Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

AH, CES MUSULMANS…
de : Makhlouq
lundi 2 avril 2012 - 19h49 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Importante par son nombre, en France, la minorité musulmane peut inverser le cours des élections quelles qu’elles soient. Pourtant elle reste absente dans la vie de la société française alors que, si elle s’imposait, elle pourrait participer à sa construction et infléchir les tendances. Pourquoi ne le fait-elle pas ? Il faudrait d’abord que cette communauté se pose les bonnes questions afin d’en avoir les bonnes réponses notamment quant à la soumission au pouvoir, pour des intérêts personnels, de ceux qui sont censés la représenter. Si la communauté musulmane n’exclut pas les « collabeurs » qui la freinent elle ne pourra jamais progresser. Le « Printemps musulman » en France est-il encore si loin ?

Toutes nationalités confondues, le nombre de Musulmans dans l’Hexagone s’élève selon le Ministère de l’intérieur à près de six millions d’âmes. Parmi elles, il faut noter plus de la moitié qui, en principe, devrait déposer un bulletin dans les urnes donc donnerait, semble-t-il, son avis.

C’est sur cette minorité et l’utilisation, ou plutôt l’exploitation, de son vote à des fins électoralistes que porte mon article.

A l’époque, avant d’être élu à la Magistrature suprême, Sarkozy lorsqu’il était encore Ministre de l’Intérieur mais aussi celui des Cultes, ne l’oublions pas, avait très bien compris l’importance de cet électorat potentiel … qui, par le passé, en réalité et dans les faits, n’en était pas un.

Il ne l’était pas parce que déconnecté en très grande majorité de la vie politique et de la réalité françaises… par les gouvernants d’abord qui mirent au ban de la société la communauté musulmane… comme ils le firent pour d’autres bien avant. Mais cette disjonction est aussi due à plusieurs autres facteurs :

– le propre désintéressement de cette communauté quant à son devenir dans l’Hexagone,

– son éparpillement du fait des différentes nationalités d’origine la composant,

– ses luttes intestines fréquentes et aussi pitoyables les unes que les autres,

– l’absence de leader en raison des animosités internes qui consistent à tirer toujours vers le bas celui qui tente de se hisser et de voir, sinon de montrer, la lumière.

Je disais donc que Sarkozy fut le seul homme du pouvoir à avoir compris, véritablement et avec maestria (une fois n’étant pas coutume), l’importance et l’enjeu d’un pareil électorat. Aussi tenta-t-il, en première opération, un coup d’essai qui fut en réalité un coup de maitre : la création du Conseil Français du Culte Musulman (C.F.C.M.).

Pareille entité, sortie toute faite du cerveau d’un incorrigible et outrancier opportuniste, n’avait aucunement pour but d’aider les Musulmans… car des Musulmans Sarkozy n’en a cure… en dehors de leurs voix… mais devait canaliser cet électorat qui ne disait jamais son nom.

En deuxième opération, l’homme comprît également qu’il fallait placer ses pions dans les mosquées, notamment des imams soumis totalement à son autorité, constituant ainsi une machine bien huilée qui inciterait au vote… orienté dans sa direction, bien évidemment. C’est pourquoi, le Ministre des Cultes parla très tôt d’un Islam… de France.

Sarkozy, contrairement à ce que tout le monde pense, n’est pas seulement un impulsif, il est aussi un stratège sinon un parfait sociologue parce qu’il a réussi à décrypter le comportement des Musulmans et des Maghrébins… formant la plus grande communauté dans la religion d’Allah.

Il comprît plus vite que les autres qu’il fallait se rapprocher d’un pareil réceptacle d’électeurs, mis en veilleuse pour les raisons citées plus haut, mais aussi le susciter, l’exhorter au vote. Mais l’inciter à donner son opinion, qui au demeurant était une idée noble, ne suffisait pas… il fallait le canaliser… l’attirer vers lui. Aussi, en troisième opération, adopta-t-il une politique de drague sachant que les Musulmans étaient surtout sensibles aux promesses… et rien qu’aux promesses. C’est ainsi qu’il fit semblant de rassembler « ces éparpillés de la République » en créant le CFCM… en y plaçant des « collabeurs » comme disait Marc Edouard Nabe. Il mit en place des Imams, alla même jusqu’à prêcher… à la tribune de l’UOIF, réputée pourtant être une organisation « intégriste ». Il ratissa encore plus large en s’acoquinant avec les responsables… seulement les responsables… des pseudo-partis musulmans de France, de la Mosquée de Paris, tous sous la botte, qui lui vouèrent une fidélité… jusqu’à faire son jeu en défendant son opinion sur les banlieues, en épousant ses thèses sionistes, en acceptant leur propre musellement sur la question palestinienne… enfin en vendant leur âme en parfaits et bons colonisés, serviteurs dévoués et crédules mais terriblement critiques sinon offensifs envers leurs propres frères.

C’est sous le règne de Sarkozy que foisonnèrent alors les collabeurs et c’est à ce moment qu’ils furent propulsés sur le devant de la scène médiatique… mais jamais politique… en dehors des postes de « musulmans de service »… sans aucun pouvoir sinon celui qu’accorde le « Maitre » (Rachida Dati, Fadila Amara, Rama Yade etc…)

Sarkozy n’avait rien d’un ami des Musulmans… bien au contraire. Néanmoins, il comprit, à juste titre, qu’il pouvait les utiliser à bon escient en leur promettant uniquement un côté matériel, comme la construction de quelques mosquées et la création de carres musulmans, en gratifiant leurs chefs de menues médailles et autres petites faveurs insignifiantes. Il utilisa, en somme, la politique coloniale qui consistait à implanter les Cadis dans les localités, futurs indicateurs et collaborateurs, fidèles, loyaux envers l’envahisseur, capables de réprimer leurs compatriotes de toutes les manières possibles et s’appropriant des biens sur le dos de leurs frères. C’est dire que le bégaiement de l’histoire peut être positif pour qui sait l’utiliser.

Toute cette clique de « responsables musulmans », dont les intérêts personnels furent plus importants que ceux de leurs coreligionnaires réussit à faire croire à sa communauté que Sarkozy était l’ami qui allait apporter le renouveau, la reconnaissance, l’expression du culte et la liberté de le pratiquer. Excellent attrape-nigauds. Les Musulmans ont bel et bien été bernés par leurs prétendus dirigeants d’abord puis par Sarkozy ensuite. Mais si les gens on été colonisés c’est qu’ils étaient colonisables quelque part. En faisant confiance à un individu et à ses suppôts dont ils connaissaient manifestement les pratiques, les Musulmans ne peuvent être aucunement excusables.

Pis encore, je parie que si Sarkozy leur fait d’autres promesses qu’il ne tiendra pas, comme les premières, ils tomberont derechef dans le piège. Pour information, sachez chers lecteurs, que l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis a affrété une vingtaine de cars afin de soutenir le candidat-président à Villepinte… dont cinq, ne transportant que des femmes… avec foulard.

Pour cela… ni le voile, ni la séparation des sexes ne sont interdits ! Laïcité à géométrie variable.

Et pas un mot de cette pratique dans les médias… sauf dans le Canard enchainé !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
AH, CES MUSULMANS…
2 avril 2012 - 23h31

Pour information, sachez chers lecteurs, que l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis a affrété une vingtaine de cars afin de soutenir le candidat-président à Villepinte… dont cinq, ne transportant que des femmes… avec foulard.

Vous devriez commencer votre article par ça : je suis persuadée que vous auriez plus de lecteurs et de commentaires. Article très intéressant au demeurant : seule la stratégie éditoriale en est à revoir.



AH, CES MUSULMANS…
3 avril 2012 - 13h41 - Posté par Tanguy

Faux, le créateur du CFCM est Jean-Pierre Chevènement à partir de 1998 alors Ministre de l’intérieur. Nicolas Sarkozy nommé à ce poste après les élections a trouvé le projet teel qu’il est actuellement avec l’UOIF.
Informer c’est bien désinformer pas bien !






L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'histoire c'est la passion des fils qui voudraient comprendre les pères. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite