Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La soirée au Fouquet’s est-elle rentable ?
de : ELECTRO
mardi 1er janvier 2008 - 17h20 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Pour ce premier jour de l’année, les hommes d’affaires, amis du Président, présents lors de la soirée du Fouquet’s, le 6 mai dernier, peuvent faire le point sur leur mise. Est-ce que l’investissement dans Nicolas Sarkozy est rentable ou pas ? Revue de détail.

Les grands gagnants, dans l’ordre

Nicolas Beytout, l’homme le moins fortuné des amis de la sphère économique invités au Fouquet’s, a été le plus facile à servir. Ancien boss du Figaro, il vient d’être nommé à la tête du pôle média du groupe LVMH. Nicolas Sarkozy s’est chargé de l’annoncer lors d’une entrevue avec les journalistes des Echos. Une promotion de taille surtout que la gestion du Figaro, et de son actionnaire, n’était pas une sinécure.

Patrick Kron, le sauveur d’Alstom, doit beaucoup à Sarkozy, mais l’inverse est aussi vrai. C’est lui qui a donné de l’épaisseur économique au Président de la République. Il a su le pousser à demander, voire à exiger de Bruxelles l’intervention de l’Etat pour sauver Alstom. À cette époque Sarkozy, le libéral ministre de l’économie et des finances ne croyait pas que Bruxelles accepterait. Ce fut une réussite. Sarkozy en profita pour nourrir son image de gaulliste, d’économiste volontariste.

Aujourd’hui, les deux amis peuvent se vanter d’avoir sauver un des joyaux de l’économie française, le constructeur du TGV. Le président a su se montrer reconnaissant. En plus des insignes d’officier dans l’ordre national du Mérite que le Président lui a remis devant cinq ministres en fonction. Il est présent lors de tous les voyages présidentiels à l’étranger, et ils sont nombreux. Lors de la visite d’Etat au Maroc il a signé deux contrats. Depuis l’été, le groupe a vendu 80 rames de TGV à la SNCF (entreprise d’Etat), 57 tramways à l’Algérie (avec le soutient du gouvernement). L’homme a beaucoup d’ambition, il attend, comme Martin Bouygues son premier actionnaire, le partage d’Areva. Mais ses relations difficiles avec l’actuelle patronne du nucléaire français est un handicap. On verra.

Serge Dassault, l’ancien chiraquien, a tout de suite changé son fusil d’épaule. Nicolas lui en est reconnaissant, il s’est battu pour vendre ses Rafale. Avec peu de succès, il est vrai. Mais l’effort est louable. Nicolas a essayé de vendre des Rafale à l’armée marocaine, mais l’affaire était déjà trop mal emmanchée. Il y a visiblement plus qu’un espoir que la Libye achète quelques exemplaires de notre joyau technologique.

Ceux qui n’ont pas à se plaindre

Bernard Arnault et le secrétaire général de LVMH, Nicolas Bazire, sont vernis. Au moment du rachat des Echos, Nicolas Sarkozy a mouillé sa chemise pour eux. Au début du mois de novembre, alors que, depuis plusieurs mois, les salariés des Echos dénonçaient le risque de conflit d’intérêts en cas de vente du quotidien économique à LVMH, le Président de la République a pris sur son temps pour leur expliquer de vive voix tout le bien qu’il pensait de leur futur propriétaire. « Un homme très bien, et qui va investir dans leur journal ». Le soutien était tellement appuyé, qu’il aurait déstabilisé Catherine Pégard, la conseillère de l’Elysée, organisatrice de la rencontre

Ceux qui attendent encore, et qui peuvent gagner beaucoup

Martin Bouygues patiente. C’est pourtant un très proche du président. Un intime. En plus d’être le parrain du petit Louis et le témoin de son mariage avec Cécilia, notre président se vante de l’appeler au téléphone tous les jours. Il attend le partage d’Areva, le géant français de l’atome. Cet industriel (Bouygues, Bouygues Télécom, TF1, etc) est un chasseur. Très avisé. Pas ou peu soucieux d’apparaître. Cet homme placide prend son temps, il l’a prouvé au moment du lancement des licences de l’UMTS, la téléphonie de troisième génération. Cette stratégie est fondamentale pour le groupe éponyme. Il a besoin d’une nouvelle vache à lait. TF1 est à la peine ces derniers temps. L’arrivée d’un quatrième opérateur risque de relancer la concurrence dans la téléphonie mobile, et réduire la rentabilité de Bouygues Telecom. Pourquoi pas l’électricité nucléraire ?

Vincent Bolloré fait des efforts. Certains disent que ce financier aux intérêts diversifiés (industrie, négoce, transport, pub, médias) est encore en phase d’investissement. Il prête son yacht, son avion. Le président et ses compagnes successives en profitent. Ses rédacteurs en chef n’oublient pas d’éviter les articles qui risquent de déplaire. Demain peut-être aura-t-il une grosse proie ? Il le mérite.

Ceux qui n’attendent plus grand chose ou étaient là par hasard

Antoine Bernheim est sûrement trop vieux pour attendre. À 83 ans, l’ex-banquier de Lazard et actuel Pdg de Generali a reçu, en juillet, des mains du président la grand-croix de la Légion d’honneur, une distinction que seul dans les affaires Marcel Dassault avait obtenue avant lui. La consécration. Pourtant l’homme se plaint. Se plaint de ne pas être assez riche, de ne plus être tout jeune. Dans ce cas seulement notre président ne peut rien faire. Depuis, un fonds anglais a demandé son départ du groupe Generali pour conflit d’intérêts.

Henri Proglio, PDG de Veolia, dont certaines mauvaises langues disent qu’il ne devait sa présence au Fouquet’s qu’à son amie Rachida, n’a pas gagné grand chose. Mais c’est un garçon obstiné.

Ceux qui essaient de se faire oublier

Jean-Claude Decaux, PDG de JC Decaux, a essayé de faire oublier sa présence au restaurant des Champs. Roi du Vélib, il a besoin du soutien du maire de Paris, le socialiste Bertrand Delanoë, pour gagner des contrats à l’étranger. Chicago peut-être ? Il n’a pas oublié que bon nombre de mairies des grandes viles sont tenues par des socialistes. Les choses changeront peut-être aux prochaines élections. Peut-être ?

Les paris sont ouverts. L’histoire ne repasse pas les plats et elle invite rarement deux fois les mêmes personnes à sa table. Il y a donc des chances, que ceux qui attendent et qui continuent à investir soient les grands gagnants de l’année prochaine. A voir.

http://www.bakchich.info/article224...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La soirée au Fouquet’s est-elle rentable ?
1er janvier 2008 - 17h37

Et après ça il faut qu’on travaille plus pour gagner moins.

Rappelons quand même que TOUS les gens de cet accabit ont déjà LARGEMENT profité des largesses du produit sur lequel ils ont investi au travers de défiscalisations qu’ils subissent.
En tout cas, ça nous prouve que Blingbling 1er EST UN PRODUIT, qu’on communique sur CE produit, qu’on fait du marketing sur ce produit pour mieux essayer de nous le vendre

Rappelez-vous de ça : Sarko N’EST QU’UN PRODUIT C’EST CELA LA MONDIALISATION



La soirée au Fouquet’s est-elle rentable ?
1er janvier 2008 - 18h44 - Posté par

Les patrons de cafés lespremiers cocus du sarkozysme

une on risque plus d’y aller dans leur rades vu qu’on pourra plus y fumer son clope tranquille, deux encore une loi qui profitera qu’aux grosses brasseries seules capables d’avoir des grandes terrasses chauffables

trois exit les petits rades populaires dans nos quartiers

comme 4 toliers sur 5 on voté pour Sarkoleon les cons

on à qu’une chose a leur dire c’est

vous l’avez voulu le parvenu de neuilly et bien DEGUSTEZ MAINTENANT


La soirée au Fouquet’s est-elle rentable ?
1er janvier 2008 - 19h18

Je suis qu’un produit, un tapis de dollars

Je suis qu’un paumé cynique et dérisoir

Je ne suis qu’un bouffon planqué sous ses paillettes

Je suis qu’une chanson qu’on presse et puis qu’on jette

Bernard Lavilliers

Plus dure sera la chute



La soirée au Fouquet’s est-elle rentable ?
1er janvier 2008 - 19h39

Et pour tous les autres c’est très clair : des bretons il n’a rien à foutre et avec sa copine de la justice ils emmerdent ceux qui restent .



La soirée au Fouquet’s est-elle rentable ?
1er janvier 2008 - 19h52 - Posté par

C’est nous les Bretons qui n’en avons rien a battre de ce guignol :p

Il y a un mec que j’aime bien, pour une seule raison c’est Bollorré pour la conception de son fameux OCB qui permet de faire de majestueux deux feuilles rigolotes :D,
çà tombe bien, faudra rester à la maison pour fumer, çà va faire monter le chiffre d’affaire de ce clown !!!!

Amitiés !!!!

Benflasherbe





les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
7 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La question est de savoir dans quels cas et jusqu'à quel point nous sommes obligés d'obéir à un système injuste. John Rawls
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite