Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"LA MAJORITE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES N’EST PAS DECLAREE"
de : wouiince
jeudi 31 mai 2007 - 13h55 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 17.3 ko

Gérard Filoche, inspecteur du travail, confronte le slogan « Travailler plus pour gagner plus » à la réalité des entreprises.

N. SARKOZY A PROMU SA REFORME DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES SOUS L’ANGLE DE L’AUGMENTATION DU POUVOIR D’ACHAT ET DE LA LIBERTÉ DE TRAVAILLER PLUS. CETTE LIBERTÉ EST-ELLE RÉELLE ?

Gérard Filoche. Non. C’est l’employeur qui décide unilatéralement du début, de la gestion et de la fin du contrat de travail, de la durée du travail, de faire faire ou non des heures supplémentaires. Dire qu’il y a une liberté pour le salarié en matière d’horaires, c’est mentir.

PENSEZ-VOUS QUE LES EMPLOYEURS VONT FAIRE TRAVAILLER DAVANTAGE LES SALARIES ?

Gérard Filoche. C’est très difficile à apprécier. Il n’existe pas de statistiques sérieuses en France. Les enquêtes sur la durée réelle du travail ne prennent pas en compte les entreprises de moins de 20 salariés où le plus grand nombre d’heures supplémentaires sont effectuées. Cela représente 5 millions de personnes. Par ailleurs, ces enquêtes se basent sur les déclarations des employeurs, mais plus d’un sur deux ne les déclare pas au taux légal. Une étude publiée il y a plus de dix ans par Jean Matteoli, alors président du Conseil économique et social, avait avancé le chiffre de 1,2 milliard d’heures supplémentaires effectuées, l’équivalent de 680 000 emplois. Il y en a certainement beaucoup plus depuis les 35 heures, puisqu’elles ont permis treize heures supplémentaires par semaine au lieu de neuf heures.

PORTER A 25% LEUR RÉMUNÉRATION VA-T-IL AUGMENTER LES SALAIRES ?

Gérard Filoche. Actuellement, il existe six majorations, 10 %, 25 %, 50 %, 100 % et des repos compensateurs à 50 % ou à 100 %. Un seul taux à 25 % fait donc disparaître quatre taux. Normalement, plus il y a d’heures supplémentaires, plus elles doivent coûter cher à l’employeur pour qu’il ne s’en serve pas au détriment de la santé et de l’emploi. Dans les petites entreprises où les salariés ont été maintenus à 39 heures, les heures effectuées après la 36e heure sont majorées de 10 %. La gauche avait prévu qu’à partir du 1er janvier 2005, elles passeraient à 25 %. C’est François Fillon qui l’a empêché en reportant cette date au 1er janvier 2008. Ces salariés travaillent donc plus en gagnant moins, depuis trois ans. L’ancien ministre du Travail a aussi repoussé le contingent annuel d’heures supplémentaires autorisées, de 130 à 220, avec des possibilités de dérogation, jusqu’à 360 heures dans les hôtels-cafés-restaurants. La majoration de 100 % des heures supplémentaires, déclenchée quand on dépasse le contingent, est repoussée d’autant. Ces salariés ont travaillé plus, en gagnant moins.

TOUTES LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES SONT-ELLES PAYÉES AUX SALARIES ?

Gérard Filoche : L’immense majorité n’est pas déclarée. Neuf plaintes sur dix à l’inspection du travail concernent les heures supplémentaires non payées. Certains secteurs comme le bâtiment, les chauffeurs routiers, la restauration, le nettoyage ou encore le commerce et les petites surfaces se spécialisent dans le non-paiement. Le forfait jour des cadres, qui peut être étendu à presque tous les salariés aujourd’hui, offre souvent une occasion de ne pas payer les heures supplémentaires. Ces exemples montrent déjà que les salariés travaillent plus et ne gagnent pas plus ou gagnent moins.

Propose recueillis par L. B De L’HUMANITE

http://unautremonde.gauchepopulaire.fr/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"LA MAJORITE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES N’EST PAS DECLAREE"
31 mai 2007 - 15h44

La gauche avait prévu qu’à partir du 1er janvier 2005, elles passeraient à 25 %. C’est François Fillon qui l’a empêché en reportant cette date au 1er janvier 2008. Ces salariés travaillent donc plus en gagnant moins, depuis trois ans. L’ancien ministre du Travail a aussi repoussé le contingent annuel d’heures supplémentaires autorisées, de 130 à 220, avec des possibilités de dérogation, jusqu’à 360 heures dans les hôtels-cafés-restaurants. La majoration de 100 % des heures supplémentaires, déclenchée quand on dépasse le contingent, est repoussée d’autant. Ces salariés ont travaillé plus, en gagnant moins.

TOUTES LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES SONT-ELLES PAYÉES AUX SALARIES ? Gérard Filoche : L’immense majorité n’est pas déclarée. Neuf plaintes sur dix à l’inspection du travail concernent les heures supplémentaires non payées. Certains secteurs comme le bâtiment, les chauffeurs routiers, la restauration, le nettoyage ou encore le commerce et les petites surfaces se spécialisent dans le non-paiement.

Merci Monsieur FILOCHE, c’est ce qu’il faut dire EXACTEMENT à tous les français, parce que ça c’est une réalité que tout le monde connaît, et peut témoigner. Si Sarko voulait d’aventure contester les faits et les chiffres, il suffit d’inonder son bureau de l’Elysée de nos témoignages, preuves à l’appui ! Quand vous voulez ! C’est à faire !

Eh bien voilà, amis de gauche, c’est ce qu’il faut dire dans les meetings, parler de la vie des gens, en laissant un peu de côté les théories. Insister sur les mensonges de Sarkozy, et sa clique. Démontrer aux gens preuves à l’appui, il y en a tellement, que les salariés ne sont pas respectés. Le slogan de sarko "travailler plus pour gagner plus" c’est FAUX et ARCHI FAUX. Nos bulletins de salaire sont là pour le prouver ! Nous avons tous des exemples dans nos familles, et autour de nous !

Il faut insister aussi sur l’augmentation des retraites de 25 % d’un côté, et de l’annulation de l’abattement des 20 % sur les revenus imposables + la franchise de 40 euros minimum à payer annuellement. Les retraités qui payaient pas d’impôts, vont devoir s’en acquitter ! Un comble quand on sait la fragilité de cette population ! Il faut le dire, le dénoncer : d’un côté sarko donne, de l’autre il reprend ! Résultats = accès à moins d’aides, à cause du paiement des impôts (aide au chauffage...). Gains du vote Sarko = - 0 (négatif)



"LA MAJORITE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES N’EST PAS DECLAREE"
1er juin 2007 - 13h08 - Posté par

Les premières heures supplémentaires sont obligatoire si le taulier nous demande de les faire.
Et bien exonérées de charges c’est encore tout benef pour le patronat...parce qu’on lui coutera moins au final....


"LA MAJORITE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES N’EST PAS DECLAREE"
8 juin 2007 - 00h07

Lors du débat entre Mr SARKOZY et Mme ROYALE, Mr SARKOZY a dit :
Les heures supplémentaires seront exonérées de charges et d’impôt et payées à 25 % pour les heures de 35 à 39 h et à 50 % au-dessus.
Je regrette de ne pas avoir enregistré l’émission !!!!



"LA MAJORITE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES N’EST PAS DECLAREE"
8 juin 2007 - 09h27 - Posté par

Et si par mésaventure l’on se retrouve au chomage, ces fameuses heures sup, ne sont en aucun cas pris en charge, il en sera
de même pour le calcul de la retraite.
Je dois dire que le "travail au noir" est légalisé, non pas pour les ouvriers mais pour les boss.
Quant au "travailler plus pour gagner plus" léger contre-sens." le travailler plus pour gagner moins aurait eu mois d’impact"

Pourquoi ne pas dire clairement Avoir plusieurs petits jobs comme dans les pays anglo-saxons.
(ménage le matin, serveur à midi, garde-d’enfant l’aprés midi, ménage le soir et pour finir garde de nuit)
Une seule ombre au tableau, pouvoir encore les trouver.Brigitte


"LA MAJORITE DES HEURES SUPPLEMENTAIRES N’EST PAS DECLAREE"
14 juillet 2007 - 10h40

Dans mon entreprise on est 4 salaries.
Donc pas de syndicat, ni de représentant du personnel.

Jusqu’a présent, quand on travaillait au dela des heures de travail, il nous payait au noir, en fonction de son bon vouloir.

On a décidé d’entrer dans la légalité, et on l’a forcé à nous mettre les heures sup sur la fiche de paie.
Dans la convention collective, quand on fait des heures sup, soit elles sont payés, soit on a des repos compensateurs.
Normalement c’est le représentant du personnel qui négocie avec le patron.
Mais comme on en a pas, le patron a décidé que se sera toujours des repos compensatoires.

Donc si on travail plus, on a droit a quelques heures de repos. Si vraiment on arrive pas a les prendre (ce qui arrivera tres certainement, l’anné derniere je n’avait pu prendre que 3 semaines de vacances), le patron peut les payer (mais il n’est pas obligé).

Donc Travaillé plus pour gagner plus ne concerne pas mon entreprise.






Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
1 commentaire
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
4 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite