Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Charte des Principes du Forum Social Mondial
de : test fse 1
dimanche 27 avril 2003 - 19h36 - Signaler aux modérateurs

8/6/2002

Charte des Principes du Forum Social Mondial

Le comité des instances brésiliennes qui a conçu et organisé le premier Forum Social Mondial, qui s ?est tenu à Porto Alegre du 25 au 30 janvier 2001, après avoir évalué les résultats de ce Forum et les attentes qu ?il a suscitées, a jugé nécessaire et légitime d ?instaurer une Charte des Principes visant à orienter la poursuite de cette initiative. Les Principes contenus dans la Charte, qui devra être respectée par tous ceux qui souhaitent participer à ce processus et organiser de nouvelles éditions du Forum Social Mondial, consolident les décisions qui ont présidé à la réalisation du Forum de Porto Alegre et fait son succès, et amplifient sa portée, en fixant les orientations qui découlent de la logique de ces décisions.

1. Le Forum Social Mondial est un espace de rencontre ouvert visant à approfondir la réflexion, le débat d ?idées démocratique, la formulation de propositions, l ?échange en toute liberté d ?expériences, et l ?articulation en vue d ?actions efficaces, d ?instances et de mouvements de la société civile qui s ?opposent au néolibéralisme et à la domination du monde par le capital et toute forme d ?impérialisme, et qui s ?emploient à bâtir une société planétaire axée sur l ?être humain.

2. Le Forum Social Mondial de Porto Alegre a été une manifestation située dans le temps et l ?espace. Désormais, avec la certitude proclamée à Porto Alegre qu ? "un autre monde est possible", il devient un processus permanent de recherche et d ?élaboration d ?alternatives, qui ne se réduit pas aux manifestations sur lesquelles il s ?appuie.

3. Le Forum Social Mondial est un processus à caractère mondial. Toutes les rencontres qui feront partie de ce processus ont une dimension internationale.

4. Les alternatives proposées au Forum Social Mondial s ?opposent à un processus de mondialisation capitaliste commandé par les grands entreprises multinationales et les gouvernements et institutions internationales au service de leurs intérêts. Elles visent à faire prévaloir, comme nouvelle étape de l ?histoire du monde, une mondialisation solidaire qui respecte les droits universels de l ?homme, ceux de tous les citoyens et citoyennes de toutes les nations, et l ?environnement, étape soutenue par des systèmes et institutions internationaux démocratiques au service de la justice sociale, de légalité et de la souveraineté des peuples.

5. Le Forum Social Mondial ne réunit et n ?articule que les instances et mouvements de la société civile de tous les pays du monde, mais il ne prétend pas être une instance représentative de la société civile mondiale.

6. Les rencontres du Forum Social Mondial n ?ont pas un caractère délibératif en tant que Forum Social Mondial. Personne ne sera donc autorisé à exprimer au nom du Forum, dans quelque édition que ce soit, des prises de position prétendant être celles de tous les participants. Les participants ne doivent pas être appelés à prendre des décisions, par vote ou acclamation, en tant que rassemblement de ceux qui participent au Forum, sur des déclarations ou propositions d ?action qui les engagent tous ou leur majorité et qui se voudraient être celles du Forum en tant que Forum. Il ne constitue donc pas d ?instance de pouvoir que peuvent se disputer ceux qui participent à ces rencontres, ni ne prétend constituer l ?unique alternative d ?articulation et d ?action des instances et mouvements qui en font partie.

7. Les instances - ou ensembles d ?instances - qui prennent part aux rencontres du Forum doivent donc être assurés de pouvoir délibérer en toute liberté durant celles-ci sur des déclarations et des actions quelles ont décidé de mener, seules ou en coordination avec d ?autres participants. Le Forum Social Mondial s ?engage à diffuser largement ces décisions par les moyens étant à sa portée, sans imposer d ?orientations, de hiérarchies, de censures et de restrictions, mais en tant que délibérations des instances - ou ensembles d ?instances - qui les auront assumées.

8. Le Forum Social Mondial est un espace pluriel et diversifié, non confessionnel, non gouvernemental et non partisan, qui articule de façon décentralisée, en réseau, des instances et mouvements engagés dans des actions concrètes, au niveau local ou international, visant à bâtir un autre monde.

9. Le Forum Social Mondial sera toujours un espace ouvert au pluralisme et à la diversité des engagements et actions d ?instances et de mouvements qui décident d ?y prendre part, comme à la pluralité des sexes, ethnies, cultures, générations et capacités physiques, dans la mesure où ils respectent la Charte des Principes. Ne pourront participer au Forum en tant que tels les représentations de partis, ni les organisations militaires. Pourront être invités à y participer, à titre personnel, les gouvernants et parlementaires qui assument les engagements de la présente Charte.

10. Le Forum Social Mondial s ?oppose à toute vision totalitaire et réductrice de l ?économie, du développement et de l ?histoire, et à l ?usage de la violence comme moyen de contrôle social par l ?État. Il y oppose le respect des Droits de l ?homme, la véritable pratique démocratique, participative, par des relations égalitaires, solidaires et pacifiques entre les personnes, les races, les sexes et les peuples, condamnant toutes les formes de domination comme l ?assujettissement d ?un être humain par un autre.

11. Le Forum Social Mondial, en tant qu ?espace de débats, est un mouvement d ?idées qui stimule la réflexion, et la diffusion transparente des fruits de cette réflexion, sur les mécanismes et instruments de la domination du capital, sur les moyens et actions de résistance et la façon de dépasser cette domination, sur les alternatives proposées pour résoudre les problèmes d ?exclusion et d ?inégalité sociale que le processus de mondialisation capitaliste, avec ses composantes racistes, sexistes et destructrices de l ?environnement est en train de créer, au niveau international et dans chacun des pays.

12. Le Forum Social Mondial, comme espace d ?échange d ?expériences, stimule la connaissance et la reconnaissance mutuelles des instances et mouvements qui y participent, en valorisant leurs échanges, en particulier ce que la société est en train de bâtir pour axer l ?activité économique et l ?action politique en vue dune prise en compte des besoins de l ?être humain et dans le respect de la nature, aujourd ?hui et pour les futures générations.

13. Le Forum Social Mondial, en tant qu ?espace d ?articulation, cherche à fortifier et à créer de nouvelles articulations nationales et internationales entre les instances et mouvements de la société civile qui augmentent, tant dans la sphère de la vie publique que de la vie privée, la capacité de résistance sociale non violente au processus de déshumanisation que le monde est en train de vivre et à la violence utilisée par l ?État, et renforcent les initiatives d ?humanisation en cours, par l ?action de ces mouvements et instances.

14. Le Forum Social Mondial est un processus qui stimule les instances et mouvements qui y participent à situer, à niveau local ou national, leurs actions, comme les questions de citoyenneté planétaire, en cherchant à prendre une part active dans les instances internationales, introduisant dans l ?agenda mondial les pratiques transformatrices qu ?ils expérimentent dans la construction d ?un monde nouveau. Approuvée et signée a Sao Paulo, le 9 avril 2001, par les instances qui constituent le Comité d`Organisation du Forum Social Mondial, approuvée avec des modifications par le Conseil International du Forum Social Mondial le 10 juin 2001. /6/2002

Méthodologie du FSM 2003

Suite à la décision prise lors de la dernière réunion du CI fin avril à Barcelone, le groupe de travail Méthodologie créé à cette occasion-là a ébauché un programme, qui devra comprendre les activités suivantes :

 ? Cinq axes thématiques
 ? Conférences
 ? Panels
 ? Témoignages
 ? Séminaires
 ? Ateliers
 ? Tables de dialogue et de controverse
 ? Espaces de débats sur les forums sociaux régionaux, thématiques, et locaux

Il revient aux organisations membres du CI de désigner les acteurs qui composeront toutes les activités, à l ?exception des ateliers, qui seront impulsés par les délégués présents au Forum.

Axes thématiques

Chaque axe sera le catalyseur des questions, des propositions et des stratégies mises en ?uvre par les organisations qui participent au processus F.S.M. Le rôle du F.S.M. sera donc de les mettre en évidence et, dans la mesure du possible, de faire en sorte que les différents acteurs de la société civile leur confèrent une dimension planétaire dans la lutte contre la mondialisation néo-libérale. Le F.S.M. 2003 travaillera cinq axes thématiques :

 ? Développement démocratique et durable
 ? Principes et valeurs, droits de l ?homme, diversité et égalité
 ? Médias, culture et contre-hégémonie
 ? Pouvoir politique, société civile et démocratie
 ? Ordre mondial démocratique, combat contre la militarisation et promotion de la paix

Le groupe de travail, composé de membres du CI, précisera les questions relevant des axes thématiques et des propositions de sous-thèmes ? couverts dans les panels ? et les soumettra à la prochaine réunion du CI à Florence.

Conférences

La fonction des conférences sera de socialiser les vues et les analyses auprès du public présent au Forum. Elles consolideront un large mouvement d ?opinion qui croit à au besoin, à la possibilité et à l ?urgence de construire d ?« autres mondes » en réponse aux menaces et contraintes de la mondialisation économique et financière du néolibéralisme. Chaque axe thématique devra inclure au moins une conférence.

Panels

Structurés par axe thématique, les panels sont le cadre des actions et le volet public par excellence du F.S.M. forum de la société civile mondiale. Ce sera l ?explicitation des grandes questions, propositions et stratégies dans leur pluralité de visions et d ?insertions, dans leur action pour la transformation de la mondialisation néo-libérale et pour la construction d ?« autres mondes possibles ».

Témoignages

Les témoignages sont des dépositions faites par des personnalités ? ou des groupes de personnes actives dans un même domaine ? dont les exemplaires trajectoires de vie et d ?action en faveur de la liberté et de la dignité de l ?être humain confirment qu ?un autre monde est possible. Ils contribuent à valoriser le patrimoine politique et culturel des associations, des organisations et des mouvements qui ?uvrent à la construction du F.S.M. 

Tables de dialogue et de controverse

Ce seront des espaces spécifiques, dans le cadre du F.S.M., où les délégués confronteront leurs vues et leurs propositions avec des représentants de partis politiques, de gouvernements et d ?organisations de l ?ONU. Le choix doit se porter sur des questions brûlantes par le biais desquelles le dialogue et la controverse, sur des bases préalablement convenues, aideront à expliciter les propositions et les stratégies de la société civile mondiale.

Séminaires

Espaces de réflexion collective, les séminaires font l ?« état des lieux » de la question et envisagement les prolongements possibles d ?une thématique couverte par les sous-thèmes de chaque axe. Ils doivent servir, par ailleurs, à établir et approfondir le diagnostic de ces questions tout en discutant des propositions et des stratégies concernant cette thématique. C ?est donc une étape essentielle d ?un processus d ?élaboration qui réunit des organisations, des mouvements et des réseaux autour de thèmes communs dans le but de fortifier le bloc de sujets porteurs des proposition et des actions.

Ateliers

Les ateliers sont des activités impulsées par les associations, les mouvements et les organisations qui inscrivent des délégués au F.S.M. 2003. Ils sont pour ainsi dire l ?usine du Forum, une sorte de laboratoire civil mondial destiné à permettre la rencontre, l ?échange d ?expériences, l ?articulation, la planification et la définition de stratégies de groupes, de coalitions, de réseaux, de mouvements, d ?organisations autour de leurs actions, actuelles et à venir.

Foruns Sociales par le Monde

Dans un cadre monté à cette seule fin, seront organisées des activités permanentes et seront prévus des locaux où pourront s ?exprimer les divers forums sociaux qui auront précédé celui de Porto Alegre (Forum thématique Argentine, forums régionaux européens, forums asiatique et panamazonien, et autres, nationaux et locaux). Une sorte d ?agora permanente, du début à la fin du F.S.M. 2003, lieu d ?exposition, de rencontre et de débat dont le programme spécifique sera établi de concert avec celles et ceux qui auront donné le jour aux différents forums. Une agora qui donnera sa visibilité au processus de mondialisation du F.S.M. dans le respect de l ?autonomie, des caractéristiques et de la dynamique propre à chaque Forum réalisé.

8/6/2002
Comités de Mobilisation internacionaux
 ? Comité Argentine - Buenos Aires
Buenos Aires
Site : http://www.clacso.org
E-mail : emilio@clacso.edu.ar e clara@clacso.org.edu.ar
Téléphone : 54 11 4811-6588/4814-2301
Contact : Emilio Taddei et Clara Algranati
Organisateur : Clacso
* Fórum Social Thematique Argentine - 22 au 25 août, 2002

 ? Comité Argentine - Santa Fé
Santa Fé
E-mail : vaschettoj@gigared.com ; fsmsantafe@elistas.net
Téléphone : 54 342 6132464/4524926/4564737
Contact : Judith Vaschetto CEPPAR
Organisateur : CEPPAR

 ? Comité Bangladesh
Dhaka
E-mail : baflf@bdcom.com
Contact : Nurul Anowar
Organisateur : Bangladesh Agricultural Farm Labour Federation, Bangladesh Sramajibi Kendra ( B. Working Peoples Center), Bangladesh Sramajibi Women (B. Working Women), Bangladesh Bhnmihin Samitee (B. Landless Association), Village Development Society, Manab Kallyan Songsta (Human welfare organization), Nagarik Udhak Kendra (Citizen initiative Center), United Labour Forum Center for the Working People, Jatio Garments Darjee Sramik Karmachari federation(National Garments and Tailoring Workers employees Federation), Samajik Unnayan Sangstha(Social Development Organisation), Bangladesh Labour Research Foundation, Village Initiative for empowerment of Women, Palli Badhu, Community Developmen Sangstha

 ? Comité Cameroun
Douala
E-mail : nguesse@hotmail.com ; cicreq@ht.st
Téléphone : 237 769 79 28
Contact : Guy Antoine Dze Nguesse - CICREQ
Organisateur : CICREQ

 ? Comité Chili
E-mail : proforosocial@hotmail.com
Site : www.proforosocial.xoasis.com
Organisateur : Colegio de Profesores Región Metropolitana, Movimiento Unificado de Minorías Sexuales, Asociación Internacional de lesbianas y Gays América latina y El caribe Agrupación Nacional de Mujeres Rurales e Indígenas ANAMURI, Comité Democrático Palestino (Unión General de Estudiantes Palestinos UGEP), Izquierda Socialista, Confederación Nacional de Trabajadores de la Salud, CONFENATS *7décembre - II Assembléia Popular Nacional Pro-Forum Social Mundial Porto Alegre 2003. Lisez la convocation (espagnol)

 ? Comité Colombie
Bogotá
Site : www.geocities.com/forumcolom...
E-mail : forumcolombia2002@yahoo.com
Téléphone : 2178993
Organisateurs : Siempreviva ; Attac Colombia, Madre Tierra ; Fundación América Latina ; Dialogo Mujer ; Desde Abajo ; Multiarte ; Orientacion Ecologica ; Censat Agua Viva ; Movimiento por el Software Libre ; Teatro La Candelaria ; Corporacion Colombia Rural. *Forum Social Colombie (Bogota), 22 au 23 novembre, 2002

 ? Comité Congo
Kinshasa
E-mail : kasenak@hotmail.com
Téléphone : (00243) 9933765, (00243) 8938235
Contact : Namwisi Kasemvula
Organisateur : COACOM - Colletif des ONG et Association Congolaises

Comité Equateur - Quito
E-mail : secretaria@fsmecuador.org
Téléphone : (593 2) 505074
Contact : Osvaldo Leon
Organisateur : Alai
* Forum Social des Amériques - octobre/2003 (a confirmer). E-mail : fsmcontinental@fsmecuador.org

 ? Comité Espagne - Albacete
Albacete
E-mail : jahijo2@airtel.net
Contact : Juan José Javega
Organisateurs : Partido Izquierda Unida, Asamblea de Cooperación por la Paz, Comité de África Negra, Attac-Albacete e trabalhadoras e trabalhadores independentes.

 ? Comité Espagne - Madrid
Madrid
E-mail : anaetchenique@hotmail.com
Téléphone : 655 537 461/ 967 61 08 28/ 627 60 90 69
Contact : Ana Etchenique
Organisateurs : ATTAC Madrid, Asamblea de Cooperación por la Paz

 ? Comité Estats-Unis
Los Angeles
E-mail : actionseed@hotmail.com
Contact : Stanley Call
Site : www.geocities.com/actionseed

 ? Comité Finlande

Helsink
E-mail : wsf@kaapeli.fi
Téléphone : 358-2-2310321/Anastasia, Laitila-358-9-77031/Jarkko Eloranta
Contact : Anastásia Laitila, Jarkko Eloranta
Organisateur : SASK, Friends of the Earth, Attac

 ? Comité Guatemala
Guatemala
E-mail : drcong@intelnet.net.gt
Téléphone : 502 432 0966/502 431 0261
Contact : Byron Garoz
Organisateur : CONGCOOP
 ? Comité Italie - Roma
Roma
E-mail : bolini@arci.it
Contact : Raffaella Bolini
Organisateur : ARCI

 ? Comité Italie - Milan
Milan
E-mail : fma@puntorosso.it Contact : Jose Luis Del Roio
Organisateur : Forum Mondiale Delle Alternative

 ? Comité Mexique
Mexique D. E-mail : cilas@laneta.apc.org
Téléphone : 53 55 11 77
Contact : Hector de la Cueva
Organisateur : Aliança Social Continental

 ? Comité Nigeria
Lagos E-mail : ooshota@hotmail.com
Téléphone : 234 - 802 3217368
Contact : Oluwole D. Oshota
Organisateur : Metarch Centre for Sustainable Development

 ? Comité Paraguay
Assunção E-mail : proforumsocial@hotmail.com
Téléphone : (595) 21- 292.721
Contact : Letícia Marinon
Organisateur : Sindicato de Trabajadores Sociales, Equipo Preparatorio FSP

Comité Pérou - Lima
E-mail : anc@amauta.rcp.net.pe, solidar@ceas.org.pe
Contact : Rómulo Torres Seoane
Organisateur : Acción Internacional - CONADES

 ? Comité Portugal
Lisboa E-mail : portugal@attac.org
Téléphone : (351) 91 9476156
Contact : Joao Luis Lisboa, Nuno Ramos de Almeida e Nelson Dias
Organisateur : Attac
* Forum Social Portugal - mai/juin 2003

 ? Comité Vénézuela
Caracas E-mail : efip@reacciun.ve
Téléphone : 58 212 4613197, 58 212 8600886, 58 416 8026718
Contact : Julio Fermín
Organisateur : EFIP
20/12/2002
Inscription des ateliers
Les ateliers sont l ?un des points d ?orgue du Forum social mondial, car ils sont plus directement liés aux débats et aux expériences de chaque organisation présente et ils impliquent un public plus nombreux. Certains critères généraux ont été établis afin d ?assurer la plus grande diversité sociale, politique et culturelle possible. L ?objectif en est de faciliter un processus d ?articulation avant la réalisation même du Forum social mondial et de permettre une plus grande organicité du programme des ateliers. Toute organisation souhaitant inscrire un atelier doit nécessairement s ?inscrire comme déléguée.

Les ateliers étant assurément un moment privilégié d ?échange dexpériences, de mise en commun de problèmes et de solutions, et avant tout, de recherche de solutions, la grille des ateliers et leurs propositions seront présentées sur le site du Forum, de façon à permettre à leurs responsables de se mettre en contact dès la mi-octobre.

Les ateliers peuvent et doivent avancer des propositions, à l ?image des conférences. Ils peuvent également aborder le même sujet qu ?une conférence. Mais le plus important est que leur dynamique s ?appuie sur la rencontre, sur l ?échange d ?expériences, su l ?articulation d ?actions, sur l ?évaluation et sur la planification stratégique de la part des propres participants.

Les organisateurs des ateliers en assumeront les frais : déplacement des conférenciers, photocopies, location de matériel (projecteurs, datashow, microphones, etc.). Les inscriptions des ateliers seront analysées afin d ?en calculer le nombre et d ?évaluer les moyens logistiques. Les propositions d ?ateliers seront reçues jusqu ?au 06 décembre 2002. Les ateliers ne seront confirmés qu ?après le versement des droits d ?inscription, la date butoir étant le 26 décembre 2002.

COMMENT PROPOSER UN ATELIER
Après avoir effectué votre préinscription, cliquez sur Ateliers pour proposer votre atelier. Si vous ne savez pas encore quel atelier proposer, vous pourrez renvoyer votre formulaire avec votre code d ?inscription et votre mot de passe. Attention  : vous avez jusqu ?au 06 décembre 2002 pour proposer votre atelier.

Le formulaire d ?inscription doit impérativement porter :
. le nom de l ?atelier
. l ?axe concerné par l ?atelier
.l ?impulseur

. la personne à contacter (courriel, téléphone, télécopie, adresse)
. le résumé de l ?atelier
. les invités prévus (ainsi que le nombre de participants/auditeurs)
. les documents et analyses existants à même de contribuer au bon déroulement de l ?atelier
. la possibilité ou non d ?une articulation avec d ?autres ateliers du F.S.M.
. si l ?atelier sera ouvert au public ou non

En novembre et décembre 2002, une commission ad hoc prendra contact avec les impulseurs des divers ateliers. S ?il y a lieu, la commission leur proposera soit de fondre les propositions, soit de les élargir, ou encore leur transformation en séminaire.

La liste définitive des ateliers sera incorporée au programme du F.S.M. selon la grille thématique générale.

. Cliquez ici pour retourner à la fiche d ?inscription
. Cliquez ici pour retourner à la page d ?accueil des inscriptions.
Questions les plus fréquentes
Qu ?est-ce que le Forum social mondial ?
Le Forum social mondial est un espace de débat démocratique d ?idées, d ?approfondissement de la réflexion, de formulation de propositions, d ?échange d ?expériences et d ?articulation de mouvements sociaux, de réseaux, d ?ONG et autres organisations de la société civile qui s ?opposent au néo-libéralisme et à la domination du monde par le capital et par toute forme d ?impérialisme. A la première rencontre mondiale de 2001 a succédé un processus mondial de recherche et de construction d ?alternatives aux politiques néo-libérales. Cette définition est inscrite dans la Charte des Principes du FSM. Le Forum social mondial se caractérise également par sa pluralité et par sa diversité. Il n ?est ni confessionnel, ni gouvernemental, ni partisan. Il se propose de faciliter l ?articulation, décentralisée et en réseau, d ?associations et de mouvements engagés, tant au niveau local qu ?international, dans des actions concrètes de construction d ?un autre monde, sans prétendre pour autant incarner une instance représentative de la société civile mondiale. Le Forum social mondiale n ?est ni une association, ni une organisation.

Comment a commencé l ?organisation du FSM ?
Cliquez ici et découvrez comment le F.S.M. est né.

Qui organise le FSM ?
Huit organisations composent le secrétariat du F.S.M. (ancien Comité d ?organisation), qui assure la coordination du processus de construction et d ?internationalisation du Forum. Ce secrétariat est formé par les associations qui ont organisé le premier F.S.M. ABONG - Association brésilienne d ?organisations non gouvernementales ; ATTAC - Action pour la taxation des transactions pour l ?aide aux citoyens ; CBJP - Commission brésilienne Justice et Paix, de la CNBB ; CIVES - Association brésilienne des hommes d ?affaires pour la citoyenneté ; CUT - Centrale unique des travailleurs ; IBASE - Institut brésilien d ?analyses socio-économiques ; CJG - Centre de justice mondiale ; MST - Mouvement des travailleurs agricoles sans terre et Réseau social de justice et des droits de l ?homme. L ?opérationnalisation des activités du F.S.M. est assurée par le Secrétariat Exécutif du FSM, dont le siège est à Sao Paulo (Brésil). Les questions politiques d ?ordre général et la discussion sur l ?évolution du F.S.M. et sur les méthodologies des manifestations annuelles se font dans le cadre du Conseil International ? CI.

Quelles sont les activités du F.S.M. ?
Chaque année, le F.S.M. organise une grande rencontre mondiale qui tournera entre le Brésil et tout autre pays offrant les conditions nécessaires (structurelles et politiques) et aura toujours lieu aux mêmes dates que le Forum économique mondial, dit Forum de Davos. Par ailleurs, il impulse des Forums Sociaux Régionaux et Thématiques de caractère international dans lesquels sont discutées et débattues en profondeur des questions spécifiques d ?ordre régional que le Conseil international considère prioritaires.

Qui participe aux manifestations du FSM ?
Peuvent s ?inscrire, participer comme délégués et impulser des activités dans les rencontres mondiales annuelles du F.S.M. les organisations, les mouvements et associations de la société civile ayant souscrit à la Charte du F.S.M. Les activistes ou intéressés n ?appartenant à aucune organisation peuvent participer en tant qu ?auditeurs libres ou comme volontaires aux activités ouvertes.

Qui ne participe pas au FSM ?
Le F.S.M. est un espace de rencontre d ?organisations, de réseaux, et de mouvements de la société civile. Ne peuvent donc y prendre part, en tant que délégués, ni associations, ni individus rattachés à des gouvernements ou à des partis politiques. Pour autant, les gouvernements qui accueillent les manifestations du F.S.M. peuvent participer à leur organisation. Tout gouvernant et parlementaire ayant souscrit à la Charte du F.S.M. peut être invité à participer à titre personnel.
Le F.S.M. propose la construction d ?un autre monde sans recourir à la violence et, de ce fait, n ?autorise pas la participation d ?organisations armées et militaires.

Le F.S.M. organise-t-il des campagnes ou des actions ?
Il n ?appartient pas au F.S.M d ?impulser des campagnes ou des actions, ni d ?émettre des déclarations ou documents finaux dans ses manifestations. Le F.S.M. est un espace dans le cadre duquel des organisations, des mouvements et des associations de la société civile se rencontrent pour y débattre des idées et des propositions, sans quelque caractère délibératif que ce soit. Aussi le F.S.M. n ?est-il pas, et ne saurait être, une instance de pouvoir que se disputeraient les participants. Nul n ?est autorisé à exprimer, au nom du Forum, des positions censées être l ?expression de tous les participants. Mais le F.S.M. offre à tous les participants l ?occasion et la possibilité de s ?articuler et de proposer des actions concrètes ou de rédiger des documents représentant leurs positions.

8/6/2002
Qui sont les bénévoles du F.S.M. ?
La participation des bénévoles a été fondamentale pour le succès des éditions 2001 et 2002 du Forum social mondial.

Les bénévoles du Forum social mondial sont des militants ou des adhérents d ?organisations de la société civile ? ONG, mouvements sociaux, syndicats, mouvements ?cuméniques ? du monde entier. Ils comprennent l ?importance de l ?engagement dans la construction d ?un espace consacré au débat démocratique, à l ?approfondissement de la réflexion, à la formulation de propositions, à l ?échange d ?expériences et à l ?articulation d ?actions efficaces « en opposition au néo-libéralisme et à la domination du monde par le capital et par toute forme d ?impérialisme » (voir la Charte des Principes).

Les activités exercées par les bénévoles du F.S.M. 2003 comprendront le soutien lors de l ?accréditation des participants, la réception aux divers guichets de renseignements distribués dans la ville, l ?appui à l ?équipe de la communication et aux activités associées au site, la traduction, l ?appui aux ateliers et la prise en charge des participants ayant des besoins spéciaux.

Le bénévolat implique un engagement à la fois sérieux et gratifiant dans la mesure où il impulse les échanges d ?expériences entre des personnes qui partagent les mêmes valeurs, sans oublier le renforcement des liens de militantisme qui unissent les bénévoles.

Les préinscriptions seront ouvertes en décembre et se feront par le biais d ?un formulaire fourni sur notre site Nous entrerons en contact avec vous après votre préinscription.



Imprimer cet article





Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
1 commentaire
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
4 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite