Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 mai
de La France Insoumise
La France Insoumise vous donne rendez-vous ce soir à 20h sur https://bellaciao.org/fr/ pour visionner le grand meeting de Lille pour terminer cette belle campagne des européennes avant le scrutin à un tour du 26 mai ! (ENTRÉE LIBRE) Manon Aubry, tête de liste, Leila Chaibi, candidate, Anne-Sophie Pelletier, candidate et Julien Poix, candidat, seront accompagnés des députés Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

"Arrêtons d’obéir !" (video)
de : Keny Arkana
mardi 13 mai 2008 - 05h25 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

La rappeuse marseillaise dénonce la violence du système et l’ordre mondial avec un album brûlot qui appelle à la Désobéissance.

JPEG - 16.7 ko

Entretien réalisé par Victor Hache

Depuis son premier album Entre ciment et belle étoile, Keny Arkana ne lâche pas l’affaire, consciente qu’il faut changer le système pour mieux le reconstruire. La jeune rappeuse marseillaise est une boule de rage. Et son rap est à son image, radical et militant. Il est la réponse à un monde de violence qu’elle entend remettre en cause par une prise de conscience collective ou individuelle.

D’où cet appel à la Désobéissance, thématique d’un mini-album de neuf titres brûlots. Un enregistrement qui témoigne de sa détermination et de son envie de vivre en dehors de tout conformisme. Dans le monde du rap, elle fait un peu figure d’ovni, tellement son message n’entend faire aucune concession. Les artistes ayant un regard politique sur le monde ne sont pas si fréquents qu’il faut l’écouter. Même si, parfois, le discours de Keny peut paraître des plus extrêmes. On la verra bientôt à Bercy, en première partie des concerts de Manu Chao. Rencontre, avec une « contestataire qui fait du rap ».

On a l’impression que vous êtes de plus en plus radicale ?

Keny Arkana. J’avais envie de faire un album concept autour de la désobéissance. Histoire de faire méditer les gens sur cette notion d’obéissance et de désobéissance. Je ne trouve pas forcément cela plus radical en fait, mais réaliste. Gandhi était super radical dans ses idées. Souvent les gens croient que radicalité, cela veut dire violence. Des fois, cela veut dire juste détermination.

Pourquoi avoir choisi le thème de la désobéissance ?

Keny Arkana. Nous sommes à une époque où il est vraiment important de se réapproprier nos vies et de réapprendre à penser par nous-mêmes. On nous a tellement infantilisés, déresponsabilisés. C’est facile d’obéir à un petit chef sans jamais réfléchir par soi-même. Je trouve que c’est le gouvernement qui est très radical, l’état du monde. On va dans un mur. Le monde est une longue chaîne dont nous sommes les maillons et nous obéissons bêtement. On collabore tous. À un moment, il est important de savoir si ce que l’on fait nous paraît juste. Si ce n’est pas le cas, alors arrêtons d’obéir. Je prône la désobéissance plus comme une libération, dans le sens de se réapproprier nos pensées. Si on commençait à réfléchir par nous-mêmes, peut-être que le monde dans lequel on est ne ressemblerait pas à cela. Ce système n’est pas en harmonie avec la planète, avec nous. Si on prend chaque individu, personne ne cautionne ce monde. Alors, pourquoi coopérons-nous ?

La révolte, l’engagement citoyen dont vous faites preuve, n’est pas si fréquente, même dans le milieu du rap ?

Keny Arkana. Je n’aime pas les cases, mais je dirai que je fais un rap « sincère ». C’est un rap lucide, en tout cas, j’essaie. Un rap en accord avec ce que je suis. Le rap, c’est l’art de ceux qui n’ont rien. Avec un stylo et une feuille de papier, on fait beaucoup de choses.

Doit-on voir dans la chanson Désobéissance civile un appel à renverser le système ?

Keny Arkana. Je dis dans ce disque que le système, on ne le renversera pas en voulant le détruire. Mais en construisant, sans lui. Je suis plus pour la construction que la destruction. Créons des alternatives. Au lieu de lutter « contre », luttons « pour » la vie, l’humain, les idées, l ’avenir. Luttons pour la planète. C’est bien d’être toujours en réaction, de résister, de se mobiliser. Mais si ce n’est pas pour construire derrière, ça ne sert à rien.

Ne craignez-vous pas de culpabiliser les gens en chantant Réveillez-vous ?

Keny Arkana. Non, parce que je me mets dedans. Nous sommes tous endormis. On porte tous de la rouille en nous, même les militants, les gens lucides. Je suis plus pour une remise en question perpétuelle. La révolution pour moi, c’est plutôt un chemin qu’un but. C’est pourquoi, la remise en question constante est très importante. Réveillez-vous, cela signifie : arrêtons de bouffer la merde médiatique. Essayons d’aller au-delà de la peur qu’on nous inculque.

Quel regard portez-vous sur le gouvernement ?

Keny Arkana. Il est en accord avec ce monde. Il est d’accord avec l’ordre mondial. Il est ultra sécuritaire, propageant la peur pour mieux nous diviser et créer de nouvelles lois sous prétexte qu’il y a des menaces. Mais où est la plus grande menace ? Moi, je dénonce un terrorisme d’État. On vit dans un système super étroit. Les exclus, les jeunes de quartiers, les sans-papiers, les SDF, tous ceux que les médias aiment bien appeler les « anarcho-autonomes », subissent une répression inimaginable. C’est révoltant.

Vous vous définissez non pas comme une rappeuse, mais comme une « contestataire qui fait du rap »…

Keny Arkana. Aujourd’hui le rap, c’est mon moyen d’expression, mais cela aurait pu être autre chose. J’aurais été la même personne. Je suis d’abord une humaine contestataire avant d’être une rappeuse. Quelqu’un qui essaie de vivre ses idées, sa musique, en actes, et qui essaie de transcender les cases.

Face à l’urgence sociale et écologique, que préconisez-vous ?

Keny Arkana. La solidarité. L’action collective ou individuelle, c’est pareil. On a besoin des deux. Arrêtons d’attendre d’être nombreux. On peut faire les choses en étant seuls aussi. L’important, c’est d’être solidaires, mobilisés parce que cela donne de la force pour montrer qu’on ne lâche pas le truc. Brisons les carcans qui nous séparent.

Votre discours n’est-t-il pas utopique ?

Keny Arkana. Qui est utopique ? Ceux qui croient qu’on peut continuer dans un système comme celui-là, qui se fout complètement de l’être humain, de la planète et de l’environnement ? Celui qui ne regarde que les courbes économiques et qui croit que c’est la réalité du monde ? Ou au contraire ceux qui prennent conscience qu’il faut absolument qu’on change de direction ? Peut-être suis-je idéaliste parce que j’ai des idéaux un peu plus grands que ce que nous propose le système. Je crois plutôt être lucide et réaliste.

JPEG - 73.6 ko

Album Désobéissance chez Because Music.

Première partie des concerts de Manu Chao à Bercy (11 et 12 juin) et tournée.

Entretien réalisé par Victor Hache / Humanité du 9 mai 2008



KENY ARKANA - Manifestation Anti-CRA 04/05/08 Vincennes

Une fois de plus, depuis la mi-décembre, les sans-papiers et des citoyens solidaires ont marché en direction du centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes pour demander la fermeture de ces centres et la régularisation de tous les sans-papiers.

Sous un beau soleil, ce cortège de 5000* personnes à ainsi marché de Paris - Porte Dorée jusqu’à Vincennes. Puis, ils se sont installés le long d’un camion sono pour le concert de Keny Arkana et de Kalash…

Bien sûr il y a les manifestations, les meetings, les rassemblements, Bien sûr, il y a au jour le jour les lieux de travail occupés par les sans papiers Mais chacun d’entre vous y est attendu

* estimation selon les manifestants



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"Arrêtons d’obéir !"
13 mai 2008 - 10h00

Toujours exceptionnelle Keny Arkana.

Je suis absolument admirative de cette femme, de son intelligence de la situation, nationale et mondiale, de sa finesse dans l’analyse de la nature humaine "moderne", de son talent pour diffuser son engagement et ses causes, de la force de sa poésie, de la beauté de sa voix et de son flow aussi, bref je suis totalement sous le charme (voire, conquise) depuis la première fois où je l’ai entendue.

Je fais même une confidence, elle m’a fait pleurer d’émotion lors du dernier concert auquel j’ai assisté.

Et tiens, voilà une "personnalité "que j’aimerais rencontrer aujourd’hui (que j’aurais bien aimé voir chez Drucker avec OB...), et avec qui j’organiserais volontiers une table ronde populaire (et je sais que je ne suis pas la seule) sur des sujets comme la révolution, j’aimerais aussi l’interroger sur ce qu’elle pense de la politique, des organisations politiques etc. En tout cas je me sens en phase avec ce qu’elle dit : les utopistes ce sont qui pensent que ça va pouvoir "continuer comme ça" !

Non, parce que je me mets dedans. Nous sommes tous endormis. On porte tous de la rouille en nous, même les militants, les gens lucides. Je suis plus pour une remise en question perpétuelle. La révolution pour moi, c’est plutôt un chemin qu’un but.

Merci à l’Huma pour cet entretien ( on voit et on entend trop peu Keny dans les merdias...mais c’est peut être pas plus mal ?)

La Louve



"Arrêtons d’obéir !"
13 mai 2008 - 10h23 - Posté par D@v !d B.

Et surtout, je comprends même pas comment "La Rage" n’est pas devenu un hymne à toutes nos manifs, qui nous changerait un peu des "Motivés" qui avaient réussi à succéder à trente ans de "Chiffon rouge"...

D@v !d B.


"Arrêtons d’obéir !"
13 mai 2008 - 10h28 - Posté par

Je te rejoins complètement. Cette personne ira loin parce qu’elle parle avec sa tête et ses tripes. J’aimerais bien la voir dans les médias pour l’écouter bien-sûr, mais aussi pour prendre la température des autres, présentateurs, umpistes, socialistes, ...


"Arrêtons d’obéir !"
13 mai 2008 - 14h47 - Posté par (k)G.B.

Engagement sincère, motivation sans faille, chansons à texte très politisées... en effet j’ai du mal à comprendre pourquoi La Rage (La Rabia del pueblo) n’est pas devenu un de nos hymnes de "révolutionnaires".

Quoiqu’il en soit, lors de la manif contre les CRA elle a collé la pêche à tous les manifestants (et je me suis éclaté, du coup, même si ce n’était pas forcément l’objectif à l’origine).

(k)G.B.


"Arrêtons d’obéir !"
13 mai 2008 - 17h59 - Posté par

ça ne peut pas devenir un hymne parce qu’un hymne c’est CHAN-TE’...

respect pour le rap, mais ça ne le fait pas pour tout...

Brunz

(old wack’n woller... :D)


"Arrêtons d’obéir !"
13 mai 2008 - 20h53 - Posté par (k)G.B.

C’est pas faux ! :)


"Arrêtons d’obéir !" (video)
14 mai 2008 - 08h53

Ecoutons-là, allons à ses concerts, apprécions-là pour ce qu’elle est qui nous ressemble, nous aide et nous pousse.

N’en faisons pas une icone, ni même un exemple, ce serait le plus mauvais service à lui rendre et ce serait à l’opposé de nos valeurs, comme de notre identité d’homme de gauche véritable.

Quant aux slogans de manifs, chacun justement, tout seul ou en groupe, peut en trouver et en propager. C’est une bonne façon de dire que chacun est important, qu’il n’y a pas une hiérarchie des organisateurs, qu’il n’y a pas ceux qui pensent pour et ceux qui crient, comme c’est trop souvent ce qu’il se passe.

D’ailleurs, on devrait supprimer les sonos dans les manifs. On entendrait les voix des gens comme ça.

Soleil Sombre



"Arrêtons d’obéir !" (video)
14 mai 2008 - 11h24 - Posté par

Alors sur ça je suis assez d’accord Soleil Sombre.

Je pense en effet que la musique avant ou après les défilés c’est bien (d’ailleurs on devrait "soigner nos après" qui sont de plus en plus courts), pendant c’est pas fameux. On devrait se concentrer sur les slogans et ré-apprendre à gueuler.

La Louve

Ps : il ne s’agit pas de transformer Keny en icône ( je ne pense pas qu’elel serait d’accord) mais de faire connaître ses chansons parce que c’est un vecteur d’éducation utile . On doit rester collectif...


"Arrêtons d’obéir !" (video)
14 mai 2008 - 11h45 - Posté par François Pellarin

Merveilleuse Kény Arkana,bourrée de talent,une pêche exceptionnelle,des textes supers,une analyse politique très pointue...Bref,une perle de la chanson française d’aujourd’hui.

Je ne la connaissais pas du tout jusqu’au jour où La Louve a eu l’excellente idée de mettre une des chansons de son nouvel album sur son blog.Là j’ai été conquis immédiatement et,depuis je ne la " quitte "plus.

Je n’imaginais pas qu’à nos âges,ma femme et moi, tomberions fans d’une jeune rapeuse...et pourtant c’est fait et pas qu’un peu.

Kény,si tu lis ces lignes saches que tu es parfaite,ne change rien,tu es un exemple et un grand espoir de la chanson mais aussi pour tous les gens qui luttent.

Bravo à toi et bises.

Deux "jeunes fans" de 63 et 69 ans

François et Monique.


"Arrêtons d’obéir !" (video)
16 mai 2008 - 08h58

NON ne crois pas que nous obéissons tous.
ne t’inquiètes pas. tu n’es pas seule.
toi tu chante et d’autre travail dans la lumière.
Mais faire très attention aussi a ce que les jeune interprête dans les paroles.
toujours se battre mais sans les armes et dans l’amour.
Maman de 47 ans



"Arrêtons d’obéir !" (video)
3 juin 2008 - 13h05 - Posté par lucie

Salut la populace !

Tout d’abord Keny, c’est un ange ! Elle est arrivée sur terre sous l’apparence d’un p’tit bout d’femme fantastique, mais en fait, c’est un ange !

Nous, elle nous donne de la force pour continuer à lutter, c’est comme si elle nous soutenais !
écouter Keny, c’est comme se recharger les batteries ! Parce que des fois, c’est épuisant de lutter, on en peut plus, on s’retrouve à bout d’force... Et puis, tout d’un coup, hop et hop, on s’relève par je sais pas quelle force mystérieuse, on s’remet debout, on regarde bien devant sois et puis, hop et hop en avant, c’est reparti, en force...

Merci Keny de nous rendre espoir, de croire en nous et de nous montrer que c’est nous qui avons raison ! Et de nous encourager à continuer, parce qu’on se retrouve souvent face à des gens qui nous prennent pour des fous, des illuminés complètement disjonctés. Tout ça, parce qu’on leur balance trop de vérités, ils ont pas l’habitudes !

Pour terminer, une belle phrase à méditer :
"Ce n’est que par son action consciente et organisée que le peuple pourra se libérer !"

Alors hop et hop, tout l’monde debout. Informer, conscientiser, se réunir, s’organiser, désobéir, lutter, résister, construire, créer... SE LIBÉRER !!!

Lucie, Charleroi, Belgique.






60 ans de solitude ? / C’est ‘heure de l’mettre
samedi 25 - 22h24
de : Hdm
Belle convergence jaune et verte à Angers ce samedi 25 mai
samedi 25 - 22h05
de : Le Cercle 49
26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
2 commentaires
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction. Francis Picabia
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite