Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le PKK intensifie ses opérations, Erdogan s’affole
de : Maxime Azadi
mardi 7 août 2012 - 22h42 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) intensifie ses opérations « révolutionnaires » pour une autonomie démocratique, changeant de stratégie. Une vaste zone est désormais sous contrôle de la guérilla kurde, ce qui supprime de facto les frontières artificielles dessinées entre les quatre parties du Kurdistan.

Après Semdinli, les forces de défense populaire (HPG), branche armée du PKK, annoncent avoir pris le contrôle des zones d’affrontements qui ont eu lieu le 4 aout à Cukurca, dans la région de Hakkari. Confirmant la mort de 14 combattants dans ses rangs, l’organisation a déclaré avoir tués plus de 100 soldats et avoir saisi 20 armes. L’organisation a démentie la déclaration premier ministre turc selon laquelle 115 combattants auraient été tués depuis 23 juillet à Semdinli.

Malgré le déploiement de milliers de soldats et les bombardements intensifs, une large zone, soit 35 km à l’intérieur de la frontière de Semdinli, est également sous contrôle de l’organisation depuis 23 juillet. L’armée n’arrive toujours pas à pénétrer dans ces zones par voie terrestre.

Sept zones interdites d’accès aux civils

La préfecture de Hakkari a annoncé le 6 aout avoir interdit l’accès des civiles dans sept zones pendant deux mois. Il s’agit de la zone de Ikikaya située entre Hakkari, Semdinli, Cukurca et Yuksekova, l’est du Beydussebap, ainsi que plusieurs zones dans le centre de la région d’Hakkari ; Altındağlar, Buzul Dağı, Alanduz, Balkaya Daglari, Gediktepe, Karadag, Caglayan et Pirinceken. Toutes ces zones sont aujourd’hui sous contrôle de l’organisation kurde même si les autorités gardent toujours le silence.

L’armée cache ses pertes

Les déclarations officielles sur le bilan des affrontements ne sont pas aussi convaincantes. Le 3 aout, le sous-préfet de Semdinli Mesut Gencturk et le procureur Oktay Akkaya avaient affirmé à Mazlumder, un ONG qui a envoyée une délégation sur place, que les autorités ne détenaient aucun corps de combattant.

De nombreux sacs à cadavres ont été envoyés à la brigade de Semdinli depuis l’hôpital de la même ville, rapporte des sources locales, confirmant la lourde perte de l’armée pour qui seuls deux soldats à Semdinli et huit à Hakkari seraient tués.

Alors que l’armée continue de cacher ses pertes, un député kurde a demandé au ministre de la Défense : « Est-ce que les contrats signés par des soldats « professionnels » exigent que leur mort soit dissimulé à l’opinion publique ». Le ministre a refusé de répondre à cette question et à plusieurs d’autres sur des soldats payants, soit des mercenaires. Les autorités dissimulent systématiquement la mort de nombreux soldats tués dans des combats.

Explosion sur l’oléoduc Kirkouk-Yumurtalik

Dans un communiqué, le PKK a revendiqué l’explosion survenue dans le 5 aout sur l’oléoduc Kirkouk-Yumurtalik qui relie le centre pétrolier de Kirkouk au port de Ceyhan, coupant temporairement la fourniture de pétrole en provenance d’Irak. Les réparations devraient prendre une dizaine de jours, selon les autorités.

Cette attaque intervient après les affrontements violents qui ont eu lieu à Hakkari. Le PKK avait aussi revendiqué l’explosion visant le même l’oléoduc, le 20 juillet. Moins d’un mois plus tôt, le 28 juin, la guérilla kurde a fait sauter un gazoduc irano-turc. Le 17 juin, c’était encore l’oléoduc Kerkuk-Yumurtalik qui avait été visé par l’organisation kurde. Le 29 mai, une explosion a été survenue sur le gazoduc Baku-Ceyhan dans la région de Kars. Cette explosion a également été revendiquée par le mouvement kurde.

Des soldats enlevés

Trois soldats turcs ont été enlevés, soit placés en garde à vue, par la guérilla kurde à Diyarbakir, lors d’un contrôle d’identité après avoir dressé un barrage sur la route reliant la ville de Bingol à Diyarbakir. Les combattants du PKK dressent presque chaque jour des barrages pour contrôle d’identité au Kurdistan de Turquie. Selon l’organisation, au 21 personnes ont été arrêtés par la guérilla. La branche armée du PKK affirme avoir abattu cinq hélicoptères de type skorsky et avoir détruit neuf véhicules militaires, ainsi que 115 véhicules de chantier travaillant pour l’armée au cours du mois de juillet

Le mouvement a sa « Cour de Justice » pour juger ceux qui commettent des crimes au Kurdistan. Parmi les personnes arrêtées par l’organisation figurent un maire AKP de Gurpinar, enlevé le 2 juillet, en représailles des arrestations massives visant les politiciens kurdes. Le gouvernement AKP garde toujours le silence, tout comme pour les soldats qui sont entre les mains du PKK depuis 2011. L’organisation n’a tué aucun de ses « prisonniers » affirmant qu’ils seront jugés équitablement. Elle affirme être contre la peine de mort.

Changement de stratégie

Le dirigeant du PKK, Murat Karayilan, a affirmé que la frontière entre l’Irak et la Turquie a été supprimée après l’opération de la guérilla à Semdinli. « Outre-frontière » et « dans la frontière » se transforment désormais en un conte, a-t-il dit à l’agence Firat, la bataille de Semdinli marquait un changement de tactique de la part de son organisation. Selon lui, la guérilla entend rester positionnée à Semdinli et constituer un bastion dans cette zone, au lieu de mener des embuscades contre les forces turques.

Une nouvelle période de guerre

« Le Kurdistan est entré dans une nouvelle période de guerre. Cette guerre menée au Kurdistan est la légitime défense contre la répression et sauvagerie du colonialisme turc. Le gouvernement AKP qui persiste dans sa politique de violence est responsable des conséquences de cette guerre (…) Aucune force ne peut changer le cours de l’histoire » a déclaré dans un communiqué l’Union des Communautés du Kurdistan (KCK), le système politique du PKK qui a pour objectif d’établir le « confédéralisme démocratique » afin de résoudre le problème kurde au Moyen-Orient.

« La guérilla du Kurdistan mène un combat juste en se posant sur sa propre force et entre dans la période finale (de la lutte de libération du peuple kurde) en changeant de stratégie et constituant des bastions » a ajouté le KCK.

Les quatre parties du Kurdistan seront unies

« Que tout le monde sache : quatre parties du Kurdistan seront unies. Les kurdes syriens sont libres parce qu’ils étaient organisés. Les voix de la liberté franchissent les frontières et font échos au Kurdistan » a affirmé de son coté Ahmet Turk, le co-président du le Congrès pour une Société Démocratique (DTK), une plateforme d’associations et mouvements kurdes dont le principal parti BDP, lors d’une soirée à Mardin.

Erdogan s’affole en accusant la Syrie

Face à cette nouvelle stratégie du mouvement kurde, Erdogan s’affole et affirme : « si les infiltrations se poursuivent, nous allons entrer en Syrie », alors que ça n’a aucun rapport avec la frontière syrienne. Il s’agit d’une habitude systématique du régime turc d’accuser les pays étrangers quand il est impuissant face au mouvement kurde. C’est exactement cette mentalité qui a transformé le pays en plus grande prison du monde pour les élus, journalistes, enfants, étudiants, syndicalistes et défenseurs des droits humains kurdes, refusant toute solution pacifique à la question kurde.

La question se pose : « Comment ça se fait qu’un régime aussi faible comme celui d’Assad peut déstabiliser la Turquie qui se prétend d’être la plus grande force de la région ? » et « Cette accusation n’est-elle la preuve d’une faiblesse face aux attaques du PKK survenues loin de la frontière syrienne. » Si Assad avait une telle capacité, il l’utiliserait surement pour sauver son régime. D’ailleurs, la région d’Hakkari a toujours été un fief de l’organisation.

Par contre, on sait aujourd’hui le régime répressif AKP forme et finance des groupes armés syriens et des paramilitaires, tout comme il reçoit lui-même le soutien des pays occidentaux pour réprimer les revendications légitimes du peuple kurde.

En hiver dernier, le gouvernement avait même annoncé que le mouvement kurde a perdu face au régime et ne pourra plus se relever, après quelques opérations militaires profitant de l’inaction de l’organisation. Les affrontements de ces derniers mois montrent à quel point la politique sécuritaire du gouvernement est un échec total. (http://www.actukurde.fr/)

Lire aussi : http://www.actukurde.fr/actualites/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le PKK intensifie ses opérations, Erdogan s’affole
7 août 2012 - 22h43 - Posté par Maxime Azadi

Suite....
Mardi 7 juillet, le PKK frappe à trois reprises les cibles militaires à Semdinli. De nombreux soldats ont été tués, selon des sources locales. Une autre attaque a visé mardi soir un convoi militaire au pied de la montagne de Kato dans la région de Sirnak. Toute la région de Hakkari se transforme en une zone de guerre. Le PKK contrôle une vaste zone à Semdinli depuis 23 juillet et à Cukurca depuis 4 aout. Des dizaines de milliers des soldats n’arrivent pas à pénétrer dans ces zones par voie terrestre. Les bastions de l’organisation s’élargient et les bombardements de l’armée turque s’intensifient sans succès.



Le PKK intensifie ses opérations, Erdogan s’affole
8 août 2012 - 05h42 - Posté par

les kurdes se la syrie de celui que l’on apelle dans les merdias occidentaux le boucher syrien ont beaucoup pus de droits que ceux de turquie ça doit être pour cela qu’erdogan accuse la Syrie de déstabiliser la turquie !!!!!!!!!!!!!





les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite