Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Meurtre de Remi Fraisse : les ambiguités du PCF
mardi 28 octobre 2014 - 11h01 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

Ce mardi matin, le communiqué du PCF, relevé sur le site internet du parti se borne à : "le projet de barrage de Sivens ne mérite pas tant de violence".

La direction du PCF possède-t-elle le mot "meurtre" dans son vocabulaire ?

La notion de "crime d’Etat" lui est-elle étrangère ?

La direction du PCF a-t-elle compris la véritable nature du gouvernement "socialiste" actuellement au pouvoir ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 12h11 - Posté par LBL

Benlèu (peut-être) qu’ils veulent pas trop fâcher le gouvernement...



Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 12h56

Roland Foissac (PCF), vice-président du CG
Serge Entraygues (PCF) membre de la commission permanente du CG...

Hé hé faut choisir la lutte, la solidarité pleine et entière.... OU LES POSTES, il y a longtemps que les éluEs du PCF ont choisi...



Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 13h54 - Posté par RICHARD PALAO

lu sur le site L’HUMANITE.FR :

éditorial de MAURICE ULRICH , inutitulé : UN JEUNE HOMME A ETE TUE

" Un jeune homme est mort et le pouvoir se tait . Le ministre de l’intérieur , BERNARD CAZENEUVE , a condamné les violences et appelé au calme , après les incidents sérieux qui ont eu lieu le lendemain soir dans la ville de GAILLAC .Mais depuis le sommet de l’état , pas une parole d’émotion n ’est venue après le décès tragique de REMI FRAISSE , vingt et un ans , décrit comme un jeune homme pacifique , écologiste , venu sur les lieux avec sa petite amie .

D’ou une première question : n ’est ce pas le rôle d’un gouvernement ; de son ministre de l’intérieur et de son premier ministre , lorsqu’un jeune homme est tué lors d’une manifestation, de trouver au nom de la nation les mots de compassion et du regret , ne serait-ce que devant le déroulement des faits ayants conduit à cela ? N’ est ce pas le devoir du gouvernement de la république d’affirmer avec toute la fermeté requise en d’autres circonstances que toute la lumière sera faite sur les circonstances du drame et que la vérité sera établie ?

La mort d’un jeune homme de vingt et un ans au cours d’une manifestation qu’elle qu’elle soit, n’est pas de l’ordre de l’incident ou de la fatalité . Qu’est-il arrivé à ce gouvernement pour qu’il ne réagisse pas avec la même force qu’il aurait s-il était dans l’opposition ? L’ autopsie pratiquée hier semble indiquer que REMI FRAISSE a été victime d’un tir de grenade , alors que l’affrontement avec des éléments radicaux dont il ne faisait pas parie était très violent . Mais qu’elle est , du côté des forces de l’ordre , équipées comme elles le sont , la limite entre dissuasion et répression ? Des témoins et des acteurs font état d’une stratégie de la tension poursuivie depuis des semaines sur ce chantier . Un chantier dont il faut aussi contester aujourdhui la légitimité . Qui a réellement discuté avec les opposants alors que les experts nommés par le ministère de l’écologie sont eux-mêmes très réservés sur son bien-fondé ? Toutes ces questions appellent des réponses autres que des discours sur l’ordre et des coups de menton , mais pour l’heure , le pouvoir se tait . "



Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 16h25 - Posté par Achebé

Communiqué du Pcf (site pcf.fr)

Sivens : "La mort de Rémi Fraisse est intolérable"

Au moment où le rapport d’expertise commandé par la ministre de l’Ecologie est rendu public en préfecture du Tarn à Albi, l’autopsie d’un jeune homme de 21 ans s’engage afin de connaître les raisons de son décès sur le site suite à la manifestation de ce Week-end.

La mort du jeune Rémi Fraisse est intolérable. Toute la lumière doit être faite sur les responsabilités de son décès. Nous présentons toutes nos condoléances attristées à la famille et aux proches de Rémi.

Aucun projet d’aménagement ne peut justifier de telles violences et la mort d’un jeune adulte.

Nous appelons toutes les parties à retrouver le calme et la sérénité. A l’appui des conclusions du rapport d’expertise tous les responsables publics doivent contribuer à engager enfin un dialogue responsable et constructif comme le proposent les communistes du Tarn et leurs élu-e-s, notamment du conseil général, Serge Entraygues et Roland Foissac.

L’arrêt des travaux doit permettre d’examiner tous les éléments du dossier.

Tous les arguments doivent être sur la table avec l’ensemble des acteurs, sans oublier les populations locales et leurs élu-e-s, et cela en toute transparence, tant par une maîtrise publique affirmée de la préservation de la ressource naturelle que pour le développement économique et d’une agriculture d’exploitation familiale, moderne, diversifiée, respectueuse de l’environnement.



Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 18h33

Hauteur du barrage prévu = 12,5 mètres.........Je rigole, va-t-on, bientôt manifester contre toutes les mares à canard ?



Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 18h50 - Posté par

La repression policière a conduit à un crime d’Etat. Tu rigoles ?


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 20h00 - Posté par

Effectivement "rigoler" est mal choisi, mais mourir pour un max de 12,50 d’eau.....


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
28 octobre 2014 - 21h14 - Posté par

La pensée simplifiée, qui consiste à déplacer la réflexion vers l’anecdotique (les 12,5m) plutôt que sur l’essentiel , notre résignation face à la "violence légitime" de l’Etat y compris quand cette violence conduit au meutre, cette pensée simplifiée est risible. Pourtant face à cette fascisation de la répression d’Etat, je crois que le moment n’est pas à la rigolade.

Le nouveau communiqué du PCF, celui de cet après midi, n’est pas à la hauteur de la gravité des faits.

Le PCF parle de "mort" et non de meurtre.

Le PCF ne prononce même pas le mot "gendarmes".

Minables....


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
29 octobre 2014 - 00h24 - Posté par

Je propose le truc suivant :
1/ on ne se dispute pas entre nous !
2/ on exige la démission de CASENEUVE avec qui plusieurs comptes sont à régler depuis les manifestations interdites de cet été et les opérations de basse police commise par le tandem POLICE-LDJ...
3/ on mobilise et on se bat !


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
29 octobre 2014 - 09h27 - Posté par

Ouais Gaza..oui, mais la mare de Sivens, je n’arrive pas à me passionner pour ce lac collinaire qui intéresse, apparemment, les "pegnos" du coins


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
29 octobre 2014 - 11h14 - Posté par

mais mourir pour un max de 12,50 d’eau.....

Tu prends les choses complètement à l’envers : il a été tué pour un max de 12,50 d’eau.

Si le 12,50 mtres de haut est ridicule comme tu le prétends, alors c’est déployer une telle violence et tant de fric pour ce "petit truc" qui devrait t’interpeler et te choquer.

D’autre part, je ne connais pas mieux que toi le problème du Testet sur le plan technique, mais ce qui est évident pour juger de ce genre de chose et des conséquences, c’est que ce n’est pas tant la hauteur du barrage qui compte mais plutôt la surface qui sera noyée (et la qualité de cette surface, ses caractéristiques).

Bref, je ne trouve pas ta réaction très réfléchie.


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
29 octobre 2014 - 02h37 - Posté par quelqu’un quelque part

rien sur le site de LO : aucune surprise car pour ces vrais révolutionnaire, il s’agit d’une lutte de petit bourgeois et que la problématique écologique n’existe pas et est une préoccupation de bobos .........



Meurtre de Remi Fraisse : communiqué de Lutte Ouvrière 29/10/14
30 octobre 2014 - 15h56 - Posté par

Barrage de Sivens : mort d’un manifestant

Un jeune manifestant a été tué dimanche, lors de la manifestation contre la construction du barrage de Sivens, dans le Tarn. Il apparaît de plus en plus évident que la mort de ce manifestant soit due à une grenade offensive lancée par les gardes mobiles. Même le ministre de l’intérieur Cazeneuve admet cette version, mais s’obstine à dire qu’on « ne peut pas parler de bavure »… tout en suspendant pour l’instant l’utilisation de ces grenades. Contradictoire et choquant.

Quoi qu’il en soit, le coût et l’utilité de ce barrage sont remis en question par un rapport d’experts qui avait été commandé par le ministère de l’Ecologie. Sa construction est d’autant plus discutable que la population locale n’a jamais été consultée et que seuls les élus locaux ont pu donner leur avis. Il s’y ajoute aujourd’hui la mort de Rémi Fraisse.


Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
29 octobre 2014 - 16h50

communiqué du PCF Aveyron : https://tantquilyauradesbouilles.fi...

autre chose que la bouillie du national



Meurtre de Remi Fraisse :les ambiguités du PCF
30 octobre 2014 - 15h50 - Posté par

Ce crime d’Etat de la "gauche de gouvernement" laissera une tâche indélébile pour le PS, que la terne déclaration du PCF ne me semble pas de nature à nettoyer.





Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente. Antoine de Saint-Exupéry
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite