Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Anniversaire du génocide atomique d’Hiroshima
de : Joëlle
vendredi 8 août 2008 - 15h12 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Les Japonais ont commémoré aujourd’hui le 63e anniversaire du bombardement atomique d’Hiroshima. Debout, des milliers de personnes ont se sont recueillies dans le silence à partir de 8h15, heure exacte où la bombe atomique lâchée par le bombardier B-29 Enola Gay est tombée sur la ville.


« La civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l’utilisation intelligente des conquêtes de l’homme. »

(Albert Camus, au lendemain d’Hiroshima, Combat, 8 août 1945.)

JPEG - 63.7 ko

Hiroshima après la bombe. Source : img5.travelblog.org

Le bombardement d’Hiroshima "a fait basculer le monde dans une ère de barbarie sans équivalent dans l’histoire de l’humanité.

Hiroshima : une « révolution scientifique »

JPEG - 12.8 ko

“A Hiroshima, trente jours après la première bombe atomique qui détruisit la ville et fit trembler le monde, des gens, qui n’avaient pas été atteints pendant le cataclysme, sont encore aujourd’hui en train de mourir, mystérieusement, horriblement, d’un mal inconnu pour lequel je n’ai pas d’autre nom que celui de peste atomique [...]. Sans raison apparente, leur santé vacille. Ils perdent l’appétit. Leurs cheveux tombent. Des taches bleuâtres apparaissent sur leur corps. Et puis ils se mettent à saigner, des oreilles, du nez, de la bouche.”

(Wilfred Burchett, premier journaliste à être entré à Hiroshima, Dally Express du 5 septembre 1945.)

Le quotidien Le Monde du 8 août 1945 annonça la destruction totale et instantanée d’Hiroshima comme une “révolution scientifique”.

L’anéantissement des deux villes japonaises et la “vaporisation” de leurs habitants (100 000 personnes à Hiroshima, et 50 000 à Nagasaki) ont longtemps été présentées comme un “mal nécessaire” pour arrêter la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd’hui, même certains médias de la presse “industrielle” comme Le Nouvel Observateur reconnaissent que ces crimes contre l’humanité ont été perpétrés inutilement, sinon pour le grand profit des Etats-Unis, dont le véritable objectif était de neutraliser l’Union soviétique (qui leur avait promis d’entrer en guerre contre le Japon le 15 août) et de déclencher la “Guerre froide”.

En effet, le président Truman avait été informé par ses services de renseignements que la reddition du Japon n’était qu’une question de jours. En outre, les deux bombardements ont permis de tester en grandeur nature les différentes bombes nucléaires – à l’uranium et au plutonium – et de démontrer au monde entier la toute puissance des Etats-Unis.

Les souffrances indicibles des victimes différées (des dizaines de milliers de Japonais moururent à petit feu, alors que près de 300 000 personnes continuent aujourd’hui de subir les séquelles de leur irradiation), à la fois physiques et psychologiques, furent négligées. La mémoire de cet horrible tragédie est peu entretenue par les autorités japonaises, et les Ibakusha, les victimes irradiées, sont toujours considérés comme des parias au sein de leur société. En 1950, le nombre de morts à Hiroshima avait doublé (200 000), et celui de Nagasaki avait presque triplé (140 000).

Les bombardements de Dresde les 13 et 14 février 1945 (135 000 morts) ou de Tokyo, réduite en cendres en trois heures sous les bombes incendiaires américaines le 10 mars (entre 80 000 et 100 000 morts), n’avaient pas non plus de justification militaire, mais elles n’eurent pas de répercussions postconflit.

Cela fait toute la différence avec les armes nucléaires inaugurées le 6 août 1945, dont les effets continuent de tuer bien après la fin des conflits. "

Extrait d’D’Hiroshima à Bagdad par Joëlle PENOCHET

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Anniversaire du génocide atomique d’Hiroshima
9 août 2008 - 00h03

Certes, la seule évocation d’Hiroshima fait frémir. Certes, pour ce crime (tout comme pour les bombardements de Dresde et de Cologne) les Américains auraient dû être jugés par une cour pénale.

Cependant, le terme de "génocide" est-il bien choisi ? "Génocide" signifie la volonté d’exterminer un peuple. Etait-ce l’intention des Américains ? Il s’agissait plutôt, dans le cadre d’une guerre totale, de frapper les Japonais de stupeur, de les écraser psychologiquement, afin de les forcer à capituler, et ce sans aucune condition. Bien sûr, cela n’amoindrit en rien l’horreur du crime perpétré par les Américains. Mais le terme de "Génocide" doit être réservé à ce qui correspond réellement à la volonté d’exterminer un peuple : le génocide arménien, celui des Juifs, celui des Tziganes, le génocide rwandais. Vouloir employer ce mot d’une manière aussi peu pertinente ne peut que conduire à affaiblir le sens de celui-ci, tout devenant ainsi "génocide", les vrais génocides devenant finalement banalisés. C’est un peu comme l’emploi du mot "antisémite" par Val, BHL, Adler, Joffrin, Askolovitch et autres penseurs d’opérette : à force de voir des antisémites partout, ces "philosophes" (de supermarché) obtiendront l’effet inverse de celui qui était attendu à l’origine : la banalisation des véritables crimes antisémites.



Anniversaire du génocide atomique d’Hiroshima
16 août 2008 - 14h52 - Posté par Gérard Halié

je vous informe que chaque année et systématiquement depuis 1995 (50eme anniversaire)- année de la reprise des essais par Chirac - une délégation du Mouvement de la Paix se rend à Hiroshima et Nagasaky, (cette année 12 personnes) pour participer aux commémorations et à la conférence internationale qui s’y déroule.
En 1995, nous avions donné une autre image de la France - non sans peine- nous sommes fait chahuter à notre arrivée par toutes les délégations étrangres, particulièrement celles des pays du pacifique, surprises de nous voir et surtout nombreux (les +) - après la décision désastreuse de Chirac (il y avait aussi une représentation officielle du PCF et de la CGT)-
En 2005, pour commémorer le 60eme anniversaire, nous avions une délégation de près de 150 personnes dont 80 jeunes (la délég étrangère la plus nombreuse).
Il est important de rappeler que l’action pour le désarmement nucléaire est importante et fondamentale si nous voulons un monde plus sur - d’ou l’importance que nous accordons à la commémoration d’Hiroshima et Nagasaki. En France, chaque année, autour du 6 et 9 aout, plusieurs comités de paix organisent des marches dont se fait l’écho la presse régionale (mais jamais nationale). A paris il y a eu aussi le jeûne organisé par la maison de Vigilance de Taverny devant le mur de la Paix au champ de Mars
Vous pouvez trouver les informations sur le site du Mouvement ainsi que nos interventions lors de la conférence : www.mvtpaix.org

Nous considérons que la conférence de révision du TNP de 2010 peut être une étape importante pour aller dans ce sens.
Le dépot sur le bureau de l’assemblé générale des Nations unis par le Costa Rica et la Malaysie d’une convention pour l’élimination totale de l’arme Nucléaire (convention élaborée par les ONG) est un outil que nous devons utiliser pour la mobilisation de l’OP pour la faire aboutir. Rien n’avancera sans une forte mobilisation de l’opinion publique mondiale, et en ce qui nous concerne notre pression en France en direction de notre gouvernement et de Sarkozy.
Ne restons pas les pieds dans le même sabot, agissons.
On ne revient plus tout à fait pareil quand on revient d’Hiroshima et nagasaki. Je vous incite à faire ce voyage (la délégation du mouvement est ouverte à tous ceux qui le désirent - bien entendu, ce n’est donné au niveau prix !

Gérard Halié
Bureau national du Mouvement de la Paix






GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ?
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
1 commentaire
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1
MAKE ROJAVA GREEN AGAIN
dimanche 12 - 11h20
de : Ernest London
Il s’appelait Fiacre Gbédji. Il était guide dans le parc de la Pendjari, au Bénin. Il n’aura pas d’hommage, pas d’émission spéciale...
samedi 11 - 21h38
de : jean 1
1 commentaire
Malaise dans la police ?
vendredi 10 - 17h38
de : JO
4 commentaires
Vous me demandez pourquoi je suis Gilet Jaune ? (Réponse en vidéo, démonstration, excellent, à partager))
vendredi 10 - 15h02
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays. John Fitzgerald Kennedy
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite