Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ils n’accusent pas al-Qaïda. Ils accusent Musharraf Par Robert Fisk
de : lolita
dimanche 30 décembre 2007 - 13h45 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Ils n’accusent pas al-Qaïda. Ils accusent Musharraf Par Robert Fisk The Independent, le 29 décembre 2007 article original : "Robert Fisk : They don’t blame al-Qa’ida. They blame Musharraf"

- Bizarre, non ? Il faut voir comment le récit nous a été rapidement établi.

 Benazir Bhutto, la courageuse dirigeante du Parti du Peuple Pakistanais (PPP) a été assassinée à Rawalpindi - dans la banlieue de la capitale-même Islamabad où vit l’ex-Général Musharraf - et George Bush nous raconte que ses meurtriers sont des "extrémistes" et des "terroristes". Eh bien, on ne peut pas dire le contraire !

- Mais l’implication du commentaire de Bush était que les Islamistes se trouvaient derrière cet assassinat. C’était une fois encore l’œuvre de ces fous de Taliban, l’araignée d’al-Qaïda qui a frappé cette brave femme solitaire qui avait osé appeler à la démocratie dans son propre pays.

- Bien sûr, étant donné la couverture puérile de cette tragédie épouvantable - et aussi corrompue qu’avait pu être Mme Bhutto, ne nous faisons aucune illusion sur le fait que cette femme courageuse est absolument une véritable martyre - il n’est pas surprenant que le moulin à paroles du "bien contre le mal" peut débiter ses explications du carnage de Rawalpindi.

 Qui aurait imaginé, en regardant la BBC ou CNN jeudi dernier, que ses deux frères, Murtaza et Shahnawaz, avaient détourné un avion pakistanais en 1981 vers Kaboul, où Murtaza exigea la libération de prisonniers politiques au Pakistan. Dans cette affaire, un officier militaire qui se trouvait à bord de l’avion fut assassiné. Il y avait aussi des Américains à bord - ce qui explique probablement pourquoi les prisonniers ont bien été libérés.

 Il y a seulement quelques jours - dans l’un des scoops les plus remarquables de l’année (mais pratiquement passé inaperçu) - Tariq Ali a publié une dissection brillante de la corruption du Pakistan (et de Bhutto) dans la London Review of Books, se fixant sur Benazir et intitulée : "La Fille de l’Ouest". En fait, cet article était sur mon bureau pour être photocopié, vu que son sujet venait d’être assassiné à Rawalpindi.

- Vers la fin de ce reportage, Tariq Ali s’est attardé longuement sur le meurtre ultérieur de Murtaza Bhutto par la police, près de chez lui, à un moment où Benazir était Premier ministre - et à un moment où Benazir était furieuse après Murtaza pour avoir exigé le retour aux valeurs du PPP et pour avoir condamné la nomination du propre mari de Benazir au poste de Ministre de l’Industrie, un poste hautement lucratif.

 Dans un passage qui pourrait déjà s’appliquer aux conséquences du meurtre de Benazir, le reportage continue ainsi : "La balle fatale a été tirée à bout portant. Le piège avait été soigneusement tendu, mais, comme à l’habitude au Pakistan, le caractère rudimentaire de l’opération - fausses inscriptions dans les registres de la police, preuves égarées, témoins arrêtés et intimidés - un policier tué parce qu’ils avaient peur qu’il parle - a montré avec évidence que la décision d’exécuter le frère du Premier ministre avait été prise à un très haut niveau".

 Lorsque la fille de Murtaza, Fatima, alors âgée de 14 ans, appela sa tante Benazir au téléphone pour demander pourquoi les témoins avaient été arrêtés - plutôt que les assassins de son père - elle dit que Benazir lui a répondu : "Ecoute ! Tu es très jeune. Tu ne comprends pas les choses". Ou c’est du moins ce que l’exposé de Tariq Ali a voulu nous faire croire. Cependant, au-dessus de tout cela plane la puissance choquante de l’ISI, les services secrets pakistanais, les Inter Services Intelligence.

- Cette vaste institution - corrompue, vénale et brutale - travaille pour Musharraf.

- Mais elle travaillait aussi - et travaille toujours - pour les Taliban.

 Elle travaille aussi pour les Américains. En fait, elle travaille pour tout le monde. Mais elle est la clé que Musharraf peut utiliser pour ouvrir des pourparlers avec les ennemis de l’Amérique lorsqu’il se sent menacé ou qu’il veut faire pression sur l’Afghanistan ou qu’il veut apaiser les "extrémistes" et les "terroristes" qui oppressent tant George Bush. Et souvenons-nous, soit dit en passant, que Daniel Pearl, le reporter du Wall Street Journal décapité par ses ravisseurs islamistes à Karachi, avait carrément fait sa rencontre fatale avec ses futurs assassins par l’intermédiaire du bureau d’un commandant de l’ISI. Le livre d’Ahmed Rachid sur les Taliban apporte une preuve accablante du réseau de corruption et de la violence de l’ISI. Lisez-le et tout ce qui écrit ci-dessus trouve tout son sens !

 Mais retournons au récit officiel ! George Bush a annoncé jeudi qu’il "était impatient" de parler à son vieil ami Musharraf.
 Bien sûr, ils parleraient de Benazir. Ils ne parleraient sûrement pas du fait que Musharraf continue de protéger sa vieille connaissance - un certain M. Khan - qui a fourni les secrets nucléaires pakistanais à la Libye et à l’Iran. Non, ne laissons pas ce petit bout de "l’axe du mal" s’immiscer là-dedans !

- Alors, bien sûr, on nous a demandés de nous concentrer une fois de plus sur tous ces "extrémistes" et tous ces "terroristes", pas sur la logique de douter, comme de nombreux Pakistanais l’ont ressenti après l’assassinat de Benazir.

- Après tout, il ne faut pas grand chose pour comprendre que les élections détestées qui menacent Musharraf seraient probablement reportées indéfiniment s’il se trouvait que son opposant principal était liquidé avant le jour des élections.

- Donc, passons en revue cette logique, à la façon dont l’Inspecteur Ian Blair aurait pu le faire et l’écrire dans son carnet de notes de policier avant qu’il ne devienne le premier flic de Londres.

Question : Qui a forcé Benazir Bhutto à rester à Londres et a essayé de l’empêcher de retourner au Pakistan ?

Réponse : Le Général Musharraf.

Question : Qui a ordonné l’arrestation de milliers de supporters de Benazir ce mois-ci ?

Réponse : Le Général Musharraf.

Question : Qui a placé Benazir en détention temporaire ce mois-ci ?

Réponse : Le Général Musharraf.

Question : Qui a déclaré la loi martiale ce mois-ci ?

Réponse : Le Général Musharraf.

Question : Qui a tué Benazir Bhutto ?

Réponse : Euh ! Oui ! Eh bien, tout à fait !

- Vous voyez où est le problème ? Hier, nos guerriers télévisuels nous informaient que les membres du PPP qui criaient que Musharraf était le "meurtrier" se plaignaient [en fait] que celui-ci n’avait pas fourni une sécurité suffisante à Benazir. Faux.
 Ils criaient cela parce qu’ils pensent que c’est lui qui l’a tuée.

traduit par [JFG/QuestionsCritiques]

- http://questionscritiques.free.fr/e...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ils n’accusent pas al-Qaïda. Ils accusent Musharraf Par Robert Fisk
30 décembre 2007 - 17h11

Surtout ne pas suggérer que des islamistes auraient pu faire le coup. Tout mais pas les islamistes. D’ailleurs pour les crypto-communistes de ce site (qui ne sont même pas foutus d’être d’accord entre eux), les islamistes ça n’existe pas.
Et en 2008, on aura encore droit aux mêmes conneries vu qu’un coco ça ne change jamais.



Ils n’accusent pas al-Qaïda. Ils accusent Musharraf Par Robert Fisk
30 décembre 2007 - 18h11

Pakistanais d’origine, je suis sur la meme idée de l’origine de ce meurtre...

Est il normal que le gouvernement actuel dise : Elle est decedé lorsqu elle a voulu se proteger la tete, et a heurté la carosserie de la voiture... bizar ? IMPOSSIBLE ! on le voi sur les images, le tireur etait collé a la voiture.. Les images ont montré la flaque de sang dans toute la voiture... !!

Un temps le docteur affirmait qu’elle avai recu 2 coups, un au crane, l’autre au cou ...
puis.. ( pression ? ) affirme lui aussi en se contredisant qu elle a eu une fracture ... en se cognant la tete ... ?

D’autres enquetes sont a venir ...

Le gouvernement actuel n’est pas un gouvernement, c’est toujour une dictature.. !

On ne peu qu’esperer un retour a la normal.. et que ce pays qui a beaucoup de moyens pour etre un pays riche de valeur , le soit

Haz






Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu'une armée debout. Thomas Jefferson
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite