Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 mai
de La France Insoumise
La France Insoumise vous donne rendez-vous ce soir à 20h sur https://bellaciao.org/fr/ pour visionner le grand meeting de Lille pour terminer cette belle campagne des européennes avant le scrutin à un tour du 26 mai ! (ENTRÉE LIBRE) Manon Aubry, tête de liste, Leila Chaibi, candidate, Anne-Sophie Pelletier, candidate et Julien Poix, candidat, seront accompagnés des députés Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Un premier succès qui dérange
de : Pierre Laurent
mercredi 13 septembre 2006 - 19h04 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

La décision des Collectifs antilibéraux sur leur ambition électorale ne cadre pas avec la niche que certains voudraient leur réserver.

Les commentateurs de la vie politique sont décidément incorrigibles. Les réunions du Conseil national du PCF et l’assemblée des Collectifs unitaires antilibéraux tenues ce week-end n’ont eu le droit qu’à quelques maigres compte rendus. Au même moment, l’université d’été de Philippe de Villiers et ses diatribes racistes et ultraréactionnaires avaient le droit à une ample couverture radio-télévisée. Quant aux médias qui avaient tout de même décidé de couvrir la réunion des collectifs de dimanche, plusieurs affichent leur embarras pour rendre clairement compte des décisions prises.

Le texte stratégique adopté après un débat fructueux dans les collectifs locaux est pourtant clair et positionne nettement l’ambition du rassemblement visé (voir notre édition d’hier). Il écarte une vision étriquée qui risquerait de détourner le rassemblement de ses objectifs : battre la droite et l’extrême droite en 2007 ; s’adresser pour cela à tout le peuple de gauche pour le rassembler sur des positions antilibérales. Mauvaise perdante, la LCR parlait d’ailleurs hier dans un communiqué de « débat tronqué » à propos de la réunion de Saint-Denis (les 600 participants apprécieront). Ignorant les réponses apportées par les collectifs dans leur cohérence, elle y réaffirme la ligne dont elle ne démord pas et qui justifie à ses yeux la candidature solitaire d’Olivier Besancenot : « Faut-il envisager un rassemblement de toute la gauche alors même que le PS confirme jour après jour son choix social-libéral ? ». C’est précisément à cette équation de la défaite programmée que les militants antilibéraux dans leur diversité, communistes, associatifs, altermondialistes, syndicaux, socialistes, républicains de gauche..., tous acteurs de la victoire du « non », refusent de se résoudre. Et leur ambition dérange, elle ne cadre pas avec les schémas préétablis. Elle bouscule manifestement les visions d’un bipartisme triomphant, flanqué de deux extrêmes durablement marginalisés et écartés des responsabilités.

Décalés, à court de commentaires, certains médias préfèrent du coup les raccourcis, quitte à verser dans le contresens. Libération et le Parisien publient ainsi pour symboliser le rassemblement une photo réunissant deux de ses acteurs, José Bové et Clémentine Autain, aux côtés de celui qui en refuse toujours les contours, Olivier Besancenot. Dans le Parisien, la photo est flanquée de cette légende : « Les militants d’extrême gauche et leurs leaders ne parviennent toujours pas à s’accorder sur la personne capable de les représenter en 2007. » Pas sûr que les militants venus de toutes les familles de gauche réunis dimanche se retrouvent dans ce genre de résumé. À part cela, il est vrai que le débat sur les candidatures n’est pas clos. Pour une bonne raison, il ne fait que commencer. Aussi bizarre que cela puisse paraître à nombre de nos commentateurs, les militants des collectifs avaient tout simplement décidé de ne pas mettre la charrue avant les boeufs et de commencer par mettre en débat leurs objectifs et leur projet.

Pierre Laurent



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Un premier succès qui dérange
13 septembre 2006 - 20h45

Il faut y voir une stratégie délibérée des médias. A porter l’essentiel de l’information sur les possibles candidats, ils évitent de parler des programmes (ou non-programmes). Et comme le débat sur l’insécurité permet de favoriser les candidats les plus en vue de la presse, autant donner la parole à Villiers qu’à nos amis anti-libéraux.



> Un premier succès qui dérange
13 septembre 2006 - 22h40

La LCR mauvaise perdante. Pourquoi elle a perdu ?

Si elle a perdu pour obtenir une politique claire de refus d’alliance avec les sociaux-libéraux, alors, elle a toute ma sympathie.

J’ai lu ailleurs dans ce site qu’il existait des amendements de Marseille qui n’ont pas été adopté, sans vote. Quelqu’un pourrait les publier ?

En tout cas, l’Huma ne s’en fait pas l’écho.

Et si la grande perdante c’était la démocratie ? - comm’ d’hab !



> Un premier succès qui dérange
13 septembre 2006 - 23h53 - Posté par

"pour une politique claire de refus d’alliance avec les sociaux-libéraux", la lcr favorise l’accès au pouvoir des sociaux-libéraux, en refusant l’’alliance avec les anti libéraux.
Seule l’alliance de tous les anti libéraux peut battre le ps.
La lcr pense que non : quelle tristesse.


> Un premier succès qui dérange
14 septembre 2006 - 01h08 - Posté par

C’est son droit de penser NON. Où est la tristesse ?


> Un premier succès qui dérange
14 septembre 2006 - 08h16 - Posté par

"Refuser le TCE sous prétexte qu’il n’est pas parfait, c’est faire le jeu des ultra-libéraux", ça vous rappelle quelque chose ?

"Refuser l’unité des anti-libéraux sous prétexte que les rapports au PS ne sont pas suffisamment clarifiés, c’est faire le jeu du social-libéralisme"...

On devrait essayer d’argumenter à un meilleur niveau que nos adversaires libéraux... La pensée unique, d’où qu’elle vienne, pffff ...

On peut aussi citer le célèbre "Si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous"...

OC


> Un premier succès qui dérange
14 septembre 2006 - 10h32 - Posté par

la declaration dela LCr sur le vote par acclamation et la non pris en compte des amendements et un MENSONGE.. le texte a été réécrit tenant compte du débat (les amendements d’aubagne inclus).Nous avons VOTE l’archimajorité pour le texte présenté (les copains des BDR ont voté pour , j’etais à coté d’eux).
Fab


> Un premier succès qui dérange
14 septembre 2006 - 07h01

AU MOINS , A.KRIVINE N’A PAS CHANGE DEPUIS 68 ! SON PIRE ENNEMI , COMME POUR MITTERAND , C’EST LE PCF.



> Un premier succès qui dérange
14 septembre 2006 - 07h46 - Posté par

première épisode on élimine la LCR, ou plutôt celle-ci devant le bordel généralisé se dit qu’un espace est ouvert par les difficultés du PCf à jouer sa stratégie entre son parti divisé, les comités divisés, et le PS qui mène le jeu et qui est lui-même divisé... Donc tout cela est parfaitement figé dans l’attente du signal de mise en mouvement qui sera donné par le PS...

Deuxième épisode, après la fête de l’huma, l’empoignade reprend de plus belle entre les bovétistes et les buffetistes, un temps reconciliés autour de la dénonciation de la méchante LCR... Sans parler de ceux qui proposent un clone de l’opération Segolen au PS, c’est-à-dire l’’opération clementine Autain...

Et tout le monde arrive au présidentielles dans un état de décomposition avancé... Que préfigure assez bien cette fête de l’huma où ,il s’agit seulement de limiter les querelles internes... En vue d’empêcher la dispersion des candidatures et ce qui s’est donc passé en 2002. Parce que bien sûr c’est l’analyse faite par le PS, selon ses caciques qui ne veulent surtout pas remettre en cause le néo-libéralisme et l’union européenne, il a perdu parce qu’il y avait émiettement des candidatures, pas à cause de sa politique... Donc tout le monde attend ce que va décider le PS et le ou candidat(e) de rassemblement à qui il va donner sa bénédiction...

La LCR tente d’échapper à cela et de plumer définitivement la volaille PCF qui risque bien effectivement ne jamais se relever de cela, ce qu’ont compris les députés communistes comme Boquet, Gérin et autres...

Ah ! OUi c’est bien triste, c’est même immoral...


> Un premier succès qui dérange
14 septembre 2006 - 08h57 - Posté par

Ce sont là des raccourcis qui évitent le débat politique. La seule vrai question qui est posée reste celle des alliances, ou le refus des alliances avec le parti (hélas) domnant à gauche : le PS.

La LCR refuse toute alliance avec le PS tel qu’il est. C’est ce qu’elle a posé comme exigence pour participer à des candidatures unitaires. on a le droit d’être opposé à cette proposition. Pour ma part, je suis d’accord avec eux. A partir du moment où cette exigence est refusée, la LCR présente un candidat. C’est son droit. A moins de considérer qu’il s’agit d’un problème secondaire. Ce qui n’est pas mon cas, je pense que c’est primordial pour l’avenir.

Le PCF navigue entre plusieurs lignes avec pôurtant des obsessions : présenter MGB, ne pas rompre avec le PS. Il a besoin de lui pour avoir un groupe parlementaire. Le PCF a le droit d’avoir ces objectifs. Ce que je lui reproche, c’est de ne pas être aussi clair que la LCR.

C’est donc la quadrature du cercle sur un problème de fond.

Enfin, je suis extrèmement choqué que la réunion de dimanche dernier n’est pas permis à la LCR ainsi qu’à des collectifs locaux, de présenter des amendements. La question démocratique a toujuors été une épine pour le mouvement ouvrier. Je croyais que les leçons étaient tirées de la période stalinienne. Y’a des restes.

Désormais donc, deux solutions :

Le PCF refuse de bouger dans le sens de la rupture avec le PS et il y aura plusieurs candidats.

Le PCF bouge dans ce sens et il y aura un candidat ou plutôt moins de candidats. Je rappelle que Laguilier sera présente et qu’elle conserve une bonne dose de sympathie.

Marcel (Toulouse)





Vote vert piège à ploucs
dimanche 26 - 20h31
de : Irae
1 commentaire
Les services d’urgences se coordonnent pour étendre leur grève avant une manifestation nationale le 6 juin
dimanche 26 - 17h48
60 ans de solitude ? / C’est ‘heure de l’mettre
samedi 25 - 22h24
de : Hdm
Belle convergence jaune et verte à Angers ce samedi 25 mai
samedi 25 - 22h05
de : Le Cercle 49
2 commentaires
26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
2 commentaires
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite