Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le printemps kurde est inévitable malgré tout !
de : Maxime Azadi
samedi 11 août 2012 - 19h51 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Le mont Goman est situé à 1 km de Semdinli, dans la région de Hakkari. Il est sous contrôle de la guérilla kurde depuis 23 juillet, malgré les bombardements intensifs par l’aviation, l’artillerie et des hélicoptères. « Si un bombardements d’une telle intensité avait visé un pays du Moyen-Orient, il serait déjà tombé » témoigne un journaliste kurde.

L’opinion publique turque et internationale n’est pas informée de ce qui se passe réellement au Kurdistan, en raison de la censure et d’une campagne de désinformation mondiale, ce qui rend difficile à trouver un terrain d’entente pour une solution durable et conduit les spécialistes et géopoliticiens à faire des analyses moins rationnelles sur la région à partir de fausses informations et des accusations véhiculées par des régimes répressifs.

En réalité, une guerre intense se déroule dans la région de Hakkari, voisine de l’Irak et l’Iran, plus précisément voisine du Kurdistan du Sud et Kurdistan Oriental, si les frontières sont ignorées.

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a annoncé avoir changé de tactique, suite à la répression sauvage incessante contre toutes les revendications du peuple kurde et face au refus du gouvernement turc de négocier avec le mouvement pour une solution pacifique et politique. Le mouvement a lancé le 23 juillet ses opérations « révolutionnaires » pour une autonomie démocratique au Kurdistan du Nord, soit sud-est de la Turquie.

L’armée abandonne ses barrages routiers et postes de garde

L’armée turque a du abandonner le 9 aout tous ses barrages routiers sur la route de Semdinli-Yuksekova, dans la région de Hakkari. Deux jours plus tard, le 11 août, l’armée s’est retirée également de toutes les postes de garde et des positions entre Hakkari et Cukurca, ce qui confirme la prise de contrôle de la région par le PKK.

L’armée n’arrive toujours à pénétrer par voie terrestre dans les zones sous contrôle du PKK à Semdinli depuis 23 juillet. L’envoie de renforts ne s’effectue qu’avec des hélicoptères. Le mouvement kurde affirme en outre avoir pris le contrôle de plusieurs zones à Cukurca, toujours dans la région de Hakkari, depuis 4 aout. Les attaques de la guérilla kurde s’intensifient également dans la région de Sirnak.

L’offensive de Semdinli n’est qu’un début !

« Opération révolutionnaire de la guérilla à Semdinli n’est qu’un début », affirmé à l’agence de presse kurde Firat un dirigeant du PKK, Duran Kalkan, soulignant qu’il s’agit d’un avertissement. « Les guérilleros kurdes ont pris le contrôle de nombreuses zones et ont encerclé plusieurs postes militaires » a-t-il ajouté, affirmant que le but de ces opérations est d’imposer l’autonomie démocratique comme une solution.

« Nous avons voulu que le problème soit résolu par la voie du dialogue, sans affrontement. Mais dix-mille personnes ont été enfermées sous l’accusation de ‘terrorisme’. Nos avertissements ne sont pas pris en considération » par les autorités qui faisaient croire que la force du PKK est épuisée, a-t-il dit.

Le gouvernement Erdogan perd toute crédibilité

L’organisation fait face à la deuxième armée de l’Otan depuis 30 ans. Le gouvernement actuel comme ses prédécesseurs prône toujours l’écrasement le mouvement armé et réprime toute revendication du peuple kurde sous prétexte de lutter contre le « terrorisme ». Face au peuple kurde insoumis, Ankara préfère accuser le régime Assad d’armer les kurdes, alors que l’armement de l’Armée libre syrienne et des paramilitaires par le gouvernement turc n’est plus un secret. Le 8 aout, un député du parti de l’opposition CHP (kemaliste) a même affirmé que des armes sont transportées dans des ambulances pour des insurges syriens depuis Hatay.

Le gouvernement turc a perdu toute sa crédibilité et légitimité aux yeux des kurdes, même si les pays occidentaux comptent toujours sur ce régime dépassé comme celui d’Assad en Syrie. Basé sur une race unique, langue unique et drapeau unique, l’État turc nage toujours dans ses rêves néo-ottomans.

Semdinli sous une pluie de bombes

Au-delà des accusations du régime turc qui prouve que rien n’est changé au niveau des mentalités depuis la création de la République, la situation montre une autre réalité sur le front, même si cachée par les autorités et les médias nationaux et internationaux. Sous une pluie de bombes, la guérilla kurde n’abandonne pas ses positions à Semdinli et à Cukurca. Selon des sources locales et kurdes, des dizaines de soldats ont été tués dans des combats et des embuscades. Mais le vrai bilan de cet affrontement est toujours un tabou en Turquie.

Alors que les yeux du monde entier sont rivés sur la Syrie, l’armée turque bombarde intensivement les zones sous contrôle du PKK à l’intérieur de la frontière et le nord d’Irak. A 1km de la ville de Semdinli, le mont Goman est sous les bombardements de l’aviation et de l’artillerie, mais aussi par des hélicoptères.

« Je parie que si un bombardements d’une telle intensité avait visé un pays du Moyen-Orient, il serait déjà tombé. Le nombre de bombes larguées sur Goman n’est pas moins que celles larguées sur la Libye, mais ce mont est toujours sous contrôle de la guérilla » dit un journaliste un journaliste.

La préfecture de Hakkari a annoncé le 6 aout avoir interdit l’accès des civiles dans sept zones pendant deux mois, ce qui renforce les inquiétudes des villageois au sujet d’une éventuelle utilisation des armes chimique par l’armée contre la guérilla. Ce n’est pas une nouvelle pratique pour l’armée turque. Près de 500 combattants du PKK ont été tués par des armées chimiques dans plus de quarante opérations menées entre 1994 et 2012, selon les organisations de défense des droits de l’humain. En outre, environs 3248 corps humains se trouvent actuellement dans 253 fosses communes dans la région kurde, selon l’IHD, une association des droits de l’homme.

Une confédération syrienne ?

La Turquie ne peut plus s’échapper des changements et les kurdes sont déterminés à prendre leur véritable place au Moyen-Orient, après une longue préparation sur l’autonomie dans le cadre d’un projet de confédéralisme démocratique et écologique moyen-orientale, élaboré par le mouvement kurde.

Le Moyen-Orient est en phase de recomposition, les frontières artificielles créées depuis la Première Guerre Mondiale sur la négation du peuple kurde et des minorités historiques de la région ne tiennent plus.

Le Kurdistan irakien est déjà une région autonome, tandis que les kurdes syriens ont pris le contrôle de leur région à partir du 19 juillet pour construire l’avenir, soit une autonomie démocratique. Des conseils du peuple avaient déjà été créés dans toutes les villes kurdes, mais aussi à Alep où vivent quelque 600 mille kurdes, après la révolte lancée mi-mars 2011. Le processus de l’autonomie est accéléré : les nomes des villes arabisées depuis 40 ans ont été changés, des écoles kurdes ont été multipliées, les enseignants travaillent déjà sur un système éducatif kurde, les Unités de défense populaires (YPG), des forces armées composées de femmes et hommes, ont été créés et les partis kurdes ont unis leurs forces sous la bannière du Conseil suprême kurde. Le principal parti kurde syrien PYD propose une confédération démocratique syrienne reconnaissant les droits du peuple kurde en tant que nation dans la future constitution et l’autonomie de la région kurde.

Autonomie kurde en Turquie

Parallèlement, les kurdes de Turquie accélèrent aussi le processus de l’autonomie démocratique, déclarée 14 juillet 2011 par le Congrès pour une Société Démocratique (DTK), une plateforme d’associations et mouvements kurdes dont le principal parti BDP. Malgré une répression féroce quotidienne qui a transformé le pays en une prison a ciel ouvert, le parti légal kurde et le PKK, mouvement armée et populaire, s’imposent plus que jamais.

La revendication minimale du peuple kurde est aujourd’hui une autonomie démocratique dans les trois autres parties du Kurdistan, soit en Iran, en Turquie et en Syrie. Le dernier offensif du PKK s’inscrit également dans ce cadre, tandis que le parti légal BPD espère multiplier par deux le résultat obtenu en 2009, lors des élections municipales prévues en 2010, malgré l’emprisonnement de 35 maires kurdes sur 98 et de milliers de membre actifs dont six députés. http://www.actukurde.fr/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le printemps kurde est inévitable malgré tout !
11 août 2012 - 22h16 - Posté par Gros chien méchant

Mdr
Et vous allez faire la guerre avec quoi ?
Des discours des leyla zana et des bombes
Artisanals ?
Un missile SOM guide au lazer sur erbil et c est fini



Le printemps kurde est inévitable malgré tout !
11 août 2012 - 23h54 - Posté par zap

Vive le Kurdistan et vive maxime azadi



Le printemps kurde est inévitable malgré tout !
16 août 2012 - 22h30 - Posté par justice

pourquoi pour C hypre la T urquie voudrait imposer un état indépendant pour le nord de ce pays ou vivent cent quatre vingt mille (turcs cypriotes) alors qu’elle
refuse l’indépendance de plus de 15 millions de kurdes qui vivent en Turquie ?



Le printemps kurde est inévitable malgré tout !
17 août 2012 - 17h12 - Posté par

réféchit un peu, à chypre les 180 000 c.turcs sont localisé à un lieu précis tandis que les environs 11 millions de turcs d’origine kurde sur une population de 74 millions habitent sur tout le territoire....avec certe une densité plus importante à l’est du pays. pour en revenir au printemps kurdes notre ami maxime en rêve et n’hésite pas à travestir la réalité et prendre ses désirs pour des réalités.il faut une grosse dose de malhonneté intélectuel pour comparé la turquie (surtout depuis 10 ans) avec la tunisie,l’egypte,la lybie et la syrie. je pense que dans tous ces pays arabes les populations seraient bien plus heureux d’avoir les droits ,liberté et devoir des turcs d’origine kurde , n’en déplaise à max.





Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. Pierre Dac
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite