L’image de l’autostop est pas mal ... mais bancale :
 Si tu veux aller à l’ouest (la société sans classes, émancipée de toutes les tutelles : capitaliste, étatique, religieuse, patriarcale...) et que tu tends le pouce en direction de l’est (voter aux élections bourgeoises)... tu n’es pas près d’y arriver ;
 Et en acceptant le principe de gouvernement et de parlement, c’est dans un véhicule particulier que tu embarques : un char d’assaut... et la mentalité du chauffeur qui va avec !

Le syndicat Cnt Moselle me paraît dans son rôle, celui de la lutte des classes, en dissipant les fumées de ceux-celles qui divisent les travailleurs selon leurs champions & championnes respectifs. Il n’appelle pas seulement à l’abstention mais à son pendant cohérent : la lutte sociale autogérée, coordonnée de manière fédéraliste, définie et contrôlée par la base.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 10h30 - Posté par

Moi aussi,les commentaires ci dessus m’ont convaincu définitivement de ne pas aller voter,ou plutôt "veauter".

No Pasaran.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 13h55 - Posté par jean 1

Et vive la révolution sociale et libertaire ;vivons l’anarchie pour de bon !


Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 17h40 - Posté par Freakers

Je rejoins mon camarades Arthur, il y a diverses sensibilités au sein de la CNT, surtout lorsque celle ci est développée .... Nous ne faisons qu’exprimer la position de nos camarades. Pas de consigne de vote (et par corolaire d’abstention) c’est bien la preuve qu’ils y en a qui ne sont pas forcément en accord sur cette optique. de plus, en Moselle, la CNT regroupe des camarades intervenant également à la FASE ou au NPA, donc....

Cela étant, on se doute bien que les camarades du NPA n’apprécieront pas forcément nos analyses et ce que nous pouvons dire. Pourtant la réalité est bel et bien là. Oui il y a un appareil, pour preuve, Picquet est parti car le parti lui a retiré son poste de permanent. Ce n’est pas moi qui le dit, mais les faits. T’es pas d’accord, on t’en enlève les moyens qu’on t’attribuait jusqu’alors. Triste sacerdoce de la réalité du trostkysme triomphant.

Sinon, pour les affiches, on peut dire toutes oui, jusqu’il y a deux jours. Mais t’inquiètes pas, on repasse dans les 24H....

Allez, vive la sociale !



Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 19h41 - Posté par Jean-Louis

Et maintenant la défense de Picquet ... des permanents en somme. On ne peut pas savoir s’il y a une minorité ou une majorité puisqu’on ne vote pas. La vie est simple.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
31 mars 2012 - 23h57 - Posté par Cop

Sinon, pour les affiches, on peut dire toutes oui, jusqu’il y a deux jours. Mais t’inquiètes pas, on repasse dans les 24H....

Allez, vive la sociale !

Les stals pas morts, l’agressivité vis à vis de partis de travailleurs sans bureaucratie est une belle saloperie ...

C’est un vieux truc pas bien neuf et très malsain dans le camp de l’émancipation que de tenter d’empêcher d’autres courants de s’exprimer.


C’est quoi demain ? les agressions physiques ?

Chacun trouve dans cette dégénérescence de solides justifications, comme d’hab, rien de neuf dans le camp de la prédation et de l’autoritarisme qui semble aussi avoir des accointances jusqu’à ceux se disant communistes libertaires.

Triste quand même.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
1er avril 2012 - 16h47 - Posté par

Moi je trouve dommage que la cnt plutôt que de développer ses analyses pour renverser le capitalisme est préféré s’en tenir à critiquer d’autre orga explorant une autre voie.
D’autant que j’imagine que cela doit être assez rare que la presse bourgeoise leur laisse une tribune.
Du coup à part une attitude sectaire et de nombreux raccourcis il ne ressort pas grand chose de constructif dans cet article.


Ni Dieu ni maître… ni candidat
1er avril 2012 - 17h05 - Posté par

pourquoi recoller les affiches des autres orga ayant une vision différente ?
Je pense pas que cela soit la bonne méthode pour œuvrer à la lutte des classes.
L’on peut être en désaccord mais de la à en arriver la.
j’exagère mais cela me rappel le comportement du pc dans les 70 vis à vis des orga d’extrême gauche ; en somme tout ce qui devrait être le contraire de la cnt

c’est bien triste


Ni Dieu ni maître… ni candidat
1er avril 2012 - 23h44 - Posté par Freakers

Bien, au vu des interrogations légitimes de certains, voici quelques précisions :

 Les orgas critiquées récoltent ce qu’elles ont semées au vu de leurs attitudes à notre égard depuis quelques temps ( coups à l’encontre de certains de nos militant-e-s, malveillances, refus de répondre aux sollicitations de travail unitaires, etc...)

 Nous sommes critiques à l’endroit des élections et du parlementarisme. Nous l’exprimons, surtout lorsqu’on nous en donne la possibilité. Ca vous emmerde ? Désolé mis c’est comme ça. Posez vous plutôt a question de savoir pourquoi on vient nous voir pur avoir notre avis sur la question.

 Oui nous recouvrons les affiches de ceux qui le font sans aucune vergogne à notre encontre, qui nous explique qu’il faut faire confiance à l’intersyndicale, et tout un tas d’inepties.

 Oui nous n’avons aucun scrupule à remettre en place des gens qui nous ont laissé tombé à la dernière minute sous des prétexte fallacieux à Forbach quand il fallait renvoyer les fafs dans les cordes. Ce que NOUS avons su faire.

Bref, plutôt que de nous prendre la tête sur les positions que nous avançons publiquement, expliquez nous pourquoi nous devrions voter pour vous plutot.... Car là, on dirait des gamins jaloux dans la cour de récréation.

Ah, et comme dirait Mélenchon à Lille : respectez nous !!!!






Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
1 commentaire
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
4 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite