Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Tract distribué par le CAI à Lannemezan le 24 octobre 2014 pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.
de : Comité Anti impérialiste
lundi 27 octobre 2014 - 00h12 - Signaler aux modérateurs

Tract distribué à Toulouse le 23 Octobre et à Lannemezan le 24 octobre 2014 pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.

JPEG - 1 Mo

Camarades, nous tenons en premier lieu à saluer les organisateurs de ce meeting. Nous saluons aussi les camarades intervenants qui se consacrent à la cause des prisonniers palestiniens.

Le Comité Anti-Impérialiste et Coup pour Coup 31 luttons depuis longtemps pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Cette réunion qui a lieu la veille de la manifestation à Lannemezan nous permet de revendiquer une fois de plus la libération d’Abdallah en prison en France depuis maintenant 30 ans. 30 ans, soit depuis 1984 que notre camarade Georges Abdallah est en prison. 30 ans que l’Etat capitaliste français veut le faire taire. 30 ans que la France impérialiste veut l’obliger à se renier, à abandonner son combat anti sioniste et son idéal communiste. 30 ans qu’Abdallah revendique le droit des peuples colonisés à lutter contre leurs oppresseurs, les armes à la main si nécessaire.

Nul doute que Georges est un prisonnier politique. Il est le premier à inaugurer la cour spéciale anti-terroriste qui le condamnera à perpétuité. Il a eu à affronter lors de son procès les Etats-Unis qui se sont constitués partie civile. Nul ne peut encore affirmer que son maintien en prison réponde à des raisons judiciaires. En novembre 2012, le tribunal d’application des peines de Paris a émis un avis favorable à la libération de Georges Abdallah. Ce même avis stipulant que la libération était subordonnée à un arrêté d’expulsion ordonné par le ministère de l’intérieur. Ministre qui à l’époque était Manuel Valls et qui n’a jamais répondu à cette demande. On peut se demander pourquoi ce ministère si prompt à expulser les étrangers refuse dans ce cas ? La réponse nous est donnée par les services de renseignement qui affirment que la libération de Georges Ibrahim Abdallah le transformerait en « héros » au Liban et cela s’opposerait aux « intérêts français » dans ce pays.

Georges Abdallah est bien un prisonnier politique. Un prisonnier de la guerre de libération nationale que mène le peuple palestinien contre le sionisme. Sionisme qui reste au pouvoir uniquement du fait du soutien de l’impérialisme, en premier lieu de l’impérialisme américain, mais aussi de l’impérialisme français qui intervient aux quatre coins du monde et qui se voit aujourd’hui en « soutien éternel » à l’entité sioniste. Il est vrai que Georges Abdallah est un héros de cette lutte. Héros au Liban et en Palestine mais aussi ici en France pour tous les combattants du combat anti impérialiste et attachés à la révolution socialiste. Son engagement politique et idéologique explique son maintien en prison dans les geôles de l’Etat français. Il explique aussi pourquoi ici en France, Georges Abdallah a reçu si peu de soutien des forces politiques institutionnelles.

En 2005, lors de la création du Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA) à Paris nos militants étaient présents. Dès les premières initiatives publiques nous avons compris que le combat pour la libération de notre camarade aurait peu de soutien des organisations politiques, syndicales y compris de la part du mouvement de soutien à la Palestine en France. En dehors de quelques exceptions notables ce fut le cas. Pourquoi ? En tant qu’anti-impérialistes et communistes nous avons l’obligation de dire la vérité. En France l’ensemble des chapelles de la gauche et de l’extrême gauche institutionnelle ne cesse de proclamer leur solidarité avec la lutte du peuple palestinien. Mais de quelle solidarité parle ces forces quand elles nient au peuple palestinien le droit de choisir sa forme de lutte ? De quelle solidarité peut-on parler quand on refuse de dénoncer le sionisme comme un colonialisme ? De quelle solidarité peut-on parler quand on refuse au peuple palestinien le droit de vivre sur l’ensemble de son territoire, Jérusalem compris ? De quelle solidarité peut-on parler quand dans les faits, on cherche à sauver le sionisme en vendant un hypothétique sionisme à « visage humain », dans lequel vivraient en harmonie colons et colonisés ? Peut-on imaginer sous le régime d’Apartheid en Afrique du sud un mouvement de solidarité qui se battrait pour une « paix juste et durable » entre Noirs et Blancs, et non pour la destruction de l’Apartheid ? En Palestine occupée comme en Afrique du sud la seule solution c’est le démantèlement de l’Etat d’Apartheid. C’est la fin de l’Etat colonial. L’existence d’un vrai mouvement de solidarité internationale anti-impérialiste est une exigence pour la Palestine. L’existence d’un mouvement de soutien à la libération de Georges Abdallah basé sur des positions démocratiques est nécessaire. Mais nos tâches et à tous ceux qui se revendiquent anti impérialistes conséquents sont aujourd’hui à un autre niveau. . Le faible niveau de mobilisation est un frein pour une mobilisation anti-impérialiste, populaire et de masse pour la libération de Georges Abdallah. En effet comment réellement soutenir un militant anti sioniste, anti impérialiste et communiste qui combat avec détermination le sionisme ? Combat qu’il a mené aussi au cœur de l’impérialisme français. Comment soutenir un homme qui revendique le droit à la lutte armée pour chasser les sionistes et les impérialistes de la Palestine occupée et du Liban. Comment soutenir un homme qui estime que le communisme est toujours l’avenir de l’humanité ? Comment soutenir un tel homme si on n’est pas soi même anti-impérialiste, antisioniste et communiste ? Voila une des difficultés majeures qu’a rencontrée le mouvement de solidarité avec Georges Abdallah.

En dehors de quelques forces se réclamant du communisme, du combat anti sioniste et de l’anti impérialisme les autres organisations ont été aux abonnés absents. Pire encore, elles ont soutenu et elles soutiendront de plus en plus ce combat comme la corde soutient le pendu. Mais en cela rien d’étonnant pour nous. Ceci est dans la réalité de la lutte des classes. Mais ce qui peut paraître étonnant c’est l’incapacité pour les forces réellement attachées à la libération de Georges à réussir à s’organiser. S’organiser pour porter dans les masses le combat pour la libération de Georges. Dans une période marquée par l’investissement des quartiers populaires dans les luttes contre l’agression sioniste à Gaza, il est de notre devoir de s’atteler à cette tache.

Nous profitons de cette conférence pour proposer d’organiser rapidement une réunion. Réunion ayant pour but la mise en place d’une campagne nationale liant la question de la libération de Georges Abdallah et le combat pour la Palestine et contre le sionisme. Campagne axée prioritairement vers les quartiers populaires. Bien sûr ici ou là des initiatives ont déjà eu lieu dans ce sens. Mais ce n’est pas suffisant. .Le combat de Georges Abdallah est un combat actuel et bien vivant. Le combat pour sa libération ne peut être gagné et efficace que lié avec la lutte du peuple palestinien contre le sionisme. Il ne peut exister qu’en liaison avec le combat anti-impérialiste. Il ne peut être fort que lié avec la perspective du combat révolutionnaire. Le combat pour la libération du révolutionnaire Georges Ibrahim Abdallah ne peut être vraiment à la hauteur de son engagement qu’avec l’existence d’un mouvement de solidarité de classe.

Camarades, au moment où l’impérialisme français et d’autres bombardent au Moyen-Orient nous devons affirmer notre refus de cette énième guerre impérialiste. Notre soutien va au peuple Kurde et nous réaffirmons le droit à l’indépendance du Kurdistan débarrassé des manigances impérialistes.

A bas l’impérialisme Français ! Non aux guerres impérialistes !

Gloire au combat de Georges Abdallah !

Liberté pour Abdallah et tous les prisonniers révolutionnaires et anti-impérialistes !

Comité Anti Impérialiste

anti.imperialiste WZa gmail.com

http://anti-imperialiste.over-blog.org/



Imprimer cet article





L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite