Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
de : Fanny Doumayrou
vendredi 12 mai 2006 - 13h01 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 58.2 ko
Première convocation de Bellaciao au TGI de Saint Nazaire vendredi 12 mai 2006. Roberto Ferrario et André Fadda de l’USM CGT

Soutenez Bellaciao et la liberté d’expression, SIGNEZ LA PETITION ICI

De Fanny Doumayrou

La direction a porté plainte contre l’USM-CGT et le site internet Bellaciao pour un communiqué de presse dénonçant les conditions de travail de salariés polonais sur le site.

Roberto Ferrario, responsable(*) du site internet Bellaciao, est convoqué ce matin(**) par un juge d’instruction au tribunal de grande instance de Saint-Nazaire, suite à une plainte pour diffamation déposée par la direction des Chantiers de Saint-Nazaire.

L’affaire, qui vise aussi la CGT, remonte à septembre dernier. A l’époque, un énième conflit de salariés étrangers employés en sous-traitance sur le site des Chantiers Alstom, éclate : treize salariés polonais de la société Kor-Pa réclament à leur tour le paiement de leurs salaires et l’application de la convention collective française.

L’USM-CGT, syndicat qui organise les salariés intérimaires et des entreprises sous-traitantes des Chantiers, rédige le 16 septembre un communiqué de presse dénonçant les faits. Le collectif Bellaciao reprend le texte et le publie intégralement sur son site d’informations militantes, politiques et sociales.

« En janvier, la direction des Chantiers a porté plainte contre X pour diffamation », explique André Fadda, responsable de l’USM-CGT. Selon le syndicaliste, la plainte ne vise pas les faits, mais quatre phrases du communiqué de la CGT évoquant « un nouvel épisode d’esclavage moderne », la « flibusterie organisée par Alstom Marine », le « banditisme patronal », les « actes mafieux perpétrés sur le site des Chantiers », pour lesquels « la CGT responsabilise le principal donneur d’ordre Alstom Marine ». André Fadda est convoqué par la police, qui cherche à connaître l’auteur du communiqué. « J’ai refusé de répondre, tout en assumant le contenu au nom de l’USM », raconte le syndicaliste.

De son côté, Roberto Ferrario de Bellaciao a également été entendu par la police, début avril, et il est convoqué aujourd’hui chez le juge, en vue d’une éventuelle mise en examen.

« La direction des Chantiers nous attaque pour nous faire perdre du temps et de l’argent, cette affaire peut provoquer la fermeture de notre site », dénonce-t-il. Le collectif Bellaciao a monté un comité pour la liberté d’expression et organise une souscription pour faire face aux frais de justice (1).

« En attendant de voir si nous serons aussi convoqués chez le juge, l’USM-CGT appelle à s’associer à cette campagne de solidarité », souligne André Fadda. Ce matin(**), une délégation de l’union locale CGT doit accompagner Roberto Ferrario à sa convocation.

(1) http://bellaciao.org/fr/

http://www.humanite.presse.fr/journ...


Précisions de Bellaciao :

(*) Roberto Ferrario est seulement un des membres du collectif Bellaciao (qui est international : Rome, Cordoba, Manchester et Paris)

(**) Vendredi 12 mai 2006 à 14H , Bellaciao a été convoqué par un juge d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Saint Nazaire. Roberto Ferrario est assigné en justice en tant que témoin assisté en vue d’une éventuelle mise en examen.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 14h47

C’est un honneur pour Bellaciao que d’être convoqué devant la Justice pour répondre aux allégations de diffamation de Alsthom, aux côtés des frères de l’USM- Confédération Générale du Travail. Berllaciao est attaqué, parce que Bellaciao fait mal !
Parce que Bellaciao laisse s’exprimer dans ses colonnes la vérité, et que cette dernière n’est pas à l’honneur des moeurs actuelles de certains dirigeants du patronat français.
Parce que Bellaciao a attaqué la Directive Boelkenstein.
Parce que Bellaciao a contribué activement à la victoire du Non à la constitution ultra libérale, dont le but était précisément de casser les acquis des luttes des travailleurs européens depuis 1 siècle, et leurs garanties juridiques.
Parce que Bellaciao a contribué au retrait du Contrat Première Embauche, autre tentative avortée de casser le Code du Travail. Voilà la diffamation qu’a commise Bellaciao !
Mais Bellaciao ne sera pas condamné ! Il ne peut en être autrement. Un puissant mouvement de sympathie est en train de se lever à travers le Pays et l’Europe.
La Direction Alsthom va attirer les pleins feux de l’actualité sur ses pratiques à Saint-Nazaire, à l’occasion de ce procès (si elle ne se désiste pas avant de son action). Et l’on verra qui est le véritable diffamateur.
Bellaciao n’a fait que relayer les propos et déclarations d’hommes et de femmes, les militants de la CGT, mais aussi bien au-delà, y compris chez de très nombreux ingénieurs des chantiers de l’atlantique, profondément ulcérés et outrés par le cynisme de la Direction ; par la surexploitation honteuse dont sont l’objet nos frères et camarades Polonais, mais aussi Indiens, Ukrainiens...
Le "plombier" polonais de Bolkenstein, il est aux Chantiers de l’Atlantique, et ce sont les partisans du NON, la CGT, Bellaciao, qui le défendent ! En réponse, la Direction de Alsthom tente d’instrumentaliser la Justice. Il faut dire c’est à la mode en ce moment (.../... * ).
Alors je suis sûr que la Justice ne marchera pas dans la combine. Et que Alsthom sera déboutée de ses extravagantes prétentions à faire taire les syndicalistes et les citoyens de notre Pays.

EN ATTENDANT : MOBILISATION GENERALE - CONTRE-PROCES POPULAIRE DE LA DIRECTION DES CHANTIERS DE L’ATLANTIQUE - A BAS L’ESCLAVAGE DES TEMPS MODERNES - TOUS LES TRAVAILLEURS DES CHANTIERS DOIVENT AVOIR LES MEMES DROITS - A BAS LES DISCRIMINATIONS DE TRAITEMENT EN FONCTION DE L’ORIGINE GEOGRAPHIQUE DU TRAVAILLEUR - L’EGALITE DES DROITS DES TRAVAILLEURS EST UN PRINCIPE CONSTITUTIONNEL IRREFRAGABLE - MISE HORS LA LOI DES CONTRATS DE SOUS-TRAITANCE QUI NE RESPECTENT PAS CES PRINCIPES.

(* note de bellaciao : nous avons effacé une de tes phrases... inutile d’en rajouter actuellement... désolé ! Et une signature, même un pseudo, ca aurait été parfait, il est bien ton commentaire !)



> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 15h36 - Posté par

A bien relire le communiqué du 16 septembre 2005 en question, on est en plus un peu « estomaqué » de ce « beaucoup de bruit pour rien », et de l’audace judiciaire des avocats de l’Alstom (qui doivent être payer fort chers pour une cause si peu fondée)

Que dit-il finalement ce communiqué :

« Après le conflit des travailleurs polonais de la société KLIPER en juillet/août, un nouvel épisode d’esclavage moderne éclate sur le site naval. Treize salariés polonais de la société KOR-PA, basée à SZCZECIN (Pologne) ont engagé ce matin une grève totale pour revendiquer le respect de leurs droits. »

Ce sont les stés KLIPER et KOR-PA qui sont ici visées. La Sté KOR-PA est sous-traitante d’une société sous-traitante d’Alstom Marine, technica marine nous dit encore le communiqué. En quoi la Sté Alstom marine se sent-elle visée ?
Puis vient une longue énumération des brimades dont ont été victimes les salariés de ces sous-traitants. « Esclavage moderne » n’a rien de « diffamant », c’est un simple jugement de valeur, sur une situation où effectivement, apparemment, beaucoup de libertés fondamentales de tout travailleur de France ne sont pas respectées.

« Ce nouveau scandale, met une nouvelle fois en exergue la flibusterie organisée par ALSTOM MARINE sur ce site. Les pouvoirs publics ont l’obligation de mettre les donneurs d’ordres face à leurs responsabilités et de mettre fin au banditisme patronal. »

dit ensuite le communiqué. Si la flibusterie ( voler aux travailleurs leurs salaires est un acte que l’on peut qualifier de « flibusterie », la métaphore maritime est de bon aloi dans une industrie de constructions navales ) est directement l’œuvre des sous-traitants, on peut dire que Alstom Marine étant contractants et donneurs d’ordre de ces sous-traitants – qui eux se livrant à des actes de flibusterie – « organise » en quelque sorte une situation qui dégénère en flibusterie. De même le « banditisme patronal » concerne ici les sous-traitants, mais le communiqué rappelle les responsabilités du donneur d’ordre vis-à-vis de sous-traitants indélicats, et en appelle – par delà Alstom – au devoir moral et légal des pouvoirs publics.

« La CGT condamne tous les actes mafieux perpétrés sur le site des Chantiers de l’Atlantique et responsabilise le principal donneur d’ordre ALSTOM MARINE de cet état de non-droit. »

Le fait que le communiqué dise vouloir « responsabiliser » le donneur d’ordre, signifie bien que celui-ci n’est pas « directement coupable » des actes mafieux perpétrés (ce sont les sous-traitants qui ont commis ces actes « mafieux »). Il y a un état de non-droit sur le site, du fait d’agissements de certains sous-traitants. Mais la CGT « responsabilise » le donneur d’ordre, c’est-à-dire que même s’il n’est pas coupable, il est responsable des agissements de ses co-contractants sous-traitants (et là-dessus la CGT ne fait que rappeler une jurisprudence française qui est constante depuis les scandales des JO d’Albertville en 1992).

A la rigueur ce serait aux sociétés KLIPER et KOR-PA de pouvoir intenter une action en diffamation. Mais aucunement à Alstom Marine qui n’est aucunement visé – directement en tant qu’auteur des faits qualifiés par le communiqué de : « esclavage moderne », « flibusterie » (organisée indirectement et sans doute involontairement par Alstom Marine, abusée par de tels pirates que sont les sociétés sous-traitantes précitées), « banditisme patronal » (auquel on demande à Alstom marine de mettre fin ; c’est bien la preuve logique qu’Alstom n’est pas visée : demande-t-on à un bandit de réprimer son propre banditisme !?), et « actes mafieux » . Alstom Marine commet même dans cette plainte une grave erreur : on a l’impression qu’elle se solidarise des différentes infractions qu’ont commises ces sociétés sous-traitantes, en considérant que les qualificatifs qu’accolent la CGT à leurs agissements, et à leurs seuls agissements, seraient portés à son endroit. La lecture un peu objective du communiqué dément tout à fait cette version des faits. Si la CGT considérait Alstom Marine comme un bandit, lui demanderait-elle de faire cesser les infractions ? Où a-t-on vu une victime demander justice au délinquant qu’il l’a volé ou agressé ? Si la CGT demande à Alstom marine de se « responsabiliser », et de faire cesser ce genre d’agissements de la part de ces sous-traitants, c’est bien qu’elle distingue 1) d’une part Alstom Marine, entreprise de droit français, qui n’est ni un flibustier, ni un bandit, ni un esclavagiste, ni un maffieux 2) d’autre des entreprises sous-traitantes qui se comportent très mal, et ont des comportements qui peuvent rappeler les 4 qualificatifs énoncés. Et qu’elle demande que le premier, lier contractuellement au second fasse cesser ces agissements grâce aux pouvoirs légaux et économiques qu’elle possède à leur encontre.

Rémy (je ne mets pas mon nom de famille, j’ai un cousin qui porte le même et qui est ingénieur là-haut !)


> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 15h37 - Posté par

Alsthom devrait plutôt jouer profil bas en ce moment étant donné l’amiante...


> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 16h01 - Posté par

En hommage aux Chantiers de l’Atlantique,nous allons envoyer la Statue de Pasquino.
C’est ici que dans la nuit des temps,quand il n’y avait pas de liberté d’expression,on affichait en cachette les plaintes contre les abus du pouvoir,notamment le Pape.
Comme ça,ces Chantiers seront investis d’une autorité papale et les sujets auront appris qu’ils n’ont pas le droits de protester,sauf qu’en cachette.Après tout,la liberté d’expression c’est quelque chose d’obsolète:il faut s’incliner aux patrons maintenant.
En Italie,la magistrature italienne pense différemment et elle respecte l’art.21,où liberté d’information et d’expression.C’est pourquoi elle a toujours rejeté toutes les plaintes de berlusconi contre journalistes,artistes ou citoyens qui " s’exprimaient",ou protestaient meme rudement.
Peut etre qu’en France on revient à Pasquino,seule possibilité de protester.Les temps sont vraiment durs pour la liberté et la dignité des personne.W.les Chantiers navals,actuelle autorité papale
Patrizia


> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 17h11

A ma connaissance l’huma est le seul quotidien à avoir reprit l’info !detrompez moi !!!!!

claude de toulouse .



> Les Chantiers de l’Atlantique attaquent pour diffamation
12 mai 2006 - 17h24 - Posté par

A mon humble connaissance, c’est pour le moment exact. Mais si Alsthom persiste dans son erreur - juridique et morale - je crois qu’on a pas fini d’entendre parler de cette affaire. Que l’Humanité soit en première ligne dans la défense de la Liberté d’expression, pour un journal qui a tant de fois été interdit et censuré dans son histoire, dont nombre de journalistes a été pourchassé, torturé et assassiné (en premier lieu son fondateur, Jean Jaurès), n’est-ce pas tout naturel ?! C’est le contraire qui nous eut chagriné ! Vive l’HUMA (même si dans le lointain passé nous n’avons pas été d’accord avec elle - au moment des procès de moscou notamment), mais Vive l’HUMA d’aujourd’hui (et vive l’Huma clandestine des atroces temps lointains !)





GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ?
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
1 commentaire
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1
MAKE ROJAVA GREEN AGAIN
dimanche 12 - 11h20
de : Ernest London
Il s’appelait Fiacre Gbédji. Il était guide dans le parc de la Pendjari, au Bénin. Il n’aura pas d’hommage, pas d’émission spéciale...
samedi 11 - 21h38
de : jean 1
1 commentaire
Malaise dans la police ?
vendredi 10 - 17h38
de : JO
4 commentaires
Vous me demandez pourquoi je suis Gilet Jaune ? (Réponse en vidéo, démonstration, excellent, à partager))
vendredi 10 - 15h02
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La guerre ne sert qu'à remplir vos poches et à éliminer mes proches. C'est pourquoi je n'irai pas. Vous ne me verrez pas au combat. Boris Vian
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite